En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le rapporteur général de l'Observatoire de la laïcité, Nicolas Cadène, devrait être remplacé

02.

Selon « Le Monde », Abdouallakh Anzorov, l’auteur de l’attentat, a donné plusieurs centaines d’euros à des élèves du collège en échange d’informations pour identifier le professeur

03.

Les courants qui nous mènent droit à la déflation se font de plus en plus forts

04.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

05.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

06.

Mort de Samuel Paty : le terroriste était en contact avec les auteurs des vidéos qui visaient l'enseignant

07.

Comment les comparateurs en ligne menacent la survie de pans entiers de l’industrie des services en France

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Thibault de Montbrial : « Le vivre-ensemble n’est plus qu’une incantation psalmodiée par des gens qui, à titre personnel, font tout pour s’y soustraire »

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Islamisme : la République de la complaisance

03.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Emmanuel Macron, le Gorbatchev de la technostructure française ?

ça vient d'être publié
light > Politique
Principe de précaution
Coronavirus : Brigitte Macron décide de se mettre à l'isolement pendant 7 jours après avoir été cas contact
il y a 9 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"On purge bébé" de Georges Feydeau : un vaudeville comme on les aime

il y a 10 heures 28 min
pépites > Justice
Enquête en cours
Mort de Samuel Paty : le terroriste était en contact avec les auteurs des vidéos qui visaient l'enseignant
il y a 12 heures 8 min
pépites > Politique
Liberté d'expression
Les régions vont diffuser un livre de caricatures dans les lycées
il y a 13 heures 15 min
décryptage > Economie
Evolution de la pandémie

Panorama COVID-19 : maintenant, c’est l’Europe qui est la plus touchée par les nouveaux cas

il y a 15 heures 53 min
décryptage > France
Liberté d'expression

Pour une publication massive des caricatures

il y a 16 heures 13 min
light > Economie
Voiture propre
La Chine, leader dans le domaine des voitures électriques - avec 138 modèles sur son marché, contre 60 en Europe, et seulement 17 aux États-Unis - abrite aussi le premier constructeur mondial
il y a 16 heures 54 min
Alimentation
La Chine se met à aimer le lait après l'avoir ignoré pendant plusieurs générations
il y a 18 heures 3 min
décryptage > Terrorisme
Reculer pour mieux sauter

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

il y a 18 heures 36 min
décryptage > Finance
Impact de la pandémie

Les courants qui nous mènent droit à la déflation se font de plus en plus forts

il y a 19 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Covid-19 et réchauffement climatique" de Christian de Perthuis : une analyse qui mérite un détour, comme tout témoignage sincère, mais avec ses limites

il y a 10 heures 12 min
pépites > Politique
Chaises musicales
Le rapporteur général de l'Observatoire de la laïcité, Nicolas Cadène, devrait être remplacé
il y a 11 heures 18 min
light > France
Magie de Noël menacée
Covid-19 : le marché de Noël des Tuileries est annulé à Paris suite au coronavirus
il y a 12 heures 43 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Choisir la mort ou la Mort. La France a fait son choix

il y a 15 heures 16 min
décryptage > International
MilkTea

« L’alliance du thé au lait » : le mouvement du refus de l’expansionnisme chinois s’étend en Asie

il y a 16 heures 5 min
light > High-tech
Justice
Instagram visé par une enquête de la Commission irlandaise pour la protection des données
il y a 16 heures 26 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Couvre-feu : et les meilleures solutions pour les télé-apéros sont...
il y a 17 heures 19 min
pépite vidéo > France
Lutte contre le fondamentalisme
Conflans-Sainte-Honorine : "Nous ne pouvons pas laisser faire ce genre de fatwas en ligne", selon Gérald Darmanin
il y a 18 heures 17 min
décryptage > Politique
Stratégie

LR contraint de s’allier à LREM pour survivre ? Les faux calculs de Christian Estrosi

il y a 19 heures 53 sec
rendez-vous > Santé
Zone Franche
Coronavirus : le scandale caché du sous-investissement mortuaire
il y a 19 heures 38 min
© Reuters
© Reuters
Sang pour sang

Chers djihadistes, que pensez-vous de la loi du talion ?

Publié le 14 novembre 2015
Faisons en sorte que ça soit à votre tour d'avoir peur.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Faisons en sorte que ça soit à votre tour d'avoir peur.

Chers djihadistes, toutes ces réflexions aussi brèves que superficielles n’avaient pour but que de vous faire savoir où vous mettez les pieds. Et, une fois encore, de vous avertir que nous vaincrons parce que nous sommes les plus faibles. Craignez la fureur des moutons ! Craignez la colère des brebis enragées ! […] 

Craignez le courroux de l’homme en bermuda ! Craignez la colère du consommateur, du voyageur, du touriste, du vacancier descendant de son camping-car ! Vous nous imaginez vautrés dans des plaisirs et des loisirs qui nous ont ramollis ? Eh bien nous lutterons comme des lions pour protéger notre ramollissement. […] Et nous vaincrons. Bien évidemment. Parce que nous sommes les plus morts.

Il est encore possible que cette terrible prophétie de Philippe Murray ne s'accomplisse pas. La défaite et la soumission ne sont pas une fatalité. Il n'est inscrit dans aucune table de la loi que la France doive devenir un califat islamique. Pourtant, et a priori, si Philipe Murray dit vrai, nous partons battus.

Les assassins de la nuit dernière aiment la mort autant que nous aimons la vie. Ils tuent – et là, il s'agit d'un meurtre de masse – ceux, c’est-à-dire nous, qui ne sont pas comme eux. Ils tuent ceux qui ne professent pas la même religion que la leur ou qui n'en n'ont aucune. Ils tuent parce qu'ils espèrent, en acceptant de mourir eux-mêmes, que "l'homme en bermuda" va se soumettre pourvu que son petit confort soit préservé.

Nous ne sommes pas comme ça. Nous respectons les autres et surtout ceux qui ne sont pas comme nous et dont on nous répète depuis des années que nous avons des comptes à leur rendre. Nous sommes attachés à la lettre de nos lois faites pour protéger nos libertés individuelles. Nous refusons évidemment les amalgames. Et nous regardons pétrifiés les assassins en nous demandant, la tête basse, puisqu'on nous l'intime, quel mal nous leur avons fait dans le passé. 

Mais après l'affreux carnage d'hier, le mouton a le droit de devenir enragé. La loi du talion a un sens quand l'horreur est exceptionnelle. Cessons de pleurer les morts, ce que nous savons très bien faire. Vengeons-les, ce que nous ne savons pas encore bien faire. Vengeons-les, car le deuil ne convient qu'aux pleureuses.

Les assassins parlaient français. Ils sont de chez nous. Comment pouvons-nous encore laisser partir pour la Syrie des tueurs qui vont là-bas pour tuer ? Comment pouvons-nous les laisser revenir sans les emprisonner pour qu'ils tuent en France ? Comment pouvons-nous tolérer sur notre territoire des prédicateurs de haine suffisamment habiles pour ne pas appeler au meurtre et suffisamment fanatiques pour nous traiter de chiens ou de "souchiens". 

Nos lois nous laissent désarmés face à ce tsunami de haine. Les lois, ça se change. Peut-être pas œil pour oeil et dent pour dent, mais coup pour coup. Plus de 120 morts, dont la plupart étaient réunis pour écouter de la musique ! Des jeunes, donc. Et on laisserait leur sang sécher comme ça, sans rien faire ? 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (32)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Liberte1776
- 17/11/2015 - 18:59
With Open Gates. A VOIR ABSOLUMENT !!
https://www.youtube.com/watch?v=44vzMNG2fZc
Ganesha
- 15/11/2015 - 08:27
JeromeJ
L’État islamique nous est redevable de plus de cents vies et de blessés qui vont mourir. Mais il est temps aussi de réfléchir : sommes-nous vraiment les gendarmes du monde ? Cela fait des décennies que l'Occident intervient en Afghanistan : ce pays est plus que jamais aux mains des talibans. Est-ce vraiment notre rôle d'arbitrer le conflit entre chiites et sunnites qui se déroule à des milliers de km de chez nous ? Un commentaire ci-dessus proposait de traiter ce ''problème'' comme Dresde et Hambourg en 1945 : sauf que ce n'est pas notre continent ! Allons-nous bombarder aussi les Hutus et les Tutsis du Burundi, pour les ''calmer'' ? Nous devons recentrer notre combat sur l'islamisme radical en France. Apparemment, c'est comme d'habitude, c'est ce qu'ont dit Marine Le Pen et J.L. Mélenchon...
Liberte1776
- 15/11/2015 - 05:55
Le Camp des Saints de Jean Raspail
Ca fait 40 ans que cela a été prophetise. Et qu ont fait nos élus ? Rien. Ils sont les premiers collabos de l obscurantisme totalitaire qui vient. Quand on aura gagne cette guerre, il faudra un Tribunal de Nuremberg pour eux.