En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

02.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Le Coronavirus, occasion forcée de se "débarrasser" de la mondialisation ? Petits contre-arguments pour ne pas jeter le bébé (de notre prospérité) avec l’eau du virus

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

04.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Dérision et ricanements à tous les étages

Ce gisement de voix sur lequel pourraient miser les candidats osant résister à l’intimidation par “l’humour” médiatique

il y a 7 min 1 sec
décryptage > Santé
Crise de l'hôpital français

“Il faut sauver l’hôpital” : mais comment expliquer la pénurie dénoncée par les soignants au regard du montant des dépenses publiques ?

il y a 1 heure 34 min
pépites > Justice
Centre hospitalier de Mont-de-Marsan
Claude Sinké, l’auteur présumé des coups de feu à la mosquée de Bayonne, est mort
il y a 11 heures 7 min
pépites > Santé
Nouveau bilan
38 cas de coronavirus ont été identifiés en France dont 12 liés au patient infecté dans l’Oise
il y a 12 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Russie et la France, de Pierre Le Grand à Lénine" de Hélène Carrère d’Encausse, de l’Académie française : une mine d’informations sur le passé… avec une trop brève réflexion sur l’avenir !

il y a 16 heures 3 min
pépite vidéo > Santé
Difficultés du monde hospitalier
Emmanuel Macron interpellé par un médecin sur la crise des hôpitaux
il y a 17 heures 42 min
pépites > Justice
"Pendaison" et Ancien Régime
L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon
il y a 20 heures 29 min
pépites > Santé
Coronavirus
Emmanuel Macron à la Pitié-Salpêtrière : "On a devant nous une épidémie" qu'il va falloir "affronter au mieux"
il y a 21 heures 58 min
décryptage > Politique
Réforme(s)

Edouard Philippe, patron de Licence IV, Bruno Le Maire, gérant d’auto-école

il y a 22 heures 58 min
décryptage > Politique
Passage en force

Recours au 49-3 : cet ultime baril de poudre qu'Emmanuel Macron roule dans la fabrique d'allumettes

il y a 23 heures 49 min
décryptage > Société
Pandémie

Coronavirus : quand la nature se remet à nous faire peur

il y a 1 heure 9 min
pépites > Environnement
Justice
La société Lubrizol a été mise en examen pour "atteinte grave" à la santé et à l’environnement suite à l'incendie de son site de Rouen
il y a 10 heures 33 min
light > Culture
Grande famille du cinéma français ?
45e cérémonie des César : Brigitte Bardot publie un message de soutien à Roman Polanski qui "sauve le cinéma de sa médiocrité"
il y a 11 heures 48 min
light > Economie
Nominations
Nicolas Sarkozy et Guillaume Pepy vont entrer au conseil de surveillance de Lagardère
il y a 13 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Hokusai, Hiroshige, Utamaro. Les grands maîtres du Japon" : splendeurs du Japon à Aix-en-Provence: Les Maîtres de l’époque Edo (1600-1867)

il y a 16 heures 13 min
pépites > Santé
Etat de santé
L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"
il y a 18 heures 23 min
pépites > Santé
Virus en sommeil
Une femme japonaise contracte le coronavirus une seconde fois après avoir été guérie
il y a 21 heures 25 min
pépite vidéo > Politique
Double langage ?
Didier Guillaume arrache le micro d'un journaliste après une question sur l'abattoir Sobeval
il y a 22 heures 22 min
décryptage > Société
Réaction politique

Injustice intergénérationnelle : les dangers d'une génération extorquée

il y a 23 heures 16 min
décryptage > Politique
A mort !

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

il y a 1 jour 6 min
© Reuters
© Reuters
Bonnes feuilles

Quand Jacques Chirac choisissait Alain Juppé plutôt que Philippe Séguin pour prendre la tête du RPR

Publié le 09 février 2016
Cette décision de Chirac de faire de Juppé le numéro deux du RPR, en le nommant au poste de secrétaire général du parti gaulliste, ne s’est pas faite simplement..
Dominique Lormier, historien et écrivain, est considéré comme l'un des meilleurs spécialistes de l'histoire militaire. Membre de l'Institut Jean-Moulin et membre d'honneur des Combattants volontaires de la Résistance, il collabore à de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dominique Lormier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dominique Lormier, historien et écrivain, est considéré comme l'un des meilleurs spécialistes de l'histoire militaire. Membre de l'Institut Jean-Moulin et membre d'honneur des Combattants volontaires de la Résistance, il collabore à de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Cette décision de Chirac de faire de Juppé le numéro deux du RPR, en le nommant au poste de secrétaire général du parti gaulliste, ne s’est pas faite simplement..

Tout comme Jacques Chirac, Alain Juppé est assommé par la défaite du 8 mai 1988. Courant juin, il se rend de nouveau en Grèce pour retrouver une certaine sérénité, d’autant que sa vie de couple bat de l’aile, et que ses relations avec sa fille Marion, en pleine crise d’adolescence, sont loin d’être faciles : « J’ai éprouvé le besoin de me ressourcer. Je suis parti, seul, dans l’île de Spetses. J’avais trouvé un petit hôtel sympathique qui avait malheureusement la particularité d’être envahi par une horde de moustiques qui ont bien profité de moi… Après la première nuit, je me suis réveillé le visage tuméfié. J’ai décidé de prendre le bateau et d’explorer une autre île, plus au sud. J’ai repéré un autre hôtel qui m’a plu ! Je m’y suis installé. Quelle ne fut pas ma surprise, en prenant mon petit déjeuner sur la terrasse, quand le patron est venu me chercher. Il y avait un coup de fil pour moi, venant de Paris. Je ne comprenais pas car personne ne savait où j’étais ! J’ai réalisé qu’en fait, j’avais prévenu le propriétaire du premier hôtel qui avait fait suivre… Au téléphone, je reconnais la voix de Roger Romani, un collaborateur de Chirac. Il m’annonce tout bonnement que je suis nommé secrétaire général du RPR, il ajoute qu’il faut rentrer aussitôt à Paris. J’ai répondu que je n’avancerai pas la date de mon retour. Il n’est pas question que je change mes plans. J’ai donc profité des quelques jours de soleil et de farniente qu’il me restait ! »

Cette décision de Chirac de faire de Juppé le numéro deux du RPR, en le nommant au poste de secrétaire général du parti gaulliste, ne s’est pas faite simplement. Chirac pense un premier temps confier ce poste à Édouard Balladur, devenu un de ses plus proches conseillers. Chirac fait part de son projet à Charles Pasqua lors d’un déjeuner en tête-à-tête dans un excellent restaurant parisien en juin. Ce gaulliste de la première heure, engagé tout jeune dans la Résistance, croit s’étrangler : « Édouard Balladur ? Il ne fait même pas partie de la famille !… Ce n’est pas possible, s’exclame Pasqua. Il ne sait pas parler en public. Lorsqu'il monte à la tribune, les militants l’applaudissent du bout des doigts. » Chirac est d’autant plus embarrassé par la réaction hostile de son convive, qu’il a déjà proposé le poste à Balladur, qui doit passer prendre le café avec ses deux compagnons déjà attablés… Pasqua prend son courage à deux mains et annonce au nouveau venu qu’il faut oublier la proposition de Chirac. Balladur ne se vexe pas et va même jusqu'à proposer à Pasqua de prendre le poste à sa place. Ce dernier, qui en a pourtant tant rêvé, décline l’offre avec une grande lucidité : « Je suis trop marqué à droite, ce ne serait pas bon pour le mouvement. »

Les trois convives estiment finalement qu’il faut un homme neuf pour rénover le RPR. Et à ce jeu de tournoi, chacun à son favori. Charles Pasqua propose Philippe Séguin, incarnation du gaullisme social, attaché à l’indépendance nationale. Édouard Balladur, plus libéral et favorable à la construction européenne, cite Alain Juppé, dont il a apprécié les hautes compétences en tant que ministre délégué du budget, malgré quelques frictions passagères entre eux.

« Le président du RPR, écrivent Isabelle Dath et Philippe Harrouard, hésite entre celui qui le rassure et celui qui fonce. Entre l’eau et le feu. Finalement, il tranche : ce sera Juppé, au grand dépit de son éternel rival Philippe Séguin. »

Le 22 juin 1988, six semaines après la défaite électorale de Chirac à la présidentielle, Alain Juppé est officiellement nommé secrétaire général du RPR. Un jour auparavant, Bernard Pons a été élu président du groupe parlementaire gaulliste à l’Assemblée nationale avec 64 voix, devant Philippe Séguin qui en obtient 63 ! Il manque à ce dernier celle de Jean de Gaulle, petit fils du Général, qui s’est égaré mystérieusement dans les couloirs lors du vote, alors qu’il avait promis de le soutenir…

Extrait de "Alain Juppé sans masque" de Dominique Lormier, aux éditions First document, 2016. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

02.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Le Coronavirus, occasion forcée de se "débarrasser" de la mondialisation ? Petits contre-arguments pour ne pas jeter le bébé (de notre prospérité) avec l’eau du virus

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

04.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
JG
- 06/02/2016 - 22:27
Quand on vend l'humanité Dimanche sur les marchés...
On est mal parti.....comme dirait Brassens , la connerie n'attend pas le nombre des années....elle se révèle assez tôt.....
Le plus grand fossoyeur de la France...bon juste après Hollande et Mitterand, mais pas très loin....Et dire que les journaleux font tout ce qu'ils peuvent pour faire élire Juppé.....On est mal barrés je vous le dis
jurgio
- 06/02/2016 - 14:15
Chirac et Juppé
Peut-on politiquement trouver plus insignifiant et plus nocif en même temps ?
Deudeuche
- 06/02/2016 - 10:44
Chirac, Machiavel de la droite
Le gars qui élu à 75% en 2002 ne réforme rien, mais rien du tout!