En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

02.

Un Officier de la CIA mort au combat en Somalie

03.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

04.

Haro sur le nucléaire et l'hydraulique: l’Europe frappée d’imbécillité énergétique ?

05.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

06.

70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine

07.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

01.

Le tabac, ce tabou

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

05.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
pépites > France
Lutte contre le séparatisme
Le CCIF, menacé de dissolution par le gouvernement, annonce s'être auto-dissous
il y a 30 min 35 sec
pépites > Politique
Couac
Castex en marche arrière toute : finalement la "commission indépendante" ne réécrira pas l'article 24 de la loi "sécurité globale"
il y a 1 heure 12 min
light > Media
Esprit Canal
Sébastien Thoen aurait été viré de Canal+ après sa parodie de Pascal Praud pour Winamax
il y a 1 heure 42 min
light > Religion
Archéologie
Un archéologue britannique fouille les décombres d'une maison, située sous un couvent de Nazareth, qu'il croit être celle où le Christ a vécu enfant
il y a 4 heures 30 min
décryptage > High-tech
Usage d'Internet

Nos e-mails sont-ils vraiment une menace pour l'environnement ?

il y a 5 heures 46 min
pépite vidéo > Politique
"Images insoutenables"
Producteur tabassé : Agnès Pannier-Runacher estime que les policiers "ont franchi la ligne rouge"
il y a 6 heures 47 min
décryptage > Justice
Législation

Haine en ligne : à Bruxelles comme à Paris, une réponse législative pas à la hauteur du défi sociétal

il y a 7 heures 2 min
light > Culture
Star
Isabelle Huppert meilleure actrice du monde au XXIe siècle selon le New York Times
il y a 7 heures 34 min
décryptage > Terrorisme
Justice

Procès de l’attentat de Villepinte : l’Iran en ligne de mire

il y a 8 heures 9 min
pépites > International
Petit pas
Donald Trump a déclaré hier qu'il partirait de la Maison Blanche après l'intronisation de son rival mais il aura du mal car il y a eu une "fraude massive"
il y a 8 heures 29 min
pépites > Terrorisme
Justice
Attentat de la rue des Rosiers : la Norvège autorise l'extradition d'un suspect vers la France
il y a 55 min 10 sec
pépites > International
Opération spéciale ?
Iran : un responsable du programme nucléaire aurait été assassiné
il y a 1 heure 23 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand Cédric se veut soutenable et quand Franck prend son pied : c’est l’actualité frimaire des montres
il y a 3 heures 22 min
pépites > Religion
Vatican
Coronavirus : une crise qui révèle ce qu'il y a dans nos coeurs estime le pape dans une longue tribune publiée par le New York Times où il évoque en détail la grave maladie qui l'a touché dans sa jeunesse
il y a 5 heures 11 min
décryptage > Politique
Stratégie de lutte contre le virus

Pour protéger mamie du Covid, le gouvernement veut la pousser dans les orties

il y a 6 heures 21 min
pépites > Politique
Couac
Article 24 : le ministre des Relations avec le Parlement déclare que les députés auront le dernier mot
il y a 7 heures 37 sec
décryptage > France
Appel aux autorités

Dans la peau d’un autiste

il y a 7 heures 25 min
pépites > Politique
Police
Emmanuel Macron aurait été choqué par la vidéo montrant un producteur de musique frappé, et aurait recadré Gérald Darmanin
il y a 7 heures 58 min
décryptage > International
Opérations américaines en Afrique

Un Officier de la CIA mort au combat en Somalie

il y a 8 heures 25 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?
il y a 8 heures 41 min
Ils n’y pensent pas qu’en se rasant

Explosion de l'euro : les entreprises ont déjà commencé à préparer le cataclysme

Publié le 02 décembre 2011
Que se passera-t-il en cas d’éclatement de la zone euro ? Les grandes entreprises tentent de prévoir le scénario, afin de se préparer. Au pire ?
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Que se passera-t-il en cas d’éclatement de la zone euro ? Les grandes entreprises tentent de prévoir le scénario, afin de se préparer. Au pire ?

Deux journalistes du Financial Times se sont entretenus avec "des douzaines de responsables de multinationales". Leur question était simple : "Envisagez-vous la fin de l’euro ?" Et les réponses, dans leur grande majorité, positives. Les dirigeants des grandes entreprises réfléchissent déjà aux conséquences d’une disparition de la monnaie unique, et tentent de l'anticiper.

Pourquoi faire de telles projections ? Les chefs d’entreprise observent depuis plusieurs semaines les dirigeants européens se battre pour tenter de maîtriser la crise des dettes souveraines ou évoquer la sortie de la Grèce de la zone euro (Lire notre article : "L'intransigeance allemande est bien plus dangereuse pour l'euro que la dette grecque !"). Dans ce contexte, ils sont nombreux à estimer qu’il est désormais nécessaire de se préparer contre une éventuelle disparition de la monnaie unique, désormais considérée comme "possible", mais pas encore "probable".

Toutefois, dans les milieux d’affaires, il semble que cette perspective soit de plus en plus envisagée : à la mi-novembre, Reuters montre que sur 250 économistes près de la moitié pense que l’euro telle qu’on la connaît ne survivra pas sous sa forme actuelle.

L’impact d’un tel scénario sur leurs activités serait important : "Si des pays sortent de l’euro, on risque des dévaluations qui vont augmenter de beaucoup le prix des importations", explique Andrew Morgan, président de Diageo Europe.

Et les chefs d’entreprise ne sont pas les seuls à envisager le scénario… A Londres, ce sont les autorités qui évoquent, en termes détournés, la question. Un responsable de l’Autorité des services financiers a par exemple affirmé que les banques britanniques doivent être prêtes à faire face à toutes les possibilités, même les pires.

Le Premier ministre David Cameron évoquait lui aussi le sujet il y a quelques jours. "Ici, hors de l'euro, il faut nous préparer à toutes les éventualités et c'est exactement ce que nous faisons".

Alors face à une telle éventualité, les entreprises testent différentes méthodes pour échapper au scénario catastrophe :

Placer des réserves de monnaie dans des investissements sécurisés et réduire les dépenses qui ne sont pas essentielles : voilà les mesures prises par les entreprises inquiètes. Elles mettent en place des plans pour limiter leurs dépenses, ou alors placent leurs réserves là où elles seront le plus en sécurité, notamment auprès des banques centrales. Le Financial Times évoque l’exemple de Siemens, qui possède sa propre banque depuis plus d'un an, afin de diminuer sa dépendance vis-à-vis des établissement touchés par la crise, et place des fonds auprès de la Banque Centrale Européenne.

De son côté, ICAP, la première société de courtage pour les taux de change et les obligations d’Etat, a déclaré fin novembre qu’elle testait son système de trading afin qu’il résiste à un effondrement de la zone euro. Et elle n’est pas la seule, le dirigeant d’un fond d’investissement qui a voulu rester anonyme a dit à Reuters, qu’une équipe de 20 personnes se consacre entièrement à la gestion de tous les scénarios possibles.

Reste aussi à prendre en compte l’aspect juridique de l’éclatement de la zone euro : s’il se produit, quelles conséquences sur les accords de prêts et les contrats commerciaux transfrontaliers ? Les grandes entreprises sont les premières à se poser ce genre de questions. "La plupart des petites et moyennes entreprises sont peu ou pas du tout préparées, ni financièrement, ni légalement", indique le Financial Times.

Pour Jean-Pisany Ferry, directeur de l’institut Bruegel, après les banquiers c’est au tour des chefs d’entreprise de se préparer à la "rupture". "C’est toujours compliqué de penser l’impensable, et plus encore de le prévoir dans les moindres détails, mais tout acteur rationnel doit en considérer la possibilité."

Ce scénario est-il forcément un scénario catastrophe ? D’après le directeur financier de Volkswagen Autoeuropa, Jürgen Dieter Hoffman, "nous avons fait une première estimation grossière basée sur la sortie du Portugal de la zone euro. Notre conclusion, c’est que l’impact général ne serait pas si négatif pour notre entreprise, puisque nous sommes un groupe qui exporte à travers le monde entier".

En France, en Italie et en Espagne, par contre, on affirme se préparer aux difficultés financières mais pas à la sortie de l’euro. Avec un objectif en tête : ne pas jouer les oiseaux de mauvaise augure.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
rolly36ify
- 01/12/2011 - 13:26
"@ nico de paris"
Giovinezza, giovinezza
Primavera di bellezza...
Della vita sei l'ebrezza....
quesako
- 01/12/2011 - 13:23
Ce ne sont pas des eurosceptiques mais des réalistes !
Plus personne n'en veut vraiment de l'euro : voir Hollande qui fustige la seule possibilité de le sauver, à savoir "dégraisser l'état" comme ont fait les allemands et faire en sorte que le coût du travail en France diminue de 30% pour être compétitif.
Mais ça c'est trop demander au "modèle français"8 On aime mieux faire ressurgir Bismarck, mais attendez, bientôt on reparlera d'Hitler !
Bravo le PS
nico de paris
- 01/12/2011 - 10:59
Et alors !!!
Si l'euro explose (in chalalalallalala) de la Chine à Londres en passant par New York ce sera le bordel !!!

Et tant mieux si ça peut éliminer les "démocraties" européennes !!!

Avanti Fascisti !!!