En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

04.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

05.

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

06.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

07.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture fonce sur la foule lors d'un carnaval de la ville de Volkmarsen
il y a 22 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le chemin de la Garenne" de Michel Onfray : pèlerinage lucide et sombre sur le chemin de l’enfance

il y a 1 heure 40 min
décryptage > International
Les entrepreneurs parlent aux Français

Le centre ? Quel centre ? Le socialisme gagne les USA et le centre quitte la vie politique mondiale. Pourquoi ?

il y a 3 heures 9 min
pépite vidéo > Europe
Zones d'ombre
Inquiétudes en Europe : comment le coronavirus a-t-il pu arriver en Italie si rapidement ?
il y a 4 heures 41 min
décryptage > Politique
Qu'est-ce qu'on se marre avec lui…

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

il y a 5 heures 48 min
décryptage > Santé
Lutte contre le Covid-19

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

il y a 6 heures 20 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Et si le principal obstacle sur la route des voitures autonomes était… la neige et la pluie ?
il y a 7 heures 10 min
décryptage > Politique
Paysage politique

Etiquettes partisanes : le paradoxe des municipales

il y a 7 heures 39 min
décryptage > Justice
"Penelope Gate"

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

il y a 8 heures 16 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'Agence spatiale européenne vous propose de passer des mois dans un lit en apesanteur ; Seti met en ligne deux pétaoctets de données pour la recherche extraterrestre
il y a 1 jour 3 heures
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Mégère apprivoisée" de William Shakespeare : féministe ou pas, telle est la question !

il y a 1 heure 31 min
pépites > Justice
Renvoi
Grève des avocats : le procès de François Fillon et de son épouse Penelope est renvoyé au mercredi 26 février
il y a 1 heure 57 min
pépites > Justice
Terrorisme
Nicole Belloubet révèle qu'une quarantaine de djihadistes vont sortir de prison en 2020 et près de 300 d'ici 2023
il y a 3 heures 25 min
décryptage > Economie
Diplomatie

L'euro au plus bas par rapport au dollar : pourquoi, jusqu’où ?

il y a 5 heures 32 min
décryptage > Economie
Disraeli Scanner

La République une et indivisible d’Emmanuel Todd

il y a 6 heures 5 min
décryptage > Terrorisme
Etat islamique

Vous pensiez Daesh battu ? Revoyez votre copie

il y a 6 heures 49 min
décryptage > Politique
Leçons

Le Fillonisme, ce deuil non accompli qui revient hanter la droite

il y a 7 heures 21 min
décryptage > Environnement
Atlantico Business

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

il y a 8 heures 1 min
pépites > France
Drame
Suicide des agriculteurs : un député LREM chargé de faire un état des lieux
il y a 22 heures 28 min
décryptage > Economie
Négociations

Brexit : vers une bataille de poissonniers

il y a 1 jour 4 heures
Facebook, twitter et cie...

La prime au mimétisme générée par les réseaux sociaux nous rend-elle collectivement stupides ?

Publié le 11 décembre 2011
Parmi les contenus les plus partagés sur les réseaux sociaux (Facebook, Yahoo et Twitter) on retrouve l'inévitable Justin Bieber, le Super Bowl ou Lady Gaga mais aussi des sujets plus "sérieux". Le printemps arabe et la crise ivoirienne se retrouvent dans le top 3 des termes les plus recherchés sur Yahoo. Pourquoi une telle diversité et que reflètent ces données ?
Christian Fauré est ingénieur et philosophe, administrateur de l'Association Ars Industrialis, fondée par Bernard Stiegler. Il est également enseignant à l'Université Technologique de Compiègne et consultant indépendant en Stratégie Digitale.Ses...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christian Fauré
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christian Fauré est ingénieur et philosophe, administrateur de l'Association Ars Industrialis, fondée par Bernard Stiegler. Il est également enseignant à l'Université Technologique de Compiègne et consultant indépendant en Stratégie Digitale.Ses...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Parmi les contenus les plus partagés sur les réseaux sociaux (Facebook, Yahoo et Twitter) on retrouve l'inévitable Justin Bieber, le Super Bowl ou Lady Gaga mais aussi des sujets plus "sérieux". Le printemps arabe et la crise ivoirienne se retrouvent dans le top 3 des termes les plus recherchés sur Yahoo. Pourquoi une telle diversité et que reflètent ces données ?

Atlantico : Yahoo, Facebook et Twitter ont dévoilé les sujets les plus partagés sur leur réseau. Sur Facebook, l'affaire DSK et la mort de Khadafi sont les sujets d'actualité les plus partagés par les internautes français. Les Américains eux, ont préféré la mort d'Oussama Ben Laden, la victoire des Packers au Super Bowl et les frasques de Charlie Sheen. Que vous inspirent ces résultats ?

Christian Fauré : Ce qui saute au yeux en lisant les études récentes sur les sujets les plus discutés et partagés sur les réseaux sociaux, c'est le mélange des genres. Voir Ben Laden côtoyer le Super Bowl, et le printemps arabe, les frasques de Charlie Sheen ressemble fort à un mélange de choux et de carottes. Ce mélange des genres n'est pas habituel dans les médias qui ont des politiques éditoriales et auxquels nous sommes habitués.

 

Sur Yahoo France, les mots-clés les plus cherchés ont été : le Printemps arabe, l'affaire DSK et la crise ivoirienne. Est ce que cela signifie qu'il y a un regain d'intérêt pour la politique de la part des Français avec les réseaux sociaux ?

Ce mardi, lors d'une allocution publique donnée en France, Eric Schmidt, le président de Google, a fait en substance la remarque suivante : "Avec internet et les réseaux sociaux, il est maintenant très facile de démarrer une révolution, mais il est reste très difficile de la finir". Il faisait bien sûr référence au printemps arabe et peut-être plus spécifiquement à l’Égypte.

On peut voir les réseaux sociaux comme des systèmes catalyseurs qui servent de "haut-parleurs" sociaux et amplifient des "logiques emphatiques" pour reprendre l'expression utilisée par Jeremy Rifkin dans son dernier livre. Les réseaux sociaux peuvent être utilisés comme des outils de pyromanie politique. Ils peuvent déclencher des effondrements : de personnalités, d'entreprises mais également de gouvernements et de régimes politiques. Mais si les réseaux sociaux peuvent détruire, leur capacité à construire des alternatives reste une attente. Une attente qui est également un espoir, et je crois que c'est là que réside le regain d'intérêt politique que peuvent rechercher les internautes, particulièrement ceux dont le pays est dans une phase pré-électorale comme c'est le cas en France.

 

Qu'est ce que ces résultats disent de nous et de la société actuelle ?

Ce genre d'étude a un précédent, puisque Google publie depuis plusieurs années le classement des requêtes les plus fréquentes sur son moteur de recherche (Google Zeitgeist). Est ce que cela change quelque chose que ce classement soit à présent non plus celui des requêtes au moteur de recherche mais celui des discussions sur les réseaux sociaux ?
 
Très certainement car, dans le cas du moteur de recherche, la pratique était "solitaire" dans la mesure où l'utilisateur ne savait pas ce que les autres internautes recherchaient, ce qui n'est pas le cas dans les réseaux sociaux où, là, la diffusion est publique et virale. Mais les choses vont tellement vite que les suggestions de Google lors de nos requêtes (Google Suggest) introduisent depuis peu une dimension "sociale" à la recherche : au fur et à mesure que l'on tape, des suggestions de recherche sont proposées sur la base des recherches les plus fréquentes : cela est bien évidement une prime au mimétisme et à des comportements grégaires qui peuvent donner des résultats plutôt désolants, c'est le côté "people".
 
Par ailleurs, quand on regarde le haut du classement, ces résultats disent très certainement ce que tous les médias traditionnels confondus disent. Mais là encore, on sait que les médias analogiques (radio et TV) tendent à dire eux-mêmes ce qui se dit dans les réseaux sociaux puisque c'est là que l'actualité se fait, se commente et se diffuse. C'est une situation mimétique étrange que l'on a appelé le "mainstream" et dont Frédéric Martel voudrait nous faire croire que c'est "la culture qui plait à tout le monde", pas à nous à l'association Ars Industrialis en tout cas.
 
Pour le dire rapidement, le mainstream n'est pas très flatteur pour l'humanité connectée, et pourtant c'est bien la réalité mathématique de la somme de nos comportements. Mais il n'y a aucune fatalité à cela et les pratiques sont en permanente évolution sur les réseaux sociaux et peuvent inverser la tendance grégaire et pulsionnelle qui produit de la bêtise.
 
A la lumière de ces résultats, on pourrait croire que la politique a de fortes probabilités de montrer un visage "people" et populiste si elle investit les réseaux sociaux, et je dois avouer qu'il m'arrive d'être pessimiste quand on voit que Herman Cain, candidat malheureux à l'investiture républicaine, avoue avoir repris la chanson des Pokémons dans ses discours politique.

Comment voyez-vous l'évolution des sujets abordés sur internet, est-on condamné à aller vers un internet "tout-people" ?

Avec internet et les réseaux sociaux, tout est mis à plat : ce qui était rendu incommensurable (sans commune mesure) par les choix éditoriaux est désormais juxtaposé sans que pour autant nous ayons le mode d'emploi.

La publication de tels résultats de popularité des sujets ne dit finalement rien, elle invite à la glose libre. C'est le buzz du buzz en vertu duquel ce qui ne veut rien dire à d'autant plus de chance d'être propagé à renfort de commentaires d'experts … ce que précisément je suis en train de faire.

Quelle est votre analyse ?

Il faut souligner la formidable asymétrie informationnelle dont disposent les opérateurs de réseaux sociaux : eux seuls disposent d'une vision panoptique de l'ensemble des pratiques qui se développent sur le réseau. Nous n'avons donc que les informations que l'on veut bien nous donner et qui ont été sélectionnées et triées sans qu'il y ait le moindre contrôle.

Si, avec Wikileaks, les Américains avaient perdu une partie de l'efficacité de leur réseau diplomatique, ils se sont largement refaits avec les réseaux sociaux car, il faut le rappeler, avec le Patriot Act les données des plateformes de réseaux sociaux (qui sont toutes américaines) sont pour ainsi dire en libre-service pour l'administration américaine. Ce qui met l'Amérique aux avants-postes dans l'analyse des changements économiques et politiques qui sont indéniablement à l’œuvre dans les réseaux sociaux.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

04.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

05.

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

06.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

07.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
vangog
- 11/12/2011 - 17:08
Les réseaux sociaux sont les témoins du grand vide intellectuel
qui a envahi les cerveaux depuis quelques années, résultat de trop d'idéologie dans l'éducation qui formate les cerveaux à ne plus se poser les questions pertinentes. Je ne vais pas sur les réseaux sociaux car la vie est trop courte : Les autre activités émancipatrices que sont, la création artistique,le combat politique,l' activité sportive, les projets humains, sont annihilées par le temps perdu
shaolin
- 11/12/2011 - 16:59
Bravo pour votre sincérité !!!
"C'est le buzz du buzz en vertu duquel ce qui ne veut rien dire à d'autant plus de chance d'être propagé à renfort de commentaires d'experts … ce que précisément je suis en train de faire"