En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

02.

Parcs, plages et autres interdictions de promenade : ces mesures du premier confinement qu’aucune efficacité sanitaire ne justifie

03.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

04.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

05.

Les investissements s’effondrent et signent la fin d’une mondialisation effrénée… Sauf pour la Chine, grande gagnante de la crise

06.

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

07.

Reconfinement généralisé : les failles (masquées) de la détermination affichée par Emmanuel Macron

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

04.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

05.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

06.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

05.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

06.

Attaque à l'arme blanche à Nice, l'auteur a été interpellé

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Réalité du confinement
Jean Castex et les ministres du gouvernement ont dévoilé les différentes mesures et aménagements liés au reconfinement
il y a 6 min 58 sec
pépite vidéo > Religion
Emotion
Attaque à Nice : le glas a résonné dans les églises de France en hommage aux victimes
il y a 3 heures 31 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Macron s’inquiète de l’affaiblissement de Castex, les islamo-gauchistes refusent d’assumer leurs responsabilités; Le juteux business des ex-politiques; Olivier Véran, l’homme qui dit qu’on n’a pas voulu l’écouter sur la gravité du Covid
il y a 4 heures 25 min
pépites > France
Opération Sentinelle
Attentat à Nice : Emmanuel Macron réhausse de "3.000 à 7.000" le nombre de militaires déployés sur le sol français
il y a 5 heures 3 min
pépites > Terrorisme
Menace terroriste
Attentat à Nice : Jean Castex indique que le plan vigipirate a été réhaussé au niveau "urgence attentat" partout en France
il y a 6 heures 9 min
décryptage > Sport
Moïse prophète en son Paris

Basaksehir/PSG : Paris, sauvé des eaux par Moïse

il y a 8 heures 24 min
décryptage > Consommation
Leçons du 1er confinement

Pénuries de (re)confinement : voilà ce que vous devriez acheter pour affronter novembre (et non, on ne vous parle pas de papier toilette)

il y a 9 heures 16 min
décryptage > France
Pression sur l'exécutif

Meurtre de Samuel Paty, islam et liberté d’expression : réseaux sociaux arabes, élites anglo-saxonnes, l’étau fatal qui étrangle la France

il y a 10 heures 11 min
décryptage > Economie
"Quoi qu'il en coûte"

Reconfinement : le prix que nous sommes prêts à payer pour sauver une vie est-il en train de flamber ?

il y a 11 heures 9 min
décryptage > Santé
"Tester, alerter, protéger"

Reconfinement généralisé : les failles (masquées) de la détermination affichée par Emmanuel Macron

il y a 12 heures 4 min
pépites > Terrorisme
Enquête en cours
Attentat à Nice : l'assaillant serait un Tunisien de 21 ans arrivé par Lampedusa
il y a 3 heures 9 min
pépites > International
Multiples attaques
Arabie saoudite : un vigile du consulat français à été blessé au couteau à Djeddah
il y a 4 heures 4 min
pépites > France
Vigilance des forces de l'ordre
Un islamiste radical armé d'un couteau a été interpellé dans le centre de Lyon
il y a 4 heures 49 min
light > Religion
Vatican
Attentat à Nice : le pape François "prie pour les victimes et leurs proches"
il y a 5 heures 47 min
décryptage > Environnement
Plan vélo

Et pendant ce temps-là se poursuivait joyeusement la guerre absurde contre la voiture

il y a 8 heures 3 min
pépite vidéo > France
Pensées aux victimes
Attaque à Nice : l’Assemblée nationale observe une minute de silence
il y a 8 heures 50 min
décryptage > Société
Second Impact du Covid-19

Petits conseils pour gérer son anxiété face à une actualité déprimante et angoissante

il y a 9 heures 32 min
décryptage > Santé
Bis repetita

Isolement des cas positifs : le ratage massif qu’Emmanuel Macron feint de ne pas voir (et qui pourrait faire échouer le 2ème déconfinement)

il y a 10 heures 40 min
pépites > France
Enquête en cours
Attaque à l'arme blanche à Nice, l'auteur a été interpellé
il y a 11 heures 18 min
décryptage > International
Mais qu'est-ce qu'ils allaient faire dans cette galère ?

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

il y a 12 heures 41 min
© wikipédia
© wikipédia
Eco-géo

A Chypre, la ville de Famagouste est coupée en 2 depuis 42 ans. Aujourd'hui des habitants veulent la réunifier et la transformer en éco-cité.

Publié le 02 mars 2016
Depuis l'invasion de la Turquie en 1974, la ville de Famagouste est séparée du quartier de Varosha, autrefois très fréquenté, et se vide de ses habitants grecs au point de devenir une ville fantôme.
Antoine Bienvenu
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Antoine Bienvenu est journaliste.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Depuis l'invasion de la Turquie en 1974, la ville de Famagouste est séparée du quartier de Varosha, autrefois très fréquenté, et se vide de ses habitants grecs au point de devenir une ville fantôme.

1974 : En réponse à un putsch de nationalistes chypriotes grecs soutenus par Athènes, la Turquie envahit, puis occupe 40% de l’île de Chypre. Famagouste, ville portuaire de la côte Est, perle touristique du pays avec ses remparts vénitiens, son ancienne cathédrale Saint-Nicolas, réplique de la cathédrale de Reims édifiée sous le règne de la dynastie française des Lusignan, devenue mosquée Lala Moustapha Pacha au XVIe siècle, est séparée du quartier de Varosha. Autrefois, très prisée pour ses plages de sable blanc, où ont séjournées l’été des stars de cinéma comme Richard Burton, Liz Taylor ou Brigitte Bardot, cette partie de la ville se vide de ses habitants chypriotes grecs et devient une ville fantôme, transformée en no-man’s land. L’accès est barré par des rangées de barbelés.

Depuis quelques années, un groupe de militants en faveur de la réunification de l’île a comme objectif de transformer la ville fantôme en EcoCité, un label qui désigne des grands projets d'aménagements urbains avec une connotation écologique. Une Ecocite est une ville plus respectueuse de son milieu, moins consommatrice d’énergie ou d’espace périurbain, et répondant aux attentes des habitants actuels et futurs. L'idée est que ce quartier qui nécessite d’être entièrement reconstruit ne le soit pas tout-en-béton, mais s’appuie sur les meilleures pratiques en termes de développement durable et devienne un modèle pour le reste de l'Europe.

Ce quartier de Varosha revêt un intérêt dans les négociations pour l'avenir de Chypre, comme l’explique Georges Lordos, l’un des porteur du projet de revitalisation de ce no-man's land, au site terraeco.net : "En occupant Varosha sans attribuer nos maisons à des Chypriotes turcs, comme ça a été le cas ailleurs dans le nord de Chypre, les Turcs savaient qu’ils pourraient conserver le quartier comme monnaie d’échange dans les négociations pour la réunification de l’île".

L’idée est aussi de pacifier et réunifier Famagouste, de rendre Varosha à ses propriétaires initiaux, de construire de nouveaux hôtels et de rouvrir le port au commerce international. Depuis quelques mois, les choses avancent bien avec l’élection à la présidence de la République turque de Chypre du nord de Mustafa Akinci le 26 avril 2015. Un modéré de gauche qui semble bien décidé à relancer le processus de paix.

Le Famagusta Ecocity Project (Projet pour une EcoCité à Famagouste) a commencé par une campagne de financement participatif sur Internet qui a collecté plus de 30 000 euros sur Kickstarter en octobre 2013 pour produire un documentaire de présentation du projet.

Mais l’objectif de transformer le quartier en ruine en ville nouvelle, 100 % verte, nécessitera des milliards d’euros.

Le projet est porté notamment par Vasia Markides, artiste Chypriote grecque installée aux Etats-Unis et Ceren Boğaç, Chypriote turque, architecte et psychologue environnementaliste. Les 2 femmes se sont entourées d’experts pour montrer que leur projet n'a rien d'une utopie : des architectes comme Jan Wampler, l'ingénieur Bernard Amadei, collaborateur de l'administration Obama, des économistes comme Fiona Mullen, et des urbanistes, experts en permaculture, politiques, spécialistes de la médiation de conflits, entrepreneurs, ingénieurs, horticulteurs, historiens, artistes, cinéastes ainsi que des Chypriotes grecs et turcs qui se sentent concernés.

L’architecte qui a la charge de mener le projet à son terme est un Chypriote grec, Andreas Lordos, le frère de Georges. Il imagine une ville entourée d’une ceinture verte où panneaux solaires, éoliennes et plantations agricoles se partageraient l’espace. "On ferait des murs végétaux sur les bâtiments et avec l’électricité produite par les panneaux solaires, on condenserait l’humidité présente à l’intérieur des bâtiments pour alimenter en eau les jardins et ces murs végétaux", détaille-t-il à Terraeco.

L’équipe qui porte ce projet d'EcoCité bicommunautaire veut à la fois promouvoir la coexistence pacifique des habitants de Famagouste, en faire un lieu de paix en pleine zone conflictuelle, adopter les technologies écologiques les plus innovantes, et développer l’économie.

Okan Dagli qui n’est pas membre de l’équipe mais qui est très impliqué dans le paysage politique de la République turque de Chypre du nord, résume bien l’esprit du projet : "Résoudre le problème de Famagouste, c’est résoudre le problème de Chypre. Et puis, il y a 70 ans, c’était déjà une ville verte. Il y avait de grands jardins, des champs d’orangers, des moulins à vent. D’une certaine façon, on n’a qu’à refaire ce qui existait déjà."

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zouk
- 02/03/2016 - 11:34
Réunification de Famagouste
Puisse réussir ce projet de transformation en ecocité réunifiée, la réussite de cette ville rénovée serait de bon présage pour la réunification de l'île.