En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

02.

Donald Trump annonce que les Etats-Unis mettent fin à leur relation avec l'Organisation mondiale de la santé

03.

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

04.

Réouverture du Puy du Fou : oui mais que pensaient les Chouans des Noirs et des Arabes ?

05.

Pakistan : le témoignage d'un survivant du crash d'un avion de ligne à Karachi

06.

Le RN servi par des critiques paresseux

07.

Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne

01.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

02.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

03.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

04.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

05.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

06.

Tempête d’argent gratuit… et de prélèvements en vue

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

05.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

06.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Monde d'après

Le "rebranding" de la "marque"Macron, opération à risque

il y a 3 min 55 sec
décryptage > High-tech
Bienfaits

Pourquoi les jeux vidéo sont (aussi) un moyen essentiel pour les enfants de garder des liens sociaux

il y a 33 min 9 sec
décryptage > Economie
Etat stratège

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

il y a 1 heure 6 sec
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

il y a 1 heure 23 min
pépites > International
Vers une nouvelle guerre froide ?
Donald Trump annonce que les Etats-Unis mettent fin à leur relation avec l'Organisation mondiale de la santé
il y a 13 heures 21 min
pépite vidéo > Insolite
Visage humain
Covid-19 : une entreprise indienne propose des masques avec la photo du visage des clients
il y a 14 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Moura, la mémoire incendiée" d'Alexandra Lapierre : épique, palpitant, et romanesque en diable

il y a 17 heures 13 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les couleurs éclatent et quand les sportives rayonnent : c’est l’actualité des montres en mode prairial
il y a 18 heures 19 min
pépites > Justice
Secret des sources
Affaire Geneviève Legay : suspension à Nice d'un policier soupçonné d'avoir renseigné Mediapart
il y a 19 heures 30 min
pépites > Economie
Inquiétudes pour l'emploi
Renault a l’intention de supprimer 15.000 emplois dans le monde, dont 4.600 en France
il y a 20 heures 21 min
décryptage > Politique
Angles morts

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

il y a 18 min 9 sec
décryptage > International
Nouvelle guerre froide ?

Le plan secret de la Chine pour tenter de restaurer son image (et gagner la bataille de la propagande)

il y a 47 min 57 sec
décryptage > Santé
Équation à inconnues multiples

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

il y a 1 heure 12 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne
il y a 1 heure 24 min
pépite vidéo > Media
Scène surréaliste
Emeutes à Minneapolis : des journalistes de CNN ont été arrêtés en plein direct
il y a 13 heures 56 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le vieil homme qui vendait du thé. Excentricité et retrait du monde dans le Japon du XVIIIe siècle" de François Lachaud : le confinement volontaire d’un sage japonais, plein de surprises et de poésie

il y a 16 heures 54 min
pépites > Politique
Lyon
Elections municipales : LREM retire son investiture à Gérard Collomb
il y a 17 heures 46 min
Embellie pour le commerce
Les Galeries Lafayette à Paris vont pouvoir rouvrir dès ce samedi 30 mai
il y a 18 heures 47 min
pépites > International
Tensions maximales
Mort de George Floyd : nouvelle nuit d’émeutes à Minneapolis, un commissariat a été incendié
il y a 19 heures 58 min
pépite vidéo > Consommation
Grands magasins
Les images de la réouverture du Printemps Haussmann à Paris
il y a 21 heures 20 min
© Reuters
"Pour les bien-pensants, il y a là-bas une jeunesse certes un peu turbulente mais tellement vivante"
© Reuters
"Pour les bien-pensants, il y a là-bas une jeunesse certes un peu turbulente mais tellement vivante"
Epreuve de vérité

Benoît Rayski : “Nous sommes tous des sales Français”

Publié le 26 octobre 2015
Dans un livre vengeur et douloureux Benoît Rayski revisite la France et ses blessures. Il s'en explique.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans un livre vengeur et douloureux Benoît Rayski revisite la France et ses blessures. Il s'en explique.

Atlantico : Le titre de vitre ouvrage "Comment je suis devenu un sale Français !" vous l'avez choisi par provocation ?

Benoît Rayski : Si j'avais voulu choisir un titre provoquant j'aurai pris "Comment je suis devenu un sale souchien". J'y ai renoncé. Car Houria Bouteldja, l'hystérique haineuse des Indigènes de la République aurait été capable de me demander des droits d'auteur ! Alors je me suis contenté de "sale Français". Et je considère ça comme un honneur.

Lire aussi les bonnes feuilles : Comment je suis devenu un sale Français ? Le jour où j'ai entendu qu'on criait dans la rue : "Juif, la France n’est pas à toi !

Pourtant dans les premières lignes de votre livre vous écrivez : "Longtemps j'ai été juif et que juif". Vous ne l'êtes plus ?

Ô que si. J'avais choisi d'être juif pour interdire aux autres, à certains antisémites, de me désigner comme tel. C'était à moi, et à moi seul de choisir ce que j'étais et ce que je voulais être. Les mots "sale Français" me sont venus plus tard. Après les émeutes antijuives (et prétendument pro palestiniennes) de juillet 2014. Un jour mon fils m'a appelé. J'habite en Normandie et lui à Paris avec sa mère. Il était troublé, remué, par les cris de "mort aux juifs" qu'il avait entendu dans les rues de Paris. Il n'est pas blindé comme moi. Je suis allé le voir. Et par pur automatisme je lui ai dit : "Tu es un sale Juif et tu le resteras. Mais pour ceux qui t'insultent tu es aussi un sale Français et une face de craie". Je lui ai dit : "Rentre dans la défroque du sale Français et de la face de craie. Et tu mets le juif à l'intérieur". Car je pense vraiment que nous sommes tous des sales Français.

Et comment a-t-il réagit ?

Il était à moitié convaincu. Je lui ai expliqué aussi que les haineux qu'il avait entendus et vus devaient être traités par le plus grand des mépris. Des racailles qui avaient regagné après les manifs leurs cages, leurs égouts, dans la banlieue parisienne. Je lui ai dit aussi qu'il pouvait et qu'il devait se sentir supérieur à eux. Je suis rentré chez moi, j'ai pris une feuille de papier. J'ai écrit "sale Juif, sale Français, face de craie". Et puis j'ai réfléchi et puis j'ai mis sale Français en premier. Mais je garde bien, sûr le sale Juif.

Vous parlez beaucoup de la France. Et la France c'est quoi pour vous ?

La France c'est Rocamadour, Brocéliande, des églises, le Panthéon avec ses héros républicains, le Mur des Fédérés au Père Lachaise avec ses communards fusillés. Cette France là a été en quelque sorte engloutie. Les noms de la Courneuve, du Mirail, de Trappes, ont pris toute la place. Comme si la France était devenue l'Atlantide. Et je suis allé à sa recherche. En bien ou en mal, cela fait des années que l'on ne parle que des banlieues. Pour les bien-pensants, il y a là-bas une jeunesse certes un peu turbulente mais tellement vivante. Pour les autres là-bas c'est racailles, kalachnikovs, drogues. Et j'ai balayé tout ça.

A vous lire on pourrait avoir l'impression qu'il y a sur notre territoire des gens que vous ne considérez pas comme français ?

Loin de moi cette idée. Bien sûr qu'ils sont français. Mais vous savez, j'ai encore le droit de choisir qui j'aime dans ce pays et qui je n'aime pas. Je ne crois pas que la banlieue soit l'avenir de la France et que les mosquées devraient un jour prendre la place des églises. Et la personne qui vous parle n'est pas catholique.

Vous semblez très pessimiste sur l'avenir de notre pays ?

J'utiliserai un autre mot : "angoisse". Je crains que face à des gens qui se conduisent comme des conquérants auxquels tout est permis se dressent d'autres gens qui ne veulent pas qu'on leur en,lève leur pays. Des gens qui n'ont pas lu Houellebecq mais qui savent ce que le mot "soumission" veut dire. Je crains la haine et je crains aussi la haine qui répond à la haine. J'aimerais beaucoup qu'on se contente de la colère et du mépris. Mais je ne suis pas sûr que c'est comme ça que les choses se passeront.

"Comment je suis devenu un sale Français", Benoît Rayski, Editions du Rocher, 2015.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

02.

Donald Trump annonce que les Etats-Unis mettent fin à leur relation avec l'Organisation mondiale de la santé

03.

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

04.

Réouverture du Puy du Fou : oui mais que pensaient les Chouans des Noirs et des Arabes ?

05.

Pakistan : le témoignage d'un survivant du crash d'un avion de ligne à Karachi

06.

Le RN servi par des critiques paresseux

07.

Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne

01.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

02.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

03.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

04.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

05.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

06.

Tempête d’argent gratuit… et de prélèvements en vue

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

05.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

06.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Jasmin84
- 15/08/2016 - 13:11
Le problème est que nous
Le problème est que nous avons créé un artifice qui permet à ceux qui sont nés en France de se dire Francais. Non, être né en France ne suffit pas. C'est une vue d l'esprit, une disposition juridique mais ce n'est pas une réalité. Il faut pour être francais être né de parent francais qui vous ont appris la France, sa langue, son histoire ou l'être devenu par naturalisation c'est à dire un acte d'adhésion démontrant une volonté d'appartenance.
Mais la naissance à elle seule ce n'est rien, ça peut même n'être que le fait du hasard : se trouver sur un territoire au moment de la naissance.
En quoi celà suffit il à créer des liens avec un territoire.
Or c'est cette fiction dont on cherche à nous convaincre alors qu'elle est démentie dans les faits quotidiennement.
C'est ainsi que l'on a créé des citoyens qui ne se sentent aucun lien avec le pays dont ils ont la nationalité .
jurgio
- 26/10/2015 - 14:29
La tragédie du roi Lear
Ceux qui défendent le plus activement le pays tel qu'il est devenu sont ceux qui y ont trouvé un intérêt personnel. Normal (comme un président) et ce n'est pas un Valls ou un Hidalgo qui démentiront. Le plus incroyable est que ce sont ces nouveaux venus qui pensent en être davantage propriétaire et promettent de transformer à leur idée une vieille France, pays d'indigènes à l'esprit obtus, resté primitif, mais heureusement colonisé pour son bien par des intelligences supérieures qui vont le sauvegarder à travers le progrès sociétal ?

Je signe honteusement : un sous-chien.
ISABLEUE
- 26/10/2015 - 14:23
Parfaitement :
... j'ai encore le droit de choisir qui j'aime dans ce pays et qui je n'aime pas.

Et on ne peut nous obliger à aimer tel ou tel.
Bien que nous sommes, nous , supérieurs dans nos façons d'être : brulons nous des voitures pour un oui ou pour un non ?? Nous ne sommes pas au même niveau...
Ce n'est pas à nous à nous mettre au niveau des barbares : de20 !
personnellement , depuis Illan Halimi c 'est FINI ! Définitivement.