En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : ces 50 milliards de frais de divorce que Boris Johnson est tenté de ne pas payer à l’UE

02.

Tenue libre exigée : les dangereuses impasses du néo-féminisme

03.

Attentats islamistes en France : la menace se reprécise

04.

Ne dites plus "séparatisme" (c'est stigmatisant) dites "séparatismes" (ça ne veut rien dire)

05.

Retour à la réalité sanitaire sur les marchés financiers : attention aux secousses sur les marchés

06.

L’Allemagne mobilise 1300 milliards d’euros pour se sortir de la crise... La France 3 fois moins, cherchez l’erreur

07.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

01.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

02.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

05.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

06.

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

01.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

02.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

03.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

04.

"Le plaisir sexuel est simplement divin" a déclaré le pape François. Il nous étonnera toujours…

05.

Emmanuel Macron, le président sans parti : pas (nécessairement) de quoi perdre 2022 mais mauvais coup garanti pour la démocratie

06.

Tenue libre exigée : les dangereuses impasses du néo-féminisme

ça vient d'être publié
décryptage > France
Loi

La France, paradis des squatteurs et qui entend bien le rester

il y a 24 min 6 sec
décryptage > France
Drame humain

Santé mentale : ces millions de Français que la pandémie fait chanceler ou s’écrouler en silence

il y a 1 heure 22 min
pépite vidéo > Société
Fermeture des bars et des restaurants
Covid-19 : l'incompréhension de la maire de Marseille, Michèle Rubirola, suite aux annonces d'Olivier Véran
il y a 1 heure 50 min
décryptage > Economie
Industrie

Sauver Bridgestone à tout prix ? Et si on parlait de ces emplois industriels qui ne trouvent pas preneurs...

il y a 2 heures 38 min
décryptage > Santé
Lutte contre le virus

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

il y a 3 heures 23 min
pépites > Santé
Lutte contre le virus
Olivier Véran dévoile de nouvelles mesures dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 et précise que "la situation continue globalement de se dégrader"
il y a 15 heures 26 min
light > France
Monument de la gastronomie
Mort de Pierre Troisgros, le légendaire chef trois étoiles
il y a 18 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’Ours et Une demande en mariage" de Anton Tchekhov : de biens étranges déclarations d’amour

il y a 21 heures 13 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Blackbird" de Roger Michell : par le réalisateur de "Coup de foudre à Notting Hill", un drame bouleversant sur les adieux d’une mère à sa famille… Avec une Susan Sarandon au sommet…

il y a 21 heures 52 min
décryptage > Terrorisme
Menace terroriste

Daech au grand Sahel : l’assassinat des Français au Niger, une preuve de plus de sa résistance

il y a 1 jour 5 min
décryptage > International
Influence de la Turquie

Les troubles obsessionnels compulsifs d’Erdogan : Le panislamisme, la résurgence de la grandeur ottomane… et incidemment attaquer la France

il y a 1 heure 7 min
décryptage > France
Il m’a démasqué

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

il y a 1 heure 39 min
décryptage > Environnement
Transition écologique

Et si la nouvelle la plus importante pour l’avenir du climat de la planète venait de passer quasi inaperçue

il y a 2 heures 22 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’Allemagne mobilise 1300 milliards d’euros pour se sortir de la crise... La France 3 fois moins, cherchez l’erreur

il y a 3 heures 7 min
décryptage > Politique
Candidat idéal ?

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

il y a 3 heures 47 min
light > Culture
Icône de la chanson française
La chanteuse Juliette Gréco est morte à l'âge de 93 ans
il y a 16 heures 38 min
pépites > Société
Evolution
Emmanuel Macron annonce "7 jours obligatoires" dans le cadre du congé paternité d'un mois
il y a 19 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les pôles, une aventure française" de Dominique Le Brun : "il y a trois sortes d’hommes : les vivants, les morts et ceux qui vont sur la mer". Aristote

il y a 21 heures 26 min
décryptage > International
Espoir

Un processus de paix en Afghanistan, quelle issue et à quel prix ?

il y a 23 heures 48 min
Futur
Elon Musk espère produire une voiture électrique coûtant 25.000 dollars d'ici trois ans
il y a 1 jour 11 min
info atlantico
© Reuters
© Reuters
Sondage Atlantico-Ifop

En quête d’un troisième homme pour 2017 : Nicolas Hulot et Jacques Attali devancent largement Eric Zemmour

Publié le 09 octobre 2015
Le potentiel électoral du sulfureux auteur du Suicide français atteint 12%. Nicolas Hulot, quant à lui, arrive en tête avec 34%, selon un sondage Ifop exclusif pour Atlantico.
Jérôme Fourquet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jérôme Fourquet est directeur du Département opinion publique à l’Ifop.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le potentiel électoral du sulfureux auteur du Suicide français atteint 12%. Nicolas Hulot, quant à lui, arrive en tête avec 34%, selon un sondage Ifop exclusif pour Atlantico.

Atlantico : Selon un sondage Ifop pour Atlantico, 34% des Français seraient prêts à voter pour Nicolas Hulot en 2017 s'il se présentait. Jacques Attali vient en deuxième position avec 17%, Eric Zemmour arrivant lui en troisième position (12%). Quelle lecture peut-on faire de ce sondage, et quels enseignements peut-on donc en tirer ? 

Jérôme Fourquet : Il faut effectivement souligner quelque chose : cette enquête ne mesure pas l'intention de vote. Ce que l'on mesure, c'est le noyau le plus large de personnes qui pourrait éventuellement être amené à voter pour les personnalités testées, nonobstant les têtes d'affiches principales que l'on connaît. 

Deux enseignements ressortent de cette enquête. D'une part, elle a permis de mesurer l'assise médiatique, et le taux de notoriété de toute une série de personnalités intellectuelles et médiatiques.

C'est ainsi que l'on s'aperçoit que toutes les personnalités sélectionnées ne bénéficient pas de la même notoriété. Par exemple, seulement 6% des Français ne connaissent pas Nicolas Hulot. Dieudonné vient quant à lui en deuxième position, auquel succède Bernard-Henri Lévy (14%). Pour Eric Zemmour et Jacques Attali, ils sont environ 20% à ne jamais avoir entendu parler d'eux. A l'inverse, des personnalités sont beaucoup moins visibles comme Michel Onfray, qui n'est connu que pour un Français sur deux, malgré la récente polémique qui lui a probablement permis de gagner en notoriété. On passe au-dessus de la barre des 50% de Français avec Alain Finkielkraut, Caroline Fourest, et Thomas Piketty (57% qui ne le connaissent pas), qui en dépit du succès de librairie de son ouvrage sur le Capital au XXIème siècle demeure moins visible des publics non-spécialisés. 

On peut en déduire que l'ancienneté dans le paysage intellectuel et médiatique joue beaucoup. Quelqu'un comme Jacques Attali, qui est présent depuis longtemps, a pu imprimer sa marque dans l'esprit des Français. A l'inverse, Caroline Fourest est nettement moins identifiée. Au-delà de l'ancienneté, c'est aussi le type de média qui les a fait connaître qui va puissamment structurer votre notoriété. Quelqu'un comme Nicolas Hulot, qui vient du milieu télévisuel est très fortement connu, de la même façon que Dieudonné. Leur type d'activité (émission télévisuelle à une heure de grande écoute ; humour), joue aussi beaucoup.

Celui qui bénéficie donc du potentiel électoral le plus important parmi la sélection est Nicolas Hulot (34%). Mais il est aussi le plus consensuel, contrairement à Dieudonné. Arrive ensuite Jacques Attali qui s'est attelé à l'élaboration d'un programme présidentiel (17%). Arrivent ensuite deux figures au coude à coude, très médiatisées, et qui touchent des secteurs de l'opinion différents : Michel Onfray et Eric Zemmour, et sous la barre des 10% : Thomas Piketty, Bernard Henri-Lévy, Alain Finkielkraut. On note donc bien que la notoriété n'est pas systématiquement égale avec le potentiel électoral. 

Autre élément intéressant : si l'on regarde ceux qui seraient certainement tentés de voter pour ces personnes, aucune personnalité testée ici ne ferait plus de 5%. Pour autant, un tel score constitue tout de même une base non négligeable lorsque l'on voit qu'un certain nombre de professionnels politiques n'arrivent même pas à atteindre ce score, y compris chez ceux qui viennent de partis politiques bien installés dans le paysage comme Eva Joly, Nicolas Dupont-Aignan, ou encore au Parti communiste.

Si l'on poursuit dans le détail, après la notoriété et le potentiel électoral, il faut voir que les scores, les sensibilités politiques jouent bien entendu. Eric Zemmour, avec 25% des sympathisants du Front national qui compose son potentiel électoral et 14% chez Les Républicains, aurait donc une candidature nettement marquée à droite... Michel Onfray quant à lui est plutôt plébiscité à gauche. Mais leur rôle, leur statut intellectuel, le fait de ne pas être encarté, leur permet aussi de rallier en dehors de leur camps électoral. C'est très net chez Nicolas Hulot ou encore Michel Onfray, mais aussi pour Jacques Attali qui est clairement marqué à gauche, et qui pourtant séduit 15% des sympathisants Républicains.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (15)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
de20
- 04/10/2015 - 21:51
Hulot qui va chercher ses
Hulot qui va chercher ses croissants et son pain en hélicoptère et vous dit le doigt vers le ciel de rouler en vélo...
ISABLEUE
- 04/10/2015 - 18:35
"sulfureux" Eric Zemmour .....
c'est quoi ce délire ??? c'est quoi ce sondage ??? une blague ?
D'AMATO
- 04/10/2015 - 11:43
LES OPPORTUNISTES DEPUIS TOUJOURS
-ATTALI= opportuniste da toute politique

- HULOT= opportuniste de l"ecologie qui roule en4/4

QUI DIT MIEUX ???????