En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Étrange : un acte vraisemblablement terroriste aux États-Unis qui ne fait pas de bruit

03.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

04.

Quasi-émeute à Marseille face à un distributeur de billet qui distribuait le double de la somme demandée

05.

Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain

06.

La guerre Filipetti /Piketty repart; Gad Elmaleh retrouve l’amour avec Léna (4 ans de plus que son fils), Cyril Hanouna reperd Emilie; Brigitte Macron a peur pour sa famille; Louane enceinte jusqu’aux dents; Jenifer Aniston passe Thanksgiving avec son ex

07.

Boycotts pub : bien pire que l’activisme des Sleeping Giants, la lâcheté des marques qui cèdent à la pression

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

06.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

ça vient d'être publié
pépites > France
Galère
Grève : les perturbations prévues ce lundi
il y a 10 heures 42 min
pépite vidéo > International
Noir de monde
Hong Kong : 800.000 manifestants lors du défilé marquant les six mois de la contestation
il y a 13 heures 26 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Neuf exoterres sur dix autour d'étoiles doubles seraient propices à la vie ; Exobiologie : ce microorganisme préfère les météorites à la Terre
il y a 14 heures 51 min
pépites > France
Jusqu'au boutisme
Philippe Martinez : "Nous tiendrons jusqu'au retrait" de la réforme des retraites
il y a 15 heures 52 min
pépites > Santé
Générosité
Téléthon : la collecte atteint 74,6 millions d'euros
il y a 16 heures 39 min
décryptage > Santé
Pouvoir du marketing

C’est établi, l’idéologie biaise nos perceptions de ce qui est sain ou pas en matière d’alimentation

il y a 17 heures 57 min
décryptage > Terrorisme
Discrétion

Étrange : un acte vraisemblablement terroriste aux États-Unis qui ne fait pas de bruit

il y a 18 heures 8 min
décryptage > Sport
Bonnes feuilles

Le sport et la marche : ces outils précieux pour aider et guérir certains jeunes en souffrance à l'adolescence

il y a 19 heures 32 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Le plan de Joe Biden face à Donald Trump dans le cadre d'une élection qui ne ressemblera à aucune autre dans l'histoire des Etats-Unis

il y a 19 heures 34 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Ces 5 tendances planétaires qui définissent notre futur climatique
il y a 19 heures 35 min
pépites > France
Divisés
Retraites : un Français sur deux a une image positive du mouvement de contestation
il y a 12 heures 27 min
pépite vidéo > Media
Le beauf final
Marquinhos papa : le PSG dénonce les propos "immatures et blessants" de Guy Roux
il y a 13 heures 46 min
light > Insolite
Erreur de la banque
Quasi-émeute à Marseille face à un distributeur de billet qui distribuait le double de la somme demandée
il y a 15 heures 21 min
Sain et sauf
L'aventurier Mike Horn a été sauvé en Arctique
il y a 16 heures 16 min
décryptage > Politique
Idiots utiles

L'instrumentalisation des extrêmes gauches : une astuce des partis de droite pour gagner les élections ?

il y a 17 heures 51 min
décryptage > Société
« Il nous faut une nouvelle nuit du 4 août ! »

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

il y a 18 heures 3 min
décryptage > Insolite
Bonnes feuilles

Comment Charles de Gaulle a été envoûté par Brigitte Bardot lors de sa visite à l'Elysée

il y a 19 heures 31 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Comment la violence a envahi l'espace public face à la faiblesse de ceux qui conservent le monopole de la force

il y a 19 heures 33 min
décryptage > Economie
Liberté chérie

Joseph Macé-Scaron : "Face à la montée des totalitarismes, se passer du libéralisme est plus qu’un crime, c’est une faute"

il y a 19 heures 34 min
décryptage > Media
Censure

Boycotts pub : bien pire que l’activisme des Sleeping Giants, la lâcheté des marques qui cèdent à la pression

il y a 19 heures 36 min
© Reuters
© Reuters
Orientation

Pourquoi votre sale petit caractère ne doit pas vous empêcher de faire médecine… mais plutôt vous encourager à devenir cardiologue plutôt qu’urologue (ou l’inverse)

Publié le 15 février 2016
Vous êtes un lycéen timide et vous rêvez d'être avocat ? Bonne nouvelle : l'orientation post-bac ne doit pas se faire en fonction des traits de caractère, mais en fonction des goûts et des capacités de chacun. La personnalité ne doit entrer en compte que plus tard, lors du choix de la formation professionnelle et de la manière dont on veut exercer le métier choisi.
Nathalie Gunther est Psychologue Clinicienne Psychothérapeute et coach d'orientation.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nathalie Gunther
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nathalie Gunther est Psychologue Clinicienne Psychothérapeute et coach d'orientation.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Vous êtes un lycéen timide et vous rêvez d'être avocat ? Bonne nouvelle : l'orientation post-bac ne doit pas se faire en fonction des traits de caractère, mais en fonction des goûts et des capacités de chacun. La personnalité ne doit entrer en compte que plus tard, lors du choix de la formation professionnelle et de la manière dont on veut exercer le métier choisi.

Atlantico : Anna Vedel, psychologue de l'Université danoise d'Aarhus, vient de publier les résultats d'une étude concernant 13 389 personnes, qui démontre que les cinq principaux traits de caractère des futurs étudiants (névrosé, extraverti, ouvert d'esprit, sympa et consciencieux) influenceraient le choix de leurs études. Que pensez-vous de ce résultat ?

Nathalie Gunther : Je ne suis pas d'accord avec les résultats de cette étude.

Tout d'abord parce qu'il y a des mélanges entre les traits de personnalité des étudiants et les pathologies. Par exemple, l'extraversion est un trait de personnalité, mais la névrose est une pathologie. Ce n'est donc pas à mon sens une bonne classification, au sens scientifique du terme, car toutes les données ne peuvent pas être analysées sur le même plan.

De plus, en tant que psychologue clinicienne, psychothérapeute et coach d'orientation, je peux vous affirmer que ces relations établies entre les traits de personnalité des étudiants et le choix de leurs études ne correspond pas du tout aux résultats de cette enquête. Je vois des étudiants très drôles qui font de l'économie et des étudiants tristes à mourir qui font du droit.

Pour moi, il ne faut pas choisir ses études en fonction de sa personnalité. C'est sûr qu'on pourrait avoir tendance à penser qu'il y a des études et des métiers qui sont plus propices à certains traits de personnalité. On pourrait par exemple s'imaginer qu'un extraverti ferait un bon avocat, que son caractère l'aidera pour plaider en public, plutôt que quelqu'un qui est complètement timide et renfermé. Mais ce n'est pas le cas, tout simplement parce qu'il y a des dizaines de façon d'exercer le métier d'avocat. Si vous êtes avocat au Conseil d'Etat et que vous passez votre temps à rédiger des écritures, vous pouvez tout à fait être introverti, dans votre bureau et ne voir personne de toute la journée, donc parfaitement heureux. En revanche, il vaudra mieux être un extraverti si vous choisissez d'être avocat pénaliste.

De plus, la personnalité n'est pas encore complètement achevée à 18 ans. Elle évolue avec le temps, et on n'a pas les mêmes envies ni les mêmes capacités à 20 ou à 50 ans.

La personnalité doit donc selon moi entrer dans en ligne de compte que plus tard, lors de votre formation professionnelle, puis dans la façon dont vous allez exercer le métier. Vous allez par exemple d'abord choisir de faire des études de médecine, ensuite une spécialisation (chirurgien, chercheur, médecin généraliste), puis enfin un métier (chirurgien spécialisé dans quelque chose, chercheur spécialisé dans quelque chose, ect).

La seule exeption que l'on peut faire est quand le jeune développe un talent très prononcé, comme la musique ou le dessin par exemple. Si il aime ce qu'il fait, il est tout à fait bienvenu de l'orienter très tôt vers une formation professionnelle appropriée.

Comment aidez-vous les futurs étudiants à s'orienter ?

Quand je fais des bilans d'orientation pour des jeunes lycéens, deux critères principaux rentrent en compte : leurs goûts (le monde artistique, la médecine, le droit) et leurs capacités (si je veux être astronaute et que je suis nul en physique, cela n'est pas un choix réaliste, et il faut que le futur étudiant en prenne conscience). 

Ensuite, en fonction de ces deux critères principaux, on s'oriente vers un certain type d'étude, qui donnent bien souvent accès à des passerelles universitaires et une multitude de sous-catégories de métiers.

D'où viennent les principales erreurs d'orientation commises par les étudiants ?

L'erreur d'orientation peut être le résultat de plusieurs facteurs. 

Elle s'explique souvent par la pression sociale et familiale, avec derrière des parents qui rêvent que leur enfant soit médecin ou dentiste et qui les poussent dans des voies qu'ils n'aiment pas. Dans ces cas-là, je préviens les parents que c'est perdu d'avance, car on ne peut pas réussir dans un domaine que l'on aime pas, et ce d'autant plus que l'on sera confronté à des gens à qui cela correspond vraiment, et qui donc seront forcément meilleurs que nous.

Le deuxième facteur explicatif est le manque de capacité, c'est-à-dire des étudiants qui se retrouvent dans des prépas aux grandes écoles où ils n'ont pas le niveau. Là aussi, je préviens les parents que c'est perdu d'avance et qu'il ne sert à rien de forcer son enfant.

Enfin, je pense que les futurs étudiants sont aussi victimes de l'hypocrisie de l'Education nationale, qui n'assume pas le fait que les dossiers et les notes des classes de première et de terminale sont primordiales pour la suite de leurs études, car les filières sont de plus en plus sélectives et donc les dossiers scolaires très importants. Je reçois ainsi très régulièrement des étudiants dans mon cabinet qui ont de très bonnes capacités et qui pourraient faire beaucoup de choses, mais qui se sont réveillés trop tard, car l'Education nationale ne les a pas prévenu à temps.

Que faire lorsque l'on se rend compte que l'on s'est trompé d'orientation ?

Il ne faut pas hésiter à se réorienter dès qu'on se rend compte qu'on est pas à l'aise dans un cursus ou dans un métier, car cela créé des malaises voire des dépressions, car lorsqu'on est pas heureux dans ce qu'on fait, persévérer ne paie pas.

Je reçois beaucoup d'adultes dans mon cabinet qui sont en souffrance à cause du fait qu'ils ont un métier qu'ils n'aiment pas.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Étrange : un acte vraisemblablement terroriste aux États-Unis qui ne fait pas de bruit

03.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

04.

Quasi-émeute à Marseille face à un distributeur de billet qui distribuait le double de la somme demandée

05.

Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain

06.

La guerre Filipetti /Piketty repart; Gad Elmaleh retrouve l’amour avec Léna (4 ans de plus que son fils), Cyril Hanouna reperd Emilie; Brigitte Macron a peur pour sa famille; Louane enceinte jusqu’aux dents; Jenifer Aniston passe Thanksgiving avec son ex

07.

Boycotts pub : bien pire que l’activisme des Sleeping Giants, la lâcheté des marques qui cèdent à la pression

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

06.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires