En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
© Reuters
Le syndrome Ikea
Montage d’un meuble IKEA en couple : les facteurs psychologiques qui rendent la dispute inévitable
Publié le 02 octobre 2015
Pourquoi choisir entre un canapé trois places et un canapé d'angle fragilise parfois l'équilibre d'un couple ? De nombreux chercheurs se sont penchés sur le phénomène et ont découvert que du simple achat d'un bureau Ikea, pouvait découler une multitude de frustrations. Comment éviter le conflit ?
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Florence Escaravage fonde Love Intelligence® en 2007 après deux ans de travail avec un comité d’experts de renom pour répondre à une demande grandissante des personnes, célibataires ou en couples, qui souhaitent une aide éclairée lors de certaines...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Florence Escaravage
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Florence Escaravage fonde Love Intelligence® en 2007 après deux ans de travail avec un comité d’experts de renom pour répondre à une demande grandissante des personnes, célibataires ou en couples, qui souhaitent une aide éclairée lors de certaines...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pourquoi choisir entre un canapé trois places et un canapé d'angle fragilise parfois l'équilibre d'un couple ? De nombreux chercheurs se sont penchés sur le phénomène et ont découvert que du simple achat d'un bureau Ikea, pouvait découler une multitude de frustrations. Comment éviter le conflit ?

Quiconque a déjà acheté une bibliothèque Ikea avec sa moitié, connait le conflit qui éclate au moment du montage. Comment le simple fait de suivre les indications d'une notice ou d'assembler quelques planches peut-il remettre l'avenir de votre couple en péril ? Pourquoi choisir entre un canapé trois places et un canapé d'angle fragilise parfois l'équilibre de votre vie sentimentale ? De nombreux chercheurs se sont penchés sur le phénomène et ont découvert que du simple achat d'un bureau Ikea, pouvait découler une multitude de frustations. La raison principale ? Chaque étape du processus Ikea est en proie à des déclencheurs émotionnels : du lit conjugale à celui des enfants, en passant par les accessoires de cuisine, la décoration d'intérieur ou les matériaux. Si l'un pense au budget, l'autre privilégie l'esthétique. Si l'un recherche le confort, l'autre voit le côté pratique. Si l'un dit blanc, l'autre dit noir. Comment ces conflits d'intérêts peuvent-ils remettre en question l'essence même d'un couple et conduire un individu à se poser LES questions : "Me fait-il vraiment confiance ? Croit-elle que je suis stupide ? Me croit-il incapable de le faire ? Imagine-t-elle que son ex y arrivera plus rapidement ?"

Concurrence et course au pouvoir : qui sera le meilleur ?

"On se dispute car chacun estime que sa manière de faire est meilleure que celle de l'autre, selon Florence Escaravage de l'agence Love Intelligence. Si c'est le cas, c’est que l'on est encore aux stades d’un couple "non connecté" où l'on n'a pas encore grandi sur cet aspect des choses. C'est un stade qui n’est pas toujours facile à franchir. Il faut de la maturité affective pour, dans ce cas par exemple, jouer à deux de cette difficulté à monter ce meuble. Et garder tout son humour. Il ne faut pas perdre de vue le respect et l'écoute de l'autre en faisant passer avant son ego. Et c’est pareil pour tout ce qui concerne le quotidien !" Pour régler ces conflits, la coach propose le programme Fantastic Couple, pour aider les couples à grandir, évoluer, et passer les crises. Un parcours de 10 min tous les 10 jours, pour l’homme et la femme, pour renforcer son couple et apprendre à éviter les disputes inutiles.

"La simplicité apparente et l'accessibilité revendiquée des produits font croire à une sorte de notice du foyer parfait […] Les couples ont tendance à extrapoler les petits conflits qui surgissent lors de l'achat ou de la construction d'un meuble et se disent qu'après tout, ils ne sont peut-être pas fait l'un pour l'autre"explique Maisie Chou Chaffin, psychologue conjugale basée à Londres. L'assemblage d'un meuble peut en effet conduire à une lutte de pouvoir sans merci. Deux personnes en couple peuvent avoir des idées concurrentes et vouloir à tout prix les imposer, par orgueil ou tout simplement par entêtement. Selon Scott Stanley, professeur de psychologie à l'Université de Denver, "à moins que l'un des deux ne soit le leader accepté dans le domaine de la construction, vous vous demandez tout de suite : "qui est responsable ?". En résumé, qui décide, qui domine ? Le personnage asexué des notices d'Ikea permet pourtant à la marque suédoise de rester neutre sur le sujet.

Le stress modifie le comportement relationnel

Lorsqu'un couple monte un meuble, il arrive que celui ou celle qui ne parvient pas à décrypter la signification d'une notice se sente frustré(e) et s'en prenne à son partenaire. Par contrariété ou par égo. D'après Florence Escaravage : "Les deux. Et notre ego sort de sa place (pour en prendre trop), on se laisse facilement aller à prendre l’autre comme bouc-émissaire de son énervement. Ca nous est tous arrivé mais c’est un vrai poison pour l'amour ! Pour désamorcer le piège, il suffit de prendre un peu de recul par rapport à la situation. N'oublions pas qu'il s'agit juste de monter un meuble qui finira très vite par faire partie du décor. Et dans la hiérarchie des importances, le respect du conjoint passe avant les considérations domestiques !" Comme le rapporte Quartz, les chercheurs de l'Université de Monmouth College ont réalisé une étude sur le sujet : ils ont réparti 120 personnes en deux groupes. L'un avait la simple tâche d'écrire des numéros dans l'ordre chronologique, l'autre devait résoudre un problème de mathématiques complexe. Il leur a ensuite été demandé d'écrire une note élogieuse sur leur partenaire. Le fait est que le second groupe avait écrit 15% de compliments en moins que le premier.

En résumé, la montée de stress liée à l'achat d'un meuble et surtout, à son assemblage, peut modifier le comportement relationnel d'une personne et transformer son attitude. "C'est fou, le nombre de questions qu'une journée passée à Ikea peut amener à se poser, analyse le docteur Don Ferguson. Chaque partenaire en vient naturellement à se demander qui est le meilleur pour monter la commode ou le lit superposé. Et donc qui mène la danse au sein du couple."

Comment éviter le conflit-Ikea ?

Il existe pourtant un moyen de monter une étagère sans en venir à s'étriper. Analyser la source du problème tel que nous l'avons fait jusque là constitue déjà une première étape. Ce qui est important ensuite, c'est de ne pas blâmer l'autre, cette indéfectible petite manie que nous avons tous pour nous donner bonne conscience. Selon certains thérapeutes, il est important de faire le point avant d'ouvrir un carton Ikea, de communiquer et de répartir les rôles. Il faut déterminer le meneur et le mené, mais surtout, résister à la tentation de critiquer.

Florence Escaravage explique comment éviter ces conflits, "Il y a deux-trois choses simples et imparables à mettre en place pour transformer tout ces soucis en un moment à deux complice et rapprochant. D'abord, le mieux est de se dire qu’on a réussi à ne pas se disputer sur le choix du meuble, le prix qu’on y investit, et qu'on va essayer de maintenir cette ligne de conduite jusqu'au montage de cette stupide commode ; Règle N°2 : s’en prendre à Ikéa et à leur notice et non à son conjoint. Désigner qui se charge de monter le meuble : toi ou moi. Et si c’est l’autre, le laisser faire sans être derrière lui et surtout sans jugement. Enfin, il n'y a aucune raison d'en faire un moment de fébrilité ou de crispation. Il est tout à fait possible de monter un meuble dans une atmosphère de détente ! Ce qu'il faut, c'est se dire qu'on va éviter de s'énerver et que l'humour sera notre meilleur atout pendant ce laps de temps."

Autre conseil important : faites une pause, sortez de la pièce, déconnectez vous et faites le vide. Extirpez vous de cette situation, buvez un café, passez un coup de fil. Enfin, si rien n'y fait, pensez au service livraison d'Ikea qui monte vos meubles pour vous… Ou encore, montez le avec un ami, les répercussions seront moindres qu'avec votre moitié. Car comme l'explique Scott Stanley,  "il ya des couples qui ont une vie fabuleuse ensemble et qui reconnaissent simplement qu'ils ne devraient pas construire un meuble Ikea ensemble". 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Ce gouffre spectaculaire qui sépare le vocabulaire de la France du front anti-Macron de celle qui le soutient
02.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
03.
Vladimir Poutine est censé quitter le pouvoir en 2024. Certains au Kremlin envisageraient un autre scénario
04.
Retraites : ça coince. Santé : ça bloque. Protection sociale : ça n’avance pas. Macron n’aura aucun résultat durable s’il n’a pas le courage d’inviter le privé dans le jeu.
05.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
06.
Souhait de “sagesse” pour la septuagénaire blessée à Nice : ces dangers que le monopole de la raison que s’arroge Emmanuel Macron fait courir à la stabilité de la démocratie française (même lorsqu’il a effectivement raison...)
07.
Manifestante blessée : les phrases méprisantes et odieuses de Macron. Mais ce n'est pas vraiment de sa faute. Car il ne peut pas faire autrement.
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
04.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
05.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
06.
Henri Guaino : « L’Union Européenne attise désormais les violences et les pulsions mauvaises qu’elle prétendait guérir à jamais »
01.
Souhait de “sagesse” pour la septuagénaire blessée à Nice : ces dangers que le monopole de la raison que s’arroge Emmanuel Macron fait courir à la stabilité de la démocratie française (même lorsqu’il a effectivement raison...)
02.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
03.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
04.
Violence inexcusable MAIS aspiration à la justice sociale : la double nature de la contestation des Gilets jaunes dont aucun parti ne parvient à tirer une synthèse convaincante
05.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ex abrupto
- 26/09/2015 - 12:29
Soyez tradi
Répartition des rôles :
Ma femme choisit le meuble et l'endroit où le poser.
Je le monte.
MONEO98
- 26/09/2015 - 10:41
soyez pratique
faites comme moi payez pour le montage-:)