En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

02.

La réaction de la femme de Griveaux

03.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

04.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

05.

Elles lynchent Macron en chantant (mal) et en dansant (très mal)…

06.

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

07.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition : "Soulages au Louvre" de Pierre Soulages

il y a 2 min 28 sec
pépites > Société
Devoir de mémoire
Enfin un hommage marseillais à Arnaud Beltrame
il y a 28 min 54 sec
décryptage > Terrorisme
Motivations

Dans la tête du tueur de Hanau

il y a 1 heure 57 min
pépites > Santé
Quid du 4ème vol de rapatriés ?
Le point sur les conditions d'accueil des rapatriés français
il y a 3 heures 8 min
light > People
Et madame Griveaux dans tout ça ?
La réaction de la femme de Griveaux
il y a 4 heures 59 min
décryptage > Santé
Ces maladies qu’une bonne alimentation aide à combattre

Une bonne alimentation augmentera vos chances de guérison

il y a 6 heures 23 min
décryptage > International
loin des mille et une nuits

Le jugement des chercheurs français à Téhéran : un signal politique de la part de l'Iran

il y a 7 heures 37 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros
il y a 8 heures 34 min
décryptage > Education
la vie devant soi

Non, la réussite professionnelle ne s'obtient pas (uniquement) via un parcours scolaire en ligne droite

il y a 9 heures 35 min
décryptage > Politique
Personne à la barre

Démocratie française : l'aveu de faiblesse

il y a 10 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : "Trahison" de Harold Pinter : Pour Michel Fau et Harold Pinter

il y a 16 min 27 sec
pépites > Economie
Dans la rue
Baisse des mobilisations contre la réforme des retraites
il y a 1 heure 26 min
pépites > Sport
Dopage
Docteur Mabuse au banc des accusés
il y a 2 heures 37 min
pépite vidéo > Politique
La paille et la poutre
Castaner et la vie privée d'Olivier Faure
il y a 3 heures 53 min
pépites > Terrorisme
Fusillades à Hanau
Fusillades tragiques en Allemagne
il y a 5 heures 39 min
décryptage > Justice
Célérité pour les uns, lenteur pour les autres

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

il y a 7 heures 20 min
décryptage > Politique
Des mots pour ne rien dire

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

il y a 8 heures 20 min
décryptage > Europe
Epreuve de force

Quel budget pour l’Europe post Brexit ? Petit diagnostic de l’état de l‘Union

il y a 8 heures 52 min
décryptage > Economie
Might makes right

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

il y a 9 heures 51 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

il y a 10 heures 23 min
© Reuters
Brice Hortefeux, ancien ministre de l'Intérieur, et Claude Guéant, son successeur : "Dis-moi Claude, et les diplômés auvergnats, ils vont pouvoir rester ou pas ?" "Ah, Brice, toujours le mot pour rire...",
© Reuters
Brice Hortefeux, ancien ministre de l'Intérieur, et Claude Guéant, son successeur : "Dis-moi Claude, et les diplômés auvergnats, ils vont pouvoir rester ou pas ?" "Ah, Brice, toujours le mot pour rire...",
Zone franche

Laissez venir à nous les diplômés étrangers ! (avant qu'ils n'en aient plus envie)

Publié le 21 décembre 2011
Les diplômés étrangers sont une chance pour la France. Et non, ce n’est pas un slogan mièvre et vide de sens pour ultra-gentils en quête d’un nouveau combat moral. C'est même le contraire.
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les diplômés étrangers sont une chance pour la France. Et non, ce n’est pas un slogan mièvre et vide de sens pour ultra-gentils en quête d’un nouveau combat moral. C'est même le contraire.

L’immigration, c’est le sujet qui affole les esprits binaires plus mécaniquement que n’importe quelle rencontre sportive :

« Il faut laisser entrer tout le monde, assurent les gentils, la France est responsable d’à peu près tous les malheurs de la planète et a une dette éternelle à rembourser. Au besoin, on taxera davantage Liliane Bettencourt et l’intendance suivra ».

« N’importe quoi ! répliquent les méchants. La France est déjà pleine comme un œuf et il n’y a plus de place pour de nouveaux allocataires du RSA. Et en plus, ces étranges étrangers diluent notre culture nationale aussi drastiquement qu’une préparation homéopathique à 40 ch ».

Là où méchants et gentils devraient pourtant se retrouver sur la même longueur d’onde, à l’instar de deux équipes de rugby à l’heure de la troisième mi-temps, c’est bien sur la question des diplômés étrangers ― ceux-là même qui donnent de l’eczéma à Claude Guéant.

Le ministre de l’Intérieur cherche en effet à rendre plus difficile l’intégration professionnelle de jeunes gens venus d’ailleurs et formés dans nos facs au prétexte qu’il n’y a de boulot pour personne (snif) et qu’ils se rendraient plus utiles en rapatriant leurs compétences toutes fraîches au pays (quelle générosité !)…

Un méchant doublé d’un cornichon ?

Il faudrait toutefois être un méchant doublé d’un cornichon pour ne pas se rendre compte de l’inanité du raisonnement : les diplômés en question sont précisément les importations dont la France a le plus besoin pour relancer sa machine économique poussive, ne serait-ce qu’en compensant les départs de ses crânes d’œufs endogènes eux-mêmes tentés par des cieux plus cléments (la mondialisation, c’est pas simple).

Surtout si c’est au moment où ils décrochent un job dans une boîte qui peine à recruter et rumine une délocalisation qu’on les reconduit à l’aéroport…

Non vraiment, quel point de rencontre plus évident entre partisans de l’accueil de tout ce que la planète compte de malheureux et égoïstes chauvins favorables à l’érection de nouvelles lignes Maginot ? Troisième pays d’accueil pour les étudiants internationaux derrière les États-Unis et la Grande-Bretagne (12% des inscrits dans l’enseignement supérieur, soit 28 000 personnes), la France compte justement sur eux pour freiner la transformation de ses universités en collèges de province autocentrés et conserver un peu de prestige à son idiome mal en point.

Structurellement déficitaire en ingénieurs et autres matheux depuis que les gosses d’ici préfèrent s’entasser par centaines en socio ou en psycho avant d’aller frire des potatoes chez McDo, elle table même sur eux pour l’aider à reconstruire son industrie maintenant que le Made in ici revient à la mode.

Mais Guéant, qui avait déjà un problème avec l’immigration illégale (ça se défend), l’immigration familiale (ça se discute), l’immigration de travail (c’est plus étrange) se soucie désormais de l’immigration hautement qualifiée (et formée en Gaule par dessus le marché) histoire de s’attirer les bonnes grâces des méchants. Il devrait se méfier : il ne s’attirera bientôt plus que celles des cornichons.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

02.

La réaction de la femme de Griveaux

03.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

04.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

05.

Elles lynchent Macron en chantant (mal) et en dansant (très mal)…

06.

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

07.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

Commentaires (19)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
la licorne
- 22/12/2011 - 20:17
@Pierre Sarraf : vos sous entendus sont diffamatoires
Quelle curieuse façon de prendre la mouche pour une diversion à caractère diffamatoire....
Ce qui évite la principale question.... trouver normal que les enfants diplômés s'expatrient alors qu'on devrait accueillir des jeunes étrangers.... quand ses propres enfants trouvent par "relations" du travail en France.
Et n'est pas plutôt mon pseudo et ce qu'il prote qui vous astique?
Orendi
- 22/12/2011 - 07:51
Utiles à qui ?
Bien pensant solférinesque songez que le diplômé étranger est utile à son pays, notamment, entre autres, le médecin sans Fac chez lui. Et pourquoi ne veulent-ils pas participer à la construction de leur pays ? Serait-ce par confort personnel ?
Mani
- 22/12/2011 - 02:28
@Euréka
"Tout le monde sait que les universités françaises ont vu leur niveau tellement baisser qu'elles n'attirent plus que les étudiants africains." Ah ? C'est beau les affirmations totalement gratuites de ce genre.