En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

04.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

05.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

06.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

07.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

06.

La réaction de la femme de Griveaux

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Détermination
Réforme des retraites : Edouard Philippe indique qu'il prendra ses "responsabilités" sur le recours au 49-3
il y a 37 min 11 sec
light > Culture
Les bons comptes font les bons amis
Les acteurs de la série Friends de retour dans un épisode spécial
il y a 1 heure 23 min
pépites > Economie
Redressement des finances publiques
La Cour des comptes exhorte le gouvernement à accélérer la baisse des dépenses
il y a 3 heures 53 min
décryptage > Europe
Le point de vue de Dov Zerah

L'Europe post-Brexit

il y a 5 heures 42 min
décryptage > Société
Mais quel scandale…

Savez-vous ce qu'est "l'appropriation culturelle"? La poursuite de la colonisation par des moyens sournois et apparemment inoffensifs !

il y a 7 heures 14 min
décryptage > Environnement
Oscillation Arctique

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

il y a 8 heures 15 sec
décryptage > Economie
Atlantico Business

Coronavirus : un risque de pandémie provoque une panique boursière, menace l’économie mondiale de blocage et fragilise le régime chinois

il y a 8 heures 50 min
décryptage > Santé
Inquiétudes

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

il y a 9 heures 18 min
light > France
Liberté religieuse
Asia Bibi va être reçue par Emmanuel Macron vendredi 28 février dans le cadre de sa demande d'asile
il y a 20 heures 46 min
light > Justice
Conséquences judiciaires de la vague #MeToo
Harvey Weinstein a été reconnu coupable à New York d'agression sexuelle et de viol
il y a 23 heures 46 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Le Premier ministre italien Giuseppe Conte évoque la responsabilité d'un hôpital dans la propagation du coronavirus en Italie
il y a 1 heure 3 min
Symbole du Printemps arabe
L'ancien président égyptien Hosni Moubarak est mort à l'âge de 91 ans
il y a 3 heures 27 min
décryptage > Media
WikiLeaks

Julian Assange : l’héritage malgré les défauts

il y a 5 heures 12 min
décryptage > Politique
Laïcité à géométrie variable

Le parti communiste de Montpellier pris en flagrant délit de sexisme orientaliste ?

il y a 6 heures 3 min
décryptage > Politique
Elections municipales

Priorités… ou pas : ce que la bataille sur la propreté et la sécurité à Paris révèle de la nature profonde des candidats

il y a 7 heures 46 min
décryptage > Société
Triste réalité

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

il y a 8 heures 29 min
décryptage > France
Génération Ouin Ouin ?

Fracture sociale française : toutes les fragilités ne se valent pas

il y a 9 heures 4 min
light > Culture
Généreux donateurs
Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause
il y a 19 heures 50 min
light > Culture
"Lucky 7"
Justin Bieber a détrôné le record d'Elvis Presley sur le marché musical américain avec son septième album numéro un des charts
il y a 23 heures 4 min
pépites > Santé
Multiplication de cas
Selon l'OMS, le monde doit se préparer à une "éventuelle pandémie"
il y a 1 jour 17 min
© JOEL SAGET / AFP
Jean-Marie Le Pen a été exclu par le bureau exécutif du Front national.
© JOEL SAGET / AFP
Jean-Marie Le Pen a été exclu par le bureau exécutif du Front national.
Et après ?

Avec l’exclusion de Jean Marie Le Pen, la politique française perd-elle son meilleur ennemi ?

Publié le 28 août 2015
Malgré son exclusion par le bureau exécutif du parti, Jean-Marie Le Pen estime toujours qu'il "incarne le Front National" et affirme qu'il pourrait ne pas voter Marine en 2017. Pour la présidente du FN, cette "issue" est logique, son père ayant "multiplié les fautes". Mais le menhir n'a pas dit son dernier mot.
Gil Mihaely est historien et journaliste. Il est actuellement éditeur et directeur de Causeur.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gil Mihaely
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gil Mihaely est historien et journaliste. Il est actuellement éditeur et directeur de Causeur.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Malgré son exclusion par le bureau exécutif du parti, Jean-Marie Le Pen estime toujours qu'il "incarne le Front National" et affirme qu'il pourrait ne pas voter Marine en 2017. Pour la présidente du FN, cette "issue" est logique, son père ayant "multiplié les fautes". Mais le menhir n'a pas dit son dernier mot.

Atlantico : Suite à l'exclusion de Jean Marie Le Pen du Front National, la scène politique française perd un homme qui a exercé le rôle du repoussoir pendant plusieurs décennies. En quoi cette situation peut-elle provoquer un vide dans le paysage politique français ?

Gil Mihaely : Il est beaucoup trop tôt pour enterrer Jean-Marie Le Pen ! Cela me rappelle une vieille blague concernant les hommes politiques de son genre, ceux qui s’accrochent au pouvoir et aux honneurs sans jamais rien lâcher : pourquoi y a-t-il toujours beaucoup de monde lors des enterrements des hommes politiques ? Parce que tout le monde veut vérifier personnellement s’il est vraiment mort !

Au cours des quatre derniers mois il a montré qu’il connaissait par cœur les rouages de la machine qu’il a lui-même créée. Aussi longtemps que Jean-Marie Le Pen aura les facultés intellectuelles et les capacités physiques nécessaires, il continuera à jouer le rôle qu’il a toujours joué. Surtout que maintenant il a tout intérêt à nuire au nouveau FN et à rallier les vieux de la vieille à sa cause, deux excellentes raisons pour une surenchère dans la provocation. Je crois donc que, pour paraphraser Mark Twain, les rumeurs concernant la mort politique de Le Pen sont très exagérées.  

Le créneau de l'homme à détester pourrait être occupé en alternance, et pas forcément par des politiques d'ailleurs. Nous avons toujours Dieudonné Soral & Co. ainsi que les polémiques à la chaine. Après tout, le "super méchant" est une créature éminemment médiatique !       

Dans une interview donnée au magazine Causeur en avril dernier (voir ici), Marine Le Pen indique à nouveau vouloir parler du fond plutôt que des "sorties" de son père. En quoi l'absence de polémique peut-elle nuire ou au contraire bénéficier au parti ? En d'autres termes, la perte de son caractère sulfureux peut-il avoir une influence sur les électeurs ?

Le fait que le FN est devenu ou est en train de devenir un parti comme les autres – c’est-à-dire légitime aux yeux de la plupart des électeurs et ayant pour objectif la conquête du pouvoir - a des avantages mais aussi quelques inconvénients. Les avantages sont évidents : cela permet de sortir du ghetto électoral et d'atteindre des électeurs idéologiquement proches mais effrayés par l’étiquette et l’image. En revanche, cela implique aussi une certaine banalisation : ce n’est plus ni "we few we happy few we band of brothers*", ni le frisson de la transgression et le sentiment de se faire entendre à Paris et parmi les élites qu’avaient les sans-voix en glissant un bulletin FN dans l’urne.           

L'exclusion de Jean Marie Le Pen suffit-elle à faire du FN un parti "comme les autres" ? 

Cela va certainement couronner le projet dont c’était l’objectif. "Un parti comme les autres", qu’est-ce que c’est ? D’abord un parti est une association dont la raisons d’être est d’arriver au pouvoir. Ce n’était probablement pas le cas du FN canal historique. Bruno Mégret l’avait remarqué il y 17 ans bien avant que Marine Le Pen, par son action, ne démontre clairement que son Père n’avait jamais sérieusement envisagé l’exercice du pouvoir - c’était pour Bruno Maigret un tribun. Ensuite, "un parti comme les autres" est un parti légitime pour qui il n’est pas honteux de voter et ce, même si ce parti ne nous séduit pas particulièrement. Cependant, ayant gagné la bataille de la respectabilité, ce qui reste au FN est de gagner celle de la crédibilité, soit démontrer qu’il est capable de gouverner et mettre à exécution son programme.

Cette éviction ne fera pas taire le menhir. Quelle est sa capacité de nuisance à l'égard du parti qu'il a fondé alors même qu'il n'en fait plus partie ?

Il pourrait mener une guerre d’usure juridique multipliant appel et procédures accompagnée d’une guérilla politique en lançant et/ou soutenant des formations et des personnes se présentant contre des candidats FN. Mais c’est surtout par les médias qu’il pourrait continuer à exister avec peu d’effort. N’oublions pas non plus que pour la presse, désireuse de démontrer que dans ce FN il n'y a rien ne nouveau, Le Pen reste un très bon client.

* Traduction De nous, cette poignée, cette heureuse poignée d'hommes cette bande de frères (Henry V de Shakespeare)

Propos recueillis par Rachel Binhas

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

04.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

05.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

06.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

07.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

06.

La réaction de la femme de Griveaux

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Leucate
- 22/08/2015 - 22:57
Le FN de JMLP est un état d'esprit -a gaga
"""Le FN de JMLP est un état d'esprit """ il n'y a pas de FN de JMLP mais un FN de Marine Le Pen dont la ligne est approuvée par l'immense majorité des militants qui éprouvent de la peine et de l'agacement à l'encontre de l'ancien président qui pédale dans la semoule.
Philippot n'est ni l'éminence grise ni le second de Marine Le Pen. C'est un des quatre vice-présidents du Bureau exécutif et encore ce n'est pas le premier qui est Jalkh.
Le Bureau est composé de la présidente, d'un trésorier national, d'un secrétaire général et de quatre vice-présidents ayant chacun leur domaine de compétence. Pour Philippot, c'est la stratégie et la communication, ce qui explique qu'on le voit souvent dans les médias; c'est son job, il présente bien et il est doué pour faire passer le message quand il participe à une émission.
Pour éviter tout dérapage incongru, le FN a validé une trentaine "d'orateurs nationaux" seuls habilités à représenter le FN dans les émissions nationales, les responsables régionaux et départementaux se chargeant des médias locaux.
Tous les membres du Bureau exécutif font bien évidemment partie du pool des orateurs nationaux.
A M A
- 22/08/2015 - 19:49
Le FN de JMLP est un état d
Le FN de JMLP est un état d'esprit qui, même si on prétend l'éliminer du paysage pour faire place à quelque chose d'apparence plus acuelle, au nom d'arguments jeunistes, gauchistes, modernistes progressistes ou autres, est unepartie intégrante de l'âme française.
Marin et Philippot, c'est une "mode", ce qui est éphémère et qui se démode.
Le FN de Marine c'est la grenouille qui veut se faire plus grosse que les mangeurs de grenouille.
Attendons que le vieux FN ressurgisse de sa chambre mortuaire pour donner naissance à une institution crédible pour les vrais gens de la vraie droite.
Leucate
- 22/08/2015 - 14:38
Les irremplaçables ...
Ils peuplent les cimetières, dit l'adage. Le temps passe et le monde continue. Une génération fait son temps puis disparaît.
JMLP appartient à une génération en voie de disparition rapide, celle que la guerre, qui rejoindra bientôt celle de la Grande Guerre; le dernier soldat est mort il y a quelque temps pour rejoindre ses compagnons, "régiment au complet, manque personne".
JMLP jouait le rôle de père et de guide chez les baby-boomers devenus papy-boomers, aujourd'hui, le FN, ce sont leurs enfants et petits enfants qui ont leur manière de voir et d'imaginer leur avenir qui n'est pas la leur.
Alors camarades anciens, foutons leur la paix et soutenons les, s'ils veulent bien encore de nous, et ne leur donnons pas de leçons, ils ont eu leur lot quand ils étaient encore enfants et jeunes ados. Ils sont adultes et nous paient nos retraites.