En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

02.

Ce que François Hollande semble ne (toujours) pas comprendre à la nature de la crise de défiance qui déstabilise les démocraties occidentales

03.

Logement : il faut faire tout le contraire de la politique d’Anne Hidalgo !

04.

La haine des bien-pensants : ils voient tous ceux qui ne pensent pas comme eux comme des invalides !

05.

L’État décide de porter plainte après les accusations d'un homme qui prétendait que la France était "raciste"

06.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

07.

Le prince William est "inquiet" pour son frère

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

06.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

ça vient d'être publié
pépites > France
Impact à Montpellier, Toulouse et Perpignan
Intempéries : le trafic SNCF fortement impacté dans le sud de la France jusqu'au 4 novembre
il y a 25 min 32 sec
pépite vidéo > International
Tentative d'apaisement
Chili : le président Sebastian Piñera demande pardon et propose des mesures sociales
il y a 2 heures 7 min
light > Science
Big One ?
Californie : une importante faille tectonique se réveille après 500 ans d'inactivité
il y a 5 heures 5 min
pépites > High-tech
Révolution ?
Google dévoile des progrès majeurs dans le calcul quantique
il y a 6 heures 7 min
pépites > Justice
"Diffamation publique"
L’État décide de porter plainte après les accusations d'un homme qui prétendait que la France était "raciste"
il y a 7 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Unbelievable" : ... mais vrai !

il y a 9 heures 17 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Hors normes" d'Eric Tolédano et Olivier Nakache : les réalisateurs d'Intouchables nous embarquent dans un film irrésistible

il y a 9 heures 51 min
décryptage > Science
Espace

Les effets du voyage spatial sur le corps humain

il y a 10 heures 51 min
décryptage > France
Repli ?

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

il y a 11 heures 49 min
décryptage > Société
Tout nouveau, tout beau

L'amour sur Instagram ? C'est de l'art !

il y a 12 heures 28 min
Jamais mieux servi que par soi-même
Chine : des tueurs à gages condamnés pour avoir essayé de sous-traiter leur projet criminel
il y a 1 heure 24 min
pépites > Politique
Polémique maltaise
Matignon : Sandro Gozi, le conseiller d'Edouard Philippe, annonce sa démission
il y a 3 heures 26 min
pépites > Faits divers
Enquête
L'homme arrêté au musée de Saint-Raphaël a été hospitalisé d'office
il y a 5 heures 37 min
pépites > Politique
Avenir de la droite
Christian Jacob dévoile le nouvel organigramme des Républicains
il y a 6 heures 43 min
pépite vidéo > Défense
Promesses tenues ?
Syrie : la Turquie et la Russie évoquent un "accord historique"
il y a 8 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Oublier Klara" d'Isabelle Autissier : une saga familiale qui s’étire des goulags staliniens à la décomposition de l’URSS

il y a 9 heures 36 min
décryptage > Société
Conséquences bénéfiques ?

L'impact social de la flexibilité des horaires de travail

il y a 10 heures 22 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 22 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 11 heures 8 min
décryptage > Sport
Ligue des Champions

Bruges - PSG : 0-5, Avec un Mbappé fulgurant, le PSG caracole en tête de son groupe

il y a 12 heures 15 min
décryptage > Société
Il n'y a rien à voir...

La haine des bien-pensants : ils voient tous ceux qui ne pensent pas comme eux comme des invalides !

il y a 12 heures 42 min
© Reuters
Christiane Taubira est largement critiquée.
© Reuters
Christiane Taubira est largement critiquée.
Calamity Christiane

Policier blessé suite à un braquage : pourquoi il y a véritable problème Taubira en politique pénale

Publié le 07 octobre 2015
La ministre de la Justice est à nouveau sous le feu des critiques après qu'un policier a été grièvement blessé par un braqueur fiché "S" qui s'était évadé de prison à la faveur d'une permission. Aujourd'hui, à gauche autant qu'à droite, pour des motifs différents, son bilan est jugé calamiteux.
Philippe Bilger est président de l'Institut de la parole. Il a exercé pendant plus de vingt ans la fonction d'avocat général à la Cour d'assises de Paris, et est aujourd'hui magistrat honoraire. Il a été amené à requérir dans des grandes affaires qui...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Bilger
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Bilger est président de l'Institut de la parole. Il a exercé pendant plus de vingt ans la fonction d'avocat général à la Cour d'assises de Paris, et est aujourd'hui magistrat honoraire. Il a été amené à requérir dans des grandes affaires qui...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La ministre de la Justice est à nouveau sous le feu des critiques après qu'un policier a été grièvement blessé par un braqueur fiché "S" qui s'était évadé de prison à la faveur d'une permission. Aujourd'hui, à gauche autant qu'à droite, pour des motifs différents, son bilan est jugé calamiteux.

Atlantico : Christiane Taubira est encore largement critiquée. Même si la société semble de plus en plus violente et même si ces questions se posaient déjà sous d'autres majorités, en quoi peut-on voir la responsabilité de la Garde des Sceaux ? Au regard, des décisions prises par elle ces dernières semaines, existe-t-il spécifiquement un "problème Taubira" ? En quoi peut-on la distinguer de ses prédécesseurs ?

Philippe Bilger : Il est évident qu'il n'y a pas de lien direct et immédiat entre ce nouveau drame et la politique pénale calamiteuse de Mme Taubira. Simplement, il y a un grave problème en France pour l'exécution des peines et on le constate en particulier à la suite de cette derrière tragédie judiciaire. Il aurait été plus urgent pour un Garde des Sceaux digne de ce nom de veiller à favoriser autant qu'elle le pouvait auprès des magistrats sur les moyens humains et matériels afin de permettre une exécution des peines satisfaisante. Elle a une responsabilité dans la création et la diffusion d'un climat qui est catastrophique. Elle n'est néanmoins pas responsable de toutes les tragédies judiciaires, ce n'est pas elle qui a pris la décision de placer l'un des deux malfaiteurs en liberté conditionnelle.

>>>>>>>>>>>>>> Lire aussi : Maîtrise du territoire et autorité de l'Etat : la descente aux enfers de la France

>>>>>>>>>>>>>> Lire aussi : La France face à la perte de la maîtrise de son territoire : la justice en perdition

Mais effectivement, il ne faut pas le nier, il existe un "problème Taubira" spécifique depuis qu'elle a été nommée et encore plus depuis qu'elle a été maintenue. Tout d'abord, on a rarement connu une personnalité aussi contente d'elle-même, aussi arrogante et incapable de supporter la moindre contradiction sur le fond. Là, il y a un problème psychologique et intellectuel. Ensuite, on n'a rarement connu un Garde des Sceaux aussi faible et aussi généralement critiqué qu'aujourd'hui. Aujourd'hui à gauche autant qu'à droite, pour des motifs différents, son bilan est jugé calamiteux. Enfin, on n'a jamais connu un Garde des Sceaux aussi cyniquement maintenu par le pouvoir politique parce qu'il est un marqueur de gauche pour tous ceux qui rêvent encore de cette gauche-là. Le cynisme est dans le fait que François Hollande la maintient au nom d'une gauche à laquelle il ne croit plus lui-même. C'est se moquer du peuple français qui subit ses élucubrations pompeuses et dogmatiques.

Sa politique pénale jugée "laxiste" par de nombreux observateurs est-elle objectivement à l'origine de plus nombreux crimes et délits ?

Elle n'est même pas laxiste, elle est inexistante. On pourrait la résumer à la contrainte pénale et à la justice des mineurs. Ça s'arrête là, tout le reste c'est du verbe.

Elle n'est pas responsable objectivement de nombreux crimes et délits. En ayant fait voté avec moultes difficultés après un processus bureaucratique absolument insoutenable où n'étaient conviés à s'exprimer que les gens déjà d'accords avec elle. Elle a fait voter une loi sur la contrainte pénale sur un principe faux selon lequel c'est la prison qui crée la récidive. Celui qui crée la récidive c'est le récidiviste. Celui qui crée le crime c'est le criminel. Ensuite qu'il puisse y a voir des dérives à cause de l'univers pénitentiaire c'est entendu. Ensuite, elle supprime les peines planchers, les tribunaux correctionnels entre 16 et 18 ans vont l'être, alors que c'était une bonne idée. Enfin, elle prépare un projet de loi sur les mineurs dans lequel l'éducatif va être favorisé au détriment du répressif. C'est une absurdité.

Le scandale est que cette Garde des Sceaux est maintenue parce qu'elle en impose, parce qu'elle fait peur et parce qu'elle s'exprime relativement correctement au sein d'une classe politique qui ne sait plus s'exprimer. 

Christiane Taubira a affirmé mardi après-midi avoir "commandé un examen précis" des textes de loi "pour savoir s'il y a lieu de les modifier de façon à permettre par exemple à imposer systématiquement une escorte pour certains détenus". Peut-elle aujourd'hui réorienter sa politique pénale et y mettre davantage de rigueur ?

Cette histoire d'escorte est ridicule, ce n'est pas le problème. Elle a démontré objectivement qu'elle est incapable de supporter la contradiction et que le peuple désire une autre politique pénale. La seule fois chose sur laquelle elle est revenue fut sur la contraventionnalisation du défaut de permis. C'est la seule rétractation qu'elle a faite, tout le reste est lamentable. Elle ne va pas revenir sur quoique ce soit puisque ça serait renier la haute opinion qu'elle a d'elle-même. C'est là sa particularité, elle a une psychologie très étonnante d'un narcissisme caractériel et satisfait de soi avec une intelligence certaine mais totalement dévoyée puisqu'elle s'est mise au service d'une cause dogmatique et doctrinaire qui n'est pas celle du peuple français. et là la responsabilité suprême est celle du président qui la maintient.

Je reconnais tout de même un double crédit au président Hollande et à Mme Taubira puisque d'une part ils traitent la magistrature avec une courtoisie républicaine. Et d'autre part, les magistrats peuvent gérer les affaires sensibles dans un climat de liberté et d'indépendance qu'ils ne connaissaient pas dans le quinquennat précédent.

Surcharge de travail, conséquence d’un recrutement insuffisant, critiques à tout-va, lenteurs de la Chancellerie sur certains sujets, la tension devient de plus en plus palpable chez les magistrats. Dans quel état se trouve réellement la magistrature française ?

Nous connaissons l'état d'esprit collectif de la magistrature qui, en dehors de scandaleuses attitudes syndicales comme le mur des cons, ne dit pas grand-chose, a peur de s'exprimer, ne contredit pas mais n'en pense pas moins. Les magistrats qui ne sont pas syndiqués estiment que Taubira est un très mauvais Garde des Sceaux, bien davantage que ses prédécesseurs. Le syndicat au sein de la chancellerie quant à lui voit plutôt des nominations lui profiter.

La protestation collective enfle. On n'a jamais connu auparavant autant de communiqués des corps constitués tels que les premiers présidents, procureurs généraux. Il y a des revendications des structures qui existent au sein de la magistrature. De fait, il y a des disfonctionnements matériels et humains au sein des juridictions qui deviennent de plus en plus criant et qui obligent la magistrature à interpeller la Garde des Sceaux. C'est bien beau de se lancer dans la justice du XXIème siècle mais le présent judiciaire imposerait des actions pragmatiques, empiriques, modestes, urgentes, efficaces. De même pour l'état des prisons.

Si Christiane Taubira voulait agir pour le bien de la société, elle prendrait 3 mesures. Supprimer le projet absurde sur la justice des mineurs, faire un constat global et exhaustif de la réalité judiciaire, injecter des moyens matériels et humains pour mettre le système judiciaire à niveau et exiger de lui le meilleur, se pencher sur le scandale pénitentiaire dans ses manifestations les plus indignes. Des mesures pragmatiques et empiriques, efficaces sur le court terme. Tout ce qui n'est pas digne de ce que Mme Taubira veut être puisqu'elle ne se soucie pas du présent. Elle reste dans les nuées de l'avenir puisque le grand avantage de l'avenir c'est que l'on n'a pas à y toucher et qu'il ne vous réplique jamais rien.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

02.

Ce que François Hollande semble ne (toujours) pas comprendre à la nature de la crise de défiance qui déstabilise les démocraties occidentales

03.

Logement : il faut faire tout le contraire de la politique d’Anne Hidalgo !

04.

La haine des bien-pensants : ils voient tous ceux qui ne pensent pas comme eux comme des invalides !

05.

L’État décide de porter plainte après les accusations d'un homme qui prétendait que la France était "raciste"

06.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

07.

Le prince William est "inquiet" pour son frère

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

06.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
precepte
- 07/10/2015 - 18:08
Taubira
A la suite d'un accord secret que l'on connaîtra peut-être un jour, entre elle et Hollande, elle profite de se poste pour créer l'insécurité des Français qu'elle déteste en tant qu'indépendantiste qui a dû fuir un jour dans la forêt de Guyane à cause de ses idées.
langue de pivert
- 07/10/2015 - 15:45
elle prend le gens pour des cons ? ☺
Comme pour le mur des cons elle fait semblant de lâcher un peu de leste (le temps de faire disparaitre les preuves matérielles et de rendre impossible une enquête par la seule juridiction compétente pour cette affaire : à savoir L'IGSJ) Après les élections (on peut imaginer "d'amicales pressions" du plouc suprême :-) elle pourra poursuivre son œuvre de sabotage sans frein ! Des escortes ? Pour mettre en danger des policiers et des gendarmes déjà bien occupés et exposés ? Du délire ! Pas de sortie, pas d'escorte ! Elle essaie de noyer le poisson ! Un meurtre de policier ça s'oublie vite en socialie ! Il y a une contradiction dans l'article la gauche (comme la droite ça oui) serait contre cette personne...et elle resterait dans le gouvernement parce qu'icône" de cette gauche ?
cloette
- 07/10/2015 - 15:32
Hollande
meriterait aussi un portrait , une description au vitriol !