En direct
Best of
Best of du 28 novembre au 4 décembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

02.

Rihanna a un nouveau lover rappeur cogneur; Pas con(finé)s : Patrick Bruel & Ary Abittan sont allés à un dîner clandestin, George Clooney a un coiffeur du même genre dans sa vie; Elie Semoun est sûr qu’il n’y a rien entre François Hollande et son ex

03.

40 ans après son départ vers les profondeurs de l'espace, Voyager continue de découvrir des phénomènes inconnus

04.

Le magazine Time choisit son "enfant de l’année" mais réalise-t-il vraiment ce qu’il fait ?

05.

Macron en appelle à l’ONU. Et contre qui ? Contre Darmanin et Castex !

06.

L'étrange fiasco de la stratégie gouvernementale sur la grippe

07.

Immigration : au coeur du choix des pays de destination pour les réfugiés

01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable

06.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

02.

Loi de Dieu ou loi de la République ? Ce que Jean-Luc Mélenchon feint de ne pas comprendre sur la différence entre l’islam politique et les autres religions

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

05.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

06.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

ça vient d'être publié
pépites > Justice
Justice
Attentat de la rue des Rosiers : le suspect extradé de Norvège mis en examen et écroué
il y a 1 heure 34 min
pépite vidéo > International
My heart will go on
Une entreprise américaine veut proposer des visites touristiques sous-marines du "Titanic"
il y a 2 heures 49 min
pépites > Politique
Elections
Régionales : la candidature de Jean-Michel Blanquer en Ile-de-France se précise
il y a 3 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Retour à Martha’s Vineyard" : Trois vieux amis tentent de retrouver la magie du passé. Un beau récit romanesque et nostalgique

il y a 3 heures 30 min
light > Media
Sujet sensible
Royaume-Uni : Netflix accusé de "troller la famille royale" en promouvant un documentaire "mensonger" sur le mariage de Diana et Charles
il y a 3 heures 45 min
pépites > Europe
No deal
Brexit : "les conditions d'un accord ne sont pas réunies", notent les négociateurs
il y a 4 heures 27 min
décryptage > Science
La vérité est ailleurs

40 ans après son départ vers les profondeurs de l'espace, Voyager continue de découvrir des phénomènes inconnus

il y a 6 heures 13 min
décryptage > Santé
Pénurie

L'étrange fiasco de la stratégie gouvernementale sur la grippe

il y a 6 heures 37 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Consommation, Black Friday : adieu le bio, local ou circuit court, 3 Français sur 4 vont regarder d’abord le prix

il y a 6 heures 55 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Rihanna a un nouveau lover rappeur cogneur; Pas con(finé)s : Patrick Bruel & Ary Abittan sont allés à un dîner clandestin, George Clooney a un coiffeur du même genre dans sa vie; Elie Semoun est sûr qu’il n’y a rien entre François Hollande et son ex
il y a 7 heures 8 min
pépite vidéo > France
Vestiges
Sahara : des déchets français radioactifs enfouis sous le sable ?
il y a 2 heures 37 min
pépites > Société
Contrôles au faciès
Après des propos d'Emmanuel Macron, des syndicats de police appellent à l'arrêt des contrôles d'identité
il y a 2 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Art Nouveau" : un architecte visionnaire à Budapest juste avant les heures sombres de la guerre de 1914. Un roman dense, bien écrit mais un peu décevant

il y a 3 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le métier de mourir", Prix Renaudot des Lycéens 2020 : le roman inoubliable d'une histoire vraie

il y a 3 heures 33 min
pépites > International
Désengagement
Somalie : la "majorité" des troupes américaines vont se retirer, annonce le Pentagone
il y a 4 heures 4 min
pépites > Société
Droit à l'enfant
L'Assemblée nationale assouplit les conditions d'adoption
il y a 5 heures 8 min
décryptage > Media
L’innocence plus forte que la sagesse ?

Le magazine Time choisit son "enfant de l’année" mais réalise-t-il vraiment ce qu’il fait ?

il y a 6 heures 24 min
décryptage > Politique
Rien de nouveau

Emmanuel Macron chez Brut : le message, c’est le médium

il y a 6 heures 46 min
décryptage > High-tech
Deux poids, deux mesures

Des documents internes montrent que Facebook souhaite modérer les discours de haine contre les Noirs de manière plus agressive que les commentaires anti-blancs : gestion fine d'une réalité complexe ou délire d'apprentis-sorciers woke ?

il y a 7 heures 2 min
décryptage > Politique
Il ne vous est pas interdit de rire

Macron en appelle à l’ONU. Et contre qui ? Contre Darmanin et Castex !

il y a 7 heures 13 min
© Capture Twitter
© Capture Twitter
Frères de sang

Après les Kouachi, Salah et Brahim Abdeslam : pourquoi ces fratries djihadistes ?

Publié le 18 novembre 2015
Nombre de personnes impliquées dans les attentats qui ont touché la France cette année se sont avérées membres d'une même famille. Ce lien fraternel semble renforcer l'engagement des terroristes.
Malek Chebel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Malek Chebel est anthropologue des religions et philosophe. Penseur d'un islam modéré et intégré dans la République, il est l'auteur d'une trentaine d'ouvrages sur la civilisation islamique, il a publié très récemment l'ouvrage Vivre Ensemble avec...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nombre de personnes impliquées dans les attentats qui ont touché la France cette année se sont avérées membres d'une même famille. Ce lien fraternel semble renforcer l'engagement des terroristes.

Atlantico : Pensez-vous que ces similitudes puissent être intégrées dans la prévention contre le terrorisme ? Ce phénomène touche-t-il essentiellement les familles maghrébines ?

Malek Chebel : Je pense que c’est un élément d’appréciation important dans l’évaluation des politiques de déradicalisation. En revanche, il ne faut pas croire que dans la famille maghrébine il y a, plus que dans d’autres, une propension à s’organiser autour des frères. Ce n’est pas le cas. On trouve les mêmes phénomènes dans les bandes maffieuses. C’est un déni de la famille en tant que telle qui est en cause. La grande famille est récusée par ce phénomène, qui est typiquement lié à la modernité précipitée, à la modernité non intégrée, à la modernité non assumée.

Le phénomène des frères est un phénomène schizophrénique. La fratrie est le centre de gravité d’elle-même. Elle ne tient pas compte de l’étagement et de la diversification de la famille. C’est un phénomène nouveau qui est en rupture avec l’idée de famille maghrébine qui a vocation, au contraire, à intégrer, à donner de la chaleur humaine et à donner du sens pour que les enfants ne tombent pas dans la faille intégriste.

C’est non seulement une récusation de la famille mais c’est aussi une récusation d’eux-mêmes. Quand on a un frère, on peut lui faire "porter le chapeau". Il n’est pas là seulement pour être complice. Il est là aussi pour assumer le mauvais côté de celui qui ne peut pas l’assumer.

Ce phénomène de fratries morbides est intéressant car, comme un cancer, ces fratries peuvent se déployer très vite dans la société et donner lieu à des exemples sur lesquels vont se poser d’autres fratries pas très structurées et fragiles, et qui vont considérer que leurs destins peuvent ressembler à ceux des précédents. 

Quelle est l’importance des fratries dans le cadre des attentats ?

La structure de la fratrie a sûrement un effet amplificateur. Dans le cadre des différents attentats faisant intervenir des fratries, on a vu qu’il s’agissait bien d’une récusation du lien familial traditionnel et même d’une dénégation de ce lien. D’après moi, la coalition des frères qui ont commis les attentats de vendredi fonctionne dans une antithèse de la famille traditionnelle. C’est une révolte interne qui s’est traduite par le passage à l’acte.

Même un grand frère qui d’habitude peut jouer un rôle de stabilisateur et de fixateur n’a pas joué son rôle. Il ne pouvait pas jouer ce rôle : les familles n’ont plus d’accès direct à leurs enfants à partir de 18 ans. Du coup on a l’impression qu’il y a davantage un syndrome d’éclatement de la famille qu’une unité induisant un processus d’identification possible.

Comment s’explique ce phénomène d’éclatement de la famille ?

Je pense que l’éclatement vient du fait que la famille elle-même est en but avec tous les thèmes de la modernité : accélération de l’histoire de cette modernité, accélération-même de leur intégration dans l’espace français avec ses règles et ses normes propres, etc. Je pense que c’est aussi une façon qu’ont ces jeunes desperados de s’identifier à une sorte de modèle inversé, comme si la famille devenait un étouffoir dans lequel il ne pouvait plus s’épanouir. Et à leurs yeux, aller chercher la violence leur paraît plus excitant et autrement plus structurant que leur paraît la famille traditionnelle avec son immobilisme, son souci d’arrondir les angles et de maintenir les jeunes dans un filet acceptable.

Ce qui est en cause, c’est une sorte de négation du cadre traditionnel de la famille qui aurait pu jouer un rôle intégrateur beaucoup plus fort que ne l’a été cette famille.

Faut-il considérer qu’il s’agisse d’un échec de la famille ?

C’est très nettement l’échec de la famille traditionnelle. Celle-ci est malmenée car elle ne répond plus aux attentes des jeunes et en particulier des jeunes dans l’adolescence. C’est l’échec de l’intégration et de la famille au sens large.

La fratrie fait pourtant partie de la famille. Qu’est-ce que cette fratrie représente au juste ?

La fratrie est le cercle le plus étroit qui croit avoir une unité singulière étant donné que l’environnement n’est pas structurant. Ni la famille – ni le père, ni la mère – n’ont les outils nécessaires pour encadrer. La fratrie est le degré le plus pauvre de lien affectif qu’un individu peut avoir avec la famille. Après, elle s’oppose à la famille et, plus largement, à la société. Ce faisant, elle renie les structures symboliques de clivage.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires