En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et cette pancarte vous la trouvez grotesque, inappropriée ou simplement abjecte ?

02.

Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

05.

Contorsionnisme : à trop trianguler, Mélenchon perd (littéralement) la Baraka

06.

Professeur décapité : des élèves et des parents d'élèves ont été complices de l'assassin

07.

La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

06.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
pépites > Politique
"Les actions s'intensifieront"
Lutte contre l'islamisme : Emmanuel Macron annonce la dissolution du collectif "Cheikh Yassine" et s'engage à "intensifier" les actions
il y a 5 heures 48 min
décryptage > France
Frivolités de banlieue

Et cette pancarte vous la trouvez grotesque, inappropriée ou simplement abjecte ?

il y a 8 heures 13 min
pépites > Education
Fléau de la haine en ligne
Les collègues de Samuel Paty expriment leur "vive inquiétude face à l'impact des réseaux sociaux"
il y a 9 heures 26 min
pépites > France
Ampleur de la catastrophe
Alpes-Maritimes : les dégâts des crues ont été évalués à 210 millions d'euros par les assurances
il y a 11 heures 13 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Yoga" d'Emmanuel Carrère : une leçon de vie, la liberté a un prix

il y a 12 heures 3 min
light > Science
Anatomie
Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête
il y a 13 heures 2 min
light > High-tech
Espionnage
Des diplomates et des agents secrets américains critiquent l'administration Trump qui ne réagit pas aux attaques qu'ils subissent dans des postes diplomatiques à l'étranger
il y a 13 heures 46 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Le père d'une élève du collège de Conflans-Sainte-Honorine et un militant islamiste auraient été en contact avec le jeune tchétchène qui avait annoncé sa volonté d'agir
il y a 14 heures 17 min
light > Science
Paquebot
Un projet de récupération de la radio du Titanic pour l'exposer provoque une bataille juridique
il y a 14 heures 41 min
light > Economie
Taxes
La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans
il y a 15 heures 16 min
light > Culture
Mea Culpa
Covid-19 : Nicolas Bedos reconnaît avoir écrit un texte "excessif et maladroit"
il y a 7 heures 50 min
décryptage > Justice
Justice

Abliazov, un délinquant financier dissimulé derrière le statut de réfugié politique ?

il y a 8 heures 37 min
pépites > France
Emotion
L'hommage national à Samuel Paty se déroulera dans la cour de la Sorbonne ce mercredi
il y a 10 heures 38 min
pépites > France
Seine-Saint-Denis
Emmanuel Macron en déplacement à Bobigny ce mardi pour faire le bilan de la lutte contre l'islamisme
il y a 11 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Amérique n'existe pas" d’après "Histoires enfantines", de Peter Bichsel : la candeur du regard, le vertige du langage

il y a 12 heures 18 min
décryptage > Culture
Polémique à Hollywood

L'actrice Gal Gadot peut-elle interpréter Cléopâtre ?

il y a 13 heures 41 min
pépite vidéo > Santé
"Célébrer Noël correctement"
Coronavirus : l'Irlande et le Pays de Galles décident de reconfiner
il y a 14 heures 3 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Contorsionnisme : à trop trianguler, Mélenchon perd (littéralement) la Baraka
il y a 14 heures 35 min
décryptage > Environnement
Objectifs

Emissions de carbone : la Chine se décide enfin à faire payer ses pollueurs

il y a 14 heures 47 min
décryptage > Santé
Bienfaits

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

il y a 15 heures 17 min
Top secret

Le vrai (et invraisemblable) coût du sauvetage des banques américaines

Publié le 30 novembre 2011
Elles ont réalisé plus de 13 milliards de dollars de profit grâce à des "prêts d’urgence" accordés par la Réserve fédérale américaine, et jusque là tenus secrets.
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Elles ont réalisé plus de 13 milliards de dollars de profit grâce à des "prêts d’urgence" accordés par la Réserve fédérale américaine, et jusque là tenus secrets.

C'est un énorme pavé lâché dans la mare. Dimanche 27 novembre, le site d'actualité Bloomberg a révélé que les banques américaines sauvées par la Réserve fédérale (Fed) ont réalisé plus de 13 milliards de dollars de profit grâce à la politique d’abaissement des taux directeurs pratiquée par la banque centrale américaine à partir d’août 2007. C'est ce que révèle un document de plus de 29 000 pages de données, jusqu'alors restées confidentielles, publié par la Fed.

On y apprend que le "plan de sauvetage", mis en place par la Fed, avait notamment pour objectif de distribuer une grande quantité de "prêts d’urgence" afin d'aider les banques à reconstituer leurs stocks de capitaux. Jusqu'à présent, la Fed n'a indiqué à personne quelles étaient les banques en difficulté qui ont eu besoin, en tout, de 1,2 trillion de dollars au 5 décembre 2008. De leur côté, les banquiers se sont bien gardés d'évoquer qu'ils avaient englouti des dizaines de milliards de dollars en prêts d'urgence, alors qu'ils tentaient de rassurer les investisseurs, en les assurant de la bonne santé de leurs entreprises.

 A titre d'exemple, le 26 novembre 2008, le directeur exécutif de la Bank of America, Kenneth D. Lewis, a écrit un courrier à ses actionnaires, leur assurant qu'il dirigeait  "l'une des banques les plus solides du monde ." Il oubliait juste de préciser que sa banque venait de recevoir 86 milliards de dollars de la banque centrale.

Toute l'histoire aurait dû rester secrète. L'importance des prêts accordés aux banques a été mise à jour à l'issue d’un procès gagné par le groupe financier Bloomberg LP contre la Fed et l’association Clearing House (LLC). L'enjeu de ce procès était justement de forcer la Fed à faire éclater au grand jour les détails de ce plan.

En mars 2009, la banque centrale a confié 7,77 trillions de dollars aux banques pour sauver le système financier. C'est plus de la moitié de la valeur de ce les États-Unis ont produit cette année. Les six plus grosses banques américaines (JP Morgan, Bank of America, Citigroup, WFC, Goldman Sachs et Morgan Stanley) ont donc reçu pas moins de 460 milliards de dollars de la Réserve fédérale, en plus des 160 milliards prévus par le plan Paulson. 

Pour William B. English, directeur du département des affaires monétaires de la Fed, ces prêts n'ont pas bénéficié aux seules banques : ils ont surtout permis d'éviter un effet dominos qui aurait conduit à l'explosion économique du pays. "Soutenir la stabilité des marchés financiers pendant les périodes de tensions extrêmes est une fonction essentielle des banques centrales. Ces prêts ont permis d’empêcher un effondrement du système financier et de maintenir l’afflux du crédit pour les familles et les entreprises américaines", justifie-t-il.

Une raison qui peut être entendue. Mais dans ce cas, pourquoi ne pas avoir rendu rapidement publiques ces opérations ? C'est ce que font valoir de nombreux hommes politiques américains. "La Fed doit pouvoir être indépendante quand elle mène une politique monétaire hautement technique, mais quand elle met en jeu les ressources des contribuables, nous avons besoin de transparence et de responsabilité", déclare Richard Shelby, sénateur de l’État d’Alabama.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
sanglier intrépide
- 02/12/2011 - 15:53
Avec ce fric je me payerais des vacances au soleil
Sinon à part ça la Corne de l'Afrique crève la dalle mais ces trillions de dollars ne sont pas pour eux.
Lepongiste
- 01/12/2011 - 07:37
NO COMMENT !!
C'est tellement énorme !
fms
- 30/11/2011 - 13:27
incroyable...
l'état américain a engagé ces sommes colossales sans contrôle politique pour soutenir son économie, et en plus, les banques d'affaires à l'origine de la crise immobilière et financière ont fait des bénéfices sur leur sauvetage !
Quel crédit accorder aux banquiers maintenant ?