En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

02.

La réaction de la femme de Griveaux

03.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

04.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

05.

Elles lynchent Macron en chantant (mal) et en dansant (très mal)…

06.

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

07.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : "Trahison" de Harold Pinter : Pour Michel Fau et Harold Pinter

il y a 6 min 37 sec
pépites > Economie
Dans la rue
Baisse des mobilisations contre la réforme des retraites
il y a 1 heure 16 min
pépites > Sport
Dopage
Docteur Mabuse au banc des accusés
il y a 2 heures 27 min
pépite vidéo > Politique
La paille et la poutre
Castaner et la vie privée d'Olivier Faure
il y a 3 heures 43 min
pépites > Terrorisme
Fusillades à Hanau
Fusillades tragiques en Allemagne
il y a 5 heures 29 min
décryptage > Justice
Célérité pour les uns, lenteur pour les autres

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

il y a 7 heures 10 min
décryptage > Politique
Des mots pour ne rien dire

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

il y a 8 heures 10 min
décryptage > Europe
Epreuve de force

Quel budget pour l’Europe post Brexit ? Petit diagnostic de l’état de l‘Union

il y a 8 heures 42 min
décryptage > Economie
Might makes right

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

il y a 9 heures 41 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

il y a 10 heures 13 min
pépites > Société
Devoir de mémoire
Enfin un hommage marseillais à Arnaud Beltrame
il y a 19 min 4 sec
décryptage > Terrorisme
Motivations

Dans la tête du tueur de Hanau

il y a 1 heure 47 min
pépites > Santé
Quid du 4ème vol de rapatriés ?
Le point sur les conditions d'accueil des rapatriés français
il y a 2 heures 59 min
light > People
Et madame Griveaux dans tout ça ?
La réaction de la femme de Griveaux
il y a 4 heures 50 min
décryptage > Santé
Ces maladies qu’une bonne alimentation aide à combattre

Une bonne alimentation augmentera vos chances de guérison

il y a 6 heures 13 min
décryptage > International
loin des mille et une nuits

Le jugement des chercheurs français à Téhéran : un signal politique de la part de l'Iran

il y a 7 heures 27 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros
il y a 8 heures 24 min
décryptage > Education
la vie devant soi

Non, la réussite professionnelle ne s'obtient pas (uniquement) via un parcours scolaire en ligne droite

il y a 9 heures 25 min
décryptage > Politique
Personne à la barre

Démocratie française : l'aveu de faiblesse

il y a 9 heures 56 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le fantôme d'Aziyadé" de Pierrre Loti : quête initiatique, nostalgique et fascinante sur les rives de l'amour et du Bosphore

il y a 17 heures 24 min
Avertissement

Concours de libéralisme à la primaire de droite : attention, mot piégé !

Publié le 26 février 2016
On n’entend plus que ça. Pour en dire du bien ou du mal. Trop c’est trop.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
On n’entend plus que ça. Pour en dire du bien ou du mal. Trop c’est trop.

Il était en colère Henri Guaino au micro de France Info. "Marre d’entendre parler sans arrêt du libéralisme". Sur ce point, et sans aucunement partager ses nostalgies gaulliennes, on ne peut que lui donner raison. Le libéralisme ? Une machine monstrueuse conçue pour permettre au loup capitaliste de dévorer les agneaux du prolétariat, crient les syndicats et la gauche de la gauche. Le libéralisme ? Une panacée qui permet de remettre sur pied une économie délabrée par la crise, dit le MEDEF et la droite où ils sont de plus en plus nombreux à se dire "libéraux".

Bof ! Combien peut-on manger de tartes à la crème sans en avoir une indigestion ? La flexibilité de l’emploi, la dégressivité des allocations chômages, la baisse des retraites, la fin des régimes spéciaux… C’est ça qu’on veut ? C’est ça qu’on entend combattre ? Tel qu’il est présenté, ou caricaturé, le libéralisme ne serait pas autre chose qu’une technique d’ajustement économique.

Comment peut-on réduire le débat nécessaire sur la crise de la France (crise morale, crise idéologique, crise identitaire) à une histoire de cotisations ou de points d’indice ? Ceux qui se réclament, un peu trop bruyamment, du libéralisme sont tombés dans le piège tendu par leurs adversaires. Ils oublient que le mot "libéralisme", dans la période récente, a été remis au goût du jour par la gauche extrême ou paléolithique.

Contre Margaret Thatcher, affreuse "libérale", qui brutalement, mais à juste titre, cassa la grève des mineurs anglais pour fermer enfin les charbonnages britanniques, un gouffre financier. Contre Ronald Reagan autre abominable "libéral" qui dérégula à tout va pour laisser toute liberté à la main invisible du marché. Contre le social-démocrate Gerhard Schröder qui réforma l’Allemagne et aujourd’hui elle s’en porte bien. Contre le "social-traître" Tony Blair. Et maintenant chez nous contre le "social-libéral" Manuel Valls.

Les libéraux français, c’est-à-dire pour l’essentiel la droite et le centre, feraient bien de réfléchir avant de se vautrer dans les chiffres et les statistiques. Ça c’est le travail du MEDEF et il n’a sans doute pas tort de le faire. La réforme du code du travail est une affaire d’experts, d’économistes et de techniciens. Elle ne vaut pas un grand débat national voulu d’ailleurs par la gauche de la gauche. Le salut est à chercher dans les livres.

Ceux écrits par deux vraies icônes du libéralisme, les penseurs (pas des économistes !) Alexis de Tocqueville et Raymond Aron. Il y a chez Tocqueville dans sa De la démocratie en Amérique une analyse fascinante des ressorts des sociétés modernes, une réflexion profonde sur la liberté et les passions des hommes. Et chez Aron une éblouissante interrogation sur le monde et sur l’Histoire. C’est de lui qu’est cette phrase superbe : "le problème de Valéry Giscard d’Estaing c’est qu’il ne sait pas que l’Histoire est tragique". Une autre citation pour conclure. Elle est de De Gaulle (non, je ne cherche pas à faire plaisir à Henri Guaino) : "la politique de la France ne se fait pas à la corbeille*".

*La corbeille était l’endroit où se rassemblaient à la Bourse les agents de change.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

02.

La réaction de la femme de Griveaux

03.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

04.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

05.

Elles lynchent Macron en chantant (mal) et en dansant (très mal)…

06.

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

07.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Benvoyons
- 27/02/2016 - 10:39
Il y a toujours des gens pour croire comme dans les livres
de contes que leur lisait leur Maman que l'homme peut être parfait que la pensée humaine peut être parfaite :)::)) Mais non rien n'est parfait car l'homme n'est pas parfait tout simplement. Mais le Socialisme le Sida de la pensée Humaine pense qu'il peut régler les affaires du Monde pour tout le monde avec l'obligation d'un comportement "UNIFORME" en fait la "DICTATURE". Le Libéralisme ne pense pas que l'homme peut être parfait et donc il dit qu'il faut corriger et adapter en permanence sans bloquer sans se fermer de toutes les créations de toutes solutions. Car en fait le blocage est plus nuisible à l'humain que l'adaptation. D'ailleurs l'Homme est né de l'adaptation permanente depuis la cellule initiale. :)::))
cloette
- 27/02/2016 - 10:26
Benvoyons
La mer qu'on voit danser le long des golfes clairs fait partie du monde concret et du monde poétique , tout le contraire des marchés financiers !
Ganesha
- 27/02/2016 - 10:17
Casse-pieds
Ces jours-ci on nous parle des élections en Irlande, pays où les statistiques du chômage ont magnifiquement baissé, mais où la pauvreté touche désormais 30 % de la population ! On a ''résolu'' le problème en créant des travailleurs pauvres ! Les vieux fous qui viennent ici nous faire la promotion du ''Libéralisme Intégriste'', sont des rêveurs en chambre qui fantasment sur des combats de ''Tyrannosaures Rex'' entre Google, Microsoft et Amazon ! Ils ressassent perpétuellement les souvenirs leur jeunesse dans les ''Trente Glorieuses'', mais celles-ci étaient de la Social-Démocratie, avec contrôle étatique et volonté d'égalitarisme. Exactement le contraire du Libéralisme. Je sais bien que je suis ''casse-pieds'', mais la seule solution ''humaine'' qui s'offre aujourd'hui à nous, c'est le Revenu de Base !