En direct
Best of
Best of du 14 au 20 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoient une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

03.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

04.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

05.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

06.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

05.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

06.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Justice
Accusations
Jean-Luc Mélenchon dénonce les pratiques de Quotidien devant le tribunal
il y a 6 heures 36 min
light > Culture
Bonheur des fans
Un nouvel album posthume de Johnny Hallyday va sortir le 25 octobre
il y a 7 heures 19 min
pépites > International
Idéologie
Chine : les journalistes des médias d'Etat vont être soumis à un test de fidélité envers le président Xi Jinping
il y a 8 heures 26 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
L'avenir de la Syrie au cœur de la réunion tripartite entre l'Iran, la Turquie et la Russie
il y a 10 heures 4 min
décryptage > Santé
Santé

Vers de nouveaux médicaments capables d’atténuer les douleurs liées au vieillissement

il y a 10 heures 39 min
pépites > Politique
"Macron's Moment"
Emmanuel Macron dresse le bilan de son mandat et de la crise des Gilets jaunes dans le magazine Time
il y a 12 heures 2 min
décryptage > Politique
Réformes

Cet obstacle qui bloquera toute véritable simplification administrative aussi longtemps qu’il ne sera pas levé

il y a 14 heures 5 min
décryptage > Environnement
Mobilisation

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

il y a 14 heures 48 min
décryptage > Politique
Grand oral

Vous avez la parole : quand Xavier Bertrand propose un retour à Raffarin

il y a 15 heures 22 min
décryptage > Environnement
Solutions

Pourquoi la taxe carbone ferait plus de mal que de bien

il y a 15 heures 42 min
light > Culture
Principe de précaution
Les Journées du patrimoine menacées par la mobilisation des Gilets jaunes
il y a 7 heures 1 min
pépites > France
Sécurité
Manifestation des Gilets jaunes : dispositif sécuritaire renforcé à Paris ce samedi 21 septembre
il y a 7 heures 47 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"LECTURES D'ETE": Notre sélection des meilleurs livres des 10 derniers mois, "Les Dictateurs" de Jacques Bainville

il y a 9 heures 44 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les aiguilles se décentrent et quand les couleurs se concentrent : c’est l’actualité des montres quand vient l’automne
il y a 10 heures 20 min
pépites > Justice
LFI
Trois mois de prison avec sursis requis contre Jean-Luc Mélenchon
il y a 10 heures 49 min
pépite vidéo > Politique
Calendrier
Xavier Bertrand "pense" à la présidentielle de 2022
il y a 12 heures 42 min
décryptage > France
Un vrai café
Financement

SOS, le groupe associatif capable de rassembler 200 millions d’euros pour sauver les cafés de nos campagnes (oui, mais les sauver de quoi au juste...?)

il y a 14 heures 31 min
décryptage > Religion
Dieu reconnaîtra les siens

Monsieur le grand rabbin vous avez encore quelques petites choses à apprendre sur le Coran…

il y a 15 heures 9 min
décryptage > Politique
Droite sociale et régalienne

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

il y a 15 heures 38 min
décryptage > France
Prévisions

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoient une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

il y a 15 heures 57 min
© Reuters
© Reuters
Glaçant

Comment l'Etat islamique organise méticuleusement l'esclavage sexuel pour attirer de nouvelles recrues

Publié le 14 août 2015
Depuis plusieurs mois, le groupe terroriste a mis au point une véritable économie de l'esclavage sexuel.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Depuis plusieurs mois, le groupe terroriste a mis au point une véritable économie de l'esclavage sexuel.

"Il disait que me violer était comme une prière adressée à Dieu. Que c'était halal. Que cela lui permettait de se rapprocher du divin". Ce terrifiant témoignage est signé F, une jeune captive yazidie de 15 ans, libérée d'un camp de l'Etat islamique après 9 mois d'horreur et de sévices sexuels.

Depuis plusieurs mois, le groupe terroriste a en effet mis au point une véritable économie de l'esclavage sexuel. Ce "marché aux esclaves" aurait commencé en août 2014, lorsque l'Etat islamique s'est attaqué aux villages à flanc de montagnes du Mont Sinjar, une région aride du nord de l'Irak. Les experts pensaient que cette offensive était liée à leur récente prise de Mossoul, une simple conquête territoriale. Mais les objectifs se sont avérés finalement différents.

La région du Sinjar (Reuters)

Le véritable but aurait était de réduire en esclave les Yazidis, une minorité religieuse qui représente seulement 1,5% de la population irakienne, et persécutée par les djihadistes. Cette minorité serait encore plus méprisée par l'Etat islamique que les autres, du fait de leur polythéisme et de leurs traditions orales. Même les chrétiens et les juifs, eu égard à leur condition de monothéiste, ne sont pas aussi mal vu.

L'organisation sexuelle semble uniquement fondée sur les Yazidis. Une jeune captive a raconté son calvaire, comment, après avoir été capturée, elle a été envoyée à Mossoul. Dans la deuxième ville d'Irak tombée aux mains de Daech, les captives subissent alors la bureaucratie du sexe façon Etat islamique. Elles doivent donner leurs noms prénoms, âges, situation maritale, et si elles ont un enfant. Elles deviennent alors des "sabaya", des esclaves. 

L'esclavage serait minutieusement organisé. Les filles les plus jeunes et les plus jolies sont achetées dès les premiers jours. Les plus âgées restent parfois des mois en détention, avant qu'un acheteur potentiel se montre et qu'elles soient envoyées dans des camps en Irak ou en Syrie.

Ce marché de l'esclave est devenu un véritable outil marketing pour attirer de nouvelles recrues. En effet, l'EI espère leurrer des hommes venant de familles très radicales, où les relations sexuelles sont taboues, et où il est impossible de flirter.

Les dirigeants de l'Etat islamique citent certains versets du Coran pour justifier l'esclavage, alors que plusieurs experts de l'Islam estiment que leur interprétation de ces versets est complètement erronée. Pour le groupe djihadiste, il serait normal de mener ces pratiques, car Mahomet et ses compagnons les pratiquaient de leur temps

Dans un manuel de 34 pages sorti cet été, le groupe a également fait savoir qu'il était permis de violer des prisonnières chrétiennes ou juives. La seule limitation semblant être les femmes enceintes. Le manuel précise toutefois que le propriétaire d'une l'esclave doit attendre que la femme ait ses règles pour être sûr "qu'elle ne porte rien dans le ventre". Les relations avec des enfants sont en revanche approuvées de manière tacite. "Il est permis d'avoir une relation avec une esclave n'ayant pas atteint la puberté si son corps est adapté aux relations" selon une traduction d'un pamphlet sur Twitter. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (23)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Clodo31
- 15/08/2015 - 18:22
Fatwa
Pour les autorités religieuses musulmanes, il était quand même plus facile et moins risqué de lancer une fatwa pour des versets soi-disant sataniques. Le silence des imams est assourdissant.....
MIMINE 95
- 15/08/2015 - 17:12
LIRE ROGER BOTTE
Ou, à défaut de pouvoir ses livres sur le sujet , on peut lire son article sur le site du magazine l'histoire de févreir 2015 : "Le retour de l'esclavage". Pour la femme enceinte, il s'agit de l'application des quatre premiers versets de la sourate 65 post-hégire dite de la répudiation . le but : être sûr de la filiation de l'enfant.
jurgio
- 15/08/2015 - 14:49
@ Fojema
Erreur ! ces individus n'ont rien d'encrassé ! Ils y voient un moyen inespéré d'asservir le pays en brisant ses valeurs.