En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

03.

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

04.

Pascal Bruckner : « Le rire et la moquerie peuvent suffire face aux guérilleros de la justice sociale, pas face à la menace islamiste »

05.

Contrairement aux opinions publiques, les marchés boursiers ne cèdent pas à la panique… car ils ne croient pas à la ruine de l‘économie

06.

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

07.

La Turquie sort du silence et condamne officiellement "l'assassinat monstrueux" de Samuel Paty en France

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Terrorisme islamiste : comment les princes qui nous gouvernent ont réussi à faire en 72 heures ce qu’ils n’avaient pu faire en 30 ans

ça vient d'être publié
Pollution
Réchauffement climatique : des gisements de méthane se décongèlent dans l'océan Arctique relâchant du gaz à effet de serre
il y a 9 min 8 sec
pépites > Education
Education Nationale
Rentrée du 2 novembre : un hommage à Samuel Paty sera organisé dans les écoles
il y a 1 heure 39 min
décryptage > Histoire
Identifier la menace

Guerre des civilisations ou guerre au sein de l’islam ?

il y a 4 heures 51 min
décryptage > France
Vocabulaire

Ensauvagement : une fois encore, Laurent Mucchielli parle trop vite…

il y a 5 heures 26 min
pépite vidéo > Europe
Paris - Ankara
L'Union européenne apporte son soutien à la France après l'appel au boycott des produits français
il y a 5 heures 47 min
décryptage > Histoire
Origines du mythe

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

il y a 6 heures 41 min
décryptage > Santé
Hiver de la dépression

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

il y a 7 heures 24 min
décryptage > Politique
Sondage pour 2022

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

il y a 8 heures 12 min
décryptage > Politique
Trouvaille linguistique

Et l'attaché parlementaire d'Aurélien Taché dénonça les "exhibisionistes"...

il y a 8 heures 37 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Trump ou Biden : les deux candidats ont un seul et même remède pour sauver l’économie, endetter l’Amérique

il y a 8 heures 43 min
pépites > France
Tchétchénie
Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"
il y a 43 min 54 sec
pépites > Justice
Décision
La justice administrative valide la fermeture temporaire de la mosquée de Pantin
il y a 2 heures 24 min
décryptage > Culture
Septième art

Les banalités subversives de Maïwenn

il y a 5 heures 3 sec
pépites > Santé
Choix cornélien : épidémie ou économie
Coronavirus : le reconfinement n'est plus tabou, couvre-feu élargi, confinement général ou local ?
il y a 5 heures 43 min
pépites > Politique
Relations humaines
Tensions internes dans la cellule diplomatique de l'Elysée et rapports tendus avec le Quai d'Orsay
il y a 6 heures 20 min
décryptage > Société
Dangers des nouveaux outils

Les objets connectés, des armes redoutables aux mains des auteurs de violences familiales

il y a 6 heures 56 min
décryptage > Economie
Réindustrialisation

Et pendant ce temps là, sur le front de l’industrie, on continue à faire des âneries

il y a 7 heures 46 min
pépites > Justice
Terrorisme
Selon Gérald Darmanin, le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) est une officine contre la République
il y a 8 heures 30 min
décryptage > Politique
Cendres et bouillie

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

il y a 8 heures 40 min
décryptage > Economie
Mesures d'urgence

Sommet social : et s’il y avait une seule réforme à faire par ces temps de pandémie, laquelle serait-elle ?

il y a 8 heures 48 min
© Reuters
© Reuters
Mise en garde

"Les mosquées de Roissy" : en 2006 personne n’a voulu écouter Philippe de Villiers

Publié le 29 novembre 2015
Son seul tort : avoir eu raison trop tôt. Depuis le désastre a pris de l’ampleur.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Son seul tort : avoir eu raison trop tôt. Depuis le désastre a pris de l’ampleur.

Il faut être honnête avec ceux dont on ne raffole pas. Et même surtout avec eux. Car sinon toute critique à leur égard sera suspecte et invalidée. Donc Philippe de Villiers était dans le vrai quand il publia en 2006 "Les mosquées de Roissy". Il y dénonçait, arguments et enquête à l'appui, l'islamisation croissante de nombre de ceux qui travaillaient sur un site aussi sensible qu'un aéroport.

C'est peu dire que Philipe de Villiers fut injurié. Dalil Boubakeur, le recteur de la Grande Mosquée de Paris, s'étrangla d'indignation. Des associations musulmanes renchérirent en criant à l'islamophobie. La gauche unanime assassina son texte comme étant un livre raciste. Cela se passait sous Chirac qui, pour rien au monde, ne voulait prononcer un mot mettant en cause l'islamisme. Certes, il avait un ministre de l'Intérieur plus musclé que lui : Nicolas Sarkozy. Mais comme disait le chef de l'Etat : "je commande, il exécute".

Les présidents passent et se ressemblent. Nicolas Sarkozy ne fit pas usage du kärcher pour nettoyer Roissy. François Hollande ferma aussi les yeux. Tous, avaient fait vœu de ne rien dire et de ne rien faire qui puisse troubler "la paix civile". Évoquer l'islamisation (on dit aujourd'hui "radicalisation" ce qui présente l'avantage de ne pas cibler une religion en particulier) des employés d'ADP Roissy aurait pu être perçu comme une stigmatisation intolérable.

A supposer que nos dirigeants n'aient pas lu, ou pas voulu lire, "Les mosquées de Roissy" une photo qui connut une large diffusion aurait pu les alerter. On y voyait des syndicalistes CGT de l'aéroport faire la quenelle. Même la CGT (nationale) trouva ça écœurant. Les mis en cause expliquèrent benoîtement qu'ils ignoraient que ce geste avait une connotation anti juive. Et quand on découvrit que le comité d'entreprise qu'ils contrôlaient distribuait à la pelle des billets pour le spectacle de Dieudonné ils répondirent, en vrais démocrates qu'ils étaient, que telle était la demande de leurs adhérents.

On vient d'apprendre hier que 5 employés d'ADP ont, après le carnage de Paris, été privés pour "radicalisation" de leur habilitation à travailler sur l'aéroport. Et dans la foulée, il fut annoncé qu'il y en avait eu en tout 57 depuis les attentats de janvier. Ce qui avait été passé sous silence sans doute pour ne pas choquer. Si l'on veut connaître les raisons -purement objectives- de ce qui se passe depuis des années à Roissy, un simple constat statistique s'impose. ADP est le premier employeur de Seine St Denis. Recommandation lui est faite de recruter autant que possible une main d'œuvre locale. Le catholicisme n'est pas la religion dominante dans le 93…

On comprend la discrétion des autorités sur cette délicate question. Comment donner raison à un homme aussi marqué à droite que Philippe de Villiers ? Comment prendre le risque d'attiser l'islamophobie ambiante ? Mais aujoud'hui ces pudeurs ne sont plus de mise : il y a eu 130 morts à Paris ! Et maintenant la seule question qui vaille est celle-ci. Combien d'employés d'ADP seront priés de rentrer chez eux après le prochain attentat et à partir de combien de morts ?

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (26)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
joke ka
- 01/12/2015 - 10:05
frère du terroriste recherché
le frère du terroriste ,ancien ambulancier a menti effrontément devant les médias qui n'ont pas cherché dans son passé....il avait déjà eu affaire à la justice

voici le lien
http://www.leparisien.fr/faits-divers/belgique-mohamed-abdeslam-a-menti-sur-son-passe-judiciaire-28-11-2015-5321345.php

joke ka
- 01/12/2015 - 10:01
Philippe de Villiers
les médias n'en parlent pas, Hollande/Merkel ont fait leur cuisine avec Erdogan..Voici ce que déclare Ph.de Villiers

"Sommet sur la Turquie, on a tout cédé, 3 milliards de subventions et l'entrée ds l'UE, la migration va reprendre de plus belle"

d'autre part ,les journalistes ne font pas leur travail: ils nous ont montré le frère du terroriste recherché qui a menti effrontément ,sans rechercher dans son passé.
le seul frère qui ne soit pas inquiété par la justice a pourtant un passé de délinquant.
"Mohamed Abdeslam ,ancien ambulancier a amené le cadavre à l’hôpital et l’a détroussé : montre, bague, carte bleue et clef de moto. Il a ensuite utilise la carte bancaire et a essayé de voler la moto… il ne s’est pas présenté au tribunal et a écopé de deux ans avec « sursis » vu son âge"
sept personnes ont été renvoyées devant le tribunal correctionnel dans cette affaire dite des «ambulanciers charognards». Parmi elles, Mohamed Abdeslam, alors âgé de 18 ans, sera condamné par défaut à une peine de deux ans de prison avec sursis. …J'étais encore un jeune garçon immature et pas très responsable», se défend-il
ERVEFEL
- 30/11/2015 - 23:56
Et après demain de barricades à
insurrection (c'est déjà le cas pour les terroristes islamiques français) puis guerre civile. A moins que le choix des français oblige à une autre politique car il ne faut guère se bercer de l'illusion que 130 morts vont rendre compétent des incompétents si encore ils avaient la volonté de changer de politique intérieure (armée, police, gendarmerie et justice), de politique extérieure ("fricotage" avec les organisations terroristes et les états qui les soutiennent). Non je crois que franchement la marche est trop haute pour eux et il ne faut pas attendre notre salut de ceux qui nous ont mis dans la m...de, malgré les avertissement répétés de tant de personnes et pour la plupart occultés par une presse bobo/islamisante.