En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

03.

Corona-krach : Comment échapper à la méga crise américaine qui semble se profiler ?

04.

Coronavirus : Pour Bruno Le Maire, la France va "vraisemblablement" connaître sa pire récession depuis 1945

05.

Trump / Macron : le match des sondages par (gros) temps de Coronavirus

06.

Radioscopie des foyers épidémique français : ces semaines pendant lesquelles l’épidémie aurait encore pu être limitée

07.

Coronavirus : quand Libération fait le tri entre les religions…

01.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

05.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

06.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Santé
Scandale
Une infirmière montre l'état catastrophique des nouvelles blouses reçues par son hôpital
il y a 4 heures 33 min
Surchauffe
Le mois de mars parmi les plus chauds jamais enregistrés
il y a 5 heures 47 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Confiner c’est mourir un peu. Ne pas le préparer, c’est mourir sûrement.

il y a 6 heures 22 min
Alerte
La WWF alerte sur les conséquences d'une reprise économique pouvant aggraver la crise climatique
il y a 7 heures 10 min
pépites > Economie
Économie
Coronavirus : Pour Bruno Le Maire, la France va "vraisemblablement" connaître sa pire récession depuis 1945
il y a 9 heures 24 min
pépite vidéo > International
Israël
L'église du Saint-Sépulcre à Jérusalem ferme pour cause de coronavirus
il y a 9 heures 49 min
décryptage > Société
Allah n’y est pour rien.

Coronavirus : quand Libération fait le tri entre les religions…

il y a 10 heures 54 min
décryptage > Société
Économie/société

Une autre stratégie : la bourse ET la vie

il y a 11 heures 28 min
décryptage > Santé
Covid19

Radioscopie des foyers épidémique français : ces semaines pendant lesquelles l’épidémie aurait encore pu être limitée

il y a 12 heures 11 min
décryptage > Politique
Forte tête

Trump / Macron : le match des sondages par (gros) temps de Coronavirus

il y a 12 heures 47 min
pépites > Economie
Économie
Coronavirus : L'Espagne premier pays européen à envisager un revenu universel
il y a 5 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Brigitte Kermel "Le secret d'Hemingway" : L’ “histoire vraie” romancée du mal-être du fils d’Hemingway. Un récit un peu décevant

il y a 6 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Commandant de sous-marin" François Dupont : Vingt mille mots sous les mers : un embarquement fascinant !

il y a 6 heures 27 min
pépites > Société
Piégées
Confinement : Castaner "confirme" la hausse des violences familiales
il y a 9 heures 5 min
pépites > International
Extension du virus
Coronavirus : Un mammifère d'un zoo de New-York contaminé
il y a 9 heures 39 min
décryptage > Economie
Menace économique

Corona-krach : Comment échapper à la méga crise américaine qui semble se profiler ?

il y a 10 heures 45 min
décryptage > Economie
Économie

La pandémie telle que vue et prévue par les marchés financiers

il y a 11 heures 9 min
décryptage > Economie
Économie

La France malade de sa désindustrialisation (et de l’euro...?)

il y a 11 heures 48 min
rendez-vous > Social
La minute tech
Coronavirus : l’impression 3D à notre secours
il y a 12 heures 21 min
décryptage > Economie
Économie

Relance budgétaire européenne : une imagination débordante de Bruxelles mais aucune mise en œuvre concrète. La faute à qui ?

il y a 13 heures 6 min
Eva Joly est sans doute plus norvégienne qu’elle ne le pense.
Eva Joly est sans doute plus norvégienne qu’elle ne le pense.
Accent aigu

Eva Joly a-t-elle vraiment des raisons de se plaindre de l'accueil qui lui est fait en France ?

Publié le 13 décembre 2011
Pour Manuela Ramin-Osmundsen, la Française qui avait fait le chemin inverse d'Eva Joly en devenant ministre en Norvège, le parcours et la chute furent dures, racisme inclus... Même moqueuse avec les accents, la France est-elle si mauvaise fille ?
Marc Auchet est professeur émérite au Département d'Études nordiques de l'université Paris-Sorbonne (Paris IV).Il a dirigé plusieurs ouvrages collectifs, parmi lesquels (Re)lire Andersen - Modernité de l'oeuvre, aux éditions Klincksieck (2007).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marc Auchet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marc Auchet est professeur émérite au Département d'Études nordiques de l'université Paris-Sorbonne (Paris IV).Il a dirigé plusieurs ouvrages collectifs, parmi lesquels (Re)lire Andersen - Modernité de l'oeuvre, aux éditions Klincksieck (2007).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pour Manuela Ramin-Osmundsen, la Française qui avait fait le chemin inverse d'Eva Joly en devenant ministre en Norvège, le parcours et la chute furent dures, racisme inclus... Même moqueuse avec les accents, la France est-elle si mauvaise fille ?

Eva Joly est sans doute plus norvégienne qu’elle ne le pense. Le clip vidéo qu’elle a utilisé pour répondre aux critiques de Patrick Besson le prouve. Celle qui a changé son prénom d’origine (Gro) en Eva sait pourtant parfaitement que les Français sont – malheureusement – réticents par rapport aux langues étrangères et aux accents « exotiques ». Les accents régionaux ne sont pas non plus très bien perçus. Il fut un temps où les Méridionaux qui « montaient » à Paris s’empressaient de perdre leur accent d’origine, et je crains que cette tendance n’ait pas complètement disparu.

Il en va tout à fait différemment en Norvège. Il faut savoir que ce pays a deux langues officielles – norvégiennes l’une et l’autre ! – et une multitude de parlers régionaux très vivants. Un habitant de Bergen, deuxième ville de Norvège, située sur la côte Ouest, est très fier de son accent nettement différent de celui de la Norvège de l’Est, et il ne se donnera pas la peine de « normaliser » son langage lors d’interviews ou d’interventions dans les médias oraux. C’est aux auditeurs et aux téléspectateurs de faire l’effort nécessaire pour comprendre ce qu’il dit.

Ce qui est vrai en Norvège ne l’est pas nécessairement en France. Je me souviens vaguement de l’accent rocailleux de Vincent Auriol, président de la République de 1947 à 1954, originaire de la Haute-Garonne, mais tous ceux qui lui ont succédé, pourtant souvent fortement ancrés dans un terroir, ont parlé le français avec un accent neutre dans lequel on avait du mal à identifier leurs origines. En choisissant une candidate à la magistrature suprême à l’accent étranger aussi prononcé, le parti EELV se heurte à une tradition très forte. On peut le déplorer, mais c’est ainsi.

En tout état de cause, les combats d’Eva Joly méritent d’être respectés. Elle est Française et nous fait l’honneur d’apprécier notre langue et notre culture, mais ses racines norvégiennes l’entraînent sans doute parfois à des erreurs de jugement surprenants, comme lorsqu’elle a proposé de remplacer notre défilé militaire du 14 juillet par un défilé « citoyen » auxquels participeraient les enfants des écoles, etc. Il y a fort à parier qu’elle pensait alors plus ou moins consciemment à la façon dont les Norvégiens célèbrent leur fête nationale, le 17 mai. En Norvège, cette journée n’a strictement rien de martial. Elle donne lieu à d’interminables cortèges accompagnés par de petites fanfares, dans une atmosphère débonnaire, et c’est effectivement une journée où les enfants sont mis à l’honneur dans tout le pays.

Qu’en est-il des discriminations ethniques dont se plaint la candidate du parti écologiste ? La comparaison est, là aussi, éclairante. Dans l’histoire norvégienne récente, il n’y a pas d’exemple d’un homme ou d’une femme politique qui, bien que d’origine étrangère, ait brigué les plus hautes fonctions. A défaut de cela, le cas de Manuela Ramin-Osmundsen, ministre dans un gouvernement de centre-gauche d’octobre 2007 à février 2008, nous servira de référence. Mariée à un Norvégien, cette Française d’origine martiniquaise vit en Norvège depuis 1991. Mis à part une immigrée danoise, qui fut ministre de 1981 à 1986, c’était la première fois qu’une personne d’origine étrangère, de couleur de surcroît, devenait ministre en Norvège.

Le premier ministre de l’époque, qui était déjà Jens Stoltenberg, l’avait justement choisie pour sa valeur symbolique. Il estimait que le temps était venu de nommer ministre une femme issue de l’immigration. Membre du parti social-démocrate, elle obtint la nationalité norvégienne au terme d’une procédure accélérée, à peine deux semaines avant sa nomination en tant que ministre de l’Enfance et de la Parité. Elle s’était déjà attiré de véhémentes critiques en 2006 lorsqu’elle dirigeait l’Office national de l’immigration (UDI), et qu’on l’avait accusée de ne pas avoir respecté les instructions officielles dans une affaire de permis de séjour accordés à des Kurdes irakiens. Mais sa nomination rencontra une forte opposition, en particulier de la part du parti populiste de droite, le parti du Progrès, partisan d’une politique d’immigration très restrictive.

Peu après ses débuts comme ministre, elle commit une maladresse dans une procédure de recrutement, qui déclencha une campagne médiatique d’une rare violence. Peu habituée au contact avec les médias, elle fut broyée par toute cette affaire. Elle cacha d’abord une partie de la vérité, mais fut ensuite obligée de reconnaître qu’elle avait joué un rôle – mineur – dans la nomination d’une candidate à un poste de médiateur, et finit par démissionner. De nombreux commentateurs lui reprochèrent son manque d’honnêteté et de professionnalisme, mais son passage au gouvernement cristallisa aussi des réactions nettement racistes.

Le parti du Progrès – deuxième formation politique au parlement norvégien – dispose aujourd’hui de 41 sièges sur 169, et il représente un fort courant d’opinion. Le « politiquement correct » continue à plaider pour une société multiculturelle, mais nombreux sont ceux qui s’inquiètent de la forte proportion d’immigrés (12, 2 % dans tout le pays et 28 % à Oslo), et des problèmes pratiques qui en découlent. La folie meurtrière d’Anders Behring Breivik était justement inspirée par la haine de l’étranger. Tout n’est donc pas pour le mieux dans le meilleur des mondes, mais l’actuel gouvernement de centre-gauche, avec son Premier ministre social-démocrate, tient un discours qui vise à favoriser l’intégration. Les médias du monde entier ont fait écho au formidable élan de solidarité qui a animé les Norvégiens de souche et les immigrés, lors de l’attentat du mois de juillet.

Eva Joly connaît tout cela parfaitement. Et pour cause. En bonne Norvégienne, elle aime se ressourcer de temps à autre dans la nature grandiose et sauvage de son beau pays. On la comprend. En matière de xénophobie et de préjugés ethniques, il n’est toutefois pas sûr qu’elle soit beaucoup plus à l’aise au pays des fjords que chez nous.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

03.

Corona-krach : Comment échapper à la méga crise américaine qui semble se profiler ?

04.

Coronavirus : Pour Bruno Le Maire, la France va "vraisemblablement" connaître sa pire récession depuis 1945

05.

Trump / Macron : le match des sondages par (gros) temps de Coronavirus

06.

Radioscopie des foyers épidémique français : ces semaines pendant lesquelles l’épidémie aurait encore pu être limitée

07.

Coronavirus : quand Libération fait le tri entre les religions…

01.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

05.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

06.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

Commentaires (21)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
LeditGaga
- 14/12/2011 - 22:29
Pas de raison...
Joly n'a aucune raison de se plaindre : ailleurs on l'aurait déjà enduite de goudron et de plumes !
Aie
- 14/12/2011 - 01:34
se plaindre ne la fera pas
se plaindre ne la fera pas gagner
les politiques qui pleurent ne font pas crédible
quesako
- 13/12/2011 - 21:03
Eva n'a pas compris qu'elle a la chance de venir du nord !
Certes on la charrie sur son accent, mais on l'aime bien. Et si elle connaissait la France elle saurait que si son accent venait du sud, elle verrait que les "critiques" seraient beaucoup plus feutrées, mais avec un fond de racisme renfermé !
En France c'est l'assimilation centralisatrice : que de gascons à l'accent "à couper au couteau" ont tout fait pour parler sans accent !