En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

04.

Elles lynchent Macron en chantant (mal) et en dansant (très mal)…

05.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

06.

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

07.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

04.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

ça vient d'être publié
pépites > Terrorisme
Fusillades à Hanau
Fusillades tragiques en Allemagne
il y a 27 min 4 sec
décryptage > Justice
Célérité pour les uns, lenteur pour les autres

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

il y a 2 heures 7 min
décryptage > Politique
Des mots pour ne rien dire

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

il y a 3 heures 8 min
décryptage > Europe
Epreuve de force

Quel budget pour l’Europe post Brexit ? Petit diagnostic de l’état de l‘Union

il y a 3 heures 39 min
décryptage > Economie
Might makes right

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

il y a 4 heures 38 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

il y a 5 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Français, Le monde vous regarde" de Jean-Christophe Notin : 32 ambassadeurs en poste en France répondent à de nombreuses questions lapidaires, trop de langue de bois, aucun commentaire après les réponses. Aurait pu mieux faire !

il y a 12 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Thérapie de groupe, tome 1. L’étoile qui danse" de Manu Larcenet : l’angoisse de la page blanche ? Une porte ouverte à tous les délires créatifs ?

il y a 15 heures 11 min
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 18 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 15 heures 59 min
pépites > Justice
Dommages et intérêts
L'Assemblée nationale va réclamer plus d'un million d'euros dans le cadre du procès Fillon
il y a 17 heures 41 min
décryptage > Santé
Ces maladies qu’une bonne alimentation aide à combattre

Une bonne alimentation augmentera vos chances de guérison

il y a 1 heure 10 min
décryptage > International
loin des mille et une nuits

Le jugement des chercheurs français à Téhéran : un signal politique de la part de l'Iran

il y a 2 heures 24 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros
il y a 3 heures 21 min
décryptage > Education
la vie devant soi

Non, la réussite professionnelle ne s'obtient pas (uniquement) via un parcours scolaire en ligne droite

il y a 4 heures 22 min
décryptage > Politique
Personne à la barre

Démocratie française : l'aveu de faiblesse

il y a 4 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le fantôme d'Aziyade" de Pierrre Loti : quête initiatique, nostalgique et fascinante sur les rives de l'amour et du Bosphore

il y a 12 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vive la vie" de Thomas Labacher : helvétique, envoûtant et magique !

il y a 14 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"A crier dans les ruines" d'Alexandra Koszelyk : un roman féerique et gracieux sur Tchernobyl

il y a 15 heures 24 min
light > Santé
Remède efficace
Coronavirus : Jackie Chan s’engage à donner un million de yuans pour la recherche d’un vaccin
il y a 16 heures 55 min
pépites > Politique
Campagne familiale
Elections municipales : Marie-Caroline Le Pen, la sœur aînée de Marine Le Pen, fait son retour en politique à Calais
il y a 19 heures 32 min
© Reuters
Immédiatement après les attentats contre Charlie Hebdo, la riposte française s’est limitée à autoriser la surveillance cybernétique de tous les citoyens.
© Reuters
Immédiatement après les attentats contre Charlie Hebdo, la riposte française s’est limitée à autoriser la surveillance cybernétique de tous les citoyens.
Les bras croisés

Attentat de Paris, le grand gâchis : un premier bilan des ratés du gouvernement

Publié le 19 novembre 2015
Gâchis diplomatique, gâchis policier, gâchis judiciaire... Après les attentats de Charlie Hebdo, la France a perdu un temps terrible pour mettre en place de nouvelles mesures pour lutter contre le terrorisme.
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gâchis diplomatique, gâchis policier, gâchis judiciaire... Après les attentats de Charlie Hebdo, la France a perdu un temps terrible pour mettre en place de nouvelles mesures pour lutter contre le terrorisme.

Après les attentats de janvier, et après cette fameuse marche du 11 janvier où un Français sur dix est descendu dans les rues pour dire son engagement à vaincre, la France a perdu un temps terrible - un temps d’indécision où ce qui devait être fait pour lutter contre le terrorisme ne l’a pas été.

L’illusion technocratique

Immédiatement après les attentats contre Charlie Hebdo, la riposte française s’est limitée à autoriser la surveillance cybernétique de tous les citoyens. Déployons des outils nouveaux qui permettront d’écouter tous les Français et le problème sera réglé. Dix mois plus tard, le constat est accablant: non seulement ces méthodes ultra-modernes n’empêchent pas le pire, mais les auteurs des attentats étaient, au moins pour partie, connus des services de renseignement.

La France s’est donnée l’illusion qu’une guerre pouvait se gagner en achetant des armes, mais sans combattant pour s’en servir. Preuve est faite que la technique ou la technologie ne suffisent pas à vaincre.

Un gâchis politique

François Hollande n’a pas voulu admettre que la guerre menée par Daesh est d’abord une guerre politique, fondée sur une propagande habilement menée auprès de nos jeunes déstructurés dans nos banlieues. La marque « Daesh » est devenue le symbole d’une résistance au prétendu racisme français, ou à notre prétendue islamophobie.

Dix précieux mois ont été perdus pour un travail politique de reconquête. Non, nous ne sommes ni racistes, ni xénophobes. L’impôt des Français finance des soins gratuits pour les migrants, la sécurité sociale bénéficie autant aux arabo-musulmans qu’aux autres, les écoles sont gratuites pour tous, les collectivités locales offrent des bibliothèques gratuites, des équipements peu chers pour tous ceux qui en ont besoin. Je passe ici sous silence les musées parisiens qui sont gratuits, où l’on voit curieusement très peu de visiteurs issus de l’immigration, ou encore les festivals d’été dans les parcs de la Ville, là aussi gratuits, mais curieusement boudés par les immigrés.

Ajoutons que, dans certaines communes, ou dans certains arrondissements parisiens, les classes moyennes (où les autochtones sont fortement représentés) sont souvent assommés pour financer la solidarité vis-à-vis des nouveaux venus qui accèdent au service public gratuitement. C’est le cas dans le 19è arrondissement, le quartier des Kouachi, où les tarifs des crèches sont prohibitifs pour les revenus moyens (proches de 1.000 euros mensuels), et gratuits pour des populations qui sont majoritairement immigrées.

Depuis janvier 2015, au lieu de souligner la solidarité des Français avec les nouveaux venus, le gouvernement tient le discours inverse: ceux qui financent la solidarité sont des méchants qui « ont les moyens », donc quelque chose à se reprocher. Seuls ceux qui bénéficient de la solidarité sont des gentils. A force de flétrir les autochtones, François Hollande a fait le lit du mensonge selon lequel nous serions de perfides racistes qui doivent collectivement expier leurs péchés.

Un gâchis diplomatique

Depuis janvier 2015, François Hollande, qui ne laissera décidément pas le souvenir d’un grand diplomate, a une obsession monomaniaque: chasser Bachar Al-Assad du pouvoir. Cette stratégie est affligeante. Alors que notre ennemi de l’extérieur et de l’intérieur n’est autre que l’Etat Islamique contre lequel combat Assad, la France déploie une stratégie consistant à soutenir l’ennemi et à affaiblir l’allié.

Certes, Assad est un dictateur. Mais faut-il rappeler que le mouvement baasiste dont il est issu est laïc et garant d’un équilibre socio-politique en Syrie, favorable à l’Occident? Le combattre, on le sait, fait le jeu de l’islamisme fanatique.

Ces derniers jours, Hollande semble avoir effectué un virage à 180 degrés dans l’affaire syrienne. Ce retard est une lourde faute politique. Combien de morts eussions-nous pu éviter en portant le fer dès janvier contre Daesh en concertation avec la Russie, notre allié naturel et historique au Moyen-Orient?

Reste maintenant à pousser le raisonnement jusqu’au bout. L’armée irakienne a trouvé 160 clés USB contenant les comptes de Daesh. Une grande partie des financements de cet Etat terroriste provient de particuliers du Golfe. Combien de temps accepterons-nous l’existence de ces Etats fantoches, créés par les Anglais pour veiller sur la manne pétrolière dans les années 30, et devenus des créatures dangereuses pour les consommateurs de pétrole?

Un gâchis policier

Avec la croyance absurde dans un « tout technologie » telle que la loi sur le renseignement nous l’a montrée, la France a perdu un temps précieux pour identifier les derniers développements de la mouvance islamique sur le terrain. Les dizaines de perquisitions de ces derniers jours auraient dû avoir lieu dès janvier. Il est ahurissant que les cerveaux des attentats de novembre aient pu louer des appartements autour de Paris, des voitures, retirer de l’argent, acheter des téléphones, avec le soutien probable d’un nid de serpents, sans que personne ne s’en aperçoive.

Pendant plusieurs mois, une intense propagande a accrédité la thèse des loups solitaires. Nous découvrons aujourd’hui que ces « loups » étaient en réalité des abeilles échappées d’une ruche en plein développement. Mais pourquoi avoir attendu dix mois pour commencer à l’enfumer?

Un gâchis judiciaire

Stupeur! l’un des terroristes avait fait l’objet d’une condamnation… pour terrorisme en 2012. Entretemps, il a pu se rendre en Syrie pour suivre un petit stage de perfectionnement, et revenir impunément en France pour commettre ses forfaits.

Pour moins que ça, on a vu une ministre de la Justice démissionner. Mais Christiane Taubira, dont le passé indépendantiste en Guyane constitue une manifeste paire de menottes dans le sursaut national dont nous avons besoin aujourd’hui, est toujours en place. Nous avons pourtant, à ce poste, besoin d’une personnalité qui aime la France, qui croit en ses bienfaits, qui ne chante pas la Marseillaise du bout des lèvres, mais au contraire l’entonne avec coeur pour prendre les mesures qui s’imposent: l’arrestation préventive de tous les fichés S.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

04.

Elles lynchent Macron en chantant (mal) et en dansant (très mal)…

05.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

06.

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

07.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

04.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jurgio
- 19/11/2015 - 22:27
D'un côté, nous avons la girouette Hollande
qui tourne au moindre vent mais finit toujours par s'immobiliser vers 2017 et, de l'autre Taubira dont on ignore si, à force de haïr, elle s'aime elle-même et qui doit se demander aujourd'hui si les sympathiques terroristes d'hier ne sont pas des atroces aujourd'hui.
Malaparte
- 19/11/2015 - 16:50
Les ratés du gouvernement
ça, on peut dire, une belle bande de raté(e)s !
Liberte1776
- 19/11/2015 - 16:28
Rien a ajouter...
Merci pour votre article clair, logique, concis. Attention, sous le "couvercle" de l Union Nationale, il y a une très grosse colère qui bout. Personne n est dupe, désormais, de la faillite totale de nos dirigeants depuis 40 ans, avec une acceleration brutale du renversement des valeurs sous Hollande et Taubira. Quand je pense a tous ces gens de droite modérée, qui voulaient juste que les valeurs de travail, honnêteté, chrétienté charitable, famille comme creuset du développement humain, école laïque, soient respectées. Ils vont s engouffrer dans les bras du FN, qui parle juste, et qui n a eu de cesse de dénoncer la culpabilisation permanente des "Gaulois". Et la droite, au lieu de faire normalement son travail, s est soumise au terrorisme intellectuel de la gauche. Tristesse et Colere.