En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

03.

Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne

04.

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

05.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

06.

Delta Airlines lance un programme pour réduire le risque de contamination Covid à 1 sur 1 million sur ses vols transatlantiques. Pourquoi ne pas s'en inspirer pour des Noëls en famille sans risque ?

07.

Le Covid touche les plus vieux mais les jeunes vont en payer les factures

01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Liberté de la presse
L'article 24 contesté de la loi «sécurité globale» sera réécrit
il y a 25 min 51 sec
pépites > Culture
Littérature
Le prix Goncourt est attribué à Hervé Le Tellier pour son roman «L'Anomalie» chez Gallimard
il y a 2 heures 4 min
pépites > Société
Exode
Un Français sur dix a quitté sa résidence principale à l'occasion du deuxième confinement, un million de plus que lors du premier confinement
il y a 4 heures 57 min
pépites > Justice
Police
Un des policiers qui suspectent, à tort, 6 jeunes dans une voiture, tire, sans raison, deux coups de feu sur eux, il n'a pas fait l'objet de sanction
il y a 6 heures 5 min
décryptage > Economie
Perte de pouvoir d'achat

La crise du Covid pourrait faire perdre aux Britanniques 1350 euros sur leur rémunération annuelle d’ici 2025. Quid des Français ?

il y a 6 heures 46 min
décryptage > Santé
Protocole ultra-renforcé

Delta Airlines lance un programme pour réduire le risque de contamination Covid à 1 sur 1 million sur ses vols transatlantiques. Pourquoi ne pas s'en inspirer pour des Noëls en famille sans risque ?

il y a 7 heures 18 min
pépite vidéo > Justice
Jour J
Le procès de Nicolas Sarkozy pour corruption dans "l'affaire des écoutes" reprend aujourd'hui
il y a 7 heures 44 min
décryptage > Politique
Janus

Ce qui se cache vraiment derrière le paradoxe Macron

il y a 9 heures 26 sec
pépites > Justice
Bavure
4 policiers mis en examen dont 2 ont été écroués dans l'affaire Michel Zecler
il y a 9 heures 8 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Huit jeux auxquels vous pouvez jouer en famille par écran interposés pendant le confinement
il y a 9 heures 32 min
décryptage > Politique
Un mea culpa qui fera date

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

il y a 1 heure 5 min
pépites > Santé
Wanted
10000 volontaires sont recherchés pour mesurer les conséquences psychologiques de la crise sanitaire
il y a 2 heures 19 min
décryptage > Economie
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

La France et l’Allemagne tentent de rallier l’Europe à sa folie. Ils résistent pour protéger l’économie. Tant mieux 

il y a 5 heures 1 min
décryptage > Economie
Panorama

COVID-19, vaccins, politique et vérités

il y a 6 heures 23 min
pépites > Politique
Dilemme
Emmanuel Macron pris au piège de la loi sur la sécurité globale et de l'article 24, Darmanin sur le grill
il y a 6 heures 55 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus : la Haute Autorité de Santé recommande de vacciner en 5 phases avec priorité aux Ehpad
il y a 7 heures 36 min
décryptage > Politique
Surprise Surprise

Comment la gauche a subitement découvert les vertus de la vidéosurveillance

il y a 8 heures 43 min
décryptage > France
Union de la colère

La France n’est-elle plus qu’une somme de colères dirigée par un gouvernement incapable de les comprendre ?

il y a 9 heures 8 min
décryptage > France
Glottophobie

Il faut sauver l'accent de Jean Castex !

il y a 9 heures 31 min
décryptage > Economie
ATLANTICO BUSINESS

Le Covid touche les plus vieux mais les jeunes vont en payer les factures

il y a 9 heures 33 min
© Reuters
Cécile Duflot.
© Reuters
Cécile Duflot.
Morale sélective

Bidonville de La Courneuve : le bel humanisme des Verts et des Communistes

Publié le 17 août 2015
Avec H16
Alors que les communistes sont généralement enclin à défendre immigrés et précaires, le maire de la Courneuve doit plier devant la nécessité de démanteler le bidonville situé en marge de l'A86. Il faut dire que ce sera le passage obligé des futurs invités du COP 21 en fin d'année, événement stratégique du quinquennat de François Hollande.
H16
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
H16 tient le blog Hashtable.Il tient à son anonymat. Tout juste sait-on, qu'à 37 ans, cet informaticien à l'humour acerbe habite en Belgique et travaille pour "une grosse boutique qui produit, gère et manipule beaucoup, beaucoup de documents".
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que les communistes sont généralement enclin à défendre immigrés et précaires, le maire de la Courneuve doit plier devant la nécessité de démanteler le bidonville situé en marge de l'A86. Il faut dire que ce sera le passage obligé des futurs invités du COP 21 en fin d'année, événement stratégique du quinquennat de François Hollande.
Avec H16

Qu’il est bon de vivre dans un pays riche, comme la France. D’autant que, grâce aux très nombreuses bonnes-œuvres socialistes, les inégalités y sont en chute libre ahem brm kof kof et que la pauvreté et la misère y reculent donc de façon sensible. Partout ? Pas tout à fait, puisqu’on apprend qu’il y aurait encore, ici et là, des bidonvilles…

C’est étonnant, ce problème de bidonvilles, parce que bon, toute considération économique mise à part, c’est tout de même un problème qu’on trouve plutôt dans les pays pauvres ou en voie de développement (émergents est le mot à la mode actuellement), même si, d’après l’ONU, le pourcentage de citadins qui vivent dedans est passé de 47 à 37% dans ces pays entre 1990 et 2005. Bien sûr, à ce point du billet, on pourrait se poser la question de savoir si la France est elle-même un pays émergent ou si, plus pragmatiquement, c’est un pays s’enfonçant. Mais comme je suis de bonne humeur, je vais passer pudiquement à autre chose pour m’intéresser plutôt à un bidonville en particulier, celui de la Courneuve.

Mais les bidonvilles, c’est tout de même assez insalubre. Entre le manque évident d’eau (ou son trop-plein), d’électricité, d’égouts ou de gestion des déchets en général, les rats et autres parasites pullulent. Pour les riverains et les autres habitants de la ville dans laquelle les bidonvilles s’installent, tout ceci est franchement gênant.

Certes, ces bidonvilles sont plein de pauvres, et on sait que la Socialie aime les pauvres à s’en gargariser les babines à longueur de discours. Mais ces pauvres-là sont si pauvres qu’ils ne sont pas sur les listes électorales. Alors, quand on est maire d’une municipalité contenant un bidonville, quand bien même on est communiste, on peut se permettre de taper dans cette pauvreté-là.

En plus, ce n’est pas comme si c’était des pauvres français bien de chez nous, et ce n’est pas comme si les Communistes en étaient à leur coup d’essai en matière de xénophobie détendue et de nettoyage de bidonvilles par la force. On pourra rappeler utilement ce jour de décembre 1980 où le maire communiste de Vitry-sur-Seine, armé d’un bulldozer et secondé par de centaines de militants locaux, chasse les travailleurs maliens immigrés qui avaient trouvé refuge dans un bâtiment en cours de rénovation sur la commune. Eh oui, comme l’expliquait fort bien le patron du PCF de l’époque, George Marchais,

"En raison de la présence en France de près de quatre millions et demi de travailleurs immigrés et de membres de leurs familles, la poursuite de l’immigration pose aujourd’hui de graves problèmes. Il faut stopper l’immigration officielle et clandestine."

Bref, même si bien des années ont passé depuis 1980, le discours de l’actuel maire de La Courneuve, Gilles Poux, communiste lui aussi, confronté au même problème de bidonville dans sa commune, trouve globalement les mêmes réponses. En effet, depuis 2008, environ 300 personnes, essentiellement Roms et Roumaines, se sont installées dans bidonville du Samaritain en bordure de la voie du RER B et de l’A86. Et tant pis si, d’après des militants, un projet inédit de "résorption progressive" et "une proposition de sortie en trois ans élaborée à partir du terrain" avaient été élaborés : pour la mairie de La Courneuve, il n’y a pas d’autres solutions que l’expulsion.

Rien qu’à ce point du billet, on ne peut encore une fois que constater l’immense décalage entre les bonnes intentions dégoulinantes affichées dans les discours et les programmes politiques de tous ces fiers militants du Camp du Bien, de gauche ou à gauche de la gauche, et leurs actes lorsqu’ils sont confrontés à la réalité, tangible et loin de leur imaginaire rose et sucré qu’ils tentent de nous vendre depuis plus d’un siècle, malgré les échecs, les déroutes, les dérapages, les dictatures, les goulags, et les morts par millions. Que voulez-vous : le communisme et le socialisme, délicieusement internationalistes lorsqu’ils ne sont pas au pouvoir, sont toujours farouchement nationalistes voire carrément xénophobes pour les cas les plus dramatiques une fois parvenu aux commandes.

Mais se contenter de remarquer, une fois encore, l’hypocrisie habituelle du Camp du Bien dans sa gestion des miséreux en bidonvilles serait oublier l’autre partie de l’affaire. Pour la peine, je vous encourage à jeter un petit coup d’oeil rapide sur l’article de Libération qui évoque, très furtivement et aussi discrètement que possible, l’autre pan du problème : l’embêtant bidonville est située le long de la voie de RER et de l’autoroute A86, c’est-à-dire le long des voies qui permettent d’atteindre le lieu choisi pour la prochaine conférence du COP21.

Oui, vous l’avez compris : en décembre de cette année se tiendra au Bourget la COP21, la Méga Conférence Sur Le Climat Qui Doit Redorer Le Blason Passablement Défraîchi de François, et pour celle-ci, il faut bien faire un peu de ménage. Nettoyer les moches camps d’immigrés sur le trajet menant de la capitale au lieu de festivités est donc nécessaire. C’est qu’il ne faudrait surtout pas que nos hôtes, nombreux, qui viendront gober du petit-four équitable en pleurant sur un réchauffement en panne, s’aperçoivent qu’ils se trouvent en réalité dans un pays qui n’a plus franchement les moyens de ses ambitions et qu’avant de se lancer dans une très coûteuse lutte contre les énergies polluantes et les méchants leprechauns climatiques, il lui faudra sans doute remettre de l’ordre dans ses finances.

Mais là encore, difficile de ne pas évoquer le discours subtilement hypocrite de ces écolos qui d’un côté souhaitent ardemment le retour à la terre, à la nature et à la décroissance et qui de l’autre, confrontés en direct avec ceux qui, justement, sont en prise directe avec la terre, la nature et la décroissance, font tout pour s’en débarrasser en les expulsant à coup de bulldozers.

En toute logique, le gouvernement, tout acquis à la cause réchauffiste, aurait largement dû faire la part-belle à ce magnifique exemple d’application, in vivo, des principes de moindre consommation tant on peut parier sans risque que l’empreinte-carbone des populations de ces bidonvilles doit largement pouvoir rivaliser, par le bas, avec celle de l’éco-conscient le plus affûté de la capitale. Oui, plutôt que d’expulser ces Roms, Hollande et sa clique royale auraient pu proposer des séminaires et autres conférences directement depuis ce "camp", et conscientiser la grosse foule des pique-assiettes environnementaux aux problèmes de la république bananière française.

Il faut se faire une raison : il n’en sera rien. Alors qu’il faut d’habitude des années de procédures pour nettoyer ce genre de camps (ou pour virer des squatteurs d’une maison privée, du reste), ce bidonville sera effacé du paysage en quelques jours. Alors qu’à Calais, le problème des migrants se pose tous les jours avec plus d’acuité, les éventuels problèmes de la petite poche de la Courneuve seront balayés sans la moindre vague médiatique. Quant au différentiel de discours des communistes ou des écologistes, il ne sera jamais mentionné.

Pas de doute : le socialisme, c’est vraiment magique™.

Article également publié sur le blog d'H16

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
2bout
- 18/08/2015 - 11:32
Trop « sévère » avec le Maire de Grenoble ?
Un zadiste, ça vote - occupation illégale d'une propriété publique ou privée  - alors on soutient plus que l'on expulse. En faisant intervenir les CRS dans sa commune, ce membre d'EELV devient complice d'un système répressif qui envoie cinq personnes en centre de rétention administrative. Il prend en charge une cinquantaine de personnes par les services de la commune dont il est l'élu mais, 90 sont prises en charge par l’État : il déplace le problème ou les responsabilités hors du territoire qu'il administre. Et quid des réquisitions de logements vacants dans sa commune ? A quand des élus verts à ND des landes ou ailleurs ?
winnie
- 18/08/2015 - 07:12
les arroseurs...
Arrosés !
padam
- 17/08/2015 - 15:42
pour un meilleur climat
Ne pourrait-on profiter de la présence du bulldozer, dont les heures d'activité sont payées par le contribuable, pour nettoyer les bidons vils bobosocialoécologauchistes qui polluent et dénaturent le paysage de notre beau pays?