En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

05.

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

06.

Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

04.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Atlantico Business

Le chômage partiel est une réussite, les Français n’en ont guère conscience, sauf les râleurs et les voleurs. La fraude et les abus font tâche

il y a 5 min 27 sec
décryptage > Economie
Taux d'épargne

Alerte à l’épargne des ménages... mais certainement pas à l’euthanasie des épargnants

il y a 30 min 31 sec
pépite vidéo > International
Mort de George Floyd
Etats-Unis : deux voitures de police foncent sur la foule à New York
il y a 16 heures 25 min
pépites > France
Déconfinement extrême
Plusieurs milliers de clandestins ont défilé à Paris malgré l'interdiction de la préfecture
il y a 17 heures 35 min
pépites > Politique
Nomination
L'ancien ministre socialiste Pierre Moscovici va prendre la tête de Cour des comptes
il y a 18 heures 42 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
SpaceX : revivez le lancement réussi du premier vol habité de Crew Dragon ; Proxima b est confirmée ! Il y a bien une exoterre dans la zone habitable de l’étoile la plus proche de nous
il y a 20 heures 9 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Le maître du « je »

il y a 21 heures 49 min
décryptage > France
État providence et modèle social français

1945 : l’héritage béni devenu largement toxique

il y a 22 heures 11 min
décryptage > International
Symptômes d’un nouveau conflit

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

il y a 22 heures 55 min
décryptage > Politique
Mains tendues

Macron/Collomb : le match du meilleur instinct pour 2022

il y a 23 heures 20 min
décryptage > International
George Floyd

Émeutes aux Etats-Unis : des émeutes sociales plus que raciales

il y a 9 min 1 sec
light > Culture
Une voix s'est tue
La cantatrice Mady Mesplé est décédée
il y a 15 heures 40 min
light > Science
Retour à l'envoyeur
Vol habité de SpaceX : Elon Musk répond à un tacle de l'agence spatiale russe, celle-ci réplique
il y a 17 heures 27 sec
pépites > Société
Priorités
PMA pour toutes : des députés plaident l'urgence d'un retour du texte à l'Assemblée nationale
il y a 18 heures 15 min
light > Media
Accusé
Jean-Marc Morandini : un procès requis pour corruption de mineur
il y a 18 heures 52 min
pépite vidéo > Science
Starman
SpaceX : les meilleurs moments du lancement de la capsule habitée Crew Dragon
il y a 21 heures 11 min
décryptage > High-tech
Espionnage

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

il y a 21 heures 58 min
décryptage > Science
Nouvelle donne

Vol habité de SpaceX : le retour de la conquête spatiale ?

il y a 22 heures 39 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Planter des arbres n’est pas toujours bon pour la planète
il y a 23 heures 19 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

La mondialisation : un vecteur favorable pour les épidémies ?

il y a 23 heures 21 min
Vox populi

"Terra Nova se trompe de cible, le PS doit avant tout séduire les salariés et les ouvriers"

Publié le 22 décembre 2011
Lors de sa visite sur les chantiers de Saint-Nazaire lundi, François Hollande a rappelé que l'électorat populaire avait sa place chez les socialistes. Si cette conviction ne fait pas l'unanimité à gauche, elle n'en demeure pas moins un élément fondamental et historique du Parti socialiste...
Laurent Baumel est membre du Parti socialiste. Il est notamment l'un des fondateurs du mouvement "La Gauche Populaire" 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurent Baumel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurent Baumel est membre du Parti socialiste. Il est notamment l'un des fondateurs du mouvement "La Gauche Populaire" 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lors de sa visite sur les chantiers de Saint-Nazaire lundi, François Hollande a rappelé que l'électorat populaire avait sa place chez les socialistes. Si cette conviction ne fait pas l'unanimité à gauche, elle n'en demeure pas moins un élément fondamental et historique du Parti socialiste...

Atlantico : François Hollande, en visite lundi aux chantiers de Saint-Nazaire, a déclaré : « L’électorat populaire a sa place avec nous ». La victoire de la gauche en 2012 passe-t-elle forcément par une reconquête d’un électorat populaire, aujourd’hui plus enclin à voter FN ?

Laurent Baumel : A l’évidence oui. Le PS doit reconquérir les « couches populaires intégrées », c’est-à-dire ces millions de salariés, employés, ouvriers, qui travaillent mais subissent depuis bon nombre d’années la précarisation, la stagnation salariale, le déclassement… C’est une question centrale pour la campagne de 2012, au regard notamment des défaites électorales des années 2000.

 

Par quoi passe cette reconquête ?

Par un agenda qui réponde à leurs attentes. Il faut que, dans l’offre politique des candidats socialistes, et on voit d’ailleurs que François Hollande a commencé à se positionner dans ce sens, il y ait des réponses lisibles et mobilisatrices sur des sujets tels que le pouvoir d’achat, la sécurité économique, la valorisation du travail, la réaffirmation du pacte républicain…

 

A contrario, Terra Nova a invité le PS, dont il est proche, à se tourner vers un électorat sensiblement différent de l'électorat populaire traditionnel (la note du think tank évoquait un électorat plus jeune, féminin, diplômé et immigré). La gauche n’a-t-elle pas besoin de se renouveler un peu ?

Non, Terra Nova a tort pour deux raisons. La première est d’ordre éthique et moral, voire identitaire. La gauche a vocation à mobiliser le monde du travail, les salariés et ouvriers. Si elle perd cette vocation elle perd une partie de sa raison d’être historique et philosophique. En outre, ils ont tort d’un point de vue stratégique, parce que la coalition qu’ils proposent est en réalité déjà celle qui vote pour le Parti socialiste. Et les années 2000 ont montré que cette coalition était minoritaire.

Être majoritaire dans la fonction publique, dans les centres villes intellectualisés, dans la population féminine, chez les gens issus de l’immigration… c’était déjà le cas en 2007. Ces couches-là votent souvent pour la gauche. Mais elles ne sont pas majoritaires. On ne peut pas gagner une élection présidentielle s'il on ne fait pas de meilleurs scores que ce qui a été fait par le passé dans les couches populaires intégrées, dans le monde ouvrier…

 

Alors comment expliquer que le Parti socialiste ait perdu cet électorat qui faisait son identité ?

Il ne l’a pas totalement perdu, mais il a été minoritaire dans le vote de ces classes-là lors des derniers scrutins nationaux importants. Ces couches n’ont pas eu le sentiment, dans les années 2000, que la gauche avait des réponses suffisamment claires à leurs problèmes. Elles ont aussi été trompées, illusionnées en 2007, par un mot d’ordre démagogique de Nicolas Sarkozy, sur le fait qu’elles pouvaient attendre de lui une amélioration de leur pouvoir d’achat. La gauche n’a donc pas été assez attractive, et elle a de plus été confrontée à des réponses alternatives démagogiques de ses concurrents.

 

Peut-être y a-t-il aussi un problème d’identification. A savoir que l’électorat populaire ne se retrouve pas vraiment dans le programme ou les candidats du PS ?

Pas forcément. François Hollande est un élu de terrain, honnête, proche des gens. Il a la capacité personnelle de nouer cette relation avec les classes populaires. Le sujet est plutôt que l’homme et le programme se rejoignent. Ce sera le cas en janvier de manière assez nette.

 

C’est cette cohérence qui a manqué aux socialistes lors des scrutins précédents ?

Sans doute, il y a une alchimie à trouver entre une personnalité, un parcours, une orientation politique et des propositions concrètes. J’ai le sentiment que François Hollande, qui a bien compris cette question, est en train de se donner les moyens de résoudre l’équation.

 

Un sondage Ifop/Atlantico, fin novembre, montrait que 37 % des catégories ouvrières souhaitaient voter pour Marine Le Pen, contre 17 % seulement pour François Hollande. N’est-il pas trop tard pour récupérer cet électorat ?

Non, l’élection n’a pas encore eu lieu. La campagne est une dynamique, avec des confrontations d’arguments. Pour ma part je persiste à penser que la reconquête des couches populaires, même si elles se tournent aujourd’hui vers le Front National, reste tout à fait possible. 

 

Propos recueillis par Romain de Lacoste

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

05.

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

06.

Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

04.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
vangog
- 23/12/2011 - 21:29
Si le PS était un parti de convictions, il n'aurait pas à se
tourner vers tel ou tel électorat, comme le pensent ces médiocres post-idéologues, il aurait un électorat! Aux idées, le PS a préféré la démagogie, politique à très court terme...
PASCONTENT
- 23/12/2011 - 11:49
C'est pour cela
que nombre de socialistes sont passés à droite ou à rien; Du Parti des travailleurs cadres , ouvriers, employés, artisans ,en tous genres ,le PS est devenu le parti des fainéants ,des étrangers en situation irrégulière et des BoBos démagogues
Villaterne
- 23/12/2011 - 08:28
Mensonge
Mr Hollande veut sans doute parler de l'électorat populaire étranger ! C'est pourquoi il veut lui donner le droit de vote. Car le peuple français lui sait déjà que ces gens-là l'on trahi !