En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Regardez bien cette caricature : elle est abjecte !

04.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

05.

Confinement J15 : tensions en vue sur la distribution et (une partie de) l’alimentaire

06.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

07.

"La France unie" : Emmanuel Macron lance un slogan bien moins rassembleur qu’il n’y paraît

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

05.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

06.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

ça vient d'être publié
pépites > France
Printemps et confinement
Covid-19 : Christophe Castaner met en garde les Français qui auraient l’intention de partir en vacances
il y a 6 min 37 sec
pépite vidéo > Société
Ministère de l'Intérieur
Violences conjugales : un numéro d'urgence est dorénavant accessible par un simple SMS
il y a 1 heure 20 min
décryptage > Politique
LR

Aurélien Pradié : "Non, je ne suis pas anti-libéral"

il y a 2 heures 27 min
décryptage > International
Campagne électorale

Les élections américaines face à l’émergence d’un nouveau candidat : le coronavirus

il y a 3 heures 48 min
décryptage > International
Il paraît que c’est de l’humour

Regardez bien cette caricature : elle est abjecte !

il y a 4 heures 25 min
décryptage > Consommation
Mesures barrières... contre les kilos

Déjeuner chez soi par temps de confinement : attention surpoids

il y a 4 heures 50 min
décryptage > Santé
Drame de la désindustrialisation

Vaccins contre le Covid-19 : mais qui sera capable de produire les dizaines de millions de doses nécessaires ?

il y a 5 heures 29 min
décryptage > Environnement
Alimentation

Confinement J15 : tensions en vue sur la distribution et (une partie de) l’alimentaire

il y a 6 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un long moment de silence" de Paul Colize : les destins croisés d’un homme d’aujourd’hui qui enquête sur la mort mystérieuse de son père, lors de l’attentat du Caire en 1954

il y a 18 heures 3 min
light > Insolite
Pouvoir de l'amitié
Aventoft : l'amitié ne connaît pas de frontières pour Inga Rasmussen et Karsten Tüchsen Hansen, malgré le confinement
il y a 18 heures 56 min
pépites > France
Nouveau délai
Coronavirus : Gérald Darmanin précise le calendrier et le décalage de la déclaration d'impôts
il y a 48 min 26 sec
décryptage > Economie
Solidarité nationale

Appel de l’Etat aux dons pour les plus affectés par le Coronavirus : et la France inventa le Fisc fucking

il y a 1 heure 55 min
décryptage > Europe
Nouvel épicentre de la pandémie

L’Union européenne en réanimation : pronostic vital engagé

il y a 3 heures 10 min
décryptage > Société
Contagion

Petites prévisions sur l’impact du Coronavirus sur les inégalités

il y a 4 heures 8 min
décryptage > Santé
Crise silencieuse

Coronavirus : le défi des corps (contagieux) des malades décédés

il y a 4 heures 38 min
décryptage > Politique
Stratégie offensive

"La France unie" : Emmanuel Macron lance un slogan bien moins rassembleur qu’il n’y paraît

il y a 5 heures 7 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

il y a 5 heures 43 min
light > Sport
Vive émotion
Coronavirus : mort de Pape Diouf, l'ancien président de l'OM, à l'âge de 68 ans
il y a 15 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Terra Incognita : une histoire de l’ignorance" de Alain Corbin : récit des incroyables erreurs sur les secrets de notre planète bleue, stimulant !

il y a 18 heures 25 min
light > Media
Pédagogie et mobilisation
Edouard Philippe va participer à une émission spéciale sur le coronavirus dans la soirée du jeudi 2 avril sur TF1 et LCI
il y a 19 heures 54 min
© DR
© DR
Bonnes feuilles

Derrière les comptes cachés de Jérôme Cahuzac, l'hypothèse jamais démentie d'un trésor de guerre destiné à une campagne présidentielle de Michel Rocard

Publié le 08 février 2016
Un extrait de Dissimulations, de Jean-Luc Barré, aux éditions Fayard.
Éditeur, écrivain et historien, Jean-Luc Barré est le directeur de la collection « Bouquins ». Collaborateur de Jacques Chirac pour la rédaction de ses Mémoires, il est l’auteur entre autres d’une magistrale biographie de François Mauriac en deux...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Luc Barré
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éditeur, écrivain et historien, Jean-Luc Barré est le directeur de la collection « Bouquins ». Collaborateur de Jacques Chirac pour la rédaction de ses Mémoires, il est l’auteur entre autres d’une magistrale biographie de François Mauriac en deux...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un extrait de Dissimulations, de Jean-Luc Barré, aux éditions Fayard.

Après son départ du ministère de la santé où il collaborait avec le ministre de l'époque, le rocardien Claude Evin, Jérôme Cahuzac a ouvert une société de conseil travaillant pour les laboratoires pharmaceutiques. Ces même labos que ceux auxquels il avait affaire comme collaborateur du ministre. 

Extrait : 

Jérôme Cahuzac ne se cache nullement de cette autre activité professionnelle qui n’a rien d’illégal. Mais il est, en revanche, plus discret sur ce que recouvre exactement cette seconde source de revenus. Et pour cause : une partie de ces honoraires, non déclarés au fisc, sert à alimenter un compte à l’étranger.

Au fil des années, la société Cahuzac Conseil travaillera pour différents laboratoires : Fabre, Sandoz, Servier, Roche, Inothera, Rhône-Poulenc... Mais les seules rémunérations occultes liées à cette activité que son dirigeant a perçues hors de France seraient celles des laboratoires Pfizer : 817 000 et 504 000 francs versés successivement sur son compte suisse en janvier et mai 1993. À cette dernière date, c’est une somme globale de près de quatre millions de francs (l’équivalent de 600 000 euros) qui a été transférée sur ce compte, alimenté pour le reste par des versements de montants souvent trop élevés – le premier de 285 000 francs en novembre 1992 – pour venir de son seul travail de chirurgien. L’origine de ces fonds sera d’autant plus difficile à déterminer par les enquêteurs ayant mené des investigations au siège de plusieurs laboratoires qu’il ne subsiste plus aucune trace, vingt ans plus tard, de leur provenance, en raison de l’ancienneté des faits, de l’absence de témoins et de documents, comme de l’imprécision des relevés bancaires suisses. Mais c’est surtout leur véritable finalité qui reste à élucider...

L’ancien collaborateur de Claude Évin sert-il ici ses propres intérêts ou agit-il en service commandé, dans le cadre d’une mission financière qui lui aurait été secrètement confiée ? Sciemment ou non, Jérôme Cahuzac laisse la porte ouverte à toutes les suppositions lorsqu’il dit avoir voulu éviter, en dissimulant une partie des sommes issues de ses missions de conseil, que celles-ci puissent passer pour « la contrepartie de services rendus » à l’époque où il officiait au ministère de la Santé. C’est pour ne pas raviver les soupçons qu’il aurait préféré ne pas les déclarer et se faire rétribuer directement sur un compte occulte. Comme s’il s’agissait de placer en lieu sûr un argent dont l’usage aurait pu paraître suspect.

 

L’hypothèse d’un « trésor de guerre » accumulé en sous-main par les rocardiens, à l’instar des autres familles politiques, n’aurait rien d’invraisemblable. Aucune loi n’encadrait encore le financement des par- tis. Faute de réglementation, tout dans ce domaine semblait permis ou presque. Les abus étaient, si l’on peut dire, monnaie courante. Et le parti socialiste n’était pas le moins épargné par les scandales qui s’ensuivaient à intervalles réguliers...

 

Vingt-cinq ans plus tard, c’est d’abord par un silence amusé que Jérôme Cahuzac réagit quand on l’interroge sur son rôle au sein de l’équipe rapprochée de Michel Rocard. L’ironie contenue de qui préfère encore se taire que d’avoir à « tout déballer ». Y compris lorsqu’on lui apprend que son ancien leader, dont il est resté longtemps proche, proclame aujourd’hui sur les plateaux de télévision qu’il ne le connaît plus, qu’il ne veut plus entendre parler de lui. De l’art de renier certaines relations quand elles sont devenues embarrassantes...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Regardez bien cette caricature : elle est abjecte !

04.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

05.

Confinement J15 : tensions en vue sur la distribution et (une partie de) l’alimentaire

06.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

07.

"La France unie" : Emmanuel Macron lance un slogan bien moins rassembleur qu’il n’y paraît

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

05.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

06.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jurgio
- 08/02/2016 - 10:47
Un procès Cahuzac qui devient très gênant
et qui devrait être, semble-t-il, reporté jusqu'à... (2017, deuxième semestre ? Pas mal ?) En attendant, il doit y avoir mieux pour la Gauche comme enfumage... (et si on ressortait le cadavre de Kadhafi ? Pas mal ? ) Bien sûr, des trahisons infectes, des turpitudes à n'en plus finir mais, comme dirait l'ambitieux Mitterrand, c'est uniquement pour le grand bien de la nation. Cette grande nation.
Anguerrand
- 08/02/2016 - 07:05
Décidément Tous les partis trichent pour se financer
Meme le FN est empêtré dans des affaires de finances, ce parti qui se presente comme " une blanche colombe" n'a pas dérogé à la ( mauvaise " règle. Tous ces parti trichent chacun a à façon, ne nous faisons pas d'illusion c'est bien nous qui payons.
vangog
- 07/02/2016 - 17:31
Ah! C'était la belle époque...
Celle où les partis UMPSECOLOCOCOS se finançaient grâce aux mutuelles étudiantes, grâce aux syndicats et associations subventionnées, grâce aux marchés publics...mais ça, c'était rien que pour le plan A. Il fallait un plan B, au cas où l'option Presidentielle A se cassait la gueule, ou pour servir de moyen de pression sur le plan A...et c'est là où les entreprises intervenaient directement...entreprises pharmaceutiques, de presse, de bâtiments..."c'est pas grave, car c'est le client qui paie, en bout de course!"...