En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Confinement : petits trucs et astuces pour préserver la rapidité de votre accès Internet par temps de surcharge

04.

Coronavirus : pourquoi votre groupe sanguin a une influence sur votre risque d'être infecté

05.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

06.

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

07.

Attention chiffre choc : et le nombre réel de policiers pour assurer le confinement et l’ordre public dans Paris n’est plus que de...

01.

De nouveaux investisseurs bouleversent le modèle économique d'Hollywood

01.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

02.

Covid-19 : l'Aide sociale à l’enfance au bord de l'explosion

03.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

04.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

05.

Covid-19 et confinement strict : pourquoi une résurgence du virus est inévitable

06.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

01.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

02.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

05.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

06.

Covid-19 et confinement strict : pourquoi une résurgence du virus est inévitable

ça vient d'être publié
décryptage > Santé
Exemple chinois

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

il y a 16 min 53 sec
décryptage > Finance
Nerf de la guerre

Crise de trésorerie généralisée : tensions (évitables) sur le secteur bancaire

il y a 42 min 29 sec
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad
il y a 1 heure 45 min
light > Culture
Fin du confinement ?
Olivier Py reste optimiste pour la prochaine édition du Festival d’Avignon en juillet 2020
il y a 12 heures 56 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La fin de l'amour" d'Eva Illouz : quand Tinder, grand centre commercial de rencontres, détrône la cour amoureuse

il y a 14 heures 15 min
pépites > International
Lutter contre un retour du virus
Covid-19 : la Chine décide de fermer temporairement ses frontières aux étrangers
il y a 17 heures 26 min
light > France
Changement d’heure
Malgré le confinement, n’oubliez pas le passage à l’heure d’été ce week-end
il y a 19 heures 10 min
pépites > Politique
Face à la vague
Covid-19 : Edouard Philippe alerte contre "la vague extrêmement élevée" qui "déferle"
il y a 20 heures 11 min
décryptage > Politique
Ami entends-tu...

Et Didier Guillaume lança un appel à l'armée des ombres !

il y a 21 heures 34 min
pépites > Europe
Nouvelle personnalité
Royaume-Uni : le Premier ministre Boris Johnson a été testé positif au coronavirus
il y a 22 heures 13 min
décryptage > Société
Egoïsme ?

Pourquoi il est si compliqué d’accepter les règles du confinement même quand on en a compris l’intérêt

il y a 22 min 40 sec
décryptage > Science
Hécatombe

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

il y a 1 heure 18 sec
décryptage > Santé
Nembro

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

il y a 2 heures 1 min
pépites > International
ONG
SOS Chrétiens d'Orient : libération de trois otages français en Irak
il y a 13 heures 41 min
pépite vidéo > France
Victimes françaises
Covid-19 : "les visages d’une tragédie"
il y a 16 heures 22 min
pépites > Politique
Deux semaines de plus
Coronavirus : Edouard Philippe officialise le prolongement du confinement jusqu’au 15 avril
il y a 17 heures 52 min
pépites > Religion
"Urbi et Orbi"
Vatican : le pape François va présider une prière planétaire et bénir le monde entier face au Covid-19
il y a 19 heures 36 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le bulldog baille et quand les clous d’or piquent le ciel : c’est l’actualité reconfinée des montres
il y a 20 heures 46 min
pépite vidéo > Santé
Immense tristesse
Julie, 16 ans, est la plus jeune victime du Covid-19 en France
il y a 21 heures 44 min
décryptage > Europe
Commission européenne

Union européenne : l’intérêt général otage des bien-pensants ?

il y a 23 heures 15 min
© Reuters
Delphine Ernotte va devoir rédéfinir les programmes de France Télévisions.
© Reuters
Delphine Ernotte va devoir rédéfinir les programmes de France Télévisions.
Zapping

Pourquoi une redéfinition du financement de l’audiovisuel public ne pourra se passer d’une réflexion sur les programmes

Publié le 29 octobre 2015
Suite à un rapport de la Cour des comptes du mois d'avril dernier, deux sénateurs ont remis fin septembre un rapport pour redéfinir le modèle de financement de l'audiovisuel public.
GenerationLibre est un think-tank d’orientation libérale avec comme objectif de concevoir et de promouvoir des politiques publiques reposant sur la responsabilité individuelle et les mécanismes de marché. S’appuyant sur une tradition intellectuelle bien...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
GenerationLibre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
GenerationLibre est un think-tank d’orientation libérale avec comme objectif de concevoir et de promouvoir des politiques publiques reposant sur la responsabilité individuelle et les mécanismes de marché. S’appuyant sur une tradition intellectuelle bien...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Suite à un rapport de la Cour des comptes du mois d'avril dernier, deux sénateurs ont remis fin septembre un rapport pour redéfinir le modèle de financement de l'audiovisuel public.

L’audiovisuel public est, en ce moment, en continu sur les écrans. Le Sénat a voté, en fin de semaine dernière, pour l’interdiction de la publicité dans les programmes jeunesse de la télévision publique. France Télévisions et Radio France se sont accordés, début septembre, sur un projet de chaîne d’informations en continu. Fin septembre, les sénateurs André Gattolin et Jean-Pierre Leleux ont remis leurs conclusions pour définir un nouveau modèle de financement de l’audiovisuel public. Un rapport de plus à s’attaquer à ce secteur en crise et à tenter d’apporter des solutions.

Comme le constatent les sénateurs, l’audiovisuel public connaît des dysfonctionnements majeurs. Sa gouvernance, hors norme, et la multitude d’acteurs en jeu empêchent la moindre définition d’une stratégie à long-terme. La gestion budgétaire et financière, "peu rigoureuse" selon un rapport de la Cour des comptes d’avril dernier, est totalement déconnectée du contexte de rigueur des finances publiques. Enfin, le mode de financement de l’audiovisuel, jugé injuste et illégitime selon les sondages, ne fait qu’alimenter son impopularité. L’efficacité et la légitimité du service public de l’audiovisuel sont largement remises en cause.

Pour tenter de répondre à la question de l’efficacité, les sénateurs André Gattolin et Jean-Pierre Leleux ont proposé une nouvelle organisation. Fusionner les sociétés de l’audiovisuel au sein d’une structure unique, dénommée "France Médias", modifier les règles de gouvernance et étendre la redevance. Sans entrer dans les détails de faisabilité pratique, ces propositions paraissent toutefois hasardeuses et insuffisantes au regard de la situation et du climat de défiance actuels. L’exemple de la proposition de fusion au sein de "France Médias" l’illustre : si l’idée d’un groupe unique est séduisante en théorie, l’expérience récente du rapprochement de France 2 et France 3 dans une société unique prouve qu’une telle solution est extrêmement complexe et coûteuse à mettre en œuvre, pour un résultat incertain.

Reste la question de la légitimité d’un service public de l’audiovisuel. Dans sa nouvelle note, le think-tank GenerationLibre s’interroge sur le bien-fondé du contenu de l’audiovisuel public. Etait-ce bien le rôle de l’Etat de diffuser "La Cage aux Folles 3" sur La Chaîne parlementaire dimanche 4 octobre à 20H30 et quatre épisodes de "Cold Case" sur France 4 toute la soirée du jeudi 1er octobre ? Les téléspectateurs devraient-ils accepter sans broncher la "redevance télé" quand bien même ils ne perçoivent que peu, ou pas, ce qui distingue l’offre publique de l’offre privée ? Il est urgent de réfléchir, avant même de se préoccuper du modèle de gouvernance de l’audiovisuel public, à ce que devrait être son contenu.

Dans sa note, GenerationLibre tente de définir ce qui relève du service public et ce que l’offre privée peut assurer. En d’autres termes, quel doit être l’apport de l’Etat au paysage audiovisuel français actuel ? Le think-tank préconise un service public centré sur deux missions conformes au rôle de l’Etat. Un accès gratuit pour tous à la connaissance et la culture, à travers la médiation d’œuvres culturelles, qui s’inscrit dans le rôle de la puissance publique de garantir l’accès à l’éducation. Un point de vue français sur le monde, à travers une chaîne d’information internationale en continu comme l’est France 24, en conformité avec la fonction diplomatique de l’Etat. Un service public audiovisuel réduit à ses missions fondamentales consisterait en deux chaînes : une chaîne de culture et connaissance issue de la fusion de F5 et d’Arte et une chaîne destinée à l’étranger issue de la fusion entre F24 et la part française TV5. Le projet récent d’une chaîne publique d’info en continu n’a, à ce titre, pas sa place : ce n’est pas le rôle du service public de multiplier des projets que pratiquent déjà les groupes privés.

Outre les économies budgétaires significatives et la meilleure acceptation des coûts qui permettraient une meilleure efficacité de l’audiovisuel public, une telle réforme garantirait surtout la légitimité et la véritable valeur ajoutée d’un service public de l’audiovisuel.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Confinement : petits trucs et astuces pour préserver la rapidité de votre accès Internet par temps de surcharge

04.

Coronavirus : pourquoi votre groupe sanguin a une influence sur votre risque d'être infecté

05.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

06.

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

07.

Attention chiffre choc : et le nombre réel de policiers pour assurer le confinement et l’ordre public dans Paris n’est plus que de...

01.

De nouveaux investisseurs bouleversent le modèle économique d'Hollywood

01.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

02.

Covid-19 : l'Aide sociale à l’enfance au bord de l'explosion

03.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

04.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

05.

Covid-19 et confinement strict : pourquoi une résurgence du virus est inévitable

06.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

01.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

02.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

05.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

06.

Covid-19 et confinement strict : pourquoi une résurgence du virus est inévitable

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 30/10/2015 - 00:27
Aucune différence entre audioviuel public et privé...
ah si! l'argent...qui, dans un cas vient du con-tribuable et, dans l'autre cas, du con-sommateur... A part cela, les deux audiovisuels publics et privés sont alimentés par les mêmes écoles de journalisme gauchistes, et régentés par les mêmes syndicats gauchistes qui y font la météo (la pluie et le beau temps)!
Deudeuche
- 29/10/2015 - 09:59
Télé publique
"la cage aux folles" tout est dit!