En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
Au fou !!

Un bouffon nommé Hugo Chavez…

Publié le 30 décembre 2011
Le président vénézuélien pense que, peut-être, les Américains ont mis au point un système pour inoculer le cancer aux dirigeants latino-américains. Il affirme que trop de leaders sud-américains souffrent de cancers pour que ce soit une simple coïncidence. L’antiaméricanisme se transforme en pensée délirante selon Benoît Rayski.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le président vénézuélien pense que, peut-être, les Américains ont mis au point un système pour inoculer le cancer aux dirigeants latino-américains. Il affirme que trop de leaders sud-américains souffrent de cancers pour que ce soit une simple coïncidence. L’antiaméricanisme se transforme en pensée délirante selon Benoît Rayski.

Hugo Chavez est ce qu’il est convenu d’appeler amicalement (et il a beaucoup d’amis) un personnage haut en couleurs. Il est socialiste, révolutionnaire, bolivarien, anti-impérialiste, antisioniste, antilibéral. Des convictions (que dis-je ? des qualités !) qui lui valent en France une cote d’amour tout à fait appréciable. Besancenot l’admire, Mélenchon l’aime, le PCF l’idolâtre, les écologistes l’adorent et les vieux gauchistes non encartés se pâment devant ses envolées tribuniciennes. Hugo Chavez parle effectivement beaucoup. A la télévision, à la radio, toujours en direct, et sa voix mâle (il s’agit quand même d’un ancien militaire) donne des frissons d’extase aux peuples révoltés. Chavez donc parle, parle, parle. Pendant des heures. Et on ne saurait compter le nombre de fois où il a perdu l’occasion de se taire.

Cette fois-ci il a fait très fort. En apprenant que Cristina Kirchner, la présidente argentine, était atteinte d’un cancer (il en a eu un, lui aussi), il s’est demandé, benoîtement, si la CIA n’avait pas découvert une machine à donner le cancer aux leaders de gauche sud-américains. Comme Hugo Chavez est un homme circonspect, il s’est bien gardé d’accuser, comme ça, bêtement, les Etats-Unis. Il a simplement dit ne pas exclure cette possibilité.

Quelqu’un d’autre, très connu en France (et quand même un peu moins au Venezuela) lui avait, un jour, montré la voie. Dieudonné s’était en effet laissé aller à réfléchir à haute voix sur la possibilité que les Juifs aient inoculé le SIDA à l’Afrique Noire. Et il avait, prudemment, ajouté qu’il n’en était pas sûr mais qu’il ne pouvait exclure cette éventualité, en attendant qu’une enquête impartiale et internationale fasse la lumière sur ce possible et affreux complot. Sans vouloir rien enlever à Chavez, nous relèverons que dans cette façon de raisonner il a un prédécesseur. Et il est de chez nous.

Bien des choses lient d’ailleurs les deux hommes. Ils sont l’un et l’autre des comiques : l’un par profession, l’autre par nature. De surcroît ils se rendent souvent à Téhéran, où règne un de leurs potes qui est convaincu que les chambres à gaz n’ont pas existé. Leur séduisante façon de penser n’est pas dépourvue d’un certain charme. Comment ne pas succomber à son irrésistible attrait ? Ainsi je ne dis pas que la Terre est plate mais, dans l’attente d’investigations approfondies, je ne peux exclure cette hypothèse. Ainsi je ne m’avancerai pas à affirmer que Chavez est un imbécile illuminé, mais, toujours dans l’attente etc…etc…, je ne peux exclure cette possibilité. Ainsi je me refuse à proclamer que Dieudonné est atteint d’une dégénérescence grave du cerveau mais, encore dans l’attente etc…etc…, je ne peux écarter cette éventualité.

De cette façon nous avançons dans le meilleur des mondes qui refuse la pensée unique du néolibéralisme, du capitalisme, de Wall Street, de la City, du FMI, et, surtout, de l’impérialisme américain. Un penseur marxiste avait, au début du 20ème siècle, défini l’antisémitisme comme « le socialisme des imbéciles ». Aujourd’hui c’est l’antiaméricanisme qui est « le socialisme des imbéciles ». Ce qui n’exclut pas d’ailleurs l’antisémitisme, les deux faisant souvent route ensemble. Il n’est peut-être pas inutile d’écouter Chavez : il dit tout haut ce qu’un grand nombre de demeurés pensent tout bas. C’est instructif. Quant à ceux qui, comme moi, estiment que les divagations hallucinatoires du président vénézuélien sont plus que lassantes, qu’ils se réfèrent à la phrase lancée par le roi d’Espagne à Chavez lors d’un sommet ibéro-latino-américain. Alors que le numéro un de Caracas était parti dans une tirade d’insultes à l’égard d’Aznar, l’ancien Premier ministre espagnol, traité de « fasciste », Juan-Carlos, hors de lui et blême, lui cria : « Porque no te callas ? » En Français cela veut dire : « Pourquoi tu ne la fermes pas ? ». On ne saurait mieux dire. 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

02.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

03.

Fleurs et vacheries au G7 : les avis surprenants des dirigeants étrangers sur Emmanuel Macron ; Notre-Dame, victime collatérale de négligence politique ; Julien Dray, mentor repenti d’Emmanuel Macron ; Panne sèche pour la voiture autonome

04.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

05.

Le général iranien Qassem Souleimani, maître de guerre sur le front syro-irakien

06.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

07.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

05.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

06.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

05.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

06.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

Commentaires (59)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
amusée
- 31/12/2011 - 18:58
Grand éclat de rire
parce que les dirigeants de la planète se sont imaginés immortel ?
Bah non ! ils bouffent aussi ce qu'ils nous donne à bouffer et respirent la même pollution, subissent le même stress pour sauvegarder leur pré carré qu'ils n'emmènent pas au paradis. BREF leurpouvoir et leur fric ne leur sert à rien.
Mauvaise graine me dit ma vieille mère ce soir en riant. J'ai aquiescé.
roger rapeau
- 31/12/2011 - 18:05
Erreur de diagnostic
Quelqu'un a inoculé le cancer à Chavez? j'en doute.
Quelqu'un lui a inoculé la connerie? Je confirme
remy c
- 31/12/2011 - 18:00
Chavez est effectivement un bouffon,
et surtout très antipathique.

On risque d'entendre de plus en plus ce genre de délire, de lui ou d'autres , d'autant plus que la possibilité, au moins théorique pour l'instant, de provoquer des maladies, même à distance, chez des personnes ciblées, ou des groupes sociaux identifiées, inquiète quelques biologistes pointus.