En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
© Reuters
Bonnes feuilles
Quand Jerôme Cahuzac se faisait "avoir" par son épouse qui lui dissimulait ses revenus personnels tout en les plaçant elle aussi à l'étranger
Publié le 06 février 2016
L’enquête a révélé que Patricia Cahuzac s'était aussi révélée experte en matière de fraude fiscale.
Éditeur, écrivain et historien, Jean-Luc Barré est le directeur de la collection « Bouquins ». Collaborateur de Jacques Chirac pour la rédaction de ses Mémoires, il est l’auteur entre autres d’une magistrale biographie de François Mauriac en deux...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Luc Barré
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éditeur, écrivain et historien, Jean-Luc Barré est le directeur de la collection « Bouquins ». Collaborateur de Jacques Chirac pour la rédaction de ses Mémoires, il est l’auteur entre autres d’une magistrale biographie de François Mauriac en deux...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’enquête a révélé que Patricia Cahuzac s'était aussi révélée experte en matière de fraude fiscale.

Dans son livre sur l'affaire des comptes à l'étranger de l'ancien ministre du budget, Jean-Luc Barré raconte comment Jerome Cahuzac était engagé depuis des années dans un divorce difficile. Si Patricia Cahuzac, excédée par les infidélités répétées de son mari semble avoir eu un rôle non négligeable dans la révélation des comptes non déclarés de celui-ci, l'enquête a révélé qu'elle aussi s'était révélée experte en matière de fraude fiscale. Une fraude menée à l'insu de son époux puisqu'elle s'était même débrouillée pour le déposséder du compte d'une société (la société Ellendale) qu'ils avaient créé en commun pour "cacher" de argent au Royaume-Uni.

Extrait :

Il lui faudra attendre les aveux tardifs de Patricia devant la justice six ans plus tard pour découvrir à quelle entreprise de dissimulation elle s’était livrée en lui cachant dès ce moment-là la réalité de ses reve nus. Bien supérieurs à ce qu’il pouvait imaginer, et en majeure partie placés sur des comptes à l’étranger dont elle s’était assuré la maîtrise en l’excluant explicitement des bénéficiaires.

Lancée vis-à-vis de lui dans une sorte de surenchère passionnelle, elle ne s’était pas contentée d’une fraude fiscale de plus grande ampleur. Bien qu’ils fussent mariés sous le régime de la communauté réduite aux acquêts, elle l’avait exclu dans le même temps du patrimoine qu’elle s’était constitué. Spoliation menée de façon régulière et méthodique qui sera évaluée pour l’année 2007, où Patricia Cahuzac prend à son seul profit l’intégralité des droits de la société Ellendale, à près d’un million et demi d’euros : le montant de ses avoirs déjà existants additionné à ses revenus non déclarés de 244 958 euros. Pour cette année-là, ses revenus de médecin s’élevaient à 279 158 euros. Seuls 34 200 euros auront donc été déclarés au fisc. Un système dont la mise en place n’a rien d’improvisé et qui ne fera désormais que proliférer jusqu’à devenir incontrôlable.

Patricia Cahuzac s’est d’ores et déjà donné les moyens d’une rupture dont l’idée ne va plus cesser de cheminer dans son esprit. Conçu avec une logique froide, son plan n’est pas celui d’une épouse aveuglée par son ressentiment, mais bien celui d’une femme parfaitement consciente des buts qu’elle poursuit. Même si elle en a probablement sous-estimé les conséquences pour elle-même et finira par perdre la maîtrise d’un processus plus dévastateur qu’elle ne le prévoyait. « Elle pensait à l’origine me fragiliser sans me tuer », confiera plus tard Jérôme Cahuzac à l’un de ses amis. 

Extrait de "Dissimulations" de Jean-Luc Barré, publié aux éditions Fayard, 2016. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
02.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
03.
Vent de sécularisation sur le monde arabe ? Ces pays qui commencent à se détourner de la religion
04.
Quand la SNCF se laisse déborder par ses contrôleurs
05.
Quand les secrets du succès du Bon Coin intriguent Amazon et eBay
06.
Nominations européennes : le bras de fer entamé par Emmanuel Macron avec l’Allemagne peut-il aboutir ?
07.
Il y a une grande différence entre l’hygiène et la propreté lorsque vous faites le ménage chez vous et voilà laquelle
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
03.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
04.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
05.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
06.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
01.
PMA et filiation : ces difficultés humaines prévisibles que le gouvernement écarte bien rapidement
02.
Mieux que Jeanne d'Arc : Greta Thunberg voit le CO² à l'œil nu !
03.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
04.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
05.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
06.
Burkini : des femmes envahissent une piscine à Grenoble
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
attila
- 07/02/2016 - 08:41
et après tout ceci???
vive le socialisme !!!
JG
- 06/02/2016 - 22:03
Déjà en tant que chef de clinique
C'était un escroc (doublé en l'occurrence d'un feignant) qui faisait opérer les malades qu'il recevait en garde par ses collègues le lendemain pour pouvoir faire autre chose que de la chirurgie....Et je vous en parle en tant que témoin direct de la chose....La honte de la profession...
pale rider
- 06/02/2016 - 16:04
cahuzac quel raclure !
Il fait porter le chapeau de la fraude à sa femme . Bien sûr il ne savait rien il est blanc comme neige ... il faut vraiment être un âne pour croire ce délire ....