En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Changer de Premier ministre… ou supprimer la toute puissance du Président de la République ?

02.

Libye : la pâtée pour les mercenaires russes ?

03.

Onfray, Bigard, Zemmour et compagnie… La folle peur des bien-pensants

04.

L’Express voit Bertrand bien placé pour 2022, Wauquiez mieux placé qu’on ne croit, Retailleau trop critique; Didier Raoult est un libertaire élitiste; Marianne plonge dans la France qui rêve de coup d’Etat; Merkel achète son vin et son papier toilette

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

Trump et les conservateurs partent en guerre contre les réseaux sociaux… et ont de vraies raisons de le faire

07.

Angela Merkel va réussir la fin de son mandat en déboulonnant les dogmes politiques auxquels les Allemands étaient si attachés

01.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

02.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

03.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

04.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

05.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

02.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

03.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

04.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

05.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

06.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
Acte 2
Phase 2 du déconfinement : retrouvez l’intégralité de la conférence de presse d’Edouard Philippe
il y a 9 heures 17 min
light > Culture
Disparition
L’humoriste Guy Bedos est mort à l’âge de 85 ans
il y a 10 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La naissance du vaccin, entre utopie et rejets" de Yves-Marie Bercé : avant Pasteur, la vaccination préventive n'était pas un long chemin tranquille !

il y a 13 heures 55 min
pépites > High-tech
Portrait flatteur
Les administrateurs de Wikipédia traquent les contenus promotionnels publiés par des agences de communication
il y a 14 heures 45 min
pépites > Economie
Forte augmentation
Impact du coronavirus : le chômage atteint en France son plus haut niveau depuis 1996
il y a 16 heures 14 min
pépite vidéo > Santé
Assurance maladie
Brigades Covid-19 : les enquêteurs ont débuté leur mission pour retracer les cas contacts
il y a 17 heures 12 min
décryptage > Politique
Remaniement

Changer de Premier ministre… ou supprimer la toute puissance du Président de la République ?

il y a 18 heures 41 min
décryptage > International
Relations internationales

Coronavirus : deux leçons géopolitiques majeures

il y a 19 heures 8 min
décryptage > France
Elle est toujours vivante

Vous avez aimé la "France périphérique" de Christophe Guilluy. Raymond Depardon, le plus grand photographe français vivant, l’a mise en image

il y a 19 heures 39 min
décryptage > Europe
Prix de la pandémie

750 milliards d’euros pour la relance européenne : attention à ne pas oublier les PME

il y a 20 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Jetez-moi aux chiens" de Patrick McGuinness : un roman décevant, ni un subtil polar, ni un grand livre sur le harcèlement

il y a 10 heures 31 min
pépites > Politique
Indicateurs positifs
Edouard Philippe a dévoilé les nouvelles mesures pour la phase 2 du déconfinement
il y a 13 heures 15 min
pépites > Politique
Elections municipales
Gérard Collomb retire sa candidature pour la présidence de la métropole de Lyon dans le cadre d’une alliance avec le candidat LR François-Noël Buffet
il y a 14 heures 11 min
pépites > International
Emprise
Le Parlement chinois a adopté la mesure controversée sur la sécurité nationale à Hong Kong
il y a 15 heures 33 min
light > Science
Sage décision
Le premier lancement habité de SpaceX a été reporté à samedi en raison du mauvais temps
il y a 16 heures 40 min
pépites > Politique
Disparition
Claude Goasguen, député LR de Paris, est mort d'un arrêt cardiaque après avoir été atteint par le Covid-19
il y a 18 heures 1 min
décryptage > International
Tensions

Pourquoi Trump s’en prend à l’OMS ?

il y a 18 heures 54 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
L’Express voit Bertrand bien placé pour 2022, Wauquiez mieux placé qu’on ne croit, Retailleau trop critique; Didier Raoult est un libertaire élitiste; Marianne plonge dans la France qui rêve de coup d’Etat; Merkel achète son vin et son papier toilette
il y a 19 heures 31 min
décryptage > Défense
"Opération dignité"

Libye : la pâtée pour les mercenaires russes ?

il y a 19 heures 52 min
décryptage > Société
Vertige de l'amour

Si la Covid-19 a congelé votre libido, vous n’êtes pas le seul

il y a 20 heures 37 min
© Reuters
© Reuters
Nouveau signe d'allégeance

Pourquoi Jean-Marc Ayrault ne sera pas en mesure de rééquilibrer le rapport de force avec l'Allemagne sur la diplomatie européenne

Publié le 12 février 2016
La nomination d'Ayrault pourrait signifier que Hollande ce concentrera un peu plus sur l'Europe, qu'il "collera" un peu plus à l'Allemagne. Mais cela n'est pas forcément de bon augure : au prix de quelles nouvelles concessions se fera ce rapprochement ?
Roland Hureaux a été universitaire, diplomate, membre de plusieurs cabinets ministériels (dont celui de Philippe Séguin), élu local, et plus récemment à la Cour des comptes.Il est l'auteur de La grande démolition : La France cassée par les réformes...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Roland Hureaux
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Roland Hureaux a été universitaire, diplomate, membre de plusieurs cabinets ministériels (dont celui de Philippe Séguin), élu local, et plus récemment à la Cour des comptes.Il est l'auteur de La grande démolition : La France cassée par les réformes...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La nomination d'Ayrault pourrait signifier que Hollande ce concentrera un peu plus sur l'Europe, qu'il "collera" un peu plus à l'Allemagne. Mais cela n'est pas forcément de bon augure : au prix de quelles nouvelles concessions se fera ce rapprochement ?

Jean-Marc Ayrault saura-t-il rééquilibrer le rapport de force avec l'Allemagne sur la diplomatie européenne ? Je ne le crois pas. Le fait qu'il sache parler l'allemand ne signifie pas a priori qu'il pèsera davantage dans les affaires européennes. Le fait d'être tenu pour germanophile ne veut pas dire qu'il sera mieux armé dans les négociations avec l'Allemagne. On peut y voir au contraire de la part de la France un nouveau signe d'allégeance, comme si notre ministre des Affaires étrangères devait être bien vu à Berlin. En matière diplomatique, il vaut mieux parfois, pour traiter certaines affaires, nommer un faucon qu'une colombe. On ne négocie pas toujours par la gentillesse et la proximité : quand on n'est pas capable se s'opposer à un partenaire, s'en rapprocher, c'est courir le risque d'être phagocyté.

Cela ne veut pas dire que la relation franco-allemande ne pourrait  pas évoluer : l'affaiblissement politique d'Angela Merkel dans son pays et sur la scène internationale du fait  de sa politique complètement irresponsable à l'égard des migrants, dont les autres pays d'Europe ne veulent pas partager le poids, pourrait modifier la donne.

La nomination d'Ayrault pourrait signifier que Hollande ce concentrera un peu plus sur l'Europe, qu'il "collera" un peu plus à l'Allemagne. Ayrault avait d'ailleurs été chargé en janvier d'une mission de réflexion pour une meilleure coordination avec l'Allemagne. Merkel et lui sont en graves difficultés chez eux, ils pourraient à travers Ayrault s'épauler l'un l'autre. Mais cela n'est pas forcément de bon augure : au prix de quelles nouvelles concessions se fera ce rapprochement ? 

Cela ne veut pas dire que Jean-Marc Ayrault n'a pas d'atouts.

En  succédant à Laurent Fabius, il ne pourra pas faire pire. Avant de quitter le Quai d'Orsay (où il garde d'ailleurs la COP 21 et, semble-t-il, d'autres attributions), ce dernier s'est encore fendu d'une nouvelle tirade contre Bachar el Assad renouvelant l'accusation obsessionnelle dont aujourd'hui tout le monde sait qu'elle est complètement fausse, d'avoir employé des  armes chimiques "contre son propre peuple". Quel besoin de revenir là dessus le jour de son départ, sinon parce que la Syrie est son grand échec ? Echec et bien pire parce que l'attitude de la France a contribué à allumer et entretenir un conflit qui a fait des centaines de milliers de morts et des  millions  de déplacés.

Même s'il ne connait sans doute pas à fond la question, Ayrault abordera le Proche-Orient sans préjugés. On peut même espérer que , en tant que breton , ancien du Mouvement des jeunesses rurales chrétiennes, il fera preuve de moins de cynisme que Fabius vis à vis des Chrétiens d'Orient et aura donc une position plus équilibrée entre ceux qui les protègent (notamment Assad) et ceux qui les exterminent, comme Daech mais aussi les autres mouvements islamistes que nous avons si longtemps appuyés. C'est d'ailleurs amusant de voir les deux grandes fonctions internationales, la défense et les affaires étrangères tenues par deux Bretons, Le Drian et Ayrault.

Ayrault est en outre  un homme chaleureux et en matière de relations diplomatiques , ça compte plus qu'on ne le croit. 

Enfin c'est un homme équilibré, ce n'est pas comme on dit, du moins je pense,  un "tordu". Il pourrait remettre sur les rails un Quai d'Orsay complètement désorienté par une politique purement idéologique aux partis pris hystériques, à l'opposé de toutes les traditions de cette maison.

Aura-t-il cependant le poids nécessaire pour peser sur la scène internationale ? Il est difficile de l'assurer.

Mais je ne suis pas sûr qu'en le nommant, Hollande veuille entreprendre   de grandes manoeuvres diplomatiques, au contraire.

Il l'a nommé d'abord parce qu'il n'avait pas le choix. Dans une classe politique de plus en plus à ras de terre, prisonnière de préoccupations électorales immédiates, les gens compétents en matière diplomatique se font rares. On a parlé d'Elisabeth Guigou, présidente de la commission des affaires étrangères, mais elle est, dit-on, encore plus idéologue que Fabius. On a parlé de Ségolène Royal qui avait beaucoup de qualités pour représenter la France avec panache mais les étrangers auraient sans doute jasé en voyant le couple Hollande-Royal reconstitué se balader à travers le monde.

Je ne sais si Jean-Marc Ayrault s'intéresse vraiment aux affaires du monde en dehors de l'Allemagne et de l'Europe. Mais ce n'est pas un dilettante et c'est un calme ; il sera un partenaire loyal pour Hollande. Et peut-être écoutera-t-il un peu plus que ses trois prédécesseurs les diplomates de métier, tous les diplomates, pas seulement les idéologues néo-cons labellisés par Washington.

Dans la dernière ligne droite avant les présidentielles, Hollande ne veut pas d'histoires  en matière diplomatique. Quelque part, il veut se replier  sur les affaires européennes. Je note au passage qu'il pourra aussi parler allemand avec Poutine. Il veut l'appui de l'Allemagne pour sa réélection. Il a trouvé en Ayrault un homme qui gérera la diplomatie avec bon sens, rondeur, sans imagination probablement, mais aussi sans excentricités.  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Changer de Premier ministre… ou supprimer la toute puissance du Président de la République ?

02.

Libye : la pâtée pour les mercenaires russes ?

03.

Onfray, Bigard, Zemmour et compagnie… La folle peur des bien-pensants

04.

L’Express voit Bertrand bien placé pour 2022, Wauquiez mieux placé qu’on ne croit, Retailleau trop critique; Didier Raoult est un libertaire élitiste; Marianne plonge dans la France qui rêve de coup d’Etat; Merkel achète son vin et son papier toilette

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

Trump et les conservateurs partent en guerre contre les réseaux sociaux… et ont de vraies raisons de le faire

07.

Angela Merkel va réussir la fin de son mandat en déboulonnant les dogmes politiques auxquels les Allemands étaient si attachés

01.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

02.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

03.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

04.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

05.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

02.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

03.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

04.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

05.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

06.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jurgio
- 13/02/2016 - 11:09
J'ai dans l'esprit l'image d'un Ayrault (pas de roman...)
en longue conversation, calé dans un épais fauteuil, égrenant des citations de Goethe devant des Allemands ébahis. Et, je dois manquer d'imagination, rien d'autre.
Anguerrand
- 13/02/2016 - 07:01
À Marie E
Il faut croire qu'il n'ont pas trouver mieux dans ces partis de gauche où il ne reste plus que des bras classés. Il y avait bien Duflot mais je ne sait pas pourquoi, ils ont eu une hésitation.
Marie Esther
- 12/02/2016 - 17:53
non ni Védrine ni guigou
bon Ayrault peut être que c'était le moins pire des prétendants aux affaires Etrangères.
Mais parler allemand avec Merkel et Poutine va falloir réviser.
on va peut être finir par clore l'affaire des Mistral