En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

02.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

03.

Rokhaya Diallo n'est pas responsable de la mort de l'équipe de Charlie. Mais voilà de quoi ses idées sont incontestablement responsables

04.

Les dérives islamo-gauchistes de l'Unef vues de l'intérieur

05.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

06.

Rachida Dati souhaite supprimer l’acquisition automatique de la nationalité française par mariage

07.

Non assistance à institution en danger ? Le discours lunaire d’Emmanuel Macron sur l’école

01.

BP à l'heure du bilan

01.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

02.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

Islamisme : la République de la complaisance

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

01.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

02.

Islamisme : la République de la complaisance

03.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

04.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

ça vient d'être publié
light > Société
Une heure de couvre-feu en plus !
Tout ce qu'il faut savoir sur le changement d'heure (eh oui, c'est ce weekend !)
il y a 10 heures 35 min
pépites > Politique
Voix de gauche
François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"
il y a 11 heures 13 min
pépites > Religion
Réforme
Le CFCM veut améliorer la formation des imams et mettre sur pied un plan anti-radicalisation
il y a 13 heures 55 min
décryptage > Politique
Indirect

Rokhaya Diallo n'est pas responsable de la mort de l'équipe de Charlie. Mais voilà de quoi ses idées sont incontestablement responsables

il y a 14 heures 51 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Les entrepreneurs de légende français" : les trajectoires d’une large palette d’entrepreneurs français retracées avec brio

il y a 15 heures 56 min
décryptage > Education
D'un autre temps

Non assistance à institution en danger ? Le discours lunaire d’Emmanuel Macron sur l’école

il y a 18 heures 42 min
décryptage > Santé
Danger

Notre cerveau préfère les histoires qui finissent bien, nous devrions pourtant nous en méfier

il y a 18 heures 52 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite
il y a 19 heures 14 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

L’influence de la fonction publique et des fonctionnaires sur la vie politique : aux racines d'un mal français

il y a 19 heures 52 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Conseils à l’usage des gens “normaux” en couple avec un surdoué

il y a 19 heures 59 min
pépite vidéo > Politique
Concours de punchlines
"Quelles sont vos propositions ?" Olivier Véran s'agace face aux députés
il y a 10 heures 55 min
pépites > Terrorisme
Glacant
Professeur décapité : le tueur a cherché d’autres cibles sur les réseaux sociaux
il y a 12 heures 57 min
pépites > Justice
Justice
Conflit d'intérêt : Eric Dupond-Moretti écarté de l'enquête visant le PNF
il y a 14 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Inhumain" : De la bande dessinée à grand spectacle, mais...

il y a 15 heures 51 min
décryptage > France
Faut que ça saigne

"Jérémy Breaud on va te décapité" : l'odeur du sang attire toujours les hyènes...

il y a 18 heures 34 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit
il y a 18 heures 50 min
décryptage > Education
Témoignages

Les dérives islamo-gauchistes de l'Unef vues de l'intérieur

il y a 19 heures 4 min
décryptage > International
A l’insu de son plein gré ou non

Donald Trump a un bilan majeur en matière de politique étrangère et voilà pourquoi

il y a 19 heures 18 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Oubliez astéroïdes et guerres nucléaires : au XXIe siècle, le principal danger pour l'humanité est les pandémies et maladies infectieuses

il y a 19 heures 56 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Comment l'idéologie du droit à la différence a fait basculer les banlieues dans le ressentiment identitaire et racial

il y a 20 heures 24 sec
© Reuters
© Reuters
Bonnes feuilles

Islam et christianisme : pourquoi il n’y a de dialogue fécond entre religions que si l’on a le courage d’être “clair et vrai”

Publié le 26 novembre 2015
Pour remédier à cette carence qui nous empêche d'avancer, François Jourdan analyse ici les postulats essentiels de l'islam et du christianisme dans leur cohérence propre. Cette mise à plat a le mérite d'ouvrir la porte à la compréhension mutuelle et donc au dialogue. Extrait de "Islam et Christianisme, comprendre les différences de fond", publié aux éditions du Toucan (1/2).
François Jourdan
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le père François Jourdan est prêtre eudiste, islamologue, docteur en théologie, en histoire des religions et en anthropologie religieuse. Il a enseigné la mystique islamique à l'Institut Pontifical d'Études Arabes et islamiques de Rome (1994...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pour remédier à cette carence qui nous empêche d'avancer, François Jourdan analyse ici les postulats essentiels de l'islam et du christianisme dans leur cohérence propre. Cette mise à plat a le mérite d'ouvrir la porte à la compréhension mutuelle et donc au dialogue. Extrait de "Islam et Christianisme, comprendre les différences de fond", publié aux éditions du Toucan (1/2).

Nous avons donc pris la liberté d’accepter de reconnaître que les mêmes mots n’ont pas le même sens, et cette reconnaissance devrait être faite ensemble.

Le mot Alliance, d’abord. L’Alliance, en précisant « biblique », est l’héritage et le coeur des religions bibliques juive et chrétienne. Que l’islam refuse la Bible ne me gêne nullement pour dialoguer. Le dialogue ne suppose pas d’être d’accord, comme si souvent on l’imagine. La vie humaine nous montre fréquemment, en famille, dans la vie professionnelle ou religieuse, que le dialogue n’est pas d’être ou de devenir d’accord, sinon d’accord sur nos désaccords ! La vie nous oblige à apprendre à vivre dans les différences et même les désaccords. C’est justement cela la tolérance. Mgr Pierre Claverie mettait en garde : « Nous avons des bases communes. C’est FAUX. Complètement faux. Chacun met autre chose derrière ces mots 1. » Le dialogue est un compagnonnage de vie dans une compréhension plus grande, en trouvant les voies nécessaires pour être ensemble. Un aspect essentiel de ce chemin, c’est d’être clair et vrai : alors la confiance peut s’installer. La vérité est réaliste. Je ne suis pas sûr que nous soyons prêts.

>>>>>>>>>>>>>>>> A lire également : Pourquoi comprendre que l’islam n’est pas biblique peut libérer le dialogue avec le christianisme

Ainsi, qu’Abraham ne nous soit pas vraiment commun n’est pas une difficulté si nous en sommes conscients ensemble. Mais cela devient bloquant si, à toute force, nous maintenons qu’Abraham nous est fondamentalement commun, alors qu’il s’avère que ce n’est pas vrai. La Bible ne nous est pas commune, et ce n’est pas un problème si nous le reconnaissons ensemble. Mais c’est bloquant si nous voulons à toute force faire que « Coran et Bible ont le même message » selon le mot d’une catholique responsable diocésaine aux relations avec l’islam. Il nous faut oser renoncer à plaire à bon compte. Il nous faut oser comprendre que Dieu peut être déroutant – sinon il ne serait pas Dieu ! Il nous faut oser risquer d’avoir à se pardonner pour les impairs ou les faux pas que l’on peut commettre dans nos tâtonnements de dialogue vrai. Ce courage suppose une liberté. Le dialogue « interreligieux » exemplaire du Christ avec la Samaritaine montre cette audace et cette liberté : un juif avec une femme seule (Jn 4, 27), de plus une samaritaine en temps de haine entre juifs et samaritains (Jn 4, 9), à qui il ne cache ni la Trinité en lui parlant du Père (v. 21), de l’Esprit (23) et en révélant qu’il est le Messie (26) ; ni que le salut vient des juifs (22) ; ni que le culte n’est pas lié au temple samaritain ou juif (21) ; ni enfin qu’il est le Sauveur du monde (42). C’est peut-être cette liberté qui manque le plus au dialogue interreligieux, d’où sa maladie de dialogue de salon. Ainsi des chrétiens du dialogue qui se prétendent ouverts et intéressés par les modernisants de l’islam préfèrent se taire à leur sujet devant les musulmans religieux traditionnels, ou même confortent ces derniers comme l’a montré l’affaire de la loi française contre le voile du visage des femmes, que les modernisants refusent. Comment des gens ouverts ont-ils pu cautionner un tel mépris pour la femme dans notre société ? Naïveté de bon aloi pour ne pas se compromettre, dialogue oblige. Un jeu installé !

Nous avons vu aussi que, dans la relation au divin, l’Alliance était une solution très originale que les hommes ont bien du mal à admettre, ce qui est le signe qu’elle ne vient pas d’eux. L’Alliance est la clé de la vraie liberté et du respect, de l’autonomie avec Dieu, de l’altérité respectée et donc de l’amour possible. Cette cohérence est foncière dans la doctrine chrétienne. Rappelons-nous Blaise Pascal : « Grandeur de l’homme avec Dieu, misère de l’homme sans Dieu. » « Avec Dieu » sous-entend magnifiquement ici « l’Alliance ». La vraie grandeur de Dieu n’est pas écrasante car elle est aimante. C’est là sa vraie grandeur admirablement déployée dans « l’histoire du salut » qui témoigne de l’investissement très osé de Dieu pour les humains : sa solidarité jusqu’au bout. C’est pourquoi la lettre n’est qu’un support pour l’esprit, ce que les modernisants de l’islam voudraient bien déployer mais que la doctrine islamique ne permet que très difficilement. Or c’est la dynamique biblique accomplie dans le Christ depuis longtemps. Elle n’apparaît pas dans le Coran qui montre un tout autre visage de Dieu. Il nous faut accepter ces différences avec compétence et le courage de se dire que nous ne sommes pas pareils, et que ce n’est pas une offense que de le reconnaître, mais au contraire le respect de nos identités réelles. Le dialogue est alors possible.

Extrait de "Islam et Christianisme, comprendre les différences de fond", publié aux éditions du Toucan, 2015. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 21/11/2015 - 21:36
Tout le monde comprend Dieu
Tout le monde comprend Dieu unique veut dire qu'il y en a un seul , les Musulmans reprochent d'ailleurs aus Chrétiens d'être polythéistes avec leur Sainte Trinité effectivement un peu abstraite !
clint
- 21/11/2015 - 21:18
Cloette vous êtes unique, moi aussi ! mais nous ne sommes pas un
ça serait un sophisme, non ?
cloette
- 21/11/2015 - 20:07
Dieu est unique
donc le Dieu des Juifs des Chrétiens ou des Musulmans est le même, seulement voilà , il ne faut pas jeter Allah aux hosties !