En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

04.

Coronavirus : l’après crise sera violente

05.

Corona, le virus qui rendait les humoristes moins drôles et les célébrités lourdingues

06.

Chloroquine : Didier Raoult revient sur ses travaux, les prouesses réalisées en Chine et sur la situation de la crise sanitaire dans un entretien à Radio Classique

07.

Regardez bien cette caricature : elle est abjecte !

01.

Economie mondiale : une année de négociations

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Boussole" de Mathias Enard : un livre d’une érudition éblouissante

il y a 1 heure 3 min
pépites > International
Bataille de chiffres
Coronavirus : les autorités américaines estiment que la Chine a menti sur le nombre de morts et falsifié les chiffres
il y a 1 heure 44 min
pépites > Economie
Nouvelles demandes
Les Etats-Unis comptabilisent désormais 6,6 millions de chômeurs de plus en une semaine
il y a 3 heures 30 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
La droite réfléchit à sa stratégie de rebond, Valeurs Actuelles l’enfonce (en même temps que les autres); Marine Le Pen surfe sur la colère des réseaux sociaux, le gouvernement balance sur elle; Tracer sans fliquer ?; Tensions sur l’approvisionnement
il y a 4 heures 55 min
pépite vidéo > Politique
Scénarios du déconfinement
Mission d’information : retrouvez l’intégralité de l’audition d’Edouard Philippe et d’Olivier Véran
il y a 6 heures 2 min
décryptage > Défense
Soutien

Covid-19 : la garde nationale aux abonnés absents

il y a 7 heures 29 min
décryptage > Media
Candidats

France Télévisions : la bataille pour la présidence de l’audiovisuel public se lance (timidement)

il y a 8 heures 7 min
décryptage > Economie
Cicatrices

Coronavirus : l’après crise sera violente

il y a 8 heures 39 min
décryptage > Politique
Des habits neufs

Et Emmanuel Macron endossa la marinière Armor Lux d'Arnaud Montebourg !

il y a 9 heures 20 min
décryptage > Politique
Atout majeur

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

il y a 9 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le grand écart, Chronique d’une démocratie fragmentée" de Pascal Perrineau : une analyse en profondeur des revendications et colères sociales

il y a 1 heure 18 min
pépites > Défense
Ennemi invisible
Opération Barkhane : quatre soldats français ont été contaminés par le coronavirus
il y a 3 heures 3 min
pépites > Europe
"Mea Culpa"
Coronavirus : la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, s'excuse auprès de l'Italie
il y a 4 heures 34 min
pépites > Santé
Chiffres inquiétants
Covid-19 : 570 décès auraient déjà été enregistrés dans les Ehpad depuis le début de l'épidémie dans le Grand Est
il y a 5 heures 26 min
décryptage > International
Cavalier seul ?

Pétrole : l’Arabie saoudite contribue à l’effondrement de l’économie mondiale

il y a 7 heures 13 min
décryptage > International
Cité de Dieu

Brésil : les gangs remplacent l’Etat

il y a 7 heures 54 min
décryptage > Société
Confinement

Inquiétudes sur le monde qui vient

il y a 8 heures 21 min
décryptage > Politique
Brouillage sur la ligne

Rhétorique officielle et officieuse au temps du corona

il y a 9 heures 2 min
décryptage > People
Miroir des réseaux sociaux

Corona, le virus qui rendait les humoristes moins drôles et les célébrités lourdingues

il y a 9 heures 30 min
décryptage > Europe
Solidarité européenne ?

Euro-panique ? L’Europe du Sud montre les dents, l’Europe du Nord tente de déminer, Bruxelles menace

il y a 10 heures 15 min
© wikipédia
Le gouvernement table sur une hausse de 4,9% de l’investissement dans les entreprises pour 2016, contre 2,5% pour 2015.
© wikipédia
Le gouvernement table sur une hausse de 4,9% de l’investissement dans les entreprises pour 2016, contre 2,5% pour 2015.
Les bons comptes font les bons amis

François Asselin – CGPME : "Les patrons sont prêts à entendre que le gouvernement n’a pas les moyens de ses ambitions"

Publié le 17 septembre 2015
Bercy a confirmé mercredi 16 septembre le report des allègements de charges pour les entreprises bénéficiaires du CICE. Dans le même temps, il annonce une série de prévisions sur lesquelles sera construit le budget 2016. Le président de la CGPME met en garde le gouvernement et l'incite à mettre en place des réformes structurelles pour maintenir la compétitivité des entreprises.
François Asselin est chef d'entreprise et président de la CGPME, la Confédération générale du patronat des petites et moyennes entreprise.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Asselin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Asselin est chef d'entreprise et président de la CGPME, la Confédération générale du patronat des petites et moyennes entreprise.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bercy a confirmé mercredi 16 septembre le report des allègements de charges pour les entreprises bénéficiaires du CICE. Dans le même temps, il annonce une série de prévisions sur lesquelles sera construit le budget 2016. Le président de la CGPME met en garde le gouvernement et l'incite à mettre en place des réformes structurelles pour maintenir la compétitivité des entreprises.

Atlantico.fr : Michel Sapin a annoncé mercredi le report de trois mois des allègements de charges salariales dans le cadre du CICE, prévues initialement au 1er janvier 2016. Votre réaction ?

François Asselin : Quand un chef d’entreprise annonce à son client, la veille de la livraison, qu’il sera livré trois mois plus tard, le client commence à avoir des doutes sur la capacité que peut avoir ce chef d’entreprise à tenir ses engagements. C'est exactement ce qui se produit avec cette annonce. Nous ne remettons pas en cause le cap fixé avec ce pacte de responsabilité, on regrette simplement ce coup de canif dans la confiance. On est, de plus, en droit de se demander quelle sera la prochaine surprise. N’oublions pas qu’entre 2014 et 2017, l'État a augmenté de 39,7 milliards d’euros les charges sur les entreprises et que le pacte de responsabilité, à fin 2017, représentera 40 milliards d’euros d’allègement. On vient donc simplement compenser ce que les entreprises ont subi en 4 ans, ce n’est pas assez, seulement la moitié du chemin est parcouru.

Ce décalage dans le temps va permettre de financer des incitations à l’investissement pour les TPE et les PME, n’est-ce pas finalement un mal pour un bien ?

Si à l’époque de ces annonces, on nous avait clairement indiqué que ces mesures étaient conditionnées au report d’autres annonces et d’autres mesures, autrement dit un système de vases communicants, le gouvernement aurait du avoir l’honnêteté intellectuelle de le dire. Nous ne sommes pas des chasseurs de primes, les chefs d’entreprise sont prêts à entendre que le gouvernement n’a pas les moyens de ses ambitions, encore faut-il l’expliquer nettement. Sur ces 15 dernières années, les entreprises françaises ont perdu de la marge comparativement aux entreprises étrangères. Nos entreprises, même en intégrant dans leur modèle économique ces mécanismes, sont aujourd’hui plus fragilisées dans leurs investissements.

Quel bilan faites-vous du CICE ?

C’est un excellent mécanisme pour une entreprise qui a un fort taux de main d’œuvre. Sans le CICE, beaucoup d’entreprises auraient mis la clé sous la porte car ce système permet de rester juste au-dessus de la ligne de flottaison. Rappelons que le CICE est arrivé à un moment où le tissu économique français comptait une moyenne annuelle de 63.000 défaillances d’entreprises, un chiffre considérable. On peut clairement dire que la mise en place du CICE a sauvé des entreprises. Ceci étant, cela ne règle pas tout car le grand enjeu aujourd’hui c’est de gérer la sortie du pacte de responsabilité après 2017 dans la mesure où les entrepreneurs qui en bénéficient l'ont intégré dans leur modèle économique.

Bercy a également indiqué que le Budget 2016 serait construit sur une hypothèse de croissance de 1,5%. Cela vous parait-il réaliste ?

La prévision parait réaliste à condition que les éléments qui "entourent" la zone euro, ce fameux "alignement des planètes", puisse se maintenir ainsi. Cependant, ce ne doit pas être un prétexte pour s’affranchir des réformes structurelles que ce soit sur le marché du travail ou sur ces grands déséquilibres entre la sphère publique et le secteur marchand, le créateur de la richesse. Rappelons qu’en 2014, la France détenait le triste record européen du pourcentage de la dépense publique dans le PIB à 57%. Nous avons besoin d’actions courageuses, reste à savoir si le gouvernement est prêt à aller de l’avant sur ces sujets d’ici 2017.

Le gouvernement table sur une hausse de 4,9% de l’investissement dans les entreprises pour 2016, contre 2,5% pour 2015. Au vu de cet écart, le chiffre vous parait-il crédible ?

Notons, que l’on part de très bas pour cette année car l’investissement dans les entreprises s’est érodé depuis 2008. Je pense que les effets du pacte de responsabilité commencent, petit à petit, à produire leurs fruits et, de fait, ce chiffre parait totalement atteignable. D’une part, nous avons un tissu économique fragile, donc le temps que les entreprises se refassent une petite santé, l’inertie est forcement plus importante. D’autre part, nous avons de vraies freins à l’embauche, et le chef d’entreprise attend d’avoir un carnet de commandes solide avant de réinvestir et ce, plus que s’il était dans un autre pays.

A la lecture des cette série d’indicateurs, quelle est votre lecture globale de la conjoncture ?

Nous avons, depuis deux ans, le bénéfice de conditions extérieures qui sont extraordinaires, même si nous n’y sommes pour rien. Pour les entreprises qui exportent en zone dollar, elles n’ont jamais été aussi bien positionnées avec la parité. Pour les entreprises qui ont des projets d’investissements, les possibilités d’obtenir des liquidités sont nombreuses. Pour les entreprises qui consomment de l’énergie, le pétrole est très attractif. Malgré cela, on patine encore. La vraie question qui se pose, c’est de savoir à quel moment les gouvernements qui se succèdent décideront d’entamer des réformes structurelles. Si nous ne faisons rien, l’Histoire retiendra que nous avons manqué de courage alors que nous savions tous parfaitement ce qu’il fallait faire.

Propos recueillis par Julien Gagliardi

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

04.

Coronavirus : l’après crise sera violente

05.

Corona, le virus qui rendait les humoristes moins drôles et les célébrités lourdingues

06.

Chloroquine : Didier Raoult revient sur ses travaux, les prouesses réalisées en Chine et sur la situation de la crise sanitaire dans un entretien à Radio Classique

07.

Regardez bien cette caricature : elle est abjecte !

01.

Economie mondiale : une année de négociations

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires