En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

02.

Et si Trump avait raison sur la Chine

03.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

04.

Comment l’éducation de nos parents détermine lourdement notre capacité à devenir leader ou non

05.

"Le coronavirus est une maladie de Blancs" ! On a entendu ça à Marseille, Dakar et Abidjan…

06.

Ces fonctionnaires non élus qui imposent leur volonté face à la crise du Coronavirus

07.

Le système de santé allemand, privé et concurrentiel, fait beaucoup mieux que les systèmes publics français et anglais

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

04.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

05.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

06.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

03.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

04.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

05.

Nombre de morts, manque de moyens, soupçons d’euthanasie : ce qui se passe vraiment dans les Ehpad ?

06.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Président de la République
Coronavirus : l’Elysée annonce que le confinement sera "prolongé" au-delà du 15 avril
il y a 10 min 20 sec
pépites > International
Boulevard pour Joe Biden ?
Démocrates : Bernie Sanders arrête sa campagne et renonce à la course pour la présidentielle américaine
il y a 2 heures 52 min
pépites > Terrorisme
Enquête en cours
Attaque au couteau à Romans-sur-Isère : l’assaillant a été mis en examen pour "assassinats en relation avec une entreprise terroriste"
il y a 3 heures 42 min
pépites > Europe
Action entravée
Covid-19 : Mauro Ferrari, le président du Conseil européen de la recherche (CER), démissionne
il y a 6 heures 21 min
pépite vidéo > Santé
Mental d'acier
Les conseils de l’aventurier Mike Horn pour surmonter le confinement
il y a 7 heures 48 min
décryptage > Santé
Comparaisons

Le système de santé allemand, privé et concurrentiel, fait beaucoup mieux que les systèmes publics français et anglais

il y a 8 heures 48 min
décryptage > Santé
La bêtise aussi est pandémique

"Le coronavirus est une maladie de Blancs" ! On a entendu ça à Marseille, Dakar et Abidjan…

il y a 9 heures 42 min
décryptage > Société
Petite réflexion de confinement

Comment l’éducation de nos parents détermine lourdement notre capacité à devenir leader ou non

il y a 11 heures 2 min
décryptage > Europe
Avenir de l'Union européenne

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

il y a 11 heures 52 min
décryptage > International
Leçons de la crise sanitaire

Et si Trump avait raison sur la Chine

il y a 12 heures 20 min
pépites > France
Joies du confinement en province
Selon l’Insee, un Parisien sur dix a quitté Paris depuis le début du confinement
il y a 40 min 35 sec
pépites > Economie
Nouveau record
Coronavirus : 6,3 millions de salariés sont au chômage partiel en France
il y a 3 heures 18 min
light > Science
Quasar
Event Horizon Telescope : des scientifiques capturent l'image d'un trou noir émettant des jets à haute énergie
il y a 5 heures 25 min
pépites > France
Soulager les services de réanimation
Le Conseil scientifique se prononce pour la prolongation du confinement
il y a 7 heures 15 min
décryptage > Santé
Le mal français

Ces raisons qui empêchent le secteur public français de gérer son argent efficacement

il y a 8 heures 26 min
décryptage > Economie
Production relocalisée

Ces faillites qui détermineront bien plus le monde de demain que tous les Grenelle sur un nouvel avenir...

il y a 9 heures 30 min
décryptage > Environnement
Quel cinéma

Parlementaires à la dérive : leur film s’appelle "Le jour d’après" et c’est un navet !

il y a 10 heures 7 min
décryptage > Economie
Crise de défiance

Casse-tête de la reprise : les entreprises face à la destruction de confiance massive générée par les pouvoirs publics

il y a 11 heures 33 min
décryptage > France
Chute libre

Apocalypse zéro, suite : les fausses prédictions sur le chaos dans les banlieues plus démenties que jamais

il y a 11 heures 58 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

il y a 12 heures 34 min
© REUTERS/Philippe Wojazer
Matthias Fekl, aux côtés de Manuel Valls, Michel Sapin et Stéphane Le Foll
© REUTERS/Philippe Wojazer
Matthias Fekl, aux côtés de Manuel Valls, Michel Sapin et Stéphane Le Foll
Rivalité Hollande Valls

Comment Manuel Valls est en train de faire de Matthias Fekl son "Macron" à lui

Publié le 03 février 2016
Alors que les pronostics concernant le futur remaniement vont bon train, le nom de l'actuel secrétaire d'Etat au tourisme est souvent cité. Il s'agit pour François Hollande de contrer l'influence grandissante d'Emmanuel Macron.
Christelle Bertrand, journaliste politique à Atlantico, suit la vie politique française depuis 1999 pour le quotidien France-Soir, puis pour le magazine VSD, participant à de nombreux déplacements avec Nicolas Sarkozy, Alain Juppé, François Hollande,...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christelle Bertrand
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christelle Bertrand, journaliste politique à Atlantico, suit la vie politique française depuis 1999 pour le quotidien France-Soir, puis pour le magazine VSD, participant à de nombreux déplacements avec Nicolas Sarkozy, Alain Juppé, François Hollande,...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que les pronostics concernant le futur remaniement vont bon train, le nom de l'actuel secrétaire d'Etat au tourisme est souvent cité. Il s'agit pour François Hollande de contrer l'influence grandissante d'Emmanuel Macron.

"Si Valls nous marche trop sur les pieds, on fera monter Macron", ainsi parlaient les Hollandais en décembre 2015. "Si Macron nous marche trop sur les pieds, on fera monter… Matthias Felk", ainsi pensent les Hollandais un mois plus tard. Alors que le remaniement approche, l'entourage du chef de l'Etat a ressorti son petit précis de grammaire hollandienne. Et que dit-il ? L'équilibre des forces toujours tu devras privilégier. Aucune hégémonie tu ne devras accepter.

Depuis qu'Emmanuel Macron, porté par les sondages, a récemment mis la pression pour obtenir que soit élargie sa mission à Bercy, les conseillers de l'Elysée ont en effet deux problèmes à gérer, convaincre Manuel Valls d'accepter que ce rival monte en grade sans que ce dernier, ainsi conforté, ne cherche à trop s'émanciper. Et la solution trouvée tient en un mot, un patronyme exactement : Matthias Fekl. Le nom de l'actuel secrétaire d'Etat au tourisme et au commerce extérieur circule en effet pour remplacer Laurent Fabius aux Affaire étrangères. Jeune, comme Emmanuel Macron, ils ont deux mois d'écart, brillant, comme Emmanuel Macron. Matthias Felk a fait l'École normale supérieure de Lyon, l'Institut d'études politiques de Paris puis l'ENA. Il est également titulaire de maîtrises d'allemand et de philosophie.

Alors, certes, question charisme, rien à voir avec le sémillant ministre de l'Economie mais Matthias Felk a, en revanche, un avantage sur ce dernier et non des moindres : il est élu. Conseiller régional d'Aquitaine puis député du Lot-et-Garonne. Contrairement à son collègue Macron, il a gravi un à un les échelons, il n'a pas été propulsé par le bon vouloir présidentiel. Et enfin, il vient d'obtenir un beau succès commercial, ce qui n'est pas négligeable par les temps qui courent, en signant la vente de 29 Airbus à la compagnie Gulf Air. Le profil idéal donc, d'autant que le jeune secrétaire d'Etat a aussi "le bon fond" idéologique. Celui qui permettrait de rééquilibrer également les courants politiques au sein de l'exécutif, de dé-libéraliser le gouvernement pris en tenaille entre Macron et Valls.

A la question posée par le journal Le Monde, le 13 juillet dernier: "Vous ne pensez donc pas comme Emmanuel Macron que ce qui manque aujourd’hui à notre pays, c’est la figure du roi ?" Réponse de Matthias Felk: "Le grand absent aujourd’hui c’est le peuple, pas le roi. L’enseignement de Syriza ou de Podemos, c’est que Alexis Tsipras comme Pablo Iglesias ont compris qu’il faut écouter le peuple, entendre sa colère et porter son message pour mener de vraies politiques de transformation. Le soir du référendum grec, Tsipras n’a fait aucune apparition publique, il a laissé le peuple se réapproprier l’espace de la démocratie. C’est tout le contraire du FN, qui veut manipuler le peuple et l’enfermer dans les passions négatives".  

Seule ombre au tableau: le quai d'Orsay est extrêmement convoité. On parle aussi, pour remplacer Laurent Fabius, de Elisabeth Guigou, Marisol Touraine et surtout d'une certaine… Ségolène Royal.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

02.

Et si Trump avait raison sur la Chine

03.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

04.

Comment l’éducation de nos parents détermine lourdement notre capacité à devenir leader ou non

05.

"Le coronavirus est une maladie de Blancs" ! On a entendu ça à Marseille, Dakar et Abidjan…

06.

Ces fonctionnaires non élus qui imposent leur volonté face à la crise du Coronavirus

07.

Le système de santé allemand, privé et concurrentiel, fait beaucoup mieux que les systèmes publics français et anglais

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

04.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

05.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

06.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

03.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

04.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

05.

Nombre de morts, manque de moyens, soupçons d’euthanasie : ce qui se passe vraiment dans les Ehpad ?

06.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
calinou
- 03/02/2016 - 20:31
Non pas elles...
Aucune de ces trois donzelles ne fera l'affaire au ministère des affaires étrangères. Fabius à été complètement a coté de la plaque et malheureusement nous allons continuer dans la nullité la plus complète...
Pourquoi-pas31
- 03/02/2016 - 13:00
Et c'est reparti
pour un tour de chaises musicales.
zouk
- 03/02/2016 - 10:35
Matthias FEKL
Parle -t-il un anglais convenable? Ce qu'est, mais tout juste, celui de E. Macron, il a un accent bizarre.