En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

07.

Coronavirus : pourquoi l’heure de la vraie fermeté avec la Chine est venue pour l’OMS

01.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

04.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

05.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

06.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

01.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

02.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

03.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

04.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

ça vient d'être publié
light > People
Parisian Way of Life
Une plaque a été installée dans un restaurant KFC à Paris après le passage de Kim Kardashian et Kanye West
il y a 1 heure 22 min
pépites > Justice
Affaire Griveaux
Piotr Pavlenski indique être à l'origine du vol des vidéos sur l'ordinateur d'Alexandra de Taddeo
il y a 3 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"What is love" d'Anne Buffet : un contrepied systématique et réjouissant des poncifs sur l’amour

il y a 5 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Miroir de nos peines" de Pierre Lemaitre : un roman passionnant dont on regrette de tourner la dernière page...

il y a 6 heures 14 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Covid-19 : un expert chinois indique que des patients "guéris" pourraient toujours véhiculer le virus
il y a 6 heures 51 min
décryptage > Défense
Dissuasion

L’armement nucléaire français est incontournable à l'indépendance de la France

il y a 8 heures 29 min
rendez-vous > Religion
Géopolitico-scanner
Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"
il y a 9 heures 16 min
décryptage > Science
La menace fantôme

Vaisseaux spatiaux, fusées et débris divers : quand la NASA transforme l’espace en cimetière géant

il y a 10 heures 44 min
décryptage > Politique
Comme avant

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

il y a 11 heures 36 min
décryptage > Société
Divisions

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

il y a 12 heures 7 min
light > Culture
7e art
"Soumission" : le roman de Michel Houellebecq sera bientôt adapté au cinéma par le réalisateur Guillaume Nicloux
il y a 3 heures 4 min
light > Politique
Classe politique endeuillée
L'ancien ministre socialiste Michel Charasse est décédé à l'âge de 78 ans
il y a 4 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vie de Gérard Fulmard" de Jean Echenoz : un pastiche de polar, plaisant mais pas fracassant !

il y a 6 heures 7 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le noir passe au blanc et quand le design horloger est de retour : c’est l’actualité des montres à l’heure du Covid-19
il y a 6 heures 29 min
pépite vidéo > Europe
Lutte contre l'extrémisme
Attentats à Hanau : l'hommage émouvant des Allemands envers les victimes
il y a 7 heures 25 min
décryptage > Environnement
Inquiétudes

Fermeture de Fessenheim : vers une fragilisation à long terme des compétences de la filière nucléaire et notamment pour la construction des futurs EPR

il y a 8 heures 48 min
décryptage > Santé
Lutte contre l'épidémie

Coronavirus : pourquoi l’heure de la vraie fermeté avec la Chine est venue pour l’OMS

il y a 10 heures 14 min
décryptage > Terrorisme
Attentats en Allemagne

Le complotisme, moteur d’un terrorisme identitaire pointé du doigt par le FBI

il y a 11 heures 20 min
décryptage > Europe
(in)Stabilité politique

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

il y a 11 heures 56 min
pépite vidéo > Politique
engagement
Rencontre avec le plus jeune maire de France
il y a 1 jour 1 heure
Polémique en vue sur la défense d'Abdeslam

L’affaire Abdeslam : pourquoi l’opinion a du mal à accepter qu’un terroriste soit défendu par un avocat

Publié le 22 mars 2016
Dur, dur d’être l’avocat d’un grand criminel ou d’un djihadiste qui, en prime, se trouve au centre d’attentats qui ont causé la mort de 130 personnes. Me Sven Mary, le conseil belge de Salah Abdeslam, commence à en faire les frais. Mais c’est oublier qu’il existe un droit sacré dans les pays dits civilisés, pour tout individu, de pouvoir être assisté d’un avocat.
Journaliste à l’Express pendant 25 ans, après être passé par Les Echos et Le Point, Gilles Gaetner est un spécialiste des affaires politico-financières. Il a consacré un ouvrage remarqué au président de la République, Les 100 jours de Macron (Fauves ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles Gaetner
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Journaliste à l’Express pendant 25 ans, après être passé par Les Echos et Le Point, Gilles Gaetner est un spécialiste des affaires politico-financières. Il a consacré un ouvrage remarqué au président de la République, Les 100 jours de Macron (Fauves ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dur, dur d’être l’avocat d’un grand criminel ou d’un djihadiste qui, en prime, se trouve au centre d’attentats qui ont causé la mort de 130 personnes. Me Sven Mary, le conseil belge de Salah Abdeslam, commence à en faire les frais. Mais c’est oublier qu’il existe un droit sacré dans les pays dits civilisés, pour tout individu, de pouvoir être assisté d’un avocat.

Salah Abdeslam n’est pas un enfant de chœur. C’est une évidence. Il a été au cœur du plus terrifiant carnage de l’après-guerre en plein Paris : 130 morts. Pour les familles des victimes et les survivants, son arrestation constitue un soulagement. Une façon de faire leur deuil. Un deuil que certains jugent troublé une nouvelle fois par la volonté de Sven Mary, l’avocat d’Abdeslam : ce dernier a en effet décidé de porter plainte contre le procureur de Paris, François Molins. Pour violation du secret de l’instruction. Ce qu’aurait fait le haut magistrat français en révélant lors de sa conférence de presse du 19 mars que son client souhaitait "se faire exploser au Stade de France le 13 novembre". Une information qui figure dans l’audition d’Abdeslam par la juge d’instruction belge… S’agit-il réellement d’une violation du secret de l’instruction ? Ne s’agit-il pas plutôt d’une pratique habituelle qui consiste pour le procureur à communiquer afin que le démarrage d’une instruction ne dérape pas vers des sentiers chaotiques ? Me Mary est un des plus talentueux avocats de Belgique. Unanimement respecté par ses confrères. A sa façon, il pratique, tel Jacques Vergès, la défense de rupture. Avocat de "crapules" comme il le dit lui-même, mais aussi conseil de Barbara Gandolfi, l’ancienne compagne de Jean-Paul Belmondo, il est parfaitement dans son rôle en assistant le djhadiste.

A chaque fois qu’est reproché un crime, même le plus insoutenable, le moins compréhensible, à un individu, ce dernier a droit à un avocat. C’est le cas par exemple du multirécidiviste Pierre Bodein condamné à une peine de réclusion à perpétuité, qui eut comme défenseur le très médiatique et imprévisible avocat strasbourgeois Renaud Bettecher. Reste que Me Gilbert Collard a tort de s’en prendre à Me Mary et de moquer son confrère en l’affublant du sobriquet de Kojak… Collard, aujourd’hui député du Rassemblement Bleu Marine du Gard, aime bien jouer avec les mots. C’est un avocat brillant. Mais lui aussi a défendu des clients dont le parcours pouvait heurter. Comme le général Paul Aussaresses -décédé le 3 décembre 2013- accusé de tortures pendant la guerre d’Algérie lors d'un procès en diffamation. Me Collard a sans aucun doute cherché à comprendre les raisons des actes de ce général, authentique résistant et qui, tout jeune, affichait ses sympathies pour les Républicains espagnols. C’est ce qu'Aussaresses nous avait confié au cours d'unentretien publié dans L'Express en 2001… Un personnage étonnant et déroutant que ce général nourri aux humanités classiques et auteur d’un mémoire sur "Le surnaturel dans l’œuvre de Virgile". Me Collard a également eu comme client l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo aujourd’hui inculpé de crimes contre l’humanité. Comme pour Aussaresses ou Gbagbo, Collard est - était pour le premier - dans son rôle, celui de comprendre. Et non pas de s’identifier à ses clients. C’est ce que fait son confrère Mary qui n’a pas caché avoir été "révulsé" par les attentats du 13 novembre 2015 à Paris.

Dans quelques mois, viendra le procès de cet instituteur de Savoie soupçonné d’avoir violé ou agressé sexuellement 33 fillettes dans les 2011-2013. Le procès sera pénible. L’instituteur sera peut-être insulté par les familles des victimes. Mais il a le droit de se défendre. La présence de l’avocat constitue l’un des fondements de la démocratie. L’absence d’avocat à l’audience, même pour défendre le pire des criminels, c’est la marque de fabrique des régimes totalitaires. Encore que dans ces régimes, l’Etat, dans sa grande générosité - surtout dans les procès politiques - fournit un avocat… Qui ressemble fort à un procureur ! Il y a plus de 25 ans, deux avocats célèbres, Mes Henri Leclerc et Henri Juramy avaient failli être lynchés, lors de la reconstitution du crime de la Motte-du Caire (Alpes-de-Haute Provence). Ils étaient les défenseurs de Richard Roman accusé d’avoir tué dans des conditions atroces, la petite Céline Jourdan… Roman sera finalement acquitté. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

07.

Coronavirus : pourquoi l’heure de la vraie fermeté avec la Chine est venue pour l’OMS

01.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

04.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

05.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

06.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

01.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

02.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

03.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

04.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pig
- 23/03/2016 - 12:03
@Leucate
Certes, la présence d'un avocat au côté d'un accusé a pu être observée il y a fort longtemps, mais ce qui est en question ici c'est le droit de tout accusé d'être assisté d'un avocat de son choix. Et ça, ça n'a pas été observé beaucoup dans l'histoire humaine. (précision : pour moi, la république n'est pas dans la République populaire de Chine, alors qu'elle est dans le Royaume Uni)
essentimo
- 23/03/2016 - 08:30
On change
tellement de choses dans les Constitutions et les droits des indigènes de tous les pays au profit des étrangers quel l'on pourrait aussi modifier cela lorsqu'il s'agit d'atteinte à la sécurité de l'Etat !
Leucate
- 22/03/2016 - 17:34
@Pig - Quousque tandem, Catilina, etc..
la présence d'un avocat, professionnel connaissant mieux le droit que l'accusé, ne date pas de la république et n'a rien à voir non plus avec la démocratie. les avocats existaient déjà chez les grecs et chez les romains, en rappelant que les textes les plus célèbres de Ciceron sont souvent des plaidoiries (les "Verrines", pro Murena .. )