En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

02.

Déconfinement à Wuhan : les acheteurs chinois semblent avoir perdu le goût de la consommation

03.

Le FMI estime que le coronavirus provoque les "pires conséquences économiques depuis la Grande Dépression" de 1929

04.

Comment l’éducation de nos parents détermine lourdement notre capacité à devenir leader ou non

05.

Manuel Valls alerte sur le risque d’effondrement de l’Europe face à la crise du coronavirus

06.

La France en récession : les trois conditions pour que ça reparte très vite. Et c’est possible

07.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

03.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

04.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

03.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

04.

Nombre de morts, manque de moyens, soupçons d’euthanasie : ce qui se passe vraiment dans les Ehpad ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Tournant dans la crise ?
Coronavirus : les pays de l'Union européenne trouvent un accord pour une réponse économique commune face à l'épidémie
il y a 6 heures 41 min
pépites > Finance
Espoir…
Le FMI estime que le coronavirus provoque les "pires conséquences économiques depuis la Grande Dépression" de 1929
il y a 7 heures 39 min
pépite vidéo > Culture
Chansons pour le personnel soignant
"Et demain ?" : 350 personnalités mobilisées pour une chanson caritative au profit de la lutte contre le Covid-19
il y a 9 heures 9 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Neige Noire" de Paul Lynch : un tableau saisissant du monde paysan d’avant-guerre, loin d’une image bucolique et stéréotypée

il y a 10 heures 21 min
light > Politique
Sécurisation des déplacements présidentiels
Le parc automobile de l’Elysée a été équipé de barrières antipostillons
il y a 11 heures 46 min
pépites > Santé
Déplacement surprise
Emmanuel Macron rencontre le professeur Didier Raoult à Marseille en ce jeudi 9 avril
il y a 13 heures 40 min
pépites > France
Polémique
Christophe Castaner demande un contrôle sur le dossier de la morgue provisoire au marché de Rungis
il y a 14 heures 56 min
pépite vidéo > International
Nouveau bras de fer
Vives tensions entre Donald Trump et l’OMS sur la gestion de crise du coronavirus
il y a 15 heures 53 min
décryptage > France
Solidarité

Opération #connexion d’urgence : 10.000 ordinateurs pour les élèves défavorisés

il y a 17 heures 41 min
décryptage > France
Défis à relever

Covid-19 : le jour d’Après

il y a 18 heures 48 min
pépites > Europe
Solidarité européenne
Manuel Valls alerte sur le risque d’effondrement de l’Europe face à la crise du coronavirus
il y a 7 heures 17 min
pépites > Europe
Combat contre le Covid-19
Coronavirus : le Premier ministre britannique Boris Johnson est sorti des soins intensifs
il y a 8 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Maître du Haut Château - The Man in the High Castle", une série visible sur Amazon Prime Video : et si l'Allemagne et le Japon avaient gagné la guerre ? Une uchronie palpitante

il y a 9 heures 58 min
pépites > Economie
"Plus grande récession en France depuis 1945"
Gérald Darmanin et Bruno Le Maire annoncent un "plan d'urgence révisé à 100 milliards d'euros" face à une chute du PIB de 6% cette année
il y a 10 heures 49 min
pépites > Economie
Mesures exceptionnelles
Etats-Unis : la Fed active un dispositif de 2.300 milliards de dollars pour soutenir l’économie américaine face au coronavirus
il y a 12 heures 56 min
pépites > Santé
Projections
Près d'1,6 million de Français pourraient avoir contracté le virus, selon des estimations du syndicat de médecins généralistes MG France
il y a 14 heures 5 min
pépites > Santé
Espoir d’un traitement ?
Covid-19 : Emmanuel Macron apporte son soutien aux chercheurs lors d’une visite à l’hôpital du Kremlin-Bicêtre
il y a 15 heures 28 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Coronavirus : on pourrait être infecté plusieurs fois; La Chine noyaute les institutions internationales; Les médecins cubains au secours des Antilles françaises; L’éducation nationale moins bonne en informatique que les sites porno
il y a 16 heures 35 min
décryptage > High-tech
Données personnelles

Stop-COVID : voilà toutes les données qu’une application peut collecter sur vous

il y a 18 heures 23 min
décryptage > Société
Problème de langage

Pourquoi les libéraux parlent-ils si mal du libéralisme ? Parce qu’ils utilisent les mots de ses adversaires !

il y a 19 heures 21 min
© Reuters
"Pour les bien-pensants, il y a là-bas une jeunesse certes un peu turbulente mais tellement vivante"
© Reuters
"Pour les bien-pensants, il y a là-bas une jeunesse certes un peu turbulente mais tellement vivante"
Epreuve de vérité

Benoît Rayski : “Nous sommes tous des sales Français”

Publié le 26 octobre 2015
Dans un livre vengeur et douloureux Benoît Rayski revisite la France et ses blessures. Il s'en explique.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans un livre vengeur et douloureux Benoît Rayski revisite la France et ses blessures. Il s'en explique.

Atlantico : Le titre de vitre ouvrage "Comment je suis devenu un sale Français !" vous l'avez choisi par provocation ?

Benoît Rayski : Si j'avais voulu choisir un titre provoquant j'aurai pris "Comment je suis devenu un sale souchien". J'y ai renoncé. Car Houria Bouteldja, l'hystérique haineuse des Indigènes de la République aurait été capable de me demander des droits d'auteur ! Alors je me suis contenté de "sale Français". Et je considère ça comme un honneur.

Lire aussi les bonnes feuilles : Comment je suis devenu un sale Français ? Le jour où j'ai entendu qu'on criait dans la rue : "Juif, la France n’est pas à toi !

Pourtant dans les premières lignes de votre livre vous écrivez : "Longtemps j'ai été juif et que juif". Vous ne l'êtes plus ?

Ô que si. J'avais choisi d'être juif pour interdire aux autres, à certains antisémites, de me désigner comme tel. C'était à moi, et à moi seul de choisir ce que j'étais et ce que je voulais être. Les mots "sale Français" me sont venus plus tard. Après les émeutes antijuives (et prétendument pro palestiniennes) de juillet 2014. Un jour mon fils m'a appelé. J'habite en Normandie et lui à Paris avec sa mère. Il était troublé, remué, par les cris de "mort aux juifs" qu'il avait entendu dans les rues de Paris. Il n'est pas blindé comme moi. Je suis allé le voir. Et par pur automatisme je lui ai dit : "Tu es un sale Juif et tu le resteras. Mais pour ceux qui t'insultent tu es aussi un sale Français et une face de craie". Je lui ai dit : "Rentre dans la défroque du sale Français et de la face de craie. Et tu mets le juif à l'intérieur". Car je pense vraiment que nous sommes tous des sales Français.

Et comment a-t-il réagit ?

Il était à moitié convaincu. Je lui ai expliqué aussi que les haineux qu'il avait entendus et vus devaient être traités par le plus grand des mépris. Des racailles qui avaient regagné après les manifs leurs cages, leurs égouts, dans la banlieue parisienne. Je lui ai dit aussi qu'il pouvait et qu'il devait se sentir supérieur à eux. Je suis rentré chez moi, j'ai pris une feuille de papier. J'ai écrit "sale Juif, sale Français, face de craie". Et puis j'ai réfléchi et puis j'ai mis sale Français en premier. Mais je garde bien, sûr le sale Juif.

Vous parlez beaucoup de la France. Et la France c'est quoi pour vous ?

La France c'est Rocamadour, Brocéliande, des églises, le Panthéon avec ses héros républicains, le Mur des Fédérés au Père Lachaise avec ses communards fusillés. Cette France là a été en quelque sorte engloutie. Les noms de la Courneuve, du Mirail, de Trappes, ont pris toute la place. Comme si la France était devenue l'Atlantide. Et je suis allé à sa recherche. En bien ou en mal, cela fait des années que l'on ne parle que des banlieues. Pour les bien-pensants, il y a là-bas une jeunesse certes un peu turbulente mais tellement vivante. Pour les autres là-bas c'est racailles, kalachnikovs, drogues. Et j'ai balayé tout ça.

A vous lire on pourrait avoir l'impression qu'il y a sur notre territoire des gens que vous ne considérez pas comme français ?

Loin de moi cette idée. Bien sûr qu'ils sont français. Mais vous savez, j'ai encore le droit de choisir qui j'aime dans ce pays et qui je n'aime pas. Je ne crois pas que la banlieue soit l'avenir de la France et que les mosquées devraient un jour prendre la place des églises. Et la personne qui vous parle n'est pas catholique.

Vous semblez très pessimiste sur l'avenir de notre pays ?

J'utiliserai un autre mot : "angoisse". Je crains que face à des gens qui se conduisent comme des conquérants auxquels tout est permis se dressent d'autres gens qui ne veulent pas qu'on leur en,lève leur pays. Des gens qui n'ont pas lu Houellebecq mais qui savent ce que le mot "soumission" veut dire. Je crains la haine et je crains aussi la haine qui répond à la haine. J'aimerais beaucoup qu'on se contente de la colère et du mépris. Mais je ne suis pas sûr que c'est comme ça que les choses se passeront.

"Comment je suis devenu un sale Français", Benoît Rayski, Editions du Rocher, 2015.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

02.

Déconfinement à Wuhan : les acheteurs chinois semblent avoir perdu le goût de la consommation

03.

Le FMI estime que le coronavirus provoque les "pires conséquences économiques depuis la Grande Dépression" de 1929

04.

Comment l’éducation de nos parents détermine lourdement notre capacité à devenir leader ou non

05.

Manuel Valls alerte sur le risque d’effondrement de l’Europe face à la crise du coronavirus

06.

La France en récession : les trois conditions pour que ça reparte très vite. Et c’est possible

07.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

03.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

04.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

03.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

04.

Nombre de morts, manque de moyens, soupçons d’euthanasie : ce qui se passe vraiment dans les Ehpad ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Jasmin84
- 15/08/2016 - 13:11
Le problème est que nous
Le problème est que nous avons créé un artifice qui permet à ceux qui sont nés en France de se dire Francais. Non, être né en France ne suffit pas. C'est une vue d l'esprit, une disposition juridique mais ce n'est pas une réalité. Il faut pour être francais être né de parent francais qui vous ont appris la France, sa langue, son histoire ou l'être devenu par naturalisation c'est à dire un acte d'adhésion démontrant une volonté d'appartenance.
Mais la naissance à elle seule ce n'est rien, ça peut même n'être que le fait du hasard : se trouver sur un territoire au moment de la naissance.
En quoi celà suffit il à créer des liens avec un territoire.
Or c'est cette fiction dont on cherche à nous convaincre alors qu'elle est démentie dans les faits quotidiennement.
C'est ainsi que l'on a créé des citoyens qui ne se sentent aucun lien avec le pays dont ils ont la nationalité .
jurgio
- 26/10/2015 - 14:29
La tragédie du roi Lear
Ceux qui défendent le plus activement le pays tel qu'il est devenu sont ceux qui y ont trouvé un intérêt personnel. Normal (comme un président) et ce n'est pas un Valls ou un Hidalgo qui démentiront. Le plus incroyable est que ce sont ces nouveaux venus qui pensent en être davantage propriétaire et promettent de transformer à leur idée une vieille France, pays d'indigènes à l'esprit obtus, resté primitif, mais heureusement colonisé pour son bien par des intelligences supérieures qui vont le sauvegarder à travers le progrès sociétal ?

Je signe honteusement : un sous-chien.
ISABLEUE
- 26/10/2015 - 14:23
Parfaitement :
... j'ai encore le droit de choisir qui j'aime dans ce pays et qui je n'aime pas.

Et on ne peut nous obliger à aimer tel ou tel.
Bien que nous sommes, nous , supérieurs dans nos façons d'être : brulons nous des voitures pour un oui ou pour un non ?? Nous ne sommes pas au même niveau...
Ce n'est pas à nous à nous mettre au niveau des barbares : de20 !
personnellement , depuis Illan Halimi c 'est FINI ! Définitivement.