En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Elles lynchent Macron en chantant (mal) et en dansant (très mal)…

04.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

05.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

06.

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

07.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

04.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

ça vient d'être publié
pépites > Terrorisme
Fusillades à Hanau
Fusillades tragiques en Allemagne
il y a 12 min 24 sec
décryptage > Justice
Célérité pour les uns, lenteur pour les autres

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

il y a 1 heure 52 min
décryptage > Politique
Des mots pour ne rien dire

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

il y a 2 heures 53 min
décryptage > Europe
Epreuve de force

Quel budget pour l’Europe post Brexit ? Petit diagnostic de l’état de l‘Union

il y a 3 heures 24 min
décryptage > Economie
Might makes right

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

il y a 4 heures 24 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

il y a 4 heures 55 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Français, Le monde vous regarde" de Jean-Christophe Notin : 32 ambassadeurs en poste en France répondent à de nombreuses questions lapidaires, trop de langue de bois, aucun commentaire après les réponses. Aurait pu mieux faire !

il y a 12 heures 23 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Thérapie de groupe, tome 1. L’étoile qui danse" de Manu Larcenet : l’angoisse de la page blanche ? Une porte ouverte à tous les délires créatifs ?

il y a 14 heures 56 min
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 18 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 15 heures 44 min
pépites > Justice
Dommages et intérêts
L'Assemblée nationale va réclamer plus d'un million d'euros dans le cadre du procès Fillon
il y a 17 heures 26 min
décryptage > Santé
Ces maladies qu’une bonne alimentation aide à combattre

Une bonne alimentation augmentera vos chances de guérison

il y a 56 min
décryptage > International
loin des mille et une nuits

Le jugement des chercheurs français à Téhéran : un signal politique de la part de l'Iran

il y a 2 heures 9 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros
il y a 3 heures 7 min
décryptage > Education
la vie devant soi

Non, la réussite professionnelle ne s'obtient pas (uniquement) via un parcours scolaire en ligne droite

il y a 4 heures 7 min
décryptage > Politique
Personne à la barre

Démocratie française : l'aveu de faiblesse

il y a 4 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le fantôme d'Aziyade" de Pierrre Loti : quête initiatique, nostalgique et fascinante sur les rives de l'amour et du Bosphore

il y a 12 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vive la vie" de Thomas Labacher : helvétique, envoûtant et magique !

il y a 14 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"A crier dans les ruines" d'Alexandra Koszelyk : un roman féerique et gracieux sur Tchernobyl

il y a 15 heures 9 min
light > Santé
Remède efficace
Coronavirus : Jackie Chan s’engage à donner un million de yuans pour la recherche d’un vaccin
il y a 16 heures 40 min
pépites > Politique
Campagne familiale
Elections municipales : Marie-Caroline Le Pen, la sœur aînée de Marine Le Pen, fait son retour en politique à Calais
il y a 19 heures 17 min
© Reuters
Attentats de Paris : avons-nous besoin de nouvelles mesures sécuritaires ?
© Reuters
Attentats de Paris : avons-nous besoin de nouvelles mesures sécuritaires ?
Arsenal législatif

Attentats de Paris, la riposte : avons-nous besoin de nouvelles mesures sécuritaires… ou d’appliquer correctement celles qui existent déjà ?

Publié le 17 novembre 2015
Suite aux événements de Paris vendredi 13 novembre, François Hollande s'est montré à l'écoute des propositions des partis d'opposition. Ainsi, beaucoup de voix à gauche comme à droite, mais aussi le gouvernement, ont demandé des mesures de fermeté.
Alexandre Giuglaris est délégué-général de l’Institut pour la Justice. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexandre Giuglaris
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexandre Giuglaris est délégué-général de l’Institut pour la Justice. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Suite aux événements de Paris vendredi 13 novembre, François Hollande s'est montré à l'écoute des propositions des partis d'opposition. Ainsi, beaucoup de voix à gauche comme à droite, mais aussi le gouvernement, ont demandé des mesures de fermeté.

Atlantico : PNR européen, assignation à résidence sur simple fiche S, répression des visiteurs de sites djihadistes... L'Etat d'urgence et ses applications, bien que nécessaires, sont des dispositions qui de facto repousse l'Etat de droit. Les pouvoirs publics ont-ils vraiment besoin de créer de nouveaux cadres législatifs ? 

Alexandre Giuglaris : Comme l’a enfin reconnu à juste titre le président de la République, notre pays est en guerre. C’est une guerre larvée d’un nouveau type mais les attentats de vendredi soir montrent bien l’ampleur du phénomène terroriste et la détermination de ceux qui veulent nous combattre. Cette situation exceptionnelle nécessite des réponses exceptionnelles, ce qui ne veut pas dire illégales. On peut d’ailleurs regretter que certaines d’entre elles, proposées après les attentats de janvier, n’aient pas été mises en œuvre… Mais aujourd’hui, l’important est d’adopter au plus vite ces mesures pour renforcer notre sécurité.  A cet égard, la mise en place de l’état d’urgence est une bonne mesure qui facilite le travail des forces de sécurité et les perquisitions administratives. Mais entendons-nous bien, je ne crois pas qu’il y ait péril concernant l’état de droit, simplement parce que l’on applique l’état d’urgence.

Cet état d’urgence est accompagné d’autres mesures qui sont à saluer. Il est à noter qu’elles ont souvent déjà été proposées par l’opposition sans être entendues. Il s’agit de la fermeture temporaire de nos frontières,de l’assignation à résidence, de la création d’un fichier PNR européen pour mieux surveiller et identifier les personnes qui prennent l’avion. Le gouvernement avait par ailleurs annoncé il y a quelques jours des mesures contre les trafics d’armes, qu’il est urgent de mettre en application. Toutes ces mesures sont utiles et doivent être mises en œuvre rapidement. Cela fait des mois que l’on attend que le fichier PNR soit adopté par les instances européennes.

François Hollande a également annoncé hier de nouvelles mesures qui vont compléter cet arsenal, dont la création de 8500 nouveaux postes pour la sécurité, la justice et les douanes, ainsi que l’arrêt des réductions d'effectifs dans l'armée.C’est très bien mais pour les forces de sécurité, la simplification des procédures et la réorganisation interne seraient source d’économies et de redéploiement d’effectifs majeurs.

Sur la question des profils terroristes et sur la radicalisation sur notre territoire, des mesures, dont là aussi on aurait pu souhaiter qu’elles soient prises plus tôt, ont été annoncées : déchéance de nationalité pour des binationaux condamnés pour une atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation ou un acte de terrorisme(cette mesure ne peut s’appliquer qu’à des binationaux car la France est engagée par des traités internationaux interdisant de créer des apatrides), l’interdiction à un binational de revenir sur notre territoire s’il représente un risque terroriste (cette mesure indispensable est urgente pour les profils de retour de Syrie par exemple), l’expulsion plus rapide des étrangers qui représentent une menace d’une particulière gravité pour la sécurité de la nation, et enfin la dissolution des associations ou groupements qui provoquent la haine ou incitent aux actes terroristes… Ces mesures sont utiles mais on s’étonne qu’elles n’aient pas déjà été adoptées tant elles paraissent nécessaires…

En quoi ce sont surtout les moyens de la mise en œuvre de l'arsenal législatif préexistant qui pose problème ?

Vous avez raison, on peut compiler de nouvelles mesures, si on ne met pas les moyens (notamment humains) adéquats pour remplir ces missions, elles seront partiellement utiles. Nous disposons déjà d’un arsenal législatif conséquent mais certains des auteurs présumés des attentats montrent que cet arsenal, faute d’application stricte, n’a pas permis de nous protéger. Ainsi, un des terroristes présumés qui a été condamné par la justice mais n’a pas respectéson contrôle judiciaire, a pu partir à l’étranger (vraisemblablement en Syrie) et revenir en Europe. C’est inacceptable. S’il y a eu des défaillances individuelles et multiples ou si c’est le système qui est défaillant, il faut très rapidement le réformer. Je pense notamment à l’échange d’informations entre pays européens par exemple. 

S'il fallait malgré tout des dispositions supplémentaires pour lutter efficacement contre le terrorisme, selon vous que faudrait-il ajouter à l'arsenal législatif existant ?

Il y a dans les mesures annoncées ces derniers jours des oublis malheureux qui doivent être intégrés au plus tôt à ce plan global, notamment le développement de centres de déradicalisation, la création d’un délit pour la consultation de sites djihadistes car on sait qu’au-delà de l’embrigadement individuel, les réseaux terroristes utilisent de plus en plus internet pour recruter de nouveaux terroristes.

Le gouvernement semble tergiverser mais les policiers doivent aujourd’hui pouvoir bénéficier d’une présomption de légitime défense, et on doit leur permettre de porter leur arme en dehors de leur service car ils peuvent en faire usage en cas d’attaques terroristes. Ce qui s’est passé au Bataclan (avec l’intervention d’un policier) doit nous faire réfléchir.

J’ajoute quelques points rapides mais qui nécessiteraient de longs développements : la réorientation de notre politique internationale, la lutte contre les sources de financement des terroristes en France et à l’étranger, je pense en particulier à un grand plan de lutte contre les trafics de stupéfiants dans notre pays.

Enfin, et c’est assez révélateur, la justice pénale a une nouvelle fois été un peu oubliée dans ces grandes annonces. Le Président a annoncé un alourdissement des peines contre les terroristes ou leurs soutiens. Mais, quand on voit que le Syndicat de la Magistrature a déjà déclaré hier regretter l’état d’urgence, qui peut assurer que ces peines seront prononcées plus sévèrement ? Concernant l’application des peines, les terroristes bénéficient du même régime de réductions de peines que les autres détenus, est-ce acceptable ? Il y a de nombreuses autres mesures nécessaires et envisageables : l’intégration de la pénitentiaire à la communauté du renseignement que Christiane Taubira a refusé il y a quelques mois, la création d’une parquet national antiterroriste, la construction en urgence de 20 000 places de prison, la mise à l’écart des terroristes et radicaux dans les prisons, l’augmentation du nombre d’imams agréés dans les prisons pour éviter les prêches radicaux d’imams autoproclamés. Nous avons le sentiment que le volet justice a une nouvelle fois été oublié… C’est regrettable… Mais si les embauches annoncées vont dans le bons sens, n’oublions pas que dès le budget 2016, on a 1100 postes de magistrats qui sont budgétés mais non pourvus... Donc il ne faut pas tout attendre des simples augmentations d’effectifs.

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Elles lynchent Macron en chantant (mal) et en dansant (très mal)…

04.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

05.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

06.

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

07.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

04.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Bretondesouche
- 18/11/2015 - 07:03
Maintenir taubira
Et sa politique laxiste est une insulte à la mémoire des victimes
clint
- 17/11/2015 - 21:18
Pas besoin = il faut agir / si besoin = on peut attendre !
Car Hollande n'a pas du tout envie d'agir : il y a les élections et sa gauche à séduire pour le 2nd tour des régionales. Il n'a rien fait jusqu'à présent, il ne fera rien ! Et politicard comme il est il a réussi à faire croire à l' Europe que les interventions de quelques avions lui permettront de plomber encore un peu plus le déficit ! Et pour 2017 il trouvera ainsi l'excuse pour ne rien avoir fait ! Ah si, avec Taubira ils ont mis la France en feu avec le mariage pour tous et la PMA.
tubixray
- 17/11/2015 - 16:27
Lisons bien le dernier chapitre
Le syndicat de la magistrature (celui du mur des cons) "regrette l'état d'urgence" , ce sont de vrais traitres à la nation, des collabos de la pire espèce...... La suite est un florilège des méfaits de Mme Taubira; elle doit être sanctionnée rapidement et sévèrement.