En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Comment Poutine a réussi à subtiliser le Moyen-Orient au nez et à la barbe des Etats-Unis

06.

L'arrestation du fils d'El Chapo entraîne des affrontements violents entre la police et le cartel de Sinaloa

07.

Yassine Belattar décide de démissionner du Conseil présidentiel des villes

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Catalogne
Grève générale : très forte mobilisation des indépendantistes catalans dans les rues de Barcelone
il y a 13 heures 20 min
pépites > Justice
EI
La justice française a émis un mandat d'arrêt international contre Abou Bakr al-Baghdadi
il y a 14 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Surface" d'Olivier Norek : la découverte d’un corps disparu depuis 25 ans relance "une affaire classée"

il y a 15 heures 23 min
pépite vidéo > International
Culiacan
L'arrestation du fils d'El Chapo entraîne des affrontements violents entre la police et le cartel de Sinaloa
il y a 16 heures 28 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand on fait mieux que le superlatif et quand on s’illumine comme une éclipse : c'est l’actualité des montres en veille de Brumaire
il y a 17 heures 35 min
pépites > France
Casse-tête budgétaire
L'Assemblée nationale valide la suppression de la taxe d'habitation
il y a 18 heures 19 min
pépites > France
TER
Un mouvement social "inopiné" à la SNCF perturbe la circulation
il y a 18 heures 45 min
décryptage > Société
Bonne gouvernance

Pour sortir (enfin) de la crise des services publics

il y a 21 heures 12 min
rendez-vous > France
Géopolitico-scanner
Destin méditerranéen, immigration, communautarisme, délinquance : Marseille sans fatalisme mais sans langue de bois, entretien avec un homme politique qui monte, Bruno Gilles
il y a 21 heures 47 min
décryptage > Economie
Règle commune

Taxation des multinationales : l’OCDE fait un petit pas sur un très grand chemin

il y a 22 heures 16 min
pépite vidéo > International
Meilleur président ?
Donald Trump ironise sur le bilan d'Emmanuel Macron sur la question du chômage
il y a 13 heures 46 min
light > Politique
Lettre ouverte
Yassine Belattar décide de démissionner du Conseil présidentiel des villes
il y a 14 heures 55 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Avant que j'oublie" de Anne Pauly : un magnifique roman sur le deuil

il y a 16 heures 14 min
pépites > Justice
Blanchiment aggravé
Patrick Balkany condamné à 5 ans de prison et à 10 ans d'inéligibilité, 4 ans de prison ferme sans mandat de dépôt pour son épouse Isabelle
il y a 17 heures 1 min
pépites > Terrorisme
Lutte antiterroriste
Un projet d'attentat "inspiré du 11 septembre" a été déjoué en France
il y a 17 heures 50 min
décryptage > Société
Laïcité

Sur le voile, Jean-Michel Blanquer a dix longueurs d’avance sur Emmanuel Macron

il y a 18 heures 34 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 17 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 19 heures 43 min
décryptage > France
Effets

Loi alimentation : le gouvernement persiste malgré les effets pervers

il y a 21 heures 36 min
décryptage > Europe
Brexit

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

il y a 21 heures 58 min
décryptage > Consommation
Non on ne vous parle pas d’Apple

Cosmic Crisp, la nouvelle pomme américaine qui part à l’assaut du monde

il y a 22 heures 46 min
© Reuters
Nadine Morano a réitéré jeudi ses propos sur la "France, pays de race blanche".
© Reuters
Nadine Morano a réitéré jeudi ses propos sur la "France, pays de race blanche".
Blah blah blah

“Rejoignez Nadine plutôt que Marine” : Morano, quel potentiel de nuisance réel (et pour qui) ?

Publié le 06 novembre 2015
Lors d'un meeting organisé à Bézier le jeudi 29 octobre Nadine Morano a réitéré ses propos sur la "France, pays de race blanche" et a adopté un discours très à droite sur la question des migrants. Candidate aux primaires des Républicains elle entend peser sur le débat et pourrait nuire aux autres candidatures.
Bruno Jeudy est rédacteur en chef Politique et Économie chez Paris Match. Spécialiste de la droite, il est notamment le co-auteur du livre Le Coup monté, avec Carole Barjon.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bruno Jeudy
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bruno Jeudy est rédacteur en chef Politique et Économie chez Paris Match. Spécialiste de la droite, il est notamment le co-auteur du livre Le Coup monté, avec Carole Barjon.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lors d'un meeting organisé à Bézier le jeudi 29 octobre Nadine Morano a réitéré ses propos sur la "France, pays de race blanche" et a adopté un discours très à droite sur la question des migrants. Candidate aux primaires des Républicains elle entend peser sur le débat et pourrait nuire aux autres candidatures.

Atlantico : Le jeudi 29 octobre, Nadine Morano tenait un meeting à Béziers. En déclarant notamment "je comprends ceux d'entre vous qui en ont marre de la gauche et de la droite : il y a une autre voie, c'est moi", l'ancienne ministre se veut être la candidate de la rupture. Quel est le potentiel de "nuisance" de Nadine Morano vis à vis des favoris de la primaire des républicains ?

Bruno Jeudy : Depuis son éviction en tant que tête de liste de la Meurthe-et-Moselle aux régionales le mois dernier elle poursuit sur sa lancée qui par moment est un peu délirante. Elle a ouvert une candidature de "niche" qui se situe entre le Front national et l'aile droite de Nicolas Sarkozy. De cette façon, elle essaie de se frayer un chemin pour une candidature qu'elle juge possible à la primaire. Quant à son pouvoir de nuisance, il existe certes mais il ne faut pas le surestimer. Tout dépend des personnes qu'elle va viser. Sur Alain Juppé, François Fillion et Bruno Le Maire elle aura peu de pouvoir de nuisance puisqu'elle n'occupe pas le même créneau. Sa candidature de niche va surtout affecter ceux qui sont le plus à droite aux primaires et c'est Nicolas Sarkozy qui risque d'être le plus affecté. Il ne faut pas oublier qu'elle était quasiment son bouclier et une chenille ouvrière de l'association des amis de Nicolas Sarkozy. Les potentiels électeurs les plus à droite pourraient considérer que l'ancien président s'est un peu trop recentré.

De la même façon, en indiquant une nouvelle fois que "s'il n'y a pas de race, il faut donc supprimer les subventions aux associations anitiracistes", ou encore "je veux durcir la loi sur le voile intégral" Nadine Morano enfonce le clou. A-t-elle également la capacité de capter une partie de l'électorat du FN ?

Selon les études des instituts de sondage une partie de l'électorat très à droite qui a voté Marine Le Pen au premier tour de 2012 serait également tentée de participer à la primaire. Cela reste à des niveaux relativement faibles. C'est sans doute cet électorat là que Nadine Morano vise avec sa candidature. Elle peut également capter une partie de l'électorat de Nicolas Sarkozy de 2012 déçu par le recentrage. Ce public serait potentiellement attiré par sa candidature mais aussi par d'autres candidatures comme celle de Jean Frédéric Poisson ou Hervé Mariton. Quoiqu'il arrive elle ne fera pas fuir des électeurs, au contraire : Nadine Morano peut élargir la base électorale à la primaire. La véritable question concernant sa candidature est de savoir si elle arrivera à aller jusqu'au bout.

Dans l'optique des primaires des Républicains, quelles sont les limites objectives de la candidature de Nadine Morano ?

La première limite à sa candidature, ce sont les règles de la primaire qui risquent d'être rédhibitoires. Elle devra réunir la signature de 20 parlementaires, mais d'autres candidats sont aussi sur le même créneau qu'elle. La seconde limite pourrait venir de l'essoufflement médiatique. La polémique qui a suivi son passage à l'émission "On n'est pas couché" a été d'une ampleur absolument démesurée. Elle a été suivie par la polémique autour du bureau politique et la précipitation avec laquelle Nicolas Sarkozy s'est occupé du cas Morano. Il y aura un essoufflement médiatique même s'il ne faut pas sous-estimer le fait qu'elle dispose d'une personnalité tranchante. Elle est assez crue, s'exprime avec ses propres mots mais en même temps dit ce que beaucoup de gens pensent à droite, les enquêtes d'opinion le montrent. Et puis, c'est une bonne cliente des médias. Avec tout cela elle peut trouver une place dans le système médiatique à travers le buzz qu'elle fait à chacune de ses interventions. En revanche pour durer il faudra qu'elle s'exprime un peu plus sur le fond, il ne suffit pas de répéter sa phrase sur la "France pays de race blanche".

Ses attaques répétitives contre Nicolas Sarkozy auront elles un impact sur un éventuel ralliement au second tour ?

Non, je ne pense pas qu'elles auront beaucoup d'impact. L'affaire Morano qui a débuté le mois dernier a contribué à dégrader l'image de la droite qui patine à un mois du premier tour des élections régionales. Mais dans la dernière ligne droite des primaires elle ne sera qu'une figurante de cette compétition. C'est une primaire inédite à droite qui s'inscrit dans un contexte politique incroyable né de l'échec de François Hollande. Le vainqueur de celle-ci sera sûrement le favori de la prochaine élection présidentielle voire le futur président de la république.

Dans la dernière ligne droite de cette élection interne le choc médiatique sera tel que les deux favoris qui sont pour l'instant Nicolas Sarkozy et Alain Juppé seront les principaux centres d'intérêt des électeurs et les autres figurants s'effaceront. On verra alors l'affrontement des deux grands courants à droite : les chrétiens modérés d'une part et les gaullistes bonapartistes d'autre part. Il y a tout de même un troisième et un quatrième homme dans des élections qui peuvent faire pencher la balance comme ce fut le cas avec Arnaud Montebourg ou Manuel Valls dans les primaires socialistes. En revanche personne ne se souvient du score de Jean-Michel Baylet qui n'a eu aucune influence sur le vote final. Au premier tour tous les différents courants politiques essaieront d'avoir leur influence. C'est le cas par exemple de Jean Frédéric Poisson qui est le digne héritier de Christine Boutin. Les centristes et les gaullistes vont présenter une candidature et essayer de peser sur le scrutin. François Fillon quant à lui incarnerait le courant le plus libéral de la droite. Les autres candidatures comme celle de Nadine Morano seront plus individuelles et ne pèseront pas sur le scrutin.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Comment Poutine a réussi à subtiliser le Moyen-Orient au nez et à la barbe des Etats-Unis

06.

L'arrestation du fils d'El Chapo entraîne des affrontements violents entre la police et le cartel de Sinaloa

07.

Yassine Belattar décide de démissionner du Conseil présidentiel des villes

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Gordion
- 02/11/2015 - 06:48
A Anguerrand
Bonne réponse! Et politiquement si incorrecte!
Anguerrand
- 01/11/2015 - 16:24
A Vangog
Faites un séjour en Guadeloupe, et vous verrez comment les francais de souche sont reçus. " francais go home" sur tous les supports, chanson sur lesquels le francais dansent joyeusement sans écouter les paroles en créoles où l'on nous humilie malgré les milliards déversés. Ils voudraient nous éjecter, devenir indépendant,mais voilà quand ils voient le niveau de vie des îles indépendantes aux Caraïbes, ils " nous supportent" comme c'est bizarre!!!!. Ils voudraient l'indépendance, mais en continuant à être subventionnés. Des francais comme les autres? En Martinique c'est moins violent mais l'attitude est proche proche.
Le gorille
- 01/11/2015 - 08:10
Un peu noirs ? A réviser !
Va falloir réapprendre votre géographie, Vangog. Il y a aussi des blancs, tout ce qu'il y a de plus français de souche, des malais, des chinois, des polynésiens... pas terrible votre ségrégation !