En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
© Reuters
Cercle vicieux
Pourquoi les personnes en surpoids ont une perception déformée de la réalité qui leur complique encore plus la vie
Publié le 22 février 2016
Colline, pente, distance, escalier... les personnes en surpoids ne perçoivent pas la même chose que les personnes en bonne forme physique. Une sensation qui les incite encore moins à bouger.
Directeur de l'entreprise de rééducation sportive des personnes en surpoids Parangon et coach sportif.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Arnaud Laize
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Directeur de l'entreprise de rééducation sportive des personnes en surpoids Parangon et coach sportif.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Colline, pente, distance, escalier... les personnes en surpoids ne perçoivent pas la même chose que les personnes en bonne forme physique. Une sensation qui les incite encore moins à bouger.

Atlantico : Les personnes en surpoids ont-elles une perception déformée de la réalité ?

Arnaud Laize : Non, les personnes en surpoids n’ont pas au sens propre une perception déformée de la réalité. Il y a uniquement un ressenti neuro-musculaire et des capacités bio-mécaniques différentes de celles d’un individu physiquement entraîné.

L’effort demandé pour les déplacements du quotidien, tel que de marcher, courir, monter des marches … entraînent une plus grande fatigabilité nerveuse et physique, couplé à une sensation de difficulté de certains mouvements fonctionnels pour lesquels nous sommes programmés.

La réalité visuelle est bien évidemment identique, en revanche les fonctionnalités nécessaires au mouvement se trouvent quelque peu déformées.

En outre, le temps de récupération après un effort s’avère parfois plus long pour une personne en surpoids que pour une personne physiquement active.

Tous ces paramètres finissent  par donner l'impression aux personnes en surpoids, et sédentaires, que les distances sont plus longues qu'elles ne le sont en réalité.

Quelles sont les conséquences d'avoir une perception déformée de la réalité pour les personnes en surcharge pondérale ?

Comme indiqué plus haut, la perception de l’effort physique est différent mais pas la réalité du quotidien !

Les capacités physiques et organiques d'un homme et d'une femme sont étroitement reliées à leur fonction métabolique.

Malheureusement, le surpoids est souvent associé au syndrome métabolique, avec une plus grande fatigue et une certaine forme d’asthénie musculaire.

La réalité de la difficulté à exécuter les mouvements du quotidien est donc plus grande, pouvant entraîner une forme de découragement à poursuivre les efforts physiques mis en place pour retrouver un corps fonctionnel, une meilleure répartition masse maigre / masse grasse et des capacités organiques et métaboliques fonctionnant mieux.

Les mauvaises hygiènes de vie s'installent donc petit à petit, sans que la personne ne s'en aperçoive forcément et les enfermant progressivement dans un véritable cercle vicieux. Cercle vicieux d’autant plus grand, que les dictats de la mode nous poussent vers des corps musclés, fins aux apparences des plus esthétiques. Ce leurre, couplé au puissant lobby de l’industrie agro-alimentaire avec le florilège de malbouffe, font que la spirale du surpoids devient extrêmement difficile à contrer !

Est-ce un phénomène qui disparait petit à petit si la personne en surpoids suit un programme de rééducation ?

Oui, si l'on suit un programme de rééducation sportive bien précis, avec un bon rééquilibrage alimentaire il est possible de perdre progressivement du poids, sans compter les calories et en oubliant le fameux pèse-personne plus anxiogène qu’autre chose, et d'améliorer ainsi ses capacités biomécaniques à l’effort pour retrouver des fonctions physiques et organiques tout à fait normal.

Pour ce qui est du coaching sportif avec des personnes en surcharge pondérale, il faut mettre en place un programme sportif adapté, respectant l’intégrité de la personne.

A titre d’exemple, faire des crunchs ou des abdos avec les pieds accrochés ne servira pas à grand-chose et sera même plus que contre-productif.

Il en est de même plus le travail en isométrie (le gainage dont on parle souvent), qui sera absolument inefficace et dangereux si vous n’effacez pas les courbures naturelles de la colonne vertébrales avec mise en place d’une expiration au cours de laquelle vous allez souffler en rentrant le ventre, à l’image d’un ballon que l’on dégonfle progressivement. Tout cela pour une raison très simple : pour dynamiser la musculation profonde abdominale et pelvienne (le muscle transverse) il faut expirer et rentrer le ventre, nous sommes constitués comme cela et c’est la seule manière de tonifier le transverse, muscle profond par excellence et unique responsable d’un bon maintien des viscères, des organes et du ventre plat. Alors venir serrer les abdos et faire la planche comme cela est démontré dans malheureusement beaucoup de magazine par de soi-disant expert, ne servira à rien et sera même catastrophique pour la région sacro-iliaque, en regard à la pesanteur qui pousse, quand nous sommes en gainage et donc à l’horizontal, les organes internes vers le sol.

En résumé, l'objectif sera de rétablir toutes les connexions neuro-musculaires, les capacités cardio-respiratoires, la coordination, l’équilibre, la qualité de souplesse des 4 grandes chaînes musculaires le tout avec le plus de plaisir possible.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Mais pourquoi les Français épargnent-ils une part non négligeable du pouvoir d’achat gagné ces derniers mois ?
02.
Il agresse un agriculteur pendant que son épouse filme
03.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
04.
Automobile : des centaines de milliers de moteurs Renault suspectés de malfaçon
05.
Petits scénarios alternatifs pour la fin du quinquennat Macron
06.
Forte hausse des cleantechs. Bulle financière ou investissement d’or et déjà productif ?
07.
LR : le difficile avenir de la droite française
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
03.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
04.
Il agresse un agriculteur pendant que son épouse filme
05.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
06.
Mais que ferait l’UE face à une répétition de la grande crise 2008 ? Le sujet étrangement absent de la campagne des Européennes
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
03.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
04.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
05.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
06.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires