En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

03.

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

04.

Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"

05.

Pascal Bruckner : « Le rire et la moquerie peuvent suffire face aux guérilleros de la justice sociale, pas face à la menace islamiste »

06.

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

07.

Les objets connectés, des armes redoutables aux mains des auteurs de violences familiales

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Vers un nouveau confinement ?
Covid-19 : Emmanuel Macron annoncera de nouvelles restrictions ce mercredi à 20 heures
il y a 19 min 53 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Chambre des dupes" de Camille Pascal : Louis XV et les soeurs Mailly-Nesle : amours, intrigues, courtisans... Un roman brillant et bien documenté

il y a 1 heure 25 min
pépites > Politique
Campagne sous tension
Virginia Raggi, la maire de Rome, révèle être menacée par la mafia
il y a 2 heures 20 min
pépites > France
Tchétchénie
Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"
il y a 3 heures 17 min
pépites > Justice
Décision
La justice administrative valide la fermeture temporaire de la mosquée de Pantin
il y a 4 heures 58 min
décryptage > Culture
Septième art

Les banalités subversives de Maïwenn

il y a 7 heures 33 min
pépites > Santé
Choix cornélien : épidémie ou économie
Coronavirus : le reconfinement n'est plus tabou, couvre-feu élargi, confinement général ou local ?
il y a 8 heures 17 min
pépites > Politique
Relations humaines
Tensions internes dans la cellule diplomatique de l'Elysée et rapports tendus avec le Quai d'Orsay
il y a 8 heures 53 min
décryptage > Société
Dangers des nouveaux outils

Les objets connectés, des armes redoutables aux mains des auteurs de violences familiales

il y a 9 heures 29 min
décryptage > Economie
Réindustrialisation

Et pendant ce temps là, sur le front de l’industrie, on continue à faire des âneries

il y a 10 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Gaulois réfractaires demandent des comptes au Nouveau Monde" de Philippe de Villiers : La Vendée se prend pour Bibracte. La révolte gronde. Les 2 Villiers sont à la manoeuvre

il y a 1 heure 14 min
light > Media
Bon rétablissement
Michel Drucker ne sera pas de retour sur France 2 avant 2021 après son opération
il y a 1 heure 58 min
Pollution
Réchauffement climatique : des gisements de méthane se décongèlent dans l'océan Arctique relâchant du gaz à effet de serre
il y a 2 heures 42 min
pépites > Education
Education Nationale
Rentrée du 2 novembre : un hommage à Samuel Paty sera organisé dans les écoles
il y a 4 heures 12 min
décryptage > Histoire
Identifier la menace

Guerre des civilisations ou guerre au sein de l’islam ?

il y a 7 heures 25 min
décryptage > France
Vocabulaire

Ensauvagement : une fois encore, Laurent Mucchielli parle trop vite…

il y a 7 heures 59 min
pépite vidéo > Europe
Paris - Ankara
L'Union européenne apporte son soutien à la France après l'appel au boycott des produits français
il y a 8 heures 20 min
décryptage > Histoire
Origines du mythe

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

il y a 9 heures 15 min
décryptage > Santé
Hiver de la dépression

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

il y a 9 heures 58 min
décryptage > Politique
Sondage pour 2022

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

il y a 10 heures 46 min
© Reuters
© Reuters
La parole à la défense

Refus de l’extradition, plainte contre le procureur de Paris, et après ? Pourquoi l’avocat de Salah Abdeslam a un beau coup à jouer du fait de l’attente que suscitent les déclarations de son client

Publié le 22 mars 2016
Alors que l'arrestation en Belgique de Salah Abdeslam, membre présumé du commando ayant perpétré les attentats de Paris le 13 novembre dernier, fait beaucoup parler en France, la stratégie offensive de son avocat pourrait bien lui permettre d'occuper le champ médiatique, à défaut d'empêcher une extradition inéluctable.
Thierry Lévy
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Thierry Lévy est avocat et associé fondateur du cabinet Thierry Lévy & Associés. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés à la justice pénale et à la procédure criminelle (L’animal judiciaire, Grasset, 1975 ; Le désir de punir, Fayard, 1979 ; Le...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que l'arrestation en Belgique de Salah Abdeslam, membre présumé du commando ayant perpétré les attentats de Paris le 13 novembre dernier, fait beaucoup parler en France, la stratégie offensive de son avocat pourrait bien lui permettre d'occuper le champ médiatique, à défaut d'empêcher une extradition inéluctable.

Atlantico : En annonçant que son client s'opposait à son transfèrement en France et indiquant vouloir porter plainte contre le procureur de la République de Paris, l'avocat de Salah Abdeslam, Sven Mary, s'est immédiatement montré très offensif. Que peut-il réellement espérer ? Son accusation envers François Molins est-elle crédible ? Qu'est-ce que cela laisse entrevoir de la ligne de défense qu'il a choisie pour Salah Abdeslam ?

Thierry Levy : Je pense que cet avocat a très bien réagi et que c'est une excellente initiative de sa part. Nombreux sont ceux qui ont remarqué que le procureur de la République de Paris ne respectait pas le secret de l'instruction dans cette affaire. S'il a effectivement le droit de publier des communiqués dans le cadre d'une affaire présentant des risques de trouble à l'ordre public, à des fins d'information, il ne me semble pas qu'il puisse comme il l'a fait reproduire des passages entiers de procès-verbaux.

D'autre part, cela représente un geste assez maladroit de la part du procureur de la République, car il semblerait que Salah Abdeslam était prêt à s'expliquer, or il est probable qu'il aura désormais moins envie de le faire dès lors que tout ce qu'il dit au juge dans le secret de l'instruction est immédiatement divulgué.

En ce qui concerne ce que nous pouvons attendre d'une telle stratégie, il est clair qu'au stade du procès, les choses seront très difficiles pour cet homme, mais au stade de l'instruction, je pense qu'on attend beaucoup des déclarations de Salah Abdeslam. Par conséquent, il y a une belle partie à jouer pour son avocat.

Y a-t-il des vices de procédure que Sven Mary pourrait invoquer dans ce dossier qui implique deux pays différents ? De combien de temps peut-il réellement espérer retarder l'extradition de Salah Abdeslam en France ?

Dans cette affaire, nous sommes dans l'espace judiciaire européen. Par conséquent, les mandats européens sont soumis à des formalités simplifiées. L'extradition aura donc bien lieu. Cette stratégie de gain du temps ne pourra pas excéder un délai de trois mois. Quant à la question de savoir s'il existe des irrégularités de procédure dans ce dossier, je n'en sais rien. Mais il semble bien que cet avocat combatif soit disposé et capable de les exploiter, ce qui est parfaitement légitime.

L'avocat de Salah Abdeslam a indiqué aux médias que son client coopérait avec la justice belge et qu'il représentait pour cela une "mine d'or". Peut-il espérer à ce titre des réductions ou des remises de peine en cas de condamnation ?

C'est une question beaucoup plus difficile, je ne sais même pas s'il est possible d'y répondre à l'heure actuelle, à ce stade de l'enquête. Les faits qu'on lui reproche sont tout de même d'une extrême gravité, et je vois mal comment un tel marchandage pourrait avoir lieu, même si cela n'est pas non plus théoriquement exclu. Imaginer des réductions de peine ou des aménagements de peine (sur ses conditions d'incarcération par exemple) me paraît franchement irréaliste dans la mesure où les remises de peine ne dépendent pas du tribunal qui statuera sur la culpabilité ou non de Salah Abdeslam, et encore moins des enquêteurs.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
essentimo
- 23/03/2016 - 08:26
Est-il toujours prêt
à défendre les DROITS de son client face aux victimes de son pays ? Si c'était le cas, on devrait l'inculper pour complicité.