En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

02.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

03.

Pourquoi Renault n’a pas fini d’être jaloux de Tesla

04.

Quatre leçons de l’affaire Griveaux : du narcissisme à la sécurité nationale en passant par la politique

05.

Les Imams d'Europe se mobilisent contre la radicalisation… sans grandes perspectives de succès

06.

Municipales : Agnès Buzyn meurt et ne se rend pas

07.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Mal nommer les choses : Emmanuel Macron en plein vertige camusien face aux députés LREM

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

06.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

03.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

06.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

ça vient d'être publié
light > Insolite
L'habit ne fait pas le moine
Elle simule un voyage à Bali depuis Ikea
il y a 11 heures 16 min
pépites > International
La gestion politique du Coronavirus
Un avocat chinois arrêté pour avoir critiqué la gestion de l'épidémie par les autorités
il y a 12 heures 39 sec
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Théâtre : "Le fantôme d'Aziyade" de Pierre Loti : Quête initiatique, nostalgique et fascinante sur les rives de l'amour et du Bosphore

il y a 14 heures 27 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 17 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 16 heures 3 min
décryptage > Société
Engagez-vous qu'ils disaient

Piot Pavlenski : artiste, voyou, les deux ?

il y a 17 heures 56 min
décryptage > Politique
Honneur au courage malheureux

Municipales : Agnès Buzyn meurt et ne se rend pas

il y a 18 heures 40 min
décryptage > Economie
Jalousie

Pourquoi Renault n’a pas fini d’être jaloux de Tesla

il y a 19 heures 4 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Santé, retraite : le secteur de l‘assurance fait le pari d’être moins cher et plus efficace que la sécurité sociale ...

il y a 19 heures 40 min
décryptage > Politique
Post Griveaux

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

il y a 21 heures 26 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Allemagne : Le gouvernement condamne des projets d’attentats « effrayants » contre plusieurs mosquées
il y a 1 jour 12 heures
pépites > International
Le Camp des saints
La population grecque redoute l'invasion migratoire
il y a 11 heures 39 min
pépites > Politique
Nouveau rebondissement
La compagne de Piotr Pavlenski mise en examen
il y a 12 heures 18 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "Tu seras un homme, mon fils" de Pierre Assouline : Un portrait inattendu, saisissant et remarquable de Rudyard Kipling

il y a 14 heures 56 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

il y a 17 heures 24 min
décryptage > Politique
A l'école du politique

Quatre leçons de l’affaire Griveaux : du narcissisme à la sécurité nationale en passant par la politique

il y a 18 heures 12 min
décryptage > Religion
Pas d'amalgames

Les Imams d'Europe se mobilisent contre la radicalisation… sans grandes perspectives de succès

il y a 18 heures 40 min
décryptage > Politique
Pas d'union à l'horizon

Municipales : Marine Le Pen maintient sa fervente opposition à l’union (locale) des droites

il y a 19 heures 19 min
décryptage > Société
Je t’aime moi non plus

Liaison fatale : avoir ou ne plus avoir un smartphone, telle est la question

il y a 20 heures 58 min
décryptage > Politique
Les entrepreneurs parlent aux Français

La vertu française, un puritanisme venu d’ailleurs ? Liberté française ubérisée ?

il y a 1 jour 12 heures
pépites > Société
Mobilisation
Appel des taxis parisiens à manifester vendredi devant la Gare de Lyon
il y a 1 jour 13 heures
Point break

DSK/Nafissatou Diallo : "Une bataille de procédure qui ressemble à du tennis"

Publié le 02 décembre 2011
Avec la sortie du livre de Michel Taubmann qui défend DSK et les déclarations des avocats de Nafissatou Diallo à Paris, les deux parties se rendent coup pour coup. L'analyse de Christopher Mesnooh, avocat aux barreaux de Paris et de New York.
 Christopher Mesnooh est avocat associé de Field Fisher Waterhouse. Il est inscrit aux barreaux de Paris, New York et Washington DC.  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christopher Mesnooh
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
 Christopher Mesnooh est avocat associé de Field Fisher Waterhouse. Il est inscrit aux barreaux de Paris, New York et Washington DC.  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Avec la sortie du livre de Michel Taubmann qui défend DSK et les déclarations des avocats de Nafissatou Diallo à Paris, les deux parties se rendent coup pour coup. L'analyse de Christopher Mesnooh, avocat aux barreaux de Paris et de New York.

Atlantico : Comment analysez-vous la séquence actuelle où la publication des enquêtes d’Edward Epstein et du livre de Michel Taubmann a succédé aux révélations de l’affaire du Carlton où le nom de Dominique Strauss-Kahn apparaissait ?

Christopher Mesnooh : Le livre de Michel Taubmann qui vient de sortir est à considérer dans le cadre d’une préparation du procès civil qui, selon toutes vraisemblances, aura lieu l’année prochaine. La clôture de la partie pénale et la préparation pour la partie civile de l’an prochain, forment le moment idéal pour essayer d’une part de donner sa propre version des faits - ce qui est pertinent dans le cadre du procès civil - et d’autre part, d’aller un peu plus loin dans la divulgation de ce qui s’est passé. Le timing est donc logique.

Toutefois, en ce qui concerne le livre publié cette semaine : il s'agit des dires de M. Strauss-Kahn interprétés par Michel Taubmann. Ce qui donne au livre une valeur assez relative dans le cadre d’un procès civil aux Etats-Unis. 

 

Vous êtes actuellement à Washington. Entendez-vous encore parler de cette affaire dans les médias américains ?

Pas vraiment. J’ai regardé ce matin les différents sites français. Ensuite, j’ai regardé le New York Times et le Washington Post et dans ces deux derniers je n’ai rien trouvé. Pour l’instant, la partie du dossier qui bouge, c’est plus la sortie du livre en français, avec les extraits dans Paris Match. C’est un jeu de tennis ! Comme vous le savez, une partie du jeu est jouée en France et l’autre partie aux Etats-Unis. Mais pour l’instant, c’est plutôt la partie française qui prévaut.


Depuis le début de cette affaire, on a l’impression que, s’agissant du pénal, le procès se joue plus hors des tribunaux que dans les prétoires…

Oui, tout à fait. En ce moment, il n’y a pas de procès, il y n’a que des jeux de procédures. Il est donc tout à fait logique que chaque partie essaye de plaider son bout d’affaire en public. C’est tout à fait admissible dans le jeu américain. Rien ne s’oppose à ce qu’ils le fassent.

 

Pensez-vous que les avocats de Nafissatou Diallo répliqueront à la parution du livre de Michel Taubmann ?

L'avocat de Nafissatou Diallo Douglas Wigdor était à Paris il y a quelques jours. Il continue donc à « gratter » le terrain pour discuter à la fois avec Me Koubi (l’avocat de Tristane Banon), Me de Montbrial (l’avocat de Nafissatou Diallo en France), et indiquer qu’ils sont à la recherche d’autres femmes qui ont subi des agressions réelles ou prétendues de la part de M. Strauss-Kahn. Ils jouent donc au même jeu.

J’insiste beaucoup sur l’aspect « jeu de tennis ». Chaque fois qu’une partie frappe la balle, l’autre partie répond. Wigdor a indiqué qu’il continuait à instruire le dossier contre Strauss-Kahn au pénal… Le livre sur Strauss-Kahn sort cette semaine, comme par hasard. Thompson et Widgor disent qu’il est grotesque de parler d’un complot dont le but aurait été le vol du portable de DSK, comme le prétend aujourd'hui son biographe Michel Taubmann. Il y aura certainement une réplique de la part du clan Strauss-Kahn et ainsi de suite et jusqu’au début du procès civil proprement dit, début 2012…

 

Peut-on affirmer à 100% qu’il y aura un procès cette fois-ci ?

Oui. Sauf s’ils décident de transiger. Ils peuvent transiger moyennant un chèque. Car, à la différence du pénal, cette fois-ci, il n’y aura pas de procureur. Ce sera donc une négociation vraiment commerciale entre les deux parties. Mais nous n'en sommes pas encore là !

 

Propos recueillis par Antoine de Tournemire

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

02.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

03.

Pourquoi Renault n’a pas fini d’être jaloux de Tesla

04.

Quatre leçons de l’affaire Griveaux : du narcissisme à la sécurité nationale en passant par la politique

05.

Les Imams d'Europe se mobilisent contre la radicalisation… sans grandes perspectives de succès

06.

Municipales : Agnès Buzyn meurt et ne se rend pas

07.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Mal nommer les choses : Emmanuel Macron en plein vertige camusien face aux députés LREM

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

06.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

03.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

06.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
LeditGaga
- 03/12/2011 - 13:14
@Ravidelacrêche
Sinon, je suis d'accord avec vous ! D'ailleurs, à propos des pensions, il vaut mieux choisir un bâtiment de plus de deux étages impliquant la présence d' un ascenseur car dans celui-ci, c'est bien connu, tu mets le doigt où t'habites, comme dirait le hardeur de New York exilé Place des Vosges...
LeditGaga
- 03/12/2011 - 13:08
Contrepèterie !
Question : la contrepèterie "à peine approximative" du titre est-elle volontaire ? En effet, "Une bataille de procédure qui ressemble à du tennis" nous donne "une bataille de "trop, c'est dur" qui ressemble à du pennis". Oui je sais, ça n'est pas terrible mais c'était juste pour faire avancer le schmilblick !
Lepongiste
- 02/12/2011 - 13:40
Une bataille de procédure qui ressemble à du tennis"
ou a du ping pong !!!