En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

02.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

03.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

04.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

05.

Des chercheurs identifient la mutation génétique qui explique que certaines personnes dorment très peu

06.

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

07.

Partout dans l’OCDE, le problème spécifique du chômage des personnes originaires d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

06.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 21 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 56 min 52 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "Jour de courage" de Brigitte Giraud - Le jour du coming out d’un adolescent

il y a 2 heures 21 min
pépites > Société
Imbroglio politique
Irlande du Nord : Légalisation de l'avortement et du mariage homosexuel
il y a 4 heures 45 min
décryptage > Politique
Tribune

Logement : il faut faire tout le contraire de la politique d’Anne Hidalgo !

il y a 6 heures 17 min
décryptage > Social
Disparité

Partout dans l’OCDE, le problème spécifique du chômage des personnes originaires d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient

il y a 6 heures 40 min
décryptage > Economie
Ecologisme

PLF 2020 : la fiscalité environnementale ne sauvera pas la planète

il y a 7 heures 9 min
décryptage > Science
Quand le ciel nous tombe sur la tête

L'Europe lance un programme de résilience aux tempêtes solaires

il y a 7 heures 40 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Santé, retraite, service public : Macron tenté de reprendre son programme de réformes à zéro

il y a 8 heures 26 sec
décryptage > Social
Attention, danger politique du troisième type

Gouvernement, minorités activistes et reste de la société : le trio infernal que plus rien ne relie ?

il y a 8 heures 18 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vania : Une même nuit nous attend tous" : "Oncle Vania" revisité

il y a 1 jour 2 heures
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le dernier des Yakuzas" de Jake Adelstein - Plongée dans le Japon des gangs, un héros inquiétant, un récit haletant !

il y a 2 heures 18 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Looking for Beethoven" de Pascal Amoyel : Une immersion totale vibrante, époustouflante dans le monde de Beethoven

il y a 2 heures 26 min
décryptage > Société
Imbroglio politique

Irlande du Nord : Légalisation de l'avortement et du mariage homosexuel

il y a 4 heures 46 min
décryptage > Social
Marronnier

La SNCF sur la voie de garage

il y a 6 heures 28 min
décryptage > Société
Cachez-moi ça

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

il y a 7 heures 29 sec
décryptage > Santé
La vie est injuste

Des chercheurs identifient la mutation génétique qui explique que certaines personnes dorment très peu

il y a 7 heures 35 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

Comment l’individualisme risque de détruire la démocratie

il y a 7 heures 44 min
décryptage > Société
Ultra moderne voilitude

Cette double crise de la modernité qui paralyse les réflexes démocratiques français

il y a 8 heures 4 min
pépite vidéo > Faits divers
Héroique
Etats-Unis : Il désarme un élève armé d'un fusil à pompe en lui faisant un câlin
il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "Sept ans de réflexion" : Une farce (un peu trop lourde) sur l'adultère

il y a 1 jour 2 heures
© Reuters
Y-a-t-il vraiment un "french way of work"?
© Reuters
Y-a-t-il vraiment un "french way of work"?
The French Way of Work

Les managers français sont-ils aussi nuls que le prétendent les Anglo-saxons ?

Publié le 22 avril 2014
Un article intitulé «The French way of work» publié cette semaine dans l'hebdomadaire britannique «The Economist » pointe les faiblesses du management « à la française ». Issus des mêmes formations et sans réelle connaissance du terrain, les managers français seraient trop vite parachutés à la tête des grands groupes.
Patrick Roth est ingénieur ESTP, MBA IAE de Paris, Management et Organisation. Depuis 2005, il est Président de la structure et de l'équipe de conseil en Management "Hommes & Performance". Il est personnellement en charge de projets sur les domaines...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Patrick Roth
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Patrick Roth est ingénieur ESTP, MBA IAE de Paris, Management et Organisation. Depuis 2005, il est Président de la structure et de l'équipe de conseil en Management "Hommes & Performance". Il est personnellement en charge de projets sur les domaines...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un article intitulé «The French way of work» publié cette semaine dans l'hebdomadaire britannique «The Economist » pointe les faiblesses du management « à la française ». Issus des mêmes formations et sans réelle connaissance du terrain, les managers français seraient trop vite parachutés à la tête des grands groupes.

Atlantico : The Economist dresse un portrait plutôt négatif du management à la française. Partagez-vous ce constat ?

Patrick Roth : Je pense que l’article est un peu caricatural, mais c’est aussi un moyen de marquer les esprits. J’ai le sentiment qu’il amalgame les tops managers avec un certain nombre de caractéristiques fantasmagoriques qu’on peut leur attribuer. Je prends un exemple : il est écrit dans l’article qu’une grande partie des managers sort de Polytechnique, ça se saurait si tel était le cas. Cette référence au « parachutage » concerne plutôt  les tops managers et plutôt les tops formations des managers. Cependant, à travers cette idée que l’on naît manager plutôt qu’on ne le devient, il y a sans doute une caractéristique française un peu plus forte qu’ailleurs. On accorde peut-être plus d’importance aux grandes écoles en France surtout s’agissant du démarrage de carrière.

Je ne suis pas sûr qu’il y ait véritablement un « french way of work » (en référence au titre de l’article de The Economist), j’ai plutôt l’impression que le mode de management des entreprises françaises est en construction. De ce que l’on observe, les entreprises sont dans une prise de conscience et surtout dans des plans d’action et des plans de travail visant à développer effectivement des dispositifs de management. Ce qui amène à dire que les entreprises françaises sont conscientes de leurs propres lacunes et qu’elles sont en train de travailler pour le bien de leurs managers mais surtout de leurs collaborateurs.

Quelles sont les lacunes qui caractérisent le management des entreprises françaises selon vous ?

Pendant longtemps, être manager a été une position hiérarchique sans définition claire. De nombreuses entreprises cherchent aujourd’hui à objectiver davantage le rôle des managers aux yeux des salariés au-delà de la seule position hiérarchique.

D’autre part, il y a sans doute une contradiction entre les attentes des managers eux-mêmes et ce que l'on attend d’eux. Les premières attentes des managers consistent à réussir leurs objectifs, alors que les premiers éléments dans lesquels on apprécie leur performance c’est leur capacité à mobiliser leurs collaborateurs et à le faire dans un environnement positif.
D’ailleurs, tous les phénomènes critiquables en matière de management sont liés à des insatisfactions des collaborateurs. Jusqu’à présent l’évaluation des managers se faisait majoritairement par leur hiérarchie et c’est encore le cas mais de plus en plus ça se fait via un système plus ouvert en interrogeant y compris les collaborateurs. Là où le manager était isolé, on le met en situation d’être observé par ses collaborateurs. Cela devrait permettre de réguler certaines lacunes.

En général les managers français sont le résultat de la promotion du meilleur technicien de l’équipe : le meilleur commercial devient chef des commerciaux, le meilleur comptable devient chef comptable, etc. Il se situe en responsabilité car il a une expertise plus technique, plus forte que les autres. C’est donc un bon point par rapport à ses collègues, mais ça ca n’est pas un facteur de succès en matière de management loin de là.

Que faudrait-il faire pour remédier à ces lacunes ?

Il y a plusieurs axes, d’une part préciser quel est le job d’un manager, quel en est le contenu, ce qu’on attend de lui de manière à démystifier son rôle et le rendre un peu plus attractif. Par ailleurs, bien formuler quelle est l’attente de l’entreprise vis-à-vis du management. Certaines entreprises ont besoin de passer par des expressions de valeurs, une charte, etc. L’important est d’arriver à faire passer un engagement d’entreprise, des aspects culturels. L’autre champ de travail est lié à l’évaluation et à la performance managériale à proprement dit. C’est-à-dire pouvoir clarifier ce que l’on entend par un manager performant et par manager non performant. Cela sous-entend notamment, ne pas évoquer uniquement des chiffres mais également l’aspect qualitatif.

Qu’est-ce qui différencie le management en France des autres pays ?

Le fait qu’être manager ait longtemps été associé à une position hiérarchique permet d’expliquer le côté autoritaire et un peu strict souvent attribué au management à la française. La culture de la performance est une des caractéristiques françaises. Mais selon mes observations, le relationnel anglo-saxon est peut-être un peu plus prompt à dire les choses, là où en France on pourrait mettre un peu plus de temps.

Par ailleurs, dans les pays anglo-saxons, on aime mettre en avant des réussites de managers qui sont partis de rien voire qui ont été rejeté par les grandes écoles. C’est un peu le côté pionnier américain, que l’on a moins.

 

Propos recueillis par Audrey Le Guellec

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

02.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

03.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

04.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

05.

Des chercheurs identifient la mutation génétique qui explique que certaines personnes dorment très peu

06.

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

07.

Partout dans l’OCDE, le problème spécifique du chômage des personnes originaires d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

06.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
jonatt
- 24/11/2011 - 10:12
Les Indiens rachètent le peu qu'il reste !!
S'il est vrai que le magement a du mal a trouver sa voie, une question se pose :
Qu'on donc fait les anglais de leurs entreprises ? Etre jugé par de tels incompétents laisse perplexe !!!
beppo
- 24/11/2011 - 01:07
Oui, vous êtes des nuls
La verité est que vous êtes vraiment des nuls. Vous croyez que vos "grandes écoles" sont un garant de qualité, et vous vous trompez. Votre arrogance est la cause de la faillite intellectuelle de la France, votre élitisme pré-1789 responsable de la situation.
ciceron
- 23/11/2011 - 17:35
@marc auréle
J'aime bien votre société, elle a l'air idéale.
Vous embauchez ?

Je suis monté et ne me crois absolument pas discriminé mais je puis vous assurer qu'au dessus du middle il n'y a plus que les petits HEC et autres qui passent et directement, sans passer par le terrain. C'est comme çà.