En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

02.

Le management vertical a tendance à fatiguer de plus en plus les salariés

03.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

04.

Alerte mondiale : cette déconnexion croissante (et inquiétante) de l’économie réelle et des marchés financiers

05.

Grève à la RATP : le métro parisien a été déserté par les utilisateurs

06.

La France est-elle menacée par des attaques "non-attribuables" comme en a connues l’Arabie saoudite sur ses champs de pétrole ?

07.

Jerôme Fourquet mesure l'empreinte grandissante de l'Islam sur le quotidien; Valeurs Actuelles tente de mesurer le lien entre fraude sociale et immigration; Chez LR on ne veut pas de primaire ouverte (sauf Retailleau); Chez LREM on redoute les municipales

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

03.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

04.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

05.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

06.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

Marine Le Pen : retour aux fondamentaux (et au plafond de verre)

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Justice
Japon
Fukushima : trois anciens dirigeants de Tepco ont été acquittés
il y a 13 heures 37 min
pépites > Environnement
Emploi du temps
Ségolène Royal, ambassadrice des pôles, n'aurait pas assisté aux réunions du Conseil de l'Arctique
il y a 14 heures 27 min
light > Justice
Butin important
Les propriétaires du château de Vaux-le-Vicomte ont été séquestrés
il y a 16 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"LECTURES D'ETE": Notre sélection des meilleurs livres des 10 derniers mois, "L'amour est aveugle" de William Boyd

il y a 17 heures 31 min
pépites > Politique
Victoire ?
Procès de Jean-Luc Mélenchon : le renvoi du parquet a été refusé
il y a 18 heures 21 min
décryptage > Sport
LDC

PSG - REAL : 3 - 0 Sans ses stars mais avec un Idrissa Gueye impérial, Paris surclasse le Real de Zidane

il y a 21 heures 9 min
décryptage > Economie
Vie professionnelle

Le management vertical a tendance à fatiguer de plus en plus les salariés

il y a 21 heures 42 min
décryptage > France
Riposte

Recrudescence des mites mangeuses de vêtements à cause des fibres naturelles et du lavage à basse température

il y a 22 heures 14 min
décryptage > Politique
Langue de bois s'abstenir

Une étude des universités de Harvard et de Berkeley démontre qu’en politique les propos clivants et politiquement incorrects paient

il y a 22 heures 49 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Alerte mondiale : cette déconnexion croissante (et inquiétante) de l’économie réelle et des marchés financiers

il y a 23 heures 28 min
pépites > International
Tunisie
Mort de l'ancien président tunisien Ben Ali
il y a 14 heures 4 min
light > Société
Vocation
Traverser la rue pour trouver un emploi : la nouvelle vie de Jonathan
il y a 15 heures 15 min
pépite vidéo > International
Campagne
"Blackface" : Justin Trudeau présente ses excuses après la diffusion d'une photo polémique
il y a 17 heures 6 min
pépites > Santé
Mesures
Un rapport parlementaire dévoile la prise en charge "catastrophique" des patients en psychiatrie
il y a 17 heures 42 min
décryptage > High-tech
Le monde d’après Snowden

Mémoires de Snowden : mais où en est-on de la surveillance mondiale à l’heure actuelle ?

il y a 20 heures 38 min
décryptage > Santé
Santé

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

il y a 21 heures 18 min
décryptage > Economie
Epargne

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

il y a 22 heures 1 min
décryptage > Politique
Évaporation du domaine de la lutte

L’autre gros problème de Jean-Luc Mélenchon

il y a 22 heures 33 min
décryptage > Défense
La guerre à l’heure des ennemis non identifiés

La France est-elle menacée par des attaques "non-attribuables" comme en a connues l’Arabie saoudite sur ses champs de pétrole ?

il y a 23 heures 5 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Jerôme Fourquet mesure l'empreinte grandissante de l'Islam sur le quotidien; Valeurs Actuelles tente de mesurer le lien entre fraude sociale et immigration; Chez LR on ne veut pas de primaire ouverte (sauf Retailleau); Chez LREM on redoute les municipales
il y a 23 heures 39 min
© Capture d'écran /www.dailymail.co.uk
Plus de 4 000 Européens ont quitté leur pays pour rejoindre la Syrie ou l'Irak.
© Capture d'écran /www.dailymail.co.uk
Plus de 4 000 Européens ont quitté leur pays pour rejoindre la Syrie ou l'Irak.
Ça s'en va et ça revient...

Ce que deviennent les combattants de l’Etat islamique qui rentrent en Occident

Publié le 07 septembre 2015
En tout, ce sont plus de 4 000 Européens qui ont quitté leur pays pour rejoindre la Syrie ou l'Irak. Parmi eux, plus d'un millier sont rentrés dans l'optique de retrouver une vie "normale".
Alain Rodier, ancien officier supérieur au sein des services de renseignement français, est directeur adjoint du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R). Il est particulièrement chargé de suivre le terrorisme d’origine islamique et la...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Rodier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Rodier, ancien officier supérieur au sein des services de renseignement français, est directeur adjoint du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R). Il est particulièrement chargé de suivre le terrorisme d’origine islamique et la...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En tout, ce sont plus de 4 000 Européens qui ont quitté leur pays pour rejoindre la Syrie ou l'Irak. Parmi eux, plus d'un millier sont rentrés dans l'optique de retrouver une vie "normale".

Atlantico : Que deviennent ces combattants européens de l'EI qui reviennent ? Quels sont leurs profils ? Que font-ils en rentrant ?

Alain Rodier : Tout d’abord, bien que les chiffres semblent élevés, il faut savoir que s’il est relativement facile de rejoindre la Syrie, le retour est beaucoup plus problématique. A savoir que les groupes salafistes-djihadistes -et tout particulièrement Daesh- ne laissent pas repartir les volontaires étrangers. La méthode est simple : leurs papiers d’identité sont confisqués à l’arrivée et les ressortissants étrangers (surtout les Européens) font l’objet d’une surveillance permanente. Par exemple, à Raqqa, la « capitale » de l’Etat Islamique, il leur est interdit de communiquer avec l’extérieur en dehors des quelques cybercafés qui sont désormais surveillés. Il est facile d’en déduire que les communications et autres messages que peuvent recevoir les membres des familles et les amis des volontaires étrangers partis en Syrie passent par le filtre de la censure de l’EI. En décembre 2014, une centaine de volontaires étrangers qui souhaitaient abandonner le combat auraient été exécutés pour « espionnage ». Les djihadistes de la région accueillent bien les volontaires arabes et du Caucase voire d’Extrême-Orient mais se méfient de ceux qui viennent d’Occident en général et d’Europe en particulier.

Ceux qui parviennent à rentrer et qui sont repérés par les forces de sécurité sont débriefés. En France, c’est la DGSI qui est chargée de cette mission. Le but est de connaître les activités que les intéressés ont pu avoir en Syrie, s’ils ont eu des relations avec des groupes terroristes (ce qui permet de les inculper pour « association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste ») et quel rôle exact ils ont tenu. Il est curieux de constater que si l’on prend l’ensemble des déclarations, aucun n’a participé directement aux combats mais presque tous ont fait la cuisine et le ménage. Donc, parmi les volontaires étrangers, il n'y aurait que des cuisiniers, pas de combattants !

Il est très difficile pour les enquêteurs de définir quels sont vraiment les « désabusés » qui, partis pour soi-disant participer à l’« aide humanitaire » se sont retrouvés à faire le coup de feu. Leur prise en charge est, de l’aveu même des autorités, extrêmement lourde et la réhabilitation problématique.

Enfin, il y a de véritables psychopathes qui ont trouvé dans le djihad la justification « morale » à leurs pulsions meurtrières. Eux sont souvent considérés comme irrécupérables. Ils étaient déjà des meurtriers en puissance.

Le problème réside dans le fait que dans les pays démocratiques, pour juger et condamner un suspect, il faut avoir des preuves recevables par un tribunal. Généralement, elles manquent cruellement (d’autant que les avocats se font un devoir de les rendre récusables lorsqu’ils repèrent le moindre vice de procédure). Le résultat est que très peu de returnees comme ils sont appelés en Grande Bretagne, ont été condamnés en Europe (à ma connaissance, un seul en France et moins d’une dizaine pour toute l’Europe). Aujourd’hui, les quelques 130 procédures judiciaires engagées pour des faits ayant trait au terrorisme d’origine islamique mettent en cause 660 détenus dont très peu sont des returnees. De plus, les juges d’application des peines s’opposent souvent au parquet antiterroriste et remettent des prévenus en liberté, certes sous le régime du contrôle judiciaire. En effet, dans de nombreux cas, l’application stricte du Droit qui est la base de notre système juridique, ne permet pas de garder bien longtemps un individu en détention si les charges retenues contre lui sont estimées insuffisantes. Sur les 220 Français interpellés à leur retour dans la mère Patrie, combien sont derrière les barreaux ?

Constate t-on un passage à l'acte plus fréquent de ce genre de profil ? Les hommes dont il faut craindre le plus ne sont-ils pas les islamistes radicaux qui ne sont jamais allés en Syrie ou ailleurs ?

Heureusement non. En dehors du cas Mehdi Nemmouche, l’auteur présumé de l’attentat contre le musée juif de Bruxelles le 24 mai 2014 (quatre tués). Les autres assassins qui sont passés à l’acte n’étaient pas partis à l’étranger et ceux qui l’avaient fait, c’était pour s’entraîner et pas y mener le djihad (au Yémen pour les frères Kouachi, au Pakistan pour Merah). Il n’est pas encore confirmé qu’Ayoub el Khazani, l’apprenti tueur présumé du Thalys, ait séjourné en Syrie même s’il s’est rendu en Turquie. Cela ne veut pas dire que ceux qui reviennent n’intègrent pas des réseaux implantés en Europe par des activistes qui eux, ne sont jamais partis.

En quoi ces hommes qui reviennent de Syrie ou d'Irak, pourraient-ils être utilisés dans la lutte contre l'Etat Islamique ?

Quelques désabusés du djihad dont la sincérité à été vérifiée dans le détail, peuvent effectivement participer à des programmes d’information destinés aux populations à risques : interventions dans les medias, lors de conférences ou de rencontres organisées, participation à des forums sur le net, etc. Ils apportent un témoignage de vérité qui peut être écouté par les jeunes tenté par l’aventure et le sable chaud.

Par contre, il ne faut pas se faire trop d’illusions, les « convaincus » et autres psychopathes sont totalement imperméables à ces actions qu’ils considèrent comme étant de la pure propagande. Ils sont persuadés de détenir « la vérité » et ne reconnaissent aucune autorité, même celle des imams officiels dont ils contestent la légitimité (très curieusement, ces aspirants djihadistes qui ne parlent pas l’arabe, ne connaissent pas le Coran, les Hadiths ni la vie de Mahomet, veulent en remontrer en théologie à ceux qui sont de véritables érudits de l’islam).

Sans être pessimiste, les programmes de réinsertion qui regroupent des psychologues, des imams, des représentants de l’Etat, sont loin d’être la panacée même s’ils sont indispensables. Mais comme pour tous les autres graves problèmes qui touchent nos sociétés, « la solution miracle » n’existe pas. Dans ce cas des returnees, repérage, débriefing, surveillance, réintégration ou (et) répression sont des volets obligatoires pour tenter de les gérer au mieux.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

02.

Le management vertical a tendance à fatiguer de plus en plus les salariés

03.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

04.

Alerte mondiale : cette déconnexion croissante (et inquiétante) de l’économie réelle et des marchés financiers

05.

Grève à la RATP : le métro parisien a été déserté par les utilisateurs

06.

La France est-elle menacée par des attaques "non-attribuables" comme en a connues l’Arabie saoudite sur ses champs de pétrole ?

07.

Jerôme Fourquet mesure l'empreinte grandissante de l'Islam sur le quotidien; Valeurs Actuelles tente de mesurer le lien entre fraude sociale et immigration; Chez LR on ne veut pas de primaire ouverte (sauf Retailleau); Chez LREM on redoute les municipales

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

03.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

04.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

05.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

06.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

Marine Le Pen : retour aux fondamentaux (et au plafond de verre)

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
MIMINE 95
- 07/09/2015 - 17:59
BEN VOYONS
Ils ne connaissent pas le coran, les hadîths et la sîra (vie de Mahomet) car, bien entendu "tout ça n'a rien à voir avec l'islam".....!!!!
vangog
- 07/09/2015 - 09:49
1700 fiches S debriefées en France?????
Je n'y crois pas une seconde! Depuis que les gauchistes ont démantelé les services de renseignement, ceux-ci sont à la ramasse, comme les derniers attentats l'ont démontré. Ils ne sont plus acteurs du destin de la France, mais suiveurs des attentats islamistes...le gauchisme, quoi!
TMIT
- 07/09/2015 - 09:09
le chef d'accusation de complicité cela existe
donc à défaut de prouver la participation active ce premier niveau d'accusation reste possible non?
a ce propos, le tribunal international de La haye que l'on a vu plus actif dans la mise en accusation et la poursuite du régime serbe en place lors de la guerre de Yougosslavie puis du Kosovo est étrangement silencieux... pourquoi ce deux poids deux mesures?