En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

03.

Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne

04.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

05.

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

06.

Delta Airlines lance un programme pour réduire le risque de contamination Covid à 1 sur 1 million sur ses vols transatlantiques. Pourquoi ne pas s'en inspirer pour des Noëls en famille sans risque ?

07.

Le Covid touche les plus vieux mais les jeunes vont en payer les factures

01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Liberté de la presse
L'article 24 contesté de la loi «sécurité globale» sera réécrit
il y a 2 heures 16 min
pépites > Culture
Littérature
Le prix Goncourt est attribué à Hervé Le Tellier pour son roman «L'Anomalie» chez Gallimard
il y a 3 heures 54 min
pépites > Société
Exode
Un Français sur dix a quitté sa résidence principale à l'occasion du deuxième confinement, un million de plus que lors du premier confinement
il y a 6 heures 47 min
pépites > Justice
Police
Un des policiers qui suspectent, à tort, 6 jeunes dans une voiture, tire, sans raison, deux coups de feu sur eux, il n'a pas fait l'objet de sanction
il y a 7 heures 55 min
décryptage > Economie
Perte de pouvoir d'achat

La crise du Covid pourrait faire perdre aux Britanniques 1350 euros sur leur rémunération annuelle d’ici 2025. Quid des Français ?

il y a 8 heures 36 min
décryptage > Santé
Protocole ultra-renforcé

Delta Airlines lance un programme pour réduire le risque de contamination Covid à 1 sur 1 million sur ses vols transatlantiques. Pourquoi ne pas s'en inspirer pour des Noëls en famille sans risque ?

il y a 9 heures 8 min
pépite vidéo > Justice
Jour J
Le procès de Nicolas Sarkozy pour corruption dans "l'affaire des écoutes" reprend aujourd'hui
il y a 9 heures 35 min
décryptage > Politique
Janus

Ce qui se cache vraiment derrière le paradoxe Macron

il y a 10 heures 50 min
pépites > Justice
Bavure
4 policiers mis en examen dont 2 ont été écroués dans l'affaire Michel Zecler
il y a 10 heures 58 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Huit jeux auxquels vous pouvez jouer en famille par écran interposés pendant le confinement
il y a 11 heures 23 min
décryptage > Politique
Un mea culpa qui fera date

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

il y a 2 heures 55 min
pépites > Santé
Wanted
10000 volontaires sont recherchés pour mesurer les conséquences psychologiques de la crise sanitaire
il y a 4 heures 10 min
décryptage > Economie
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

La France et l’Allemagne tentent de rallier l’Europe à sa folie. Ils résistent pour protéger l’économie. Tant mieux 

il y a 6 heures 52 min
décryptage > Economie
Panorama

COVID-19, vaccins, politique et vérités

il y a 8 heures 13 min
pépites > Politique
Dilemme
Emmanuel Macron pris au piège de la loi sur la sécurité globale et de l'article 24, Darmanin sur le grill
il y a 8 heures 45 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus : la Haute Autorité de Santé recommande de vacciner en 5 phases avec priorité aux Ehpad
il y a 9 heures 27 min
décryptage > Politique
Surprise Surprise

Comment la gauche a subitement découvert les vertus de la vidéosurveillance

il y a 10 heures 34 min
décryptage > France
Union de la colère

La France n’est-elle plus qu’une somme de colères dirigée par un gouvernement incapable de les comprendre ?

il y a 10 heures 58 min
décryptage > France
Glottophobie

Il faut sauver l'accent de Jean Castex !

il y a 11 heures 22 min
décryptage > Economie
ATLANTICO BUSINESS

Le Covid touche les plus vieux mais les jeunes vont en payer les factures

il y a 11 heures 24 min
© Reuters
© Reuters
Une équipe qui marche

Après les régionales, est-on reparti pour un coup de “front républicain” pour de prochaines législatives partielles ?

Publié le 24 décembre 2015
A la suite des élections régionales, plusieurs élections législatives partielles devraient avoir lieu dans les prochains mois. Celles-ci inquiètent la droite comme la gauche et les enjeux sont réels, puisque les rapports de force à l'Assemblée nationale pourraient être modifiés. A voir si les stratégies des dernières élections sont encore susceptibles de fermer la porte au FN.
Xavier Chinaud
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Xavier Chinaud est ancien Délégué Général de démocratie Libérale et ex-conseiller pour les études politiques à Matignon de Jean-Pierre Raffarin.Aujourd’hui, il est associé du cabinet de stratégie ESL & Network.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A la suite des élections régionales, plusieurs élections législatives partielles devraient avoir lieu dans les prochains mois. Celles-ci inquiètent la droite comme la gauche et les enjeux sont réels, puisque les rapports de force à l'Assemblée nationale pourraient être modifiés. A voir si les stratégies des dernières élections sont encore susceptibles de fermer la porte au FN.

Atlantico : Depuis les élections régionales six députés, pour se conformer à la loi sur le non cumul des mandats qui entrera en vigueur en 2017, ont annoncé leur démission : Xavier Bertrand, Christian Estrosi, Valérie Pécresse, Gérald Darmanin (LR), Hervé Morin et François Sauvadet (UDI). Comment expliquez-vous que les élus de gauche aient préféré cumuler leur fonction avec leur mandat de députés tant que la loi les y autorise ?

Xavier Chinaud : En attendant que la loi sur le non cumul entre en vigueur (2017), chaque parlementaire dans cette situation est libre de son choix, les 6 députés que vous citez en avait pris l’engagement pendant la campagne régionale, d’autres ont fait un choix différent en ne s’y engageant pas, tel Alain Rousset qui reste député PS, Bruno Retailleau en Pays de Loire qui reste sénateur LR, Didier Robert à la Réunion qui reste sénateur LR, Ary Chalus en Guadeloupe qui reste député PS, Alfred Marie Jeanne en Martinique qui reste député de la majorité ou Jean Yves le Drian en Bretagne qui reste ministre. Les élections législatives partielles n’ont pas été bonnes pour la gauche depuis 2012, cela peut expliquer aussi la volonté de l’exécutif de ne pas risquer de nouvelles défaites. J’ajoute que la situation de cumul est encore très répandue dans les deux assemblées avec les fonctions de président de département et de maires et sur tous les bancs.

Plusieurs législatives partielles auront donc lieu dans les trois mois. Peut-on alors assister  aux mêmes débats, au sein des Républicains, entre partisans du ni-ni et ceux du Front Républicain que ceux qui ont eu lieu lors des régionales ?

Attendons de voir l’état des recours contre le résultat de l’élection régionale, il existe des précédents dans ce domaine qui ont permis à des élus de cumuler dans l’attente de la chose jugée. Dans l’hypothèse ou toutes se tiendraient dans le délai que vous évoquez, il est possible que la question du second tour se pose à nouveau, notamment en Nord Pas de Calais Picardie, mais dans ce contexte, je ne doute pas que Xavier Bertrand et Gérald Darmanin sachent gérer, loin de Paris et de ces querelles, leur succession législative.

Le PS sera-t-il prêt à se désister comme il la fait lors des régionales en faveur de la droite afin de faire barrage au FN ?

La question ne se posera éventuellement qu’au lendemain du 1er tour de ces partielles en fonction des scores de chacun, la ligne du Premier Ministre de faire barrage au Front National me semble toujours d’actualité. Pour mémoire aux législatives on accède au 2eme tour avec 12,5% des inscrits, soit avec une abstention toujours élevée dans une partielle un score avoisinant les 25% des suffrages exprimé ; les triangulaires ne seront pas automatiques partout.

 Le FN peut-il gagner des sièges ?

Il peut l’espérer, mais pourra aussi connaitre la répétition du scenario des départementales et des régionales quant à son insuccès au 2eme tour.

Ces législatives partielles peuvent-elles changer les équilibres à l'Assemblée nationale ?

Dans la mesure ou ce sont des sièges détenus par l’opposition, non. Avec 287 députés socialistes et apparentés, 18 radicaux, 18 écologistes et 15 divers gauche la majorité n’est menacée que par elle-même.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Gré
- 26/12/2015 - 00:36
Est-on reparti pour un coup de "front républicain" ?
Pourquoi s'en priver ? C'est la meilleure manière de continuer à se partager le gâteau. On empêche le FN de gagner et on se partage les charges et honneurs dans les coulisses à l'abri des électeurs. Simple et efficace. Et les électeurs béats se félicitent à la fois de leur grandeur démocratique et de la grandeur d'âme de ceux qui soi-disant se désistent.
Ganesha
- 24/12/2015 - 12:32
Fusion
Ce qui serait littéralement ''à se rouler par terre de rire'', c'est que le Parti Socialiste soit à nouveau obligé de se ''désister'' ! En tirerait-il enfin le conséquences en fusionnant avec Les Ripoublicains ?
vangog
- 24/12/2015 - 10:58
Loi interdisant le cumul des mandats, lois sur la parité obligée
lois sur l'égalitarisme...toutes ces lois tuent la République à petit feu en lui ôtant deux qualités premières, la Liberté et le mérite! Malgré ses cumuls, Le Drian a été élu, car les électeurs bretons ont librement consenti à approuver son mérite, et à lui accorder plusieurs casquettes. La multiplication des assemblées, commissions, conseils, observatoires favorise ceux qui ont le privilège de pouvoir se mettre en "disponibilité", enseignants et fonctionnaires, et les retraités, majoritairement de la fonction publique. Ces lois anti-liberté engendrent une sectorisation, un appauvrissement et un vieillissement de la classe politique, autant qu'elles découragent à aller voter les jeunes et ceux qui ne se sentent pas représentés.