En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Onfray, Bigard, Zemmour et compagnie… La folle peur des bien-pensants

02.

L’Express voit Bertrand bien placé pour 2022, Wauquiez mieux placé qu’on ne croit, Retailleau trop critique; Didier Raoult est un libertaire élitiste; Marianne plonge dans la France qui rêve de coup d’Etat; Merkel achète son vin et son papier toilette

03.

Libye : la pâtée pour les mercenaires russes ?

04.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

05.

Changer de Premier ministre… ou supprimer la toute puissance du Président de la République ?

06.

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

07.

Trump et les conservateurs partent en guerre contre les réseaux sociaux… et ont de vraies raisons de le faire

01.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

02.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

03.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

04.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

05.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

02.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

03.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

04.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Indicateurs positifs
Edouard Philippe dévoile les nouvelles mesures pour la phase 2 du déconfinement
il y a 44 min 35 sec
pépites > Politique
Elections municipales
Gérard Collomb retire sa candidature pour la présidence de la métropole de Lyon dans le cadre d’une alliance avec le candidat LR François-Noël Buffet
il y a 1 heure 39 min
pépites > International
Emprise
Le Parlement chinois a adopté la mesure controversée sur la sécurité nationale à Hong Kong
il y a 3 heures 2 min
light > Science
Sage décision
Le premier lancement habité de SpaceX a été reporté à samedi en raison du mauvais temps
il y a 4 heures 9 min
pépites > Politique
Disparition
Claude Goasguen, député LR de Paris, est mort d'un arrêt cardiaque après avoir été atteint par le Covid-19
il y a 5 heures 30 min
décryptage > International
Tensions

Pourquoi Trump s’en prend à l’OMS ?

il y a 6 heures 23 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
L’Express voit Bertrand bien placé pour 2022, Wauquiez mieux placé qu’on ne croit, Retailleau trop critique; Didier Raoult est un libertaire élitiste; Marianne plonge dans la France qui rêve de coup d’Etat; Merkel achète son vin et son papier toilette
il y a 7 heures 38 sec
décryptage > Défense
"Opération dignité"

Libye : la pâtée pour les mercenaires russes ?

il y a 7 heures 21 min
décryptage > Société
Vertige de l'amour

Si la Covid-19 a congelé votre libido, vous n’êtes pas le seul

il y a 8 heures 6 min
décryptage > Politique
Baudruche ?

Onfray, Bigard, Zemmour et compagnie… La folle peur des bien-pensants

il y a 9 heures 18 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La naissance du vaccin, entre utopie et rejets" de Yves-Marie Bercé : avant Pasteur, la vaccination préventive n'était pas un long chemin tranquille !

il y a 1 heure 24 min
pépites > High-tech
Portrait flatteur
Les administrateurs de Wikipédia traquent les contenus promotionnels publiés par des agences de communication
il y a 2 heures 14 min
pépites > Economie
Forte augmentation
Impact du coronavirus : le chômage atteint en France son plus haut niveau depuis 1996
il y a 3 heures 42 min
pépite vidéo > Santé
Assurance maladie
Brigades Covid-19 : les enquêteurs ont débuté leur mission pour retracer les cas contacts
il y a 4 heures 41 min
décryptage > Politique
Remaniement

Changer de Premier ministre… ou supprimer la toute puissance du Président de la République ?

il y a 6 heures 10 min
décryptage > International
Relations internationales

Coronavirus : deux leçons géopolitiques majeures

il y a 6 heures 36 min
décryptage > France
Elle est toujours vivante

Vous avez aimé la "France périphérique" de Christophe Guilluy. Raymond Depardon, le plus grand photographe français vivant, l’a mise en image

il y a 7 heures 8 min
décryptage > Europe
Prix de la pandémie

750 milliards d’euros pour la relance européenne : attention à ne pas oublier les PME

il y a 7 heures 32 min
décryptage > High-tech
Censure par algorithme

Trump et les conservateurs partent en guerre contre les réseaux sociaux… et ont de vraies raisons de le faire

il y a 9 heures 1 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Angela Merkel va réussir la fin de son mandat en déboulonnant les dogmes politiques auxquels les Allemands étaient si attachés

il y a 9 heures 30 min
© Reuters
Les agences de notation risquent de baisser de nouveau la note de la France.
© Reuters
Les agences de notation risquent de baisser de nouveau la note de la France.
Affranchie

Lettre de Moody’s aux candidats à la Présidence française

Publié le 19 octobre 2015
Chers candidats à la Présidence française, si vous ne changer rien en France, je vais encore abaisser la note de votre pays.
Jean-Paul Betbeze est président de Betbeze Conseil SAS. Il a également  été Chef économiste et directeur des études économiques de Crédit Agricole SA jusqu'en 2012.Il a notamment publié Crise une chance pour la France ; Crise : par ici la sortie ;...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Betbeze
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Betbeze est président de Betbeze Conseil SAS. Il a également  été Chef économiste et directeur des études économiques de Crédit Agricole SA jusqu'en 2012.Il a notamment publié Crise une chance pour la France ; Crise : par ici la sortie ;...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Chers candidats à la Présidence française, si vous ne changer rien en France, je vais encore abaisser la note de votre pays.

Mesdames, Messieurs,

Je ne vous prends pas en traître : si rien ne change en France, je vais encore abaisser la note de votre pays. Peut-être même dans un an, quand vous serez en pleine préparation de vos programmes. Déjà, je l’ai fait le 18 septembre, après avoir beaucoup patienté. Les autorités ont joué le silence, vous n’avez rien dit, les marchés n’ont pas réagi. Les médias, perspicaces, ont donc conclu que ce n’était rien.

Vous voilà « Aa2 », comme je dis dans mon vocabulaire, plus vraiment Aa1, plus du tout Aaa. Pourquoi rebaisser la note ? Parce que je m’inquiète du fait que vous n’avez pas beaucoup de croissance face à la dette qui monte. Bien sûr, tout est lié. Pas assez de croissance, c’est plus de déficit et de dette. Et comme vous ne faites pas assez de réformes depuis trente ans pour avoir plus de croissance et que vous augmentez plutôt vos impôts, alors vous avez les deux : moins de croissance et plus de dette !

Vous voilà en retard de reprise : c’est ce qui m’inquiète. Dans une zone euro qui peine, vous êtes à la queue. Je vous accorde 1,5 % de croissance potentielle : c’est aimable car le FMI vous en trouve 1,1 % ! Vos experts officiels pensent à 1,3 % ou 1,5 % de croissance après la loi Macron 2. Mais où sont-ils ? Cette année, vous allez vers 1,1 ou 1,2 % alors que le pétrole est bas et que l’euro monte certes, mais sans excès. Donc je m’inquiète.

Pour Monsieur Hollande : le candidat socialiste, disons que ce sera vous, poursuit son lent chemin alterné. Il y a les réformes avec M. Macron – pour avancer, et les compensations avec tous les autres ministres – pour être réélu. Ceci fait avancer peu et coûte beaucoup. Pour vous présenter, il faut inverser la « courbe du chômage », un peu par la baisse des charges – côté Macron, beaucoup par les emplois subventionnés – côté « les autres ». Moi, Moody’s, je m’inquiète des années qui viennent quand les taux d’intérêt seront plus hauts, l’euro plus fort, les concurrents espagnols et italiens mieux repartis. Mais si la Chine patine et les Etats-Unis faiblissent !

Pour MM. Sarkozy, Juppé, Lemaire…, vous me dites qui : le candidat des Républicains semble vouloir plus de réformes, notamment sur le droit du travail et de la faillite, au risque d’une baisse temporaire de croissance. Il veut aller vite, après les élections, pour réduire autant que possible les troubles sociaux. De fait, il n’aura pas le choix : les réformes marchent toujours, allez écouter la leçon inaugurale du Pr Aghion au Collège de France, mais il en faut assez, et ramassées, pour que le processus s’enclenche.

Pour M. Bayrou : il sera candidat si M. Juppé ne l’est pas. On verra alors si la dette l’inquiète autant qu’il dit et s’il met en œuvre les réformes qu’il exige des autres, et avec qui. S’il ne se présente pas, on verra qui il soutient, autrement dit si l’affect l’emporte chez lui sur l’économie.

Pour les extrêmes gauches : vous comprenez, sans vous offenser et vous nommer tous, que vous n’êtes pas mon souci premier. La question qui m’importe est si vous pouvez aider M. Hollande, et sous quelles conditions, ou si vous allez œuvrer à son échec. Comme toujours, certains l’aideront, mais j’ignore si ce sera suffisant.

Madame Le Pen : vous êtes l’inconnue du jeu. Vous avez consolidé votre audience et renforcé votre parti, mais il n’est plus le même. Vous avez laissé le libéralisme de votre père pour une logique plus interventionniste, nationaliste – souverainiste pour faire bref. Je ne sais plus exactement si vous voulez quitter l’euro ou lui demander de changer de trajectoire : c’est surtout ce que je vais vous demander d’éclaircir. Car si vous voulez faire sortir la France de l’euro, la zone n’y survivra pas. Et la France ?

Avec 2 000 milliards de dette publique dont 65 % détenus hors des frontières et ici 20 % par les assurances, 10 % par les banques et 5 % par les Français en direct, on peut s’inquiéter. Notamment de la réaction des banques centrales, surtout chinoise et japonaise, et des autres investisseurs : ils sont le premier financeur du pays. Pas parce qu’ils nous aiment, mais parce que la France est en zone euro, avec l’Allemagne. Alors, chacun faisant son métier, j’examinerai la dette au vu des seuls fondamentaux du pays : pas assez de croissance, un déficit croissant, 200 milliards à trouver pour 2016 : 125 pour amortir la dette, 75 pour financer le déficit nouveau. C’est là qu’on vous attend. J’aurai pris les devants. Voir sur ce sujet Aa2 : Moody’s a abaissé la note de la France, le Zoom du 1er octobre.

A lire également betbezeconseil.com

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Onfray, Bigard, Zemmour et compagnie… La folle peur des bien-pensants

02.

L’Express voit Bertrand bien placé pour 2022, Wauquiez mieux placé qu’on ne croit, Retailleau trop critique; Didier Raoult est un libertaire élitiste; Marianne plonge dans la France qui rêve de coup d’Etat; Merkel achète son vin et son papier toilette

03.

Libye : la pâtée pour les mercenaires russes ?

04.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

05.

Changer de Premier ministre… ou supprimer la toute puissance du Président de la République ?

06.

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

07.

Trump et les conservateurs partent en guerre contre les réseaux sociaux… et ont de vraies raisons de le faire

01.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

02.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

03.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

04.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

05.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

02.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

03.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

04.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires