En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand la novlangue de la Mairie de Paris se traduit en réalité cauchemardesque

02.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

03.

Catherine Deneuve achète tout en liquide, Laura Smet encaisse le cash de Laeticia, Patrick Bruel dépense le sien pour Clémence; Paris Hilton pour son chien; Jean-Michel Blanquer quitte sa (2ème) femme, Johnny Depp cassait les affaires de Vanessa Paradis

04.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

05.

Un commissariat au plan, c’est la cerise sur le gâteau... Pour les chefs d’entreprise, le comble du ridicule

06.

Pourquoi Israël va annexer la vallée du Jourdain

07.

Non ce n’est pas bien d’avoir tagué la fresque en hommage à Adama Traoré : il fallait juste la « contextualiser »

01.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

02.

Souveraineté numérique : le choix inquiétant fait par la BPI pour l’hébergement des données sur les prêts des entreprises françaises affaiblies par le Covid-19

03.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

04.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

05.

Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell détiendrait plusieurs vidéos d'actes pédophiles commis chez le milliardaire Jeffrey Epstein

06.

Plus fort qu’Ali Baba et les 40 voleurs : Anne Hidalgo et ses 37 adjoints !

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

03.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

04.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

05.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

06.

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

ça vient d'être publié
décryptage > France
Bonnes feuilles

Retour de l’Etat de droit : la difficile et délicate mission de la lutte contre le narcobanditisme

il y a 6 min 1 sec
décryptage > Economie
Marché du travail

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

il y a 52 min 22 sec
décryptage > Santé
Lutte contre la Covid-19

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

il y a 2 heures 6 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Catherine Deneuve achète tout en liquide, Laura Smet encaisse le cash de Laeticia, Patrick Bruel dépense le sien pour Clémence; Paris Hilton pour son chien; Jean-Michel Blanquer quitte sa (2ème) femme, Johnny Depp cassait les affaires de Vanessa Paradis
il y a 2 heures 47 min
007
L'espion égyptien qui travaillait dans l'entourage d'Angela Merkel a été démasqué
il y a 18 heures 18 min
light > Science
Une vie de chien
Non, l'âge humain de votre chien ne se multiplie pas par sept
il y a 19 heures 50 min
pépites > Economie
L'euro fort
L'Irlandais Paschal Donohoe prend la tête de l'Eurogroupe
il y a 21 heures 44 min
pépites > France
Sécurité
En déplacement à Dijon, Jean Castex dénonce des comportements "inadmissibles"
il y a 23 heures 27 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le rouge se met à fumer et quand la cible a du plomb dans l’heure : c’est l’actualité caniculaire des montres
il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Politique
Sale temps pour Paris

Quand la novlangue de la Mairie de Paris se traduit en réalité cauchemardesque

il y a 1 jour 2 heures
décryptage > Environnement
Stratégie gouvernementale

La récession économique n’empêchera pas le gouvernement de mettre en oeuvre son programme (de punition) écologique

il y a 28 min 41 sec
décryptage > Environnement
Carburant du futur ?

Energie : l’Allemagne prend le risque mal maîtrisé de l’hydrogène

il y a 1 heure 23 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Un commissariat au plan, c’est la cerise sur le gâteau... Pour les chefs d’entreprise, le comble du ridicule

il y a 2 heures 36 min
décryptage > Environnement
Gaspillages

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

il y a 3 heures 2 min
pépites > Justice
Le retour de la justice
Le parquet de Paris enquête sur les fraudes au "chômage partiel"
il y a 19 heures 20 min
pépites > France
Rénovation vintage
C’est officiel : la flèche de Notre-Dame de Paris sera reconstruite à l’identique
il y a 21 heures 18 min
pépites > France
Fin de partie
L'état d'urgence sanitaire prend fin aujourd'hui, qu'est ce que cela signifie ?
il y a 22 heures 8 min
pépite vidéo > France
Reconnaissance
Lors du défilé du 14 juillet, l'armée de l'air rendra hommage au personnel soignant
il y a 1 jour 3 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Du chaos syrien au chaos libyen, entretien exclusif avec Randa Kassis
il y a 1 jour 2 heures
décryptage > Politique
Vieille recette

Vers un nouveau haut commissaire au plan : singer De Gaulle ne peut tenir lieu d’action

il y a 1 jour 2 heures
Journée de la honte

Laissez-nous être des femmes comme nous le souhaitons plutôt que de nous victimiser une fois par an

Publié le 08 mars 2016
La femme française est en général une femme triomphante, émancipée, libre et déterminée ! Il faut plutôt se féliciter de son élégance, de son esprit, de son charme et de son chic... Et bien sûr se battre pour l’égalité dans notre vie professionnelle, mais c'est le problème de la bouteille à moitié pleine ou à moitié vide.
Sophie de Menthon
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sophie de Menthon est présidente du Mouvement ETHIC (Entreprises de taille Humaine Indépendantes et de Croissance) et chef d’entreprise (SDME)
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La femme française est en général une femme triomphante, émancipée, libre et déterminée ! Il faut plutôt se féliciter de son élégance, de son esprit, de son charme et de son chic... Et bien sûr se battre pour l’égalité dans notre vie professionnelle, mais c'est le problème de la bouteille à moitié pleine ou à moitié vide.

Vouloir faire des Françaises des victimes une fois par an, sous prétexte de les fêter, n'est certainement pas le bon moyen pour faire évoluer la cause des femmes. Les fameux conseils d'administration du SBF 120, il est vrai assez lamentables sur le plan de la parité, ne concernent que peu de Françaises ! La "Journée de la Femme" marronnier-alibi permet certes de chercher des nouvelles têtes à mettre en avant pendant 24 heures avec une brillante créativité du genre : c’est une femme qui sera rédacteur-en-chef de l’émission aujourd’hui, ou bien le numéro sera consacré uniquement aux femmes (discrimination ?).

Le président de la République pour la circonstance fait les délices du magazine "ELLE" qui a obtenu ses confessions. Ainsi apprend-on que Francois Hollande pense que Ségolène doit estimer qu'il n'en a pas fait assez pour s'occuper des enfants ! (Finalement elle pense la même chose que les Français vis-à-vis du chômage !). Envolé "le Moi Président" qui devait faire preuve d'une sobriété et d'une discrétion spartiate, mais c'est la "Journée de la Femme", cela doit certainement mériter une telle transgression : une interview d'une extrême platitude qui évoque la famille (pardon : les familles, au pluriel, comme le ministère du même nom qui se rebaptise au profit d'un pluriel destiné à ne pas "stigmatiser" les familles "différentes" !). La variété des femmes en tous cas devrait imposer dorénavant "la Journée deS FemmeS".

Plus sérieusement, il y a une sorte d'impudeur chaque année à plaindre les Françaises, car finalement cela consiste à remarquer tout ce qui ne va pas. Certes, il y a trop de femmes victimes : agressions, inégalités salariales, menaces masculines, etc. Mais c'est tous les jours qu'il faut lutter contre ; il est dérisoire et insultant d'y consacrer une seule journée, histoire de se débarrasser du sujet. C'est-à-dire de nous les femmes.

Autant il faut se battre avec acharnement dans le monde entier, partout où nous sommes privées de libertés, voilées, battues, violées… Autant il faut revendiquer avec fierté notre statut et notre condition de femmes françaises, entretenir "l’amour courtois" que nous avons su imposer dans notre histoire et qui reste un modèle dans la relation hommes-femmes.

Il faut regretter et dénoncer la mollesse des combats à l'extérieur de nos frontières, répéter que les femmes sont les dernières esclaves dans le monde alors que ceux qui nous gouvernent n'hésitent pas à décorer et à sympathiser sans scrupule avec leurs "collègues" qui devraient être passibles d'atteinte aux "droits de l'homme", ironie de la sémantique ! Innombrables encore sont ceux qui estiment que ces brimades et ces violences ne les regardent pas ; que la privation de liberté, de soin et d'éducation "c'est culturel", ou pour les femmes voilées "c'est leur choix". Les relations commerciales ou politiques passent avant...

Voilà pourquoi il y a comme une indécence dans cette journée, une indécence qu’il convient de relever même si après tout, cela fait vendre du papier, des émissions, des expos, des produits, etc. Mais je préfère m'entendre dire que c'est "parce que je le vaux bien !"... Indignons-nous quand il le faut.

Laissez-nous être des femmes comme nous le souhaitons, faut-il pour cela imposer un modèle de féminisation jusqu’à l’absurde comme dans notre vocabulaire (préfète, entrepreneuse de terrain, cheffe, mairesse, auteure …). Ce n’est certainement pas ce que voulait dire Françoise Giroud en revendiquant que « les femmes ne sont pas des hommes comme les autres ».

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Lafayette 68
- 08/03/2016 - 17:53
suite
j'ajoute qu'une femme ouvrière à une espérance de vie encore supérieure à celle d'un cadre homme (le déterminant sexe est encore favorable par rapport au déterminant social).
Le moins favorisé en espérance de vie : homme , manoeuvre , ouvrier ...avec des nuances ( mode de vie, environnement)
Lafayette 68
- 08/03/2016 - 17:35
@Anguerrand
Oui , donc je reprends votre première phrase ( surtout le 8 mars !) en la mettant au féminin: les enseignantES (70% des enseignants du primaire et secondaire sont enseignantes) sont donc les moins usées.Espérance de vie : record . Combinaison des avantages du métier que vous décrivez + sexe féminin (mode de vie plus sobre, biologie plus favorable parait-il..)
Anguerrand
- 08/03/2016 - 16:44
A La Fayette 68
Les enseignants sont les moins usés des fonctionnaires. La durée de travail dans une vie est la plus faible de tous ceux qui travail. 140 jours de travail officiellement pour les instits, auxquels il faut retirer, les grèves, la formation, le jour de maladie essentiellement les lundis ou vendredis, les journées du maire, les aléas climatiques et " droit de retrait", 23 jours de maladie ( moyenne nationale) , les journées pedagogiques ou l'on va se promener comme j'ai pu le constater au Puy du Fou. Donc en moyenne il ne travaillent pas un tiers de l'année, sont donc payés sur 12 mois, ce qui fait un salaire horaire extravagant, ils ont aussi les meme congés que leurs enfants et de plus ce sont les fonctionnaires qui vivent le plus vieux. Je ne parle même pas des profs d'EPS. Si l'on se débrouille bien on fait un enfant à une date qui les fera accoucher durant l'année scolaire.