En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

06.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

07.

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

06.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

ça vient d'être publié
pépites > Justice
Cocasse
Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme
il y a 12 min 51 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "L'un de nous deux" de Jean-Noël Jeanneney

il y a 1 heure 13 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Exposition : “Bacon en toutes lettres” : Une singularité fascinante mais difficile à appréhender !

il y a 1 heure 21 min
pépite vidéo > Europe
Guerilla
Barcelone : Violents affrontements pour la troisième nuit consécutive
il y a 3 heures 37 min
décryptage > Culture
Critique

La réparation dans l’art : un livre virtuose étonnant

il y a 4 heures 39 min
décryptage > International
Un foulard sur les yeux

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

il y a 5 heures 5 min
décryptage > Environnement
Green-Washing

Quand les Etats européens trichent avec les règles de comptabilité pour faire croire à leur vertu énergétique

il y a 5 heures 57 min
décryptage > Economie
Analyse

Journée mondiale pour l'élimination de la pauvreté : croissance, recettes empiriques ou politiques sociales, qu’est-ce qui marche ?

il y a 6 heures 11 min
décryptage > Social
Atlantico Business

J’aime ma boite : 64 % des salariés aiment leur entreprise, mais l’inverse est-il vrai ?

il y a 6 heures 24 min
décryptage > Religion
Double impasse

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

il y a 6 heures 35 min
pépites > Politique
Commission
Blanquer contre Taché : LREM tente une médiation
il y a 42 min 23 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "La porte sans entrée. Approche du Zen" : Devenez ou restez zen, vous vous en porterez mieux !

il y a 1 heure 17 min
pépites > Europe
At least
Brexit : Un accord a été trouvé
il y a 3 heures 5 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment - Take Two

il y a 4 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Patrick Besson : "J’ai toujours pris Salman Rushdie pour un triste con"

il y a 4 heures 47 min
décryptage > Social
Merci patron...

J'aime ma boite : mythe ou réalité ?

il y a 5 heures 20 min
décryptage > Economie
Nouveau Monde

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

il y a 6 heures 5 min
décryptage > Europe
Axe anglo-allemand

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

il y a 6 heures 13 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Pour Finkielkraut, Zemmour est tombé dans le piège tendu par l’islam radical ; Bayrou essaie encore de faire partir Philippe de Matignon ; 40 salariés chez LREM pour la com digitale, 1 chez LR ; Pour Salvini le fascisme est aussi mort que le communisme
il y a 6 heures 31 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 15 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 22 heures 29 min
© Reuters
Un camps de migrant à Calais.
© Reuters
Un camps de migrant à Calais.
Désengagement

Appel des 800 sur la jungle de Calais : quand les revendications purement morales empoisonnent la situation tout en n'aidant pas les migrants

Publié le 23 octobre 2015
A travers l'appel des 800, publié mardi 20 octobre sur le site de Libération, des personnalités issues du monde artistique, universitaire ou militant demandent au gouvernement "un large plan d’urgence pour sortir la 'jungle' de Calais de l’indignité dans laquelle elle se trouve".
Laurent Chalard est géographe-consultant, membre du think tank European Centre for International Affairs.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurent Chalard
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurent Chalard est géographe-consultant, membre du think tank European Centre for International Affairs.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A travers l'appel des 800, publié mardi 20 octobre sur le site de Libération, des personnalités issues du monde artistique, universitaire ou militant demandent au gouvernement "un large plan d’urgence pour sortir la 'jungle' de Calais de l’indignité dans laquelle elle se trouve".

Atlantico : Dénonciation de l'inaction du gouvernement pour les uns, surenchère morale pour les autres, doit-on voir dans "l'appel des 800" (voir ici) une forme de culpabilisation et une injonction à la responsabilité prenant racine dans l'histoire de la Seconde Guerre mondiale ? Dans quelle mesure ce texte est-il utile ou non pour traiter la question des migrants à Calais ?

Laurent Chalard : "L’appel des 800" s’inscrit dans une vieille tradition française de mobilisation des intellectuels et du milieu culturel pour des causes humanistes depuis l’affaire Dreyfus. Sa publication n’a donc rien de surprenante et aurait même pu être saluée si son propos s’était contenté de dénoncer les conditions sanitaires de la jungle de Calais, effectivement honteuses pour notre pays, sans dévier sur le plan idéologique par une mise en accusation du "climat ambiant", en dénonçant le fascisme et les intellectuels (on aura compris qui sont les personnes visées) qui feraient son lit, ce qui est ridicule. En effet, la crise des migrants est le produit d’une situation géopolitique internationale, qui dépasse largement le cadre national, et présenter les migrants uniquement comme des victimes est aller un peu vite en besogne quand on ne connaît pas leur profil. En effet, rappelons que les violences et les viols concernent aussi les populations européennes vivant près des camps de migrants, dont certains sont parfois d’anciens tortionnaires dans leur pays d’origine, donc il ne faut pas raconter n’importe quoi et sortir d’une logique binaire : "gentils migrants"/ "méchants autochtones", d’autant que la population du Calaisis n’a pas vraiment les mêmes moyens financiers que les signataires de l’appel !

Plus qu’une forme de culpabilisation et une injonction à la responsabilité prenant racine dans l’histoire de la seconde guerre mondiale, cet appel témoigne surtout de l’existence d’un micromilieu culturel et intellectuel parisien d’extrême-gauche complètement déconnecté des réalités du monde et obsédé par l’idée d’être du côté du bien et de défendre les miséreux, qui ne peuvent être qu’ethniquement autre, puisque qu’ils méprisent les français pauvres (les "beaufs"), dont ils veulent se différencier, suivant la logique de distinction typique des milieux sociaux favorisés. En conséquence, "l’appel des 800" apparaît surtout comme le révélateur d’une pathologie de personnes qui n’assument pas leur richesse et qui ont besoin de faire parler d’elles en bien. Même si cela ne concerne pas tous les artistes, il ne faut pas oublier aussi que la défense de causes diverses et variées est devenue un véritable business dans le show-biz, qui peut rapporter gros ! Par ailleurs, si ces artistes étaient cohérents avec eux même, ils devraient avant tout demander la démission de François Hollande, puisque la crise des migrants est une conséquence de sa politique étrangère sans queue ni tête… Il est malheureusement pour beaucoup d’entre eux plus facile de s’émouvoir que de réfléchir aux causes profondes des problèmes du monde contemporain.

Ce texte, fortement critiquable sur le fond étant donné son caractère stalinien, apparaît néanmoins utile au débat dans le sens qu’il insiste sur l’indignité de la jungle de Calais, qui ne devrait pas exister dans un pays aussi riche que le nôtre. Il devrait pousser le gouvernement à prendre ses responsabilités, ce qu’il n’a pas fait depuis une quinzaine d’années, les politiques du Calaisis étant laissés seuls face au problème des migrants clandestins souhaitant passer au Royaume-Uni. En effet, comme les migrants calaisiens sont seulement en transit sur notre territoire, nos dirigeants n’ont jamais voulu s’occuper sérieusement du problème, puisque de toute façon, ces migrants finissent tous, un jour ou l’autre, par rejoindre l’autre côté de la Manche. Or, quelle que soit l’opinion de chacun sur l’immigration, laisser se constituer des bidonvilles de la sorte pose aussi un risque sanitaire et sécuritaire pour les populations environnantes, ce qui sous-entend qu’il vaut mieux un camp de migrants propre et sécurisé que "dégueulasse" et chaotique. 

Dans un rapport publié mardi, la cour des Comptes s'inquiète de la politique d'asile, mal maitrisée en France. Elle déplore aussi que "l'engorgement des hébergements pour les demandeurs d'asile se répercute sur l'hébergement d'urgence de droit commun à destination des sans-abri, mettant l'accent sur la "concurrence" des populations. Est-ce justifié d'après vous ?

Le rapport de la cour des Comptes est pour une fois très réaliste, ce qu’il convient de saluer à une époque où le déni du réel gouverne notre pays, personne ne souhaitant endosser ses responsabilités face aux différents problèmes que nous connaissons. Si la concurrence entre les populations n’est pas généralisée, dans le sens que les sommes accordées aux migrants restent dérisoires par rapport aux besoins d’aides financières des pauvres vivant en France, il n’en demeure pas moins que le gouvernement a été très maladroit d’attribuer des hébergements réservés aux sans-abri à des demandeurs d’asile, alors qu’il en manque. Si l’Etat souhaitait héberger des migrants, il fallait leur construire des bâtiments provisoires spécifiques et non les mélanger avec d’autres populations. 

Quid des Calaisiens ? Pourquoi la population locale semble écartée de la problématique de "la Jungle de Calais" ?

Les calaisiens apparaissent comme les grands oubliés de la problématique de la jungle de Calais, comme s’ils n’étaient pas concernés en premier lieu par son existence et que leur point de vue, globalement très défavorable aux migrants, n’avait aucune valeur. Cette situation s’explique par la simple raison que Calais est une ville de la France Périphérique de Christophe Guilluy, ravagée par le chômage, dont nos dirigeants se moquent éperdument, d’autant qu’il semblerait que François Hollande nie désormais l’existence d’une France Périphérique, si l’on en croît son discours de La Courneuve. Pourtant, si la jungle de Calais se situait dans le bois de Boulogne en limite de Neuilly-sur-Seine, il y aurait longtemps qu’elle aurait été démantelée et que le problème aurait été réglé. Manifestement, l’Etat français se désengage de plus en plus de la gestion du pays, ne s’occupant plus que des quartiers bourgeois et "bobos", refusant d’exercer son autorité sur l’ensemble de l’espace national, en particulier sur les territoires où les classes populaires sont dominantes. Cette véritable déliquescence de l’Etat français explique la montée de la demande d’ordre dans l’électorat, aussi bien de droite que de gauche. Rappelons qu’il est difficilement compréhensible qu’un pays comme la France soit capable d’intervenir militairement au Mali, mais pas de s’occuper de la jungle de Calais !  

Alors que le ministre de l'Intérieur s'est rendu pour la 7e fois à Calais mercredi 21 octobre, les mesures adoptées jusque-là semblent inadaptées. Ces 3 dernières semaines, l'effectif a doublé passant de 3 à 6 000 personnes environ. Bernard Cazeneuve ministre a annoncé que le nombre de places dans le centre d'hébergement des personnes vulnérables passera de 100 à 200 avant la fin 2015. Quelle politique d'urgence efficace peut-on envisager ?

Il n’y a rien de surprenant à ce que les mesures du Ministère de l’Intérieur soient inadaptées, puisque du fait de l’entrée massive de migrants dans le territoire européen ces derniers mois, le nombre de migrants en transit vers le Royaume-Uni ne pouvait qu’augmenter lui aussi considérablement, ce que nos dirigeants n’ont pas su prévoir, vivant en permanence dans le déni du réel. En effet, passer de 100 à 200 places dans le centre d’hébergement des personnes vulnérables est ridicule face à l’afflux exceptionnel auquel nous devons faire face. Monsieur Cazeneuve fait preuve d’un amateurisme assez incroyable devant une situation inédite, qui demanderait une action rapide et ferme.

Concernant la politique d’urgence, il faudrait monter une ville en préfabriqués, ce que l’armée est capable de faire très rapidement, et dont des soldats s’occuperaient de la gestion et de la sécurité pour éviter que l’anarchie règne, comme c’est le cas à l’heure actuelle. En effet, les associations qui remplissent le rôle de l’Etat ne sont pas aptes à gérer une situation d’urgence et à faire régner l’ordre, d’autant qu’elles n’ont aucune légitimité, n’étant pas élues par le peuple français. L’Etat se doit donc de reprendre en main la situation.

Propos recueillis par Rachel Binhas

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

06.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

07.

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

06.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

Commentaires (20)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
lexxis
- 23/10/2015 - 09:32
TRES SOLIDAIRES... DE NOS IMPOTS!
Parmi ces 800 bonnes âmes, souvent gavées de subventions publiques et grandes prêtresses des leçons à donner à tout le bas peuple, on retrouve en bonne place les soutiens habituels des intermittents du spectacle, champions toutes catégories de la solidarité nationale (à leur profit bien entendu). Par ailleurs, à 800, avec leurs relations bobos et leurs fortunes, ils ont de quoi régler le problème de Calais en moins d'un mois. Alors pourquoi tout ce beau monde piaille sans rien faire? Seraient-ils donc majoritairement de gauche?
vauban
- 23/10/2015 - 09:00
Edifiantes
Les qualifications de ces 800 dont j ai épluché la Liste

Sans subventions où serait cette Bande de bobos?a Libé?Mais non! Sans subventions il n y a plus de Libé!
poil à gratter
- 23/10/2015 - 02:36
et si
et si on affrétait un bateau pour faire traverser ces migrants en Angleterre?? qu'ils se demmerdent avec les conséquences de leur politique!!