En direct
Best of
Best of du 28 novembre au 4 décembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

02.

Rihanna a un nouveau lover rappeur cogneur; Pas con(finé)s : Patrick Bruel & Ary Abittan sont allés à un dîner clandestin, George Clooney a un coiffeur du même genre dans sa vie; Elie Semoun est sûr qu’il n’y a rien entre François Hollande et son ex

03.

40 ans après son départ vers les profondeurs de l'espace, Voyager continue de découvrir des phénomènes inconnus

04.

Macron en appelle à l’ONU. Et contre qui ? Contre Darmanin et Castex !

05.

Le magazine Time choisit son "enfant de l’année" mais réalise-t-il vraiment ce qu’il fait ?

06.

L'étrange fiasco de la stratégie gouvernementale sur la grippe

07.

Macron skie français

01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable

06.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Loi de Dieu ou loi de la République ? Ce que Jean-Luc Mélenchon feint de ne pas comprendre sur la différence entre l’islam politique et les autres religions

04.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

05.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

06.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

ça vient d'être publié
pépite vidéo > International
My heart will go on
Une entreprise américaine veut proposer des visites touristiques sous-marines du "Titanic"
il y a 9 min 56 sec
pépites > Politique
Elections
Régionales : la candidature de Jean-Michel Blanquer en Ile-de-France se précise
il y a 29 min 3 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Retour à Martha’s Vineyard" : Trois vieux amis tentent de retrouver la magie du passé. Un beau récit romanesque et nostalgique

il y a 50 min 56 sec
light > Media
Sujet sensible
Royaume-Uni : Netflix accusé de "troller la famille royale" en promouvant un documentaire "mensonger" sur le mariage de Diana et Charles
il y a 1 heure 5 min
pépites > Europe
No deal
Brexit : "les conditions d'un accord ne sont pas réunies", notent les négociateurs
il y a 1 heure 47 min
décryptage > Science
La vérité est ailleurs

40 ans après son départ vers les profondeurs de l'espace, Voyager continue de découvrir des phénomènes inconnus

il y a 3 heures 33 min
décryptage > Santé
Pénurie

L'étrange fiasco de la stratégie gouvernementale sur la grippe

il y a 3 heures 57 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Consommation, Black Friday : adieu le bio, local ou circuit court, 3 Français sur 4 vont regarder d’abord le prix

il y a 4 heures 16 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Rihanna a un nouveau lover rappeur cogneur; Pas con(finé)s : Patrick Bruel & Ary Abittan sont allés à un dîner clandestin, George Clooney a un coiffeur du même genre dans sa vie; Elie Semoun est sûr qu’il n’y a rien entre François Hollande et son ex
il y a 4 heures 29 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Racisme : la police au banc des accusés ?

il y a 4 heures 34 min
pépites > Société
Contrôles au faciès
Après des propos d'Emmanuel Macron, des syndicats de police appellent à l'arrêt des contrôles d'identité
il y a 19 min 43 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Art Nouveau" : un architecte visionnaire à Budapest juste avant les heures sombres de la guerre de 1914. Un roman dense, bien écrit mais un peu décevant

il y a 47 min 32 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le métier de mourir", Prix Renaudot des Lycéens 2020 : le roman inoubliable d'une histoire vraie

il y a 53 min 37 sec
pépites > International
Désengagement
Somalie : la "majorité" des troupes américaines vont se retirer, annonce le Pentagone
il y a 1 heure 25 min
pépites > Société
Droit à l'enfant
L'Assemblée nationale assouplit les conditions d'adoption
il y a 2 heures 28 min
décryptage > Media
L’innocence plus forte que la sagesse ?

Le magazine Time choisit son "enfant de l’année" mais réalise-t-il vraiment ce qu’il fait ?

il y a 3 heures 44 min
décryptage > Politique
Rien de nouveau

Emmanuel Macron chez Brut : le message, c’est le médium

il y a 4 heures 6 min
décryptage > High-tech
Deux poids, deux mesures

Des documents internes montrent que Facebook souhaite modérer les discours de haine contre les Noirs de manière plus agressive que les commentaires anti-blancs : gestion fine d'une réalité complexe ou délire d'apprentis-sorciers woke ?

il y a 4 heures 22 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Immigration : au coeur du choix des pays de destination pour les réfugiés

il y a 4 heures 34 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Covid-19 : les bons réflexes à avoir en cas de symptômes

il y a 4 heures 34 min
© capture d'écran Public Senat
Marine Le Pen au Parlement européen
© capture d'écran Public Senat
Marine Le Pen au Parlement européen
Tendu

Clash Marine Le Pen-François Hollande sous les yeux d'Angela Merkel : cette crise identitaire qui monte, qui monte…

Publié le 08 octobre 2015
Entre l’affaire Morano et la passe d’armes entre la présidente du FN et le président au Parlement européen, l’actualité témoigne des caps que cette crise sous-jacente franchit jour après jour.
Éric Verhaeghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Entre l’affaire Morano et la passe d’armes entre la présidente du FN et le président au Parlement européen, l’actualité témoigne des caps que cette crise sous-jacente franchit jour après jour.

La France vit une profonde crise d’identité, occultée par les médias officiels, dont qu’on sent enfler, gonfler, se répandre sans cesse et dont personne ne sait où elle se terminera. Entre l’affaire Morano et la passe d’armes entre Marine Le Pen et François Hollande au Parlement européen, l’actualité témoigne des caps que cette crise sous-jacente franchit jour après jour, et avec laquelle François Hollande joue un jeu extrêmement dangereux.

Depuis la Révolution, l’identité française est fondée sur le projet républicain ou péri-républicain hérité de Rousseau: est français celui qui en exprime le désir et qui participe à la volonté générale. En dehors de l’épisode de Vichy qui est revenu à la loi du sang, et même à la loi raciale, aucun gouvernement n’a jamais remis ce principe en cause. Il y a bien eu, notamment avec les décrets Crémieux de 1870, des interprétations plus ou moins extensives de cette idée, mais, dans la pratique, elle a traversé deux siècles sans susciter (moyennant l’exception de 1940) de modification majeure.

La sortie de Nadine Morano sur la « race blanche », et surtout la réception de cette sortie, a montré le malaise d’une partie grandissante de l’opinion publique face à la définition rationaliste de la Nation, cette définition héritée des Lumières et qui semble aujourd’hui difficile à maintenir intacte. Dans une part grandissante du territoire, être Français ne se rattache plus à un concept rationnel, mais à une définition beaucoup plus proche du droit du sang.

On notera l’impossibilité, dans le climat actuel, d’avoir une discussion éclairée sur le sujet, tant les positions sont clivées. Il a fallu un détour au Parlement Européen pour que Marine Le Pen, donnée en tête au premier tour de la présidentielle dans les sondages, puisse interpeller directement le Président de la République. Cette seule circonstance illustre l’inadaptation de nos institutions au débat démocratique réel.

Au cours de cette passe d’armes, Marine Le Pen a tenu à François Hollande des propos que je peinerais à démentir :

De façon très inquiétante, François Hollande a rejeté le souverainisme dans le refus de la démocratie et a joué front contre front (sans jeu de mot!). On voit bien la stratégie partisane et à courte vue qui sous-tend son discours: entre le Front National et la majorité parlementaire, il n’y a plus rien.

L’argumentation manichéenne de Hollande n’a qu’un seul but: convaincre les eurosceptiques « modérés » et les partisans d’un autre ordre européen que leur seule possibilité est de rejoindre Marine Le Pen pour exister. On comprend bien le calcul sous-jacent: François Hollande organise une victoire de Marine Le Pen dans le Nord-Pas-de-Calais en clivant au maximum autour de lui, pour pouvoir convaincre ses partenaires de gauche de renoncer à une candidature au premier tour de 2017.

D’une certaine façon, François Hollande parie sur la crise identitaire pour rallier au maximum autour de lui dès le premier tour. C’est un calcul à court terme: sa seule obsession est d’atteindre le second tour parce qu’il pense gagner confortablement face à Marine Le Pen. On appelle ça jouer avec le feu.

Structurellement, la carrière de François Hollande ne peut durer que si la crise identitaire s’aggrave. Bien entendu, cette stratégie sacrifie l’intérêt durable du pays à son intérêt personnel immédiat. Mais après lui le déluge…

Toute la folie de son calcul consiste à croire que les électeurs des Républicains voteront pour lui plutôt que pour Marine Le Pen au second tour, et cela, je ne le parierai vraiment pas.

Article à retrouver aussi sur Jusqu'ici tout va bien...

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (28)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Bretondesouche
- 16/10/2015 - 22:12
Maintenant qu ell a tué le pere
Elle se lâche avec le sentiment d être portée par l Histoire
scrat75
- 10/10/2015 - 07:48
un exemple ?
Nous n'avons pas suffisamment de chômeurs en Europe pour faire venir les travailleurs les plus qualifiés d'autres continents ? Et par la même les appauvrirs au passage. Pourquoi ne pas mettre ces sommes considérables dans une véritable politique de l'emploi en Europe. Nous ne sommes pas plus bêtes que d'autre pour apprendre l'allemand. Nous pourrions créer un pass pour ceux qui viennent travailler en Allemagne avec leurs enfants. Leurs donner le moyen de s'installer dans le pays, un emploi et en même temps ce pass qui leurs permettraient de retourner dans leurs pays d'origine de temps quand ils le souhaiteraient à moindre coût. Berlin Barcelone Rome c'est pas bcp plus long en avion que des trajets banlieue banlieue en rer au quotidien. Avec ça nous pourrions vraiment unir les Européens entre eux et calmer des personnes comme vangog et leurs obsessions de protectionnisme ☺
scrat75
- 10/10/2015 - 07:13
mon treillis
Je suis prêt à remettre un treillis un jour si le besoin l'exige. Mais avec un symbole fort sur mon béret, celui de la communauté européenne. Ce besoin devra être de ramener la paix sur des continents en guerre.
Je ne veux pas devoir remettre ce treillis pour repousser ou combattre mes voisins proches. Qu'est ce qui bouleverse le monde actuellement ? C'est que l'axe économique qui dominait jusque là est en train de ce déplacer de l'Atlantique vers le Pacific.
Nous sommes 66 millions de français, 742 millions d'européens. Le reste du monde se calcule en milliards.si nous avons le plaisir d'échanger sur ce site c'est grâce à nos tablettes, smartphone, ordi. Problème nous n'avons pas les matières premières essentielles à leurs fabrications en Europe.
Seul une monnaie forte comme l'euro nous permettra de les acheter au juste prix et ainsi rester compétitif face au reste de la planète.
Sauver l'Europe c'est sauver la France.
Il y a un travail énorme pour y parvenir et c'est loin d'être gagné car actuellement nous n'avons tjrs pas trouvé le moyen d'harmoniser nos politiques sur ce continent.