En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Comment les Émirats arabes unis sont devenus curieusement le partenaire économique et commercial incontournable de Damas

02.

Consommation de drogue : ces effets secondaires jamais vus auparavant provoqués par la crise du Coronavirus

03.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

04.

Nouvel espoir dans le traitement du cancer : un nouveau traitement stoppe le développement des tumeurs

05.

Non, Mélenchon n'en veut pas qu'aux Juifs : il ne supporte pas non plus les "blonds aux yeux bleus" !

06.

Une nouvelle étude montre que si, l'argent fait bien le bonheur...(et de plus en plus)

07.

Villes vertes : mais que se passe-t-il dans la tête de ces cadres qui votent contre leurs propres modes de vie ?

01.

Les Vikings nous ont envahis et colonisés au IXe siècle ! Nous exigeons donc que le Danemark, la Norvège, la Suède et l’Islande se repentent

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

"Tuez Sarkozy !". On ignore encore qui a donné l’ordre mais le Parquet National Financier s’est chargé de son exécution

04.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

05.

L'éolien peut-il être une alternative verte crédible au nucléaire ?

06.

Cet espoir dans la lutte contre la Covid-19 qui se cache dans des études soviétiques vieilles de plusieurs décennies

01.

Municipales : mais que cache donc l’étonnante schizophrénie des Français entre élections locales et nationales ?

02.

"Tuez Sarkozy !". On ignore encore qui a donné l’ordre mais le Parquet National Financier s’est chargé de son exécution

03.

Arsène Lupin était noir ! La preuve : il va être joué par Omar Sy

04.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

05.

Désordres publics : la lourde facture des dérives de la lutte contre le racisme et les violences dans la police

06.

Affaire Fillon : François Fillon est condamné à 5 ans de prison, dont 3 avec sursis, et Penelope Fillon à 3 ans de prison avec sursis

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les records de l'histoire" de Stéphane Bern : récréation idéale pour l'été, pour parcourir l'histoire en s'amusant

il y a 4 heures 51 min
pépite vidéo > Politique
Emotion à Matignon
Retrouvez l'intégralité de la passation de pouvoir entre Edouard Philippe et Jean Castex
il y a 8 heures 2 min
pépites > Justice
Plaintes
Covid-19 : une enquête judiciaire va être ouverte contre Edouard Philippe, Agnès Buzyn et Olivier Véran
il y a 9 heures 3 min
décryptage > Politique
Nouveau chemin cherche destination

Jean Castex Premier ministre : une nomination très habile... Mais l’habileté peut-elle suffire ?

il y a 11 heures 17 min
décryptage > Environnement
"Vague verte"

Tous écolos… ou soumis à lavage de cerveau intensif ?

il y a 13 heures 49 min
pépites > Politique
"Monsieur déconfinement"
Remaniement : Jean Castex est le nouveau Premier ministre et remplace Edouard Philippe à Matignon
il y a 14 heures 51 min
décryptage > Société
Addicts

Consommation de drogue : ces effets secondaires jamais vus auparavant provoqués par la crise du Coronavirus

il y a 16 heures 7 min
décryptage > Santé
Berzosertib

Nouvel espoir dans le traitement du cancer : un nouveau traitement stoppe le développement des tumeurs

il y a 17 heures 21 min
pépites > Politique
Nouvelle étape
Remaniement : le gouvernement d'Edouard Philippe démissionne
il y a 18 heures 3 min
décryptage > International
Président à vie ?

Ce que s'est vraiment offert Vladimir Poutine avec son référendum et ses 16 années de pouvoir supplémentaires

il y a 18 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La sentence" de John Grisham : un thriller qui maintient sous pression

il y a 5 heures 6 min
pépites > Politique
Equipe renforcée
Mairie de Paris : Anne Hidalgo décide de s’entourer d’une équipe de 37 adjoints
il y a 8 heures 28 min
pépites > Politique
Premier ministre
Jean Castex "mesure l'immensité de la tâche" qui l'attend à Matignon
il y a 10 heures 26 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand la lumière anime les heures et quand le bleu se veut marine : c’est l’actualité estivale des montres
il y a 12 heures 37 min
décryptage > Science
Sondage

93% des Français gardent leur confiance pour les scientifiques après le Coronavirus

il y a 14 heures 29 min
décryptage > Environnement
Macron veut un référendum sur le climat

La question sera sans doute : "Voulez-vous qu’on mette les villes à la campagne car l’air y est plus pur ?"

il y a 15 heures 47 min
décryptage > Société
épanouissement

Une nouvelle étude montre que si, l'argent fait bien le bonheur...(et de plus en plus)

il y a 16 heures 28 min
décryptage > Société
Névrose de la culpabilité

Villes vertes : mais que se passe-t-il dans la tête de ces cadres qui votent contre leurs propres modes de vie ?

il y a 17 heures 40 min
décryptage > Politique
Remaniement

Emmanuel Macron : il faut que tout change pour que rien ne change (sauf le Premier ministre ?)

il y a 18 heures 29 min
décryptage > Environnement
Misanthropes et libertophobes

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

il y a 18 heures 47 min
© Reuters
© Reuters
Bonnes feuilles

"Les déserteurs de Dieu" : pourquoi de plus en plus de jeunes s’arrachent de leur milieu ultra-orthodoxe

Publié le 28 septembre 2015
On les appelle les « sortants vers la question », ces hommes et ces femmes issus des milieux utra-orthodoxes israéliens qui, un jour, décident de rejoindre la vie laïque. Ce choix douloureux les plonge dans un univers inconnu où ils sont coupés de leur famille, souvent sans ressources et sans éducation autre que religieuse. Là d’où ils viennent, la vie est réglée de façon précise et immuable, soumise à une loi implacable mais rassurante. Là où ils vont, ils sont seuls face à eux-mêmes. Extrait de "Les déserteurs de Dieu", de Florence Heymann, publié chez Grasset (2/2).
Florence Heymann
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Florence Heymann est anthropologue, chercheur au CNRS, en poste au Centre de recherche français à Jérusalem. Elle a publié Le Crépuscule des lieux. Identités juives de Czernowitz (Stock 2003, Prix Wizo 2004) et, avec Dominique Bourel, une édition des...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
On les appelle les « sortants vers la question », ces hommes et ces femmes issus des milieux utra-orthodoxes israéliens qui, un jour, décident de rejoindre la vie laïque. Ce choix douloureux les plonge dans un univers inconnu où ils sont coupés de leur famille, souvent sans ressources et sans éducation autre que religieuse. Là d’où ils viennent, la vie est réglée de façon précise et immuable, soumise à une loi implacable mais rassurante. Là où ils vont, ils sont seuls face à eux-mêmes. Extrait de "Les déserteurs de Dieu", de Florence Heymann, publié chez Grasset (2/2).

Les abandons du monde ultra- orthodoxe sont à relier à ses évolutions internes. Sa démographie exponentielle provoque toujours plus de contacts avec le monde exté- rieur. Les jeunes ultra- orthodoxes américains ou euro- péens, venus étudier quelques années dans les yeshivas israéliennes, moins ghettoïsés que leurs camarades israé- liens, leur entrouvrent des fenêtres sur le monde envi- ronnant, la société de consommation et la culture de loisirs. Enfin, et peut- être surtout, les téléphones por- tables, les ordinateurs et Internet aident à décloisonner et à ouvrir des brèches dans ce monde insularisé, per- mettant le franchissement des frontières sociales et les transgressions qui l’accompagnent2. Les défis drastiques posés à la société ultra- orthodoxe par les nouvelles tech- nologies provoquent en réaction une guerre sans merci menée pour les combattre. Une petite plaquette inti- tulée « Shoah !!! » distribuée il y a quelques mois aux mères de Méa Shéarim, le plus ancien quartier ultra- orthodoxe de Jérusalem, leur conseillait, si elles attra- paient leur enfant à utiliser un Smartphone ou à surfer sur Internet, de l’égorger ou encore de lui planter des clous dans les yeux. J’ose espérer que, même dans les familles les plus obscurantistes, ces conseils n’ont pas été suivis à la lettre !

>>>>>>>>>>>> A lire également :  Les déserteurs de Dieu, témoignages de ces ultra-orthodoxes qui sortent du ghetto : "ce mode de vie ne laisse pas une minute pour penser"

 

Les ultra- orthodoxes gagnent peut- être des batailles, mais il est évident qu’ils ont perdu la guerre contre ces nouveaux modes de communication. De fait, à l’exception des secteurs les plus extrêmes, plus de la moitié des foyers religieux sont équipés d’un ordinateur, même si, pour certains, Internet est régulé par des fournis- seurs d’accès cashers, qui censurent tout contenu non conforme. Quant aux familles qui ne possèdent pas d’or- dinateur, leurs membres peuplent les cybercafés du pays. Pour Amir, un sortant, « l’Internet décompose tout le sentiment tribal. Il crée de nouveaux clans, mais libres. Il donne au citoyen ce que la télévision lui a pris. C’est comme la caverne de Platon où celui qui a vu le monde dira aux autres : Sortez ! »

Qui peut vivre aujourd’hui sans ordinateur, sans Smartphone ou sans tablette ? Les téléphones cashers, des appareils munis d’une carte Sim spéciale et de numéros repérables, dépourvus d’Internet et d’appareil photo, n’autorisant ni messages, ni SMS, ont ainsi été inventés pour tenter de maintenir un strict contrôle social interne. Surfer sur le Net a d’ailleurs provoqué la mise à la rue de nombre de sortants. Reouven, un adepte de la cour hassidique de Reb Arelah, une com- munauté particulièrement extrémiste de Méa Shéarim, a été chassé de la maison familiale après qu’un voisin l’avait surpris en passant devant un café Internet :

Quand je suis rentré à la maison, mon père m’a frappé et m’a traité d’idolâtre. Il m’a accusé d’avoir été contaminé par le monde extérieur. Pour lui, j’allais attirer la disgrâce sur toute la famille. Cela m’a fait réa- liser que je voulais partir et tout quitter. J’ai traîné dans les rues jusqu’à ce que je sois recueilli par les services de la municipalité qui m’ont hébergé quelques jours dans un abri d’urgence. Aujourd’hui, je surfe régulièrement sur le Net et j’y ai même fait des rencontres, masculines et féminines.

Il est quasiment impossible de donner des statistiques fiables sur le phénomène des sortants, même si Yardena Schwartz avance dans un article récent du journal Haaretz que, selon le Bureau central des statistiques, il y aurait environ 12 500 hommes et femmes entre vingt et qua- rante ans qui ont quitté la communauté ultra- orthodoxe. Pour 2014 uniquement, ils seraient plus de 1 300.

Extrait de "Les déserteurs de Dieu - Ces ultra-orthodoxes qui sortent du ghetto", de Florence Heymann, publié chez Grasset, 2015. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
Florence Heymann, Grasset
Thématiques :
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Benoit 2011
- 27/09/2015 - 10:26
Orthodoxes de tous les pays unissez-vous !
A mon avis l'iconographe d'Atlantico a voulu faire oecuménique......
Deudeuche
- 27/09/2015 - 09:29
Photo photo photo
Un chapeau à 45 % et des boucles tombantes; oui, mais pas des prêtres ORTHODOXES; la culture générale fout le camp à ATLANTICO.
cloette
- 27/09/2015 - 08:31
L'article
est peut- être valable également pour les orthodoxes chretiens de la photo ?