En direct
Best of
Best of du 4 au 10 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Comment la politique iranienne de Trump a jeté Téhéran dans les bras de Pékin

02.

L’Europe paralysée face au péril turc : cette question brûlante à poser à Emmanuel Macron

03.

Le chauffeur de Bayonne a été lynché à mort : le ministre des transports a osé parler « d’incivilités » !

04.

Monsieur, madame, le, la maire de Lyon…

05.

Le nombre de cas de Covid-19 double tous les deux jours à Marseille

06.

Quand le budget européen prévu pour gérer les crises agricoles est affecté au maintien des migrants syriens en Turquie

07.

Coronavirus, 2eme vague et crise économique : 2020, l’été de la grande dissonance cognitive

01.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

04.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

05.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

06.

Energie : l’Allemagne prend le risque mal maîtrisé de l’hydrogène

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Ces dénis grandissants de réalité qui asphyxient nos libertés

03.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

04.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

05.

La droite, seule menace aux yeux d’Emmanuel Macron

06.

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

ça vient d'être publié
pépites > Economie
EMPLOI
Macron annonce une exonération de cotisations et 300.000 contrats d'insertion pour les jeunes
il y a 12 heures 7 min
pépites > Santé
SANTÉ
Macron souhaite le masque obligatoire dans tous les lieux publics clos
il y a 13 heures 26 min
light > France
FÊTE PERCHÉE
Un DJ va mixer en haut de la grande échelle des pompiers
il y a 13 heures 58 min
pépites > France
CORONAVIRUS
Le nombre de cas de Covid-19 double tous les deux jours à Marseille
il y a 14 heures 41 min
pépite vidéo > France
DÉFILÉ
14 juillet : Trois miraculés d’une intervention au Mali vont défiler
il y a 15 heures 28 min
décryptage > Société
Des mots pour mentir

Le chauffeur de Bayonne a été lynché à mort : le ministre des transports a osé parler « d’incivilités » !

il y a 17 heures 4 min
décryptage > France
BACCALAURÉAT 2020

Baccalauréat 2020 : la cuvée coronavirus a été livrée

il y a 17 heures 29 min
décryptage > Economie
WIKI AGRI

Quand le budget européen prévu pour gérer les crises agricoles est affecté au maintien des migrants syriens en Turquie

il y a 17 heures 55 min
décryptage > Europe
UNION EUROPÉENNE

Union européenne : la réglementation sur les travailleurs routiers déchirent les Européens

il y a 18 heures 41 min
décryptage > Politique
POLITIQUE

L’Europe paralysée face au péril turc : cette question brûlante à poser à Emmanuel Macron

il y a 19 heures 46 min
pépite vidéo > Santé
FÊTE NATIONALE
Emmanuel Macron souhaite rendre le masque obligatoire dans les lieux publics clos
il y a 12 heures 19 min
light > Insolite
BON APPÉTIT
Une cliente trouve une tête de lézard dans sa bolognaise, l'enseigne s'excuse
il y a 13 heures 34 min
pépites > France
COMMÉMORATION
Nice commémore les quatre ans de l'attentat de Nice
il y a 14 heures 12 min
pépites > France
FRANCE
"MACRON ASPHYXIE L'HÔPITAL" une banderole déployée durant la cérémonie
il y a 15 heures 11 min
décryptage > Media
L'ART DE LA PUNCHLINE

Un 14 juillet en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 16 heures 31 min
décryptage > Société
Inclusivement vôtre

Monsieur, madame, le, la maire de Lyon…

il y a 17 heures 20 min
décryptage > International
INTERNATIONAL

Que fait la France - trop souvent et encore seule - au Sahel ?

il y a 17 heures 38 min
décryptage > Politique
POLITIQUE

Le Ségur de la Santé, ou la victoire de la bureaucratie sur l'intérêt général

il y a 18 heures 17 min
décryptage > Science
SCIENCE

Coronavirus, 2eme vague et crise économique : 2020, l’été de la grande dissonance cognitive

il y a 19 heures 21 min
pépite vidéo > Loisirs
Ouverture du Royaume
Après 4 mois de fermeture, Disneyland Paris réouvre ses portes ce mercredi
il y a 1 jour 9 heures
Plus on est de fous...

Debray, Onfray, Finkielkraut et les psys : Freud avait-il toute sa tête ?

Publié le 15 octobre 2015
Michel Fize répond par la négative. Et sa tête à lui, elle va comment ?
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Fize répond par la négative. Et sa tête à lui, elle va comment ?

Michel Fize est sociologue pratiquant. Il est aussi communiste pratiquant (version light, façon Robert Hue). Cette double foi lui garantit une sérénité dans l'écriture et une objectivité sans faille qu'on ne saurait lui nier. C'est donc avec empathie que nous nous sommes précipités pour lire son article paru dans Atlantico. Une réponse à un texte de Serge Tisseron concernant "les égo surdimensionnés" de trois intellectuels en vue, Régis Debray, Michel Onfray et Alain Finkielkraut.

Beau sujet de débat que l'égo. Je est un autre... Le moi est haïssable... Mais ce n'est pas sur ce terrain que Michel Fize porte sa plume transformée pour l'occasion en tronçonneuse. Le sociologue en effet fait dans ce texte office de technicien de surface chargé du nettoyage. Il s'est donné pour mission de séparer le bon grain de l'ivraie et d'empêcher qu'on mélange les torchons et les serviettes. Accoler le nom Finkielkraut à ceux Debray et à Onfray relève pour lui du blasphème. Mettre sur le même plan le vil plomb et l'or ? Associer une pensée éclairante (Debray et Onfray) à une pensée déclinante (Finkielkraut) ? Quelle horreur ! Fize écrit donc qu'il ne faut confondre "Michel Onfray ou Regis Debray qui restent des hommes de progrès et n'aiment point Finkielkraut (il n'a pas de prénom celui-là ?) qui est un homme de regrets et d'extrémités". Mission accomplie.

Après cette œuvre de salubrité publique, Michel Fize s'attaque à Freud. La psychanalyse estime-t-il est "une discipline totalitaire, venue des profondeurs d'un cerveau autrichien perturbé". Freud était donc toc-toc sur les bords. On savait, précisément grâce à Onfray (il a écrit un gros livre sur le sujet) que le père de la psychanalyse était un rapiat de première, un onaniste obsessionnel et que sa sexualité n'avait rien à voir avec les charmantes positions du Kâma-Sûtra. Grâce à Michel Fize on sait maintenant qu'il avait le cerveau dérangé.

M. Fize, qui aurait pourtant besoin, n'ira donc pas consulter un psy. Mais Onfray peut-être ? L'auteur du Traité de l'athéisme a en effet quelques problèmes non seulement avec Freud mais aussi avec ceux de sa tribu. Lisons un peu Onfray. "Le monothéisme juif [..] suppose une violence intrinsèque, exterminatrice qui dure jusqu'aujourd'hui". Et encore "le nazisme selon Mein Kampf est le modèle hébraïque auquel il ne manque même pas Dieu. Hitler est le guide de son peuple, comme l'était Moïse". M. Fize ne souhaite pas qu'on mélange Finkielkraut et Onfray. Il est à parier que Finkielkraut n'a pas, mais pas du tout, envie de se mélanger à Onfray. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 15/10/2015 - 19:09
Onfray
Cet homme a toujours des idées bizarres... Comparer Hitler et Moïse c'est quand même un sacré raccourci intellectuel (le terme intellectuel n'est peut-être pas approprié...).
Mais qu'attendre d'un homme qui écrivant sur la musique vous dit que Debussy est le compositeur du silence et le père des minimalistes américains?
Ne désespérons pas, peut-être trouvera-t-il un jour un sujet qu'il comprend.