En direct
Best of
Best of du 7 au 13 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Affaire Zemmour : le CSA prend-il ses consignes auprès du CCIF ?

02.

Mort de la magistrate Michèle Bernard-Requin

03.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

04.

Ecoutons ce que dit Mélenchon : si Jeremy Corbyn a perdu, c’est de la faute des Juifs…

05.

Edouard Philippe et Emmanuel Macron ont voulu une réforme de gauche mais acceptable par la droite. Pour l’instant, ils n’ont satisfait personne

06.

Les relations de travail toxiques ou la vraie raison de l’allergie des Français au recul de l’âge de départ en retraite

07.

4 ans pour une révolution : comment Boris Johnson a transformé radicalement le Royaume-Uni

01.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

02.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

03.

Une démocratie digne de ce nom peut-elle vraiment fermer les yeux sur les "petits" oublis de Jean-Paul Delevoye ?

04.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

05.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

06.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

01.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

02.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

03.

Petite liste de ces réformes qui mériteraient beaucoup plus le titre de "mère de toutes les réformes" que celle des retraites

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

06.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

ça vient d'être publié
Un EHPAD en folie !
Var : un strip-tease dans une maison de retraite fait d’heureux résidents
il y a 30 min 3 sec
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

La victoire des Conservateurs de Boris Johnson: conjoncturelle ou structurelle ?

il y a 2 heures 15 min
décryptage > Media
On va où là ?

Affaire Zemmour : le CSA prend-il ses consignes auprès du CCIF ?

il y a 4 heures 56 min
décryptage > Economie
Bonne année !

Jerome Powell à la Fed et Christine Lagarde à la BCE nous souhaitent une bonne année 2020. Et voilà comment ils comptent nous la garantir

il y a 5 heures 4 min
décryptage > Santé
App santé

Grève : si vous marchez jusqu’au bureau, attention, vous pourriez devenir addicts au sport

il y a 5 heures 45 min
décryptage > Politique
A court ou long terme ?

Grèves : la semaine du tournant sur les retraites ?

il y a 6 heures 5 min
pépites > Défense
"Bring the soldiers back home"
Les Etats-Unis s’apprêteraient à retirer 4.000 soldats d'Afghanistan
il y a 8 heures 34 min
light > Culture
Actrice mythique
Disparition d’Anna Karina, l’icône de la Nouvelle Vague, à l’âge de 79 ans
il y a 9 heures 47 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Mars : de la glace détectée à 2,5 cm seulement sous la surface ; Science décalée : on boit plus d’alcool dans les pays froids et sombres
il y a 11 heures 37 min
décryptage > Terrorisme
Bonnes feuilles

La délicate question des terroristes étrangers et de leurs nationalités

il y a 14 heures 48 min
décryptage > Social
SOS

SOS modèle social français en danger ? 2 doigts de raison, une dose de névrose collective

il y a 1 heure 59 min
décryptage > Politique
(Petite) guerre ?

Sites miroir : la guerre (sans espoir) du gouvernement contre l’internet français continu

il y a 4 heures 51 min
décryptage > Economie
Fibre sociale ?

Boris Johnson, l’homme qui voulait rendre une fibre sociale aux Conservateurs

il y a 5 heures 9 sec
rendez-vous > High-tech
La minute tech
IA : pourquoi nous devrions songer à restreindre sérieusement les techniques de détection des émotions
il y a 5 heures 37 min
décryptage > Politique
Toxique ?

Les relations de travail toxiques ou la vraie raison de l’allergie des Français au recul de l’âge de départ en retraite

il y a 6 heures 2 min
décryptage > Economie
Atlantico-Business

Edouard Philippe et Emmanuel Macron ont voulu une réforme de gauche mais acceptable par la droite. Pour l’instant, ils n’ont satisfait personne

il y a 6 heures 6 min
light > Justice
Triste nouvelle
Mort de la magistrate Michèle Bernard-Requin
il y a 9 heures 10 min
pépite vidéo > France
Emotion
Clémence Botino, Miss Guadeloupe, a été élue Miss France 2020
il y a 10 heures 44 min
décryptage > High-tech
Bonnes feuilles

La Silicon Valley chinoise : Shenzhen, la ville d'adoption de Huaweï, véritable atout pour l'innovation, la stratégie et le rayonnement mondial de l'entreprise

il y a 14 heures 56 sec
décryptage > Terrorisme
Bonnes feuilles

La clé de la réussite pour une stratégie efficace face à la radicalisation : la nécessité de lutter contre la source du recrutement djihadiste

il y a 15 heures 4 min
info atlantico
© Reuters
© Reuters
Sondage Atlantico-Ifop

En quête d’un troisième homme pour 2017 : Nicolas Hulot et Jacques Attali devancent largement Eric Zemmour

Publié le 09 octobre 2015
Le potentiel électoral du sulfureux auteur du Suicide français atteint 12%. Nicolas Hulot, quant à lui, arrive en tête avec 34%, selon un sondage Ifop exclusif pour Atlantico.
Jérôme Fourquet est directeur du Département opinion publique à l’Ifop.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jérôme Fourquet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jérôme Fourquet est directeur du Département opinion publique à l’Ifop.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le potentiel électoral du sulfureux auteur du Suicide français atteint 12%. Nicolas Hulot, quant à lui, arrive en tête avec 34%, selon un sondage Ifop exclusif pour Atlantico.

Atlantico : Selon un sondage Ifop pour Atlantico, 34% des Français seraient prêts à voter pour Nicolas Hulot en 2017 s'il se présentait. Jacques Attali vient en deuxième position avec 17%, Eric Zemmour arrivant lui en troisième position (12%). Quelle lecture peut-on faire de ce sondage, et quels enseignements peut-on donc en tirer ? 

Jérôme Fourquet : Il faut effectivement souligner quelque chose : cette enquête ne mesure pas l'intention de vote. Ce que l'on mesure, c'est le noyau le plus large de personnes qui pourrait éventuellement être amené à voter pour les personnalités testées, nonobstant les têtes d'affiches principales que l'on connaît. 

Deux enseignements ressortent de cette enquête. D'une part, elle a permis de mesurer l'assise médiatique, et le taux de notoriété de toute une série de personnalités intellectuelles et médiatiques.

C'est ainsi que l'on s'aperçoit que toutes les personnalités sélectionnées ne bénéficient pas de la même notoriété. Par exemple, seulement 6% des Français ne connaissent pas Nicolas Hulot. Dieudonné vient quant à lui en deuxième position, auquel succède Bernard-Henri Lévy (14%). Pour Eric Zemmour et Jacques Attali, ils sont environ 20% à ne jamais avoir entendu parler d'eux. A l'inverse, des personnalités sont beaucoup moins visibles comme Michel Onfray, qui n'est connu que pour un Français sur deux, malgré la récente polémique qui lui a probablement permis de gagner en notoriété. On passe au-dessus de la barre des 50% de Français avec Alain Finkielkraut, Caroline Fourest, et Thomas Piketty (57% qui ne le connaissent pas), qui en dépit du succès de librairie de son ouvrage sur le Capital au XXIème siècle demeure moins visible des publics non-spécialisés. 

On peut en déduire que l'ancienneté dans le paysage intellectuel et médiatique joue beaucoup. Quelqu'un comme Jacques Attali, qui est présent depuis longtemps, a pu imprimer sa marque dans l'esprit des Français. A l'inverse, Caroline Fourest est nettement moins identifiée. Au-delà de l'ancienneté, c'est aussi le type de média qui les a fait connaître qui va puissamment structurer votre notoriété. Quelqu'un comme Nicolas Hulot, qui vient du milieu télévisuel est très fortement connu, de la même façon que Dieudonné. Leur type d'activité (émission télévisuelle à une heure de grande écoute ; humour), joue aussi beaucoup.

Celui qui bénéficie donc du potentiel électoral le plus important parmi la sélection est Nicolas Hulot (34%). Mais il est aussi le plus consensuel, contrairement à Dieudonné. Arrive ensuite Jacques Attali qui s'est attelé à l'élaboration d'un programme présidentiel (17%). Arrivent ensuite deux figures au coude à coude, très médiatisées, et qui touchent des secteurs de l'opinion différents : Michel Onfray et Eric Zemmour, et sous la barre des 10% : Thomas Piketty, Bernard Henri-Lévy, Alain Finkielkraut. On note donc bien que la notoriété n'est pas systématiquement égale avec le potentiel électoral. 

Autre élément intéressant : si l'on regarde ceux qui seraient certainement tentés de voter pour ces personnes, aucune personnalité testée ici ne ferait plus de 5%. Pour autant, un tel score constitue tout de même une base non négligeable lorsque l'on voit qu'un certain nombre de professionnels politiques n'arrivent même pas à atteindre ce score, y compris chez ceux qui viennent de partis politiques bien installés dans le paysage comme Eva Joly, Nicolas Dupont-Aignan, ou encore au Parti communiste.

Si l'on poursuit dans le détail, après la notoriété et le potentiel électoral, il faut voir que les scores, les sensibilités politiques jouent bien entendu. Eric Zemmour, avec 25% des sympathisants du Front national qui compose son potentiel électoral et 14% chez Les Républicains, aurait donc une candidature nettement marquée à droite... Michel Onfray quant à lui est plutôt plébiscité à gauche. Mais leur rôle, leur statut intellectuel, le fait de ne pas être encarté, leur permet aussi de rallier en dehors de leur camps électoral. C'est très net chez Nicolas Hulot ou encore Michel Onfray, mais aussi pour Jacques Attali qui est clairement marqué à gauche, et qui pourtant séduit 15% des sympathisants Républicains.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Affaire Zemmour : le CSA prend-il ses consignes auprès du CCIF ?

02.

Mort de la magistrate Michèle Bernard-Requin

03.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

04.

Ecoutons ce que dit Mélenchon : si Jeremy Corbyn a perdu, c’est de la faute des Juifs…

05.

Edouard Philippe et Emmanuel Macron ont voulu une réforme de gauche mais acceptable par la droite. Pour l’instant, ils n’ont satisfait personne

06.

Les relations de travail toxiques ou la vraie raison de l’allergie des Français au recul de l’âge de départ en retraite

07.

4 ans pour une révolution : comment Boris Johnson a transformé radicalement le Royaume-Uni

01.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

02.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

03.

Une démocratie digne de ce nom peut-elle vraiment fermer les yeux sur les "petits" oublis de Jean-Paul Delevoye ?

04.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

05.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

06.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

01.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

02.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

03.

Petite liste de ces réformes qui mériteraient beaucoup plus le titre de "mère de toutes les réformes" que celle des retraites

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

06.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

Commentaires (15)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
de20
- 04/10/2015 - 21:51
Hulot qui va chercher ses
Hulot qui va chercher ses croissants et son pain en hélicoptère et vous dit le doigt vers le ciel de rouler en vélo...
ISABLEUE
- 04/10/2015 - 18:35
"sulfureux" Eric Zemmour .....
c'est quoi ce délire ??? c'est quoi ce sondage ??? une blague ?
D'AMATO
- 04/10/2015 - 11:43
LES OPPORTUNISTES DEPUIS TOUJOURS
-ATTALI= opportuniste da toute politique

- HULOT= opportuniste de l"ecologie qui roule en4/4

QUI DIT MIEUX ???????