En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

02.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

03.

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

04.

Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne

05.

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

06.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

07.

Monstres sacrés : Alain Delon, l’éternel enfant blessé

01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Surprise Surprise

Comment la gauche a subitement découvert les vertus de la vidéosurveillance

il y a 30 min 31 sec
décryptage > France
Union de la colère

La France n’est-elle plus qu’une somme de colères dirigée par un gouvernement incapable de les comprendre ?

il y a 54 min 53 sec
décryptage > France
Glottophobie

Il faut sauver l'accent de Jean Castex !

il y a 1 heure 18 min
décryptage > Economie
ATLANTICO BUSINESS

Le Covid touche les plus vieux mais les jeunes vont en payer les factures

il y a 1 heure 20 min
light > Histoire
Incroyable
Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne
il y a 16 heures 47 min
pépite vidéo > Sport
Plus de peur que de mal
Formule 1 : Romain Grosjean miraculé après un accident très impressionnant
il y a 17 heures 31 min
pépites > Santé
Sceptiques
Covid-19 : une majorité des Français n'ont pas l'intention de se faire vacciner
il y a 19 heures 59 min
pépite vidéo > Société
Casseurs
Manifestations contre les violences policières : des dégâts à Paris
il y a 20 heures 43 min
light > Culture
Mort d'un géant
L'acteur David Prowse, qui avait incarné Dark Vador, est décédé
il y a 21 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Oscar Wilde ou l’art avant tout

il y a 22 heures 50 min
décryptage > Politique
Janus

Ce qui se cache vraiment derrière le paradoxe Macron

il y a 47 min 19 sec
pépites > Justice
Bavure
4 policiers mis en examen dont 2 ont été écroués dans l'affaire Michel Zecler
il y a 55 min 1 sec
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Huit jeux auxquels vous pouvez jouer en famille par écran interposés pendant le confinement
il y a 1 heure 19 min
décryptage > Economie
Début de renaissance italienne

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

il y a 1 heure 21 min
pépite vidéo > France
Heurts
Manifestation : les images très violentes d'un policier tabassé par plusieurs manifestants
il y a 17 heures 12 min
pépites > France
Défense
Pour le directeur général de la Police nationale, "la police est un reflet de la société"
il y a 18 heures 41 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'origine de l'énergie des étoiles confirmée grâce aux neutrinos de Borexino ; Gravité quantique : l'écume de l'espace-temps, une clé du Big Bang au vivant ?
il y a 20 heures 14 min
light > Media
Disparition
Le journaliste Jean-Louis Servan-Schreiber est mort
il y a 21 heures 11 min
pépites > Religion
Distanciation
Messes : le Conseil d'Etat casse la règle des trente fidèles maximum
il y a 22 heures 9 min
décryptage > Politique
Partis des libertés

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

il y a 23 heures 6 min
© wikipédia
© wikipédia
Eco-géo

A Chypre, la ville de Famagouste est coupée en 2 depuis 42 ans. Aujourd'hui des habitants veulent la réunifier et la transformer en éco-cité.

Publié le 02 mars 2016
Depuis l'invasion de la Turquie en 1974, la ville de Famagouste est séparée du quartier de Varosha, autrefois très fréquenté, et se vide de ses habitants grecs au point de devenir une ville fantôme.
Antoine Bienvenu
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Antoine Bienvenu est journaliste.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Depuis l'invasion de la Turquie en 1974, la ville de Famagouste est séparée du quartier de Varosha, autrefois très fréquenté, et se vide de ses habitants grecs au point de devenir une ville fantôme.

1974 : En réponse à un putsch de nationalistes chypriotes grecs soutenus par Athènes, la Turquie envahit, puis occupe 40% de l’île de Chypre. Famagouste, ville portuaire de la côte Est, perle touristique du pays avec ses remparts vénitiens, son ancienne cathédrale Saint-Nicolas, réplique de la cathédrale de Reims édifiée sous le règne de la dynastie française des Lusignan, devenue mosquée Lala Moustapha Pacha au XVIe siècle, est séparée du quartier de Varosha. Autrefois, très prisée pour ses plages de sable blanc, où ont séjournées l’été des stars de cinéma comme Richard Burton, Liz Taylor ou Brigitte Bardot, cette partie de la ville se vide de ses habitants chypriotes grecs et devient une ville fantôme, transformée en no-man’s land. L’accès est barré par des rangées de barbelés.

Depuis quelques années, un groupe de militants en faveur de la réunification de l’île a comme objectif de transformer la ville fantôme en EcoCité, un label qui désigne des grands projets d'aménagements urbains avec une connotation écologique. Une Ecocite est une ville plus respectueuse de son milieu, moins consommatrice d’énergie ou d’espace périurbain, et répondant aux attentes des habitants actuels et futurs. L'idée est que ce quartier qui nécessite d’être entièrement reconstruit ne le soit pas tout-en-béton, mais s’appuie sur les meilleures pratiques en termes de développement durable et devienne un modèle pour le reste de l'Europe.

Ce quartier de Varosha revêt un intérêt dans les négociations pour l'avenir de Chypre, comme l’explique Georges Lordos, l’un des porteur du projet de revitalisation de ce no-man's land, au site terraeco.net : "En occupant Varosha sans attribuer nos maisons à des Chypriotes turcs, comme ça a été le cas ailleurs dans le nord de Chypre, les Turcs savaient qu’ils pourraient conserver le quartier comme monnaie d’échange dans les négociations pour la réunification de l’île".

L’idée est aussi de pacifier et réunifier Famagouste, de rendre Varosha à ses propriétaires initiaux, de construire de nouveaux hôtels et de rouvrir le port au commerce international. Depuis quelques mois, les choses avancent bien avec l’élection à la présidence de la République turque de Chypre du nord de Mustafa Akinci le 26 avril 2015. Un modéré de gauche qui semble bien décidé à relancer le processus de paix.

Le Famagusta Ecocity Project (Projet pour une EcoCité à Famagouste) a commencé par une campagne de financement participatif sur Internet qui a collecté plus de 30 000 euros sur Kickstarter en octobre 2013 pour produire un documentaire de présentation du projet.

Mais l’objectif de transformer le quartier en ruine en ville nouvelle, 100 % verte, nécessitera des milliards d’euros.

Le projet est porté notamment par Vasia Markides, artiste Chypriote grecque installée aux Etats-Unis et Ceren Boğaç, Chypriote turque, architecte et psychologue environnementaliste. Les 2 femmes se sont entourées d’experts pour montrer que leur projet n'a rien d'une utopie : des architectes comme Jan Wampler, l'ingénieur Bernard Amadei, collaborateur de l'administration Obama, des économistes comme Fiona Mullen, et des urbanistes, experts en permaculture, politiques, spécialistes de la médiation de conflits, entrepreneurs, ingénieurs, horticulteurs, historiens, artistes, cinéastes ainsi que des Chypriotes grecs et turcs qui se sentent concernés.

L’architecte qui a la charge de mener le projet à son terme est un Chypriote grec, Andreas Lordos, le frère de Georges. Il imagine une ville entourée d’une ceinture verte où panneaux solaires, éoliennes et plantations agricoles se partageraient l’espace. "On ferait des murs végétaux sur les bâtiments et avec l’électricité produite par les panneaux solaires, on condenserait l’humidité présente à l’intérieur des bâtiments pour alimenter en eau les jardins et ces murs végétaux", détaille-t-il à Terraeco.

L’équipe qui porte ce projet d'EcoCité bicommunautaire veut à la fois promouvoir la coexistence pacifique des habitants de Famagouste, en faire un lieu de paix en pleine zone conflictuelle, adopter les technologies écologiques les plus innovantes, et développer l’économie.

Okan Dagli qui n’est pas membre de l’équipe mais qui est très impliqué dans le paysage politique de la République turque de Chypre du nord, résume bien l’esprit du projet : "Résoudre le problème de Famagouste, c’est résoudre le problème de Chypre. Et puis, il y a 70 ans, c’était déjà une ville verte. Il y avait de grands jardins, des champs d’orangers, des moulins à vent. D’une certaine façon, on n’a qu’à refaire ce qui existait déjà."

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zouk
- 02/03/2016 - 11:34
Réunification de Famagouste
Puisse réussir ce projet de transformation en ecocité réunifiée, la réussite de cette ville rénovée serait de bon présage pour la réunification de l'île.