En direct
Best of
Best of du 25 au 31 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

02.

L’enseigne Cultura boycottée par des clients pour son utilisation de l’écriture inclusive

03.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

04.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled !

05.

Orange mécanique, le retour : mais que cachent ces tabassages en série pour des histoires de masques ?

06.

Brexit : les départs des Britanniques vers l’Union européenne auraient augmenté de 30% depuis le référendum

07.

Le nitrate d’ammonium, à l’origine des explosions à Beyrouth, était également au cœur de la catastrophe d'AZF à Toulouse

01.

Marc Lavoine se marie; La fille de Mick Jagger s'éprend du fils de Marc Levy, Blanche Gardin d'une star américaine; Jean Dujardin se saisit des fesses de Nathalie, Baptiste Giabiconi expose les siennes; Charlene de Monaco traverse la Méditerranée à vélo

02.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled !

03.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

04.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

05.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

06.

Elon Musk affole la twittosphère en affirmant que les pyramides d’Egypte ont été construites par… des aliens

01.

Les dangereux arguments employés par les soutiens de la PMA pour toutes

02.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

03.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

04.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

05.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

06.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

ça vient d'être publié
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Darmanin défend la police (et lui-même); Marianne étrille EELV; Le Havre, port tué par la CGT; Guerre culturelle : Zemmour dénonce la bêtise de la droite qui croit avoir gagné alors que la gauche domine; Les secrets du nouveau modèle CNews
il y a 23 min 14 sec
décryptage > Société
Ils ont osé ça

Une femme considérée comme très malheureuse pourra avorter jusqu’au dernier jour de sa grossesse !

il y a 1 heure 48 min
décryptage > Santé
Pandémie

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

il y a 2 heures 29 min
décryptage > Société
Réorganisation des entreprises

Open space : la Covid m’a tué

il y a 3 heures 26 min
décryptage > France
Risques à domicile

De Lubrizol à Beyrouth en passant par le pont de Gênes, les leçons des catastrophes sont-elles bien tirées en France ?

il y a 4 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Le dernier des yakuzas" de Jake Adelstein, plongée dans le Japon des gangs, un héros inquiétant, un récit haletant !

il y a 15 heures 13 min
pépites > Justice
Calendrier judiciaire
Assassinat de Rafic Hariri : le verdict du procès finalement reporté suite aux explosions au port de Beyrouth
il y a 16 heures 54 min
pépites > Science
Ecosystème
Antarctique : de nouvelles colonies de manchots empereurs ont été découvertes grâce à des clichés pris depuis des satellites
il y a 18 heures 23 min
pépites > International
Solidarité avec le peuple libanais
Explosions à Beyrouth : Emmanuel Macron se rendra jeudi au Liban
il y a 21 heures 23 min
pépite vidéo > France
Images révoltantes
Un homme violemment agressé dans une laverie pour avoir demandé de porter un masque
il y a 23 heures 23 min
décryptage > France
A la guerre comme à la guerre

Une arme de destruction massive contre l’écriture inclusive : le boycott !

il y a 1 heure 36 min
décryptage > Terrorisme
Nouvelle attaque

Afghanistan : Daech à l’offensive

il y a 2 heures 6 min
décryptage > Consommation
COCKTAIL & TERROIR

Les idées cocktails originales de l’été : le Framboise Fizz, dégustez de l’armagnac frais, sans vous ruiner

il y a 2 heures 55 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Europe, relance, dettes... L'Allemagne change de politique, plus pour renforcer son rôle de locomotive que pour plaire aux Européens

il y a 3 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "L’offrande grecque, une aventure de Bernie Gunther" de Philip Kerr, du rififi chez les Grecs !

il y a 14 heures 52 min
pépites > Europe
Revers de la médaille ?
Brexit : les départs des Britanniques vers l’Union européenne auraient augmenté de 30% depuis le référendum
il y a 15 heures 36 min
pépites > International
Port de Beyrouth
Le nitrate d’ammonium, à l’origine des explosions à Beyrouth, était également au cœur de la catastrophe d'AZF à Toulouse
il y a 17 heures 33 min
light > Science
Impact de l'homme sur les écosystèmes
La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment
il y a 19 heures 12 min
pépites > France
Polémique 2.0
L’enseigne Cultura boycottée par des clients pour son utilisation de l’écriture inclusive
il y a 21 heures 57 min
pépite vidéo > International
Dégâts considérables
Explosions au Liban : ces images des rues de Beyrouth qui témoignent de la violence de la catastrophe
il y a 1 jour 51 min
Transitivité

Bienheureuse Allemagne qui bénéficie à fond les ballons de la relance budgétaire de ses partenaires...

Publié le 29 décembre 2011
Pourquoi l'Allemagne devrait-elle se soucier de création monétaire ou de grands plans de relance ? Le reste de l'Europe les financent pour elle grâce aux excédents commerciaux qu'elle accumule chaque année! 2ème partie de notre série en deux volets consacrée à la relance économique et budgétaire allemande.
Pascal Ordonneau
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal Ordonneau est l'ancien patron du marketing chez Citibank, ancien Directeur général des groupes Crédit Lyonnais et HSBC.Il a notamment publié La désillusion, abécédaire décalé et critique de la banque et de la finance, paru aux éditions Jacques...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pourquoi l'Allemagne devrait-elle se soucier de création monétaire ou de grands plans de relance ? Le reste de l'Europe les financent pour elle grâce aux excédents commerciaux qu'elle accumule chaque année! 2ème partie de notre série en deux volets consacrée à la relance économique et budgétaire allemande.

Pour lire la première partie de cette contribution sur la relance économique et budgétaire allemande, c'est ici

Au début de la crise de 2008, Angela Merkel, n’était pas du tout enthousiaste pour lancer l’Allemagne dans une politique de relance budgétaire. Elle n’en avait pas besoin ! Il lui suffisait  que les autres pays se lancent dans une relance active quitte à s’endetter. Alors, mécaniquement, par le jeu des importations, c'est-à-dire par le jeu d’une demande adressée aux entreprises allemandes, l’activité industrielle de l’Allemagne serait stimulée mieux encore qu’elle ne l’aurait été si les finances publiques avaient été mises à contribution !

Berlin n'est pas Washington et n'est pas besoin de l'être grâce à ses excédents commerciaux, pourquoi la BCE devrait-elle donc copier la FED et son « Quantitative easing » récurrent ? 

Une politique du type américain ou anglais, les fameux QE (quantitative easing) ne peut pas avoir de sens pour l’Allemagne ! [NDLR : le quantitative easing ou assouplissement monétaire consiste à imprimer de la monnaie supplémentaire] C’est parfaitement superflu ! Pourquoi monétiser de la dette publique alors que l’argent arrive dans les caisses allemandes sous la forme d’un excédent commercial en constant accroissement ?

Elle n’est pas nouvelle, cette hostilité à la création de monnaie par la Banque centrale. Hormis la période peu satisfaisante sur le plan budgétaire et sur le plan du commerce extérieur qu’a été l’unification économique et monétaire des deux parties de l’Allemagne, il n’a jamais été nécessaire pour notre voisin de fabriquer de la monnaie. Elle venait toute seule. Si, parfois les finances publiques étaient déséquilibrées, le financement global était assuré par les excédents de la balance commerciale. La monnaie des autres était  "siphonnée" par la vertueuse Allemagne ! Le besoin en monnaie était assuré par les vertus de l’économie réelle : les grosses voitures vendues aux voisins. Attention "siphonner"  ne s’entend pas uniquement de façon négative. L’argent qui arrive dans les caisses allemandes n’est pas "gelé" comme les dollars qui s’accumulent dans les caisses de la Banque centrale chinoise. Il n’y a pas de "trappe à liquidité", cet argent est effectivement réintégré dans le circuit économique.

Au surplus, le financement de la dette publique est assuré localement ! De même que les Japonais placent leurs économies dans la dette publique japonaise, la part des résidents allemands dans la détention de la dette atteint 46%. Le reste des porteurs et investisseurs en dette souveraine allemande sont en majorité des banques centrales. Ironie de l’histoire : la dette allemande est utilisée par les banques centrales pour placer leurs réserves de change en euro ! Pas la dette espagnole ni la portugaise !  L’euro est pourtant une monnaie à 17 ! Malgré cela, les pays étrangers ne constituent pas leurs réserves sur un panier de dettes souveraines pondérées émises par les 17 membres de l’euro : c’est la dette Allemande qui est préférée (avec la dette française pour être juste). Résidents et non résidents sont si heureux de pouvoir prêter de l’argent à l’Allemagne ! Qui a parlé de monétiser la dette ?

La Bundesbank en ne faisant rien fabrique plus de monnaie que la FED qui en fait beaucoup !

En 2010, le patron de la Federal Reserve américaine était très fier d’avoir lancé 750 milliards de dollars dans l’économie américaine. Un peu plus tard, il en rajoutait une autre couche ! Soit 1500 milliards de dollars.  L’Allemagne, a injecté dans son économie 1000 milliards de dollars via ses excédents commerciaux sur la période 2007-2011. Son économie est 4 fois plus petite que celle des Etats-Unis. Elle a donc injecté, l’équivalent de 4000 milliards de dollars version américaine…. Soit 2,7 fois plus que les fameuses mesures de "quantitative easing" de Monsieur Bernanke et près de deux fois et demi la dette souveraine allemande !

Mais à l’inverse de la FED Bundesbank n’a pas eu à bouger le petit doigt et de "monétiser la dette publique fédérale". L’argent est venu de la bonne Europe, sous la forme de bon euro encaissé grâce à l’excédent commercial pour près de la moitié…soit l’équivalent de 2000 milliards version américaine !

Le désintérêt des Allemands pour la monnaie, sa création, le financement des déficits publics est le sous-produit d’une situation que personne ne prend la peine de relever ! On a dit, dans les articles qui précèdent qu’Angela Merkel n’était peut-être pas encline à louer les charmes de l’économie virtuelle. On pourrait penser qu’elle ne veut pas comprendre un mot de la finance, des banques, de la monnaie et de la dette publique. Elle ignorerait qu’une Banque centrale peut servir à créer de la monnaie et contribuer à stimuler le rythme de l’activité économique d’un pays ?

Angela Merkel, comme les conseillers qui l’entourent, connaissent leur économie aussi bien que les autres. Mais ils savent surtout une chose : depuis des décennies, l’Allemagne est un exportateur exemplaire. Depuis des décennies, elle accumule les excédents. Cela fait donc des décennies que la Banque centrale allemande est financée par le monde non-allemand et que la production de monnaie est la conséquence de la supériorité économique et industrielle allemande.

Donc, décidément non… la monnaie n’est pas le vrai sujet pour les Allemands. Ils ont sous-traité la question à leurs clients ! C’est-à-dire à l’Europe.

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
brennec
- 31/12/2011 - 09:54
bof
"le financement de la dette publique est assuré localement ", rien d'étonnant si les allemands ont plus confiance dans leurs politiciens que les français en les leurs. Quand au fédéralisme européen, on ne peut pas se plaindre de la domination allemande et souhaiter en avoir un peu plus.
alankin
- 29/12/2011 - 19:36
NS aura été le pire défenseur de la Zone Euro en cédant
aux allemands. Un excédent Allemand en Zone Euro se compense à somme nulle par un déficit en France. pour la monnaie, le critère est la balance commerciale hors Zone Euro, seul ce chiffre devrait compter. Aux USA, entre les états, les deficits sont compensés par les éxcédents, le tout sous la bannière du $. donc, traiter les états independamment, c'est de la pure fiction.
alankin
- 29/12/2011 - 19:31
l'Allemagne peut bomber le torse mais ce n'est que temporaire
son commerce extérieur est déficitaire en dehors de la Zone Euro. -20 MDE pour l'allemagne avec la Chine, en France on a le même chiffre. Autrement dit, sa "vertu" provient de nos déficits. Si on prend la balance commerciale de la Zone Euro, celle ci est à l'équilibre. l'Allemagne n'a rien d'un modèle. Il y a peu de chômage chez eux parce qu'il n'y a pas de smic, des salaires horaires à 3 E! super