En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

02.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

03.

Donald Trump a déclaré hier qu'il partirait de la Maison Blanche après l'intronisation de son rival mais il aura du mal car il y a eu une "fraude massive"

04.

Les premiers indices d'un baby krach sont-ils là ?

05.

Producteur tabassé : Agnès Pannier-Runacher estime que les policiers "ont franchi la ligne rouge"

06.

Un archéologue britannique fouille les décombres d'une maison, située sous un couvent de Nazareth, qu'il croit être celle où le Christ a vécu enfant

07.

Manon Aubry (LFI) choque en déclarant que l'insulte "sale macaroni" n'est pas raciste envers les immigrés italiens

01.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
light > Insolite
Ah
Lille : la Grande roue sera installée, mais restera fermée au public
il y a 5 min 39 sec
pépites > Politique
Le confinement leur réussit
Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse
il y a 1 heure 5 min
pépites > France
Libérés, délivrés
Déconfinement : retrouvez la nouvelle attestation et le résumé des changements du jour
il y a 2 heures 12 min
décryptage > Santé
Ils en ont vu d'autres

Ultra Covid Solitude : à la cuisine ou pas, papi et mamie semblent mieux résister à la dépression que les jeunes générations

il y a 3 heures 32 min
décryptage > Société
Visitez avec nous le XVIIIème arrondissement de Paris

A cause de l’insécurité la bibliothèque de la Goutte d’Or a fermé ses portes. Tiens, il y avait une bibliothèque à la Goutte d’Or ?

il y a 3 heures 54 min
décryptage > Culture
Bonnes feuilles

Monstres sacrés : Alain Delon, l’éternel enfant blessé

il y a 3 heures 57 min
décryptage > High-tech
Bonnes feuilles

Monde de demain : la vague de l'intelligence artificielle en action

il y a 3 heures 57 min
décryptage > France
En roue libre

Violence contre un producteur : qui saura reprendre en main l’encadrement de la police ?

il y a 3 heures 57 min
décryptage > Société
Pas de bébés confinement

Les premiers indices d'un baby krach sont-ils là ?

il y a 3 heures 57 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)
il y a 3 heures 57 min
pépites > France
Juste une mise au point
Violences : le préfet de police de Paris Didier Lallement rappelle à l'ordre les policiers
il y a 34 min 20 sec
pépite vidéo > Sport
Rugby
Avant d'affronter l'Argentine, les All Blacks rendent hommage à Maradona
il y a 1 heure 47 min
pépite vidéo > Politique
Déplorable
Manon Aubry (LFI) choque en déclarant que l'insulte "sale macaroni" n'est pas raciste envers les immigrés italiens
il y a 3 heures 2 min
décryptage > International
Chasse ouverte

Iran : assassinat d’un haut scientifique iranien spécialiste du nucléaire

il y a 3 heures 39 min
décryptage > Environnement
Bas-carbone

Énergie nucléaire : l’Union européenne au risque de l’incohérence ?

il y a 3 heures 55 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

Le Covid-19 est-il un laboratoire d’expérimentation pour accélérer la transformation des métiers ?

il y a 3 heures 57 min
décryptage > Politique
Baroque

Commission sur l'article 24 de la loi "sécurité globale" : le symptôme du grave déficit de culture démocratique du quinquennat Macron

il y a 3 heures 57 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Les perdants magnifiques : Pierre Mendès France, ou la vertu du renoncement

il y a 3 heures 57 min
décryptage > Atlantico business
Mauvais arguments

La 5G se déploie mais beaucoup d’édiles locaux la refusent au prix de l’isolement qu’ils reprocheront ensuite à l’Etat

il y a 3 heures 57 min
décryptage > Nouveau monde
Concurrence déloyale

Black Friday et soldes en ligne : voilà pourquoi des Bots rafleront vraisemblablement les meilleures affaires sans vous laisser le temps de réagir

il y a 3 heures 57 min
© Reuters
© Reuters
Alerte rouge

Les menaces djihadistes sur les centrales nucléaires sont-elles suffisamment prises en compte ?

Publié le 27 mars 2016
Les perquisitions survenues après les attentats de Bruxelles ont réactivé la menace d'attaques terroristes ciblant des centrales nucléaires, voire utilisant du matériel nucléaire. Le risque paraît cependant peu élevé au regard du niveau de sécurisation des centrales.
Michel Nesterenko
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Directeur de recherche au Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R).Spécialiste du cyberterrorisme et de la sécurité aérienne. Après une carrière passée dans plusieurs grandes entreprises du transport aérien, il devient consultant et...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les perquisitions survenues après les attentats de Bruxelles ont réactivé la menace d'attaques terroristes ciblant des centrales nucléaires, voire utilisant du matériel nucléaire. Le risque paraît cependant peu élevé au regard du niveau de sécurisation des centrales.

Atlantico : Dans un entretien accordé à l'AFP, le secrétaire général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a déclaré que la menace de "terrorisme nucléaire" devait être davantage prise en compte par les service de sécurité. "Le terrorisme se répand et la possibilité que des matériaux nucléaires soient employés ne peut pas être exclu" a-t-il ajouté. Quelle est la réalité de ce risque ? Des réseaux terroristes tels que ceux de l'Etat islamique infiltré en Europe pourraient-ils détenir les moyens et les connaissances nécessaires à la confection de bombes nucléaires artisanales ?

Michel Nesterenko : Il n’y a aucune probabilité pour que les terroristes puissent utiliser une bombe nucléaire du style russe ou américaine. La niveau de technologie est beaucoup trop élevé. C’est encore plus utopique de penser qu’un petit malfrat de nos cités, qui n’a même pas son baccalauréat, puisse avoir ce type de connaissances. La bombe nucléaire est l’appanage des Etats disposant de laboratoires de très haute technicité, et du temps.

 
Par contre ce qui est possible, c’est l’utilisation de déchets radioactifs provenant du secteur médical. Mélangés à des explosifs usuels, il s’agira d’une bombe sale. L’effet sera relativement restreint sur le plan géographique, mais dans un stade ce sera très efficace. Le risque est que le battage médiatique déclenche un vent de panique inconsidéré dans la population. L’explosion de la centrale de Fukushima au Japon a contaminé toute une région, mais ce n’était pas Hiroshima, ni la fin du monde.
 

Suite aux perquisitions réalisées après les attentats de Bruxelles, les enquêteurs ont découvert plusieurs vidéos filmant un haut-responsable de l'industrie nucléaire belge. Quel est le niveau de sécurité réel des centrales nucléaires pour éviter le vol de matériau fissile ?

Le niveau de sécurisation des centrales nucléaires est à un niveau très élevé, à tel point que même les mouvements anti-nucléaires n’ont pas vraiment pu rentrer dans le coeur des installations. Il est pratiquement impossible de voler et de sortir des matières radioactives d’une centrale nucléaire sans être immédiatement repéré et intercepté, avec en prime le risque de mourir très rapidement à cause des radiations. Le kidnapping d’un haut responsable ne facilitera pas la chose car lui aussi est soumis aux mêmes contrôles.
 

Qu'en est-il de l'idée de faire exploser une centrale nucléaire ?

Cela est encore plus difficile. Il faudrait avoir à disposition un très gros missile militaire et s’approcher de la centrale sans être repéré ce qui est utopique. L’utilisation d’un avion de ligne serait aussi aléatoire, sachant que les centrales sont protégées par des batteries de missiles anti-aérien. L’utilisation d’un drone ne fera au mieux que des dégâts superficiels car la charge explosive pouvant être emportée est bien trop faible, et la vitesse et le poids de l’engin aussi. Il en est de même si on rentre à pieds sur le site pour déposer des ceintures d’explosifs. Ce sera sans effet.

L'AIEA note que l'an passé, des matériaux fissiles ont été perdus en Irak. Comment les autorités européennes gèrent-elles le risque que ceux-ci soient importés ?

Il est très difficile d’intercepter des matériaux radioactifs importés qui sont difficiles à transporter sans fuites d'information. Il est beaucoup plus facile et moins coûteux de voler des déchets dans les hôpitaux pour en faire une bombe sale.  
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
winnie
- 28/03/2016 - 07:49
le 93 ?
Ah oui ,c'est dans le Frankistan !
karenotsoa
- 27/03/2016 - 11:18
Centre de radiothérapie
Travaillant comme professionnels de santé dans le 93, nous pouvons témoigner d'une réalité inquiétante : un centre de radiothérapie du département s'est islamisé d'année en année : physiciens musulmans pratiquants (ne serrant pas la main des femmes), manipulatrices radio voilées, bureau utilisé quotidiennement pour la prière... Et dans ces sous sols, de la matière radioactive accessibles à ces professionnels... Quand on sait aussi que des ambulanciers, fréquentant quotidiennement ce centre, ont été arrêtés dans le même département pour radicalisation et participation à une entreprise terroriste, on se dit que les réseaux de santé représentent une vraie menace, et que l'utilisation de matériaux médicaux et pharmaceutiques n'est pas si improbable.