En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
© Reuters
Glaçant
Comment l'Etat islamique organise méticuleusement l'esclavage sexuel pour attirer de nouvelles recrues
Publié le 14 août 2015
Depuis plusieurs mois, le groupe terroriste a mis au point une véritable économie de l'esclavage sexuel.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Depuis plusieurs mois, le groupe terroriste a mis au point une véritable économie de l'esclavage sexuel.

"Il disait que me violer était comme une prière adressée à Dieu. Que c'était halal. Que cela lui permettait de se rapprocher du divin". Ce terrifiant témoignage est signé F, une jeune captive yazidie de 15 ans, libérée d'un camp de l'Etat islamique après 9 mois d'horreur et de sévices sexuels.

Depuis plusieurs mois, le groupe terroriste a en effet mis au point une véritable économie de l'esclavage sexuel. Ce "marché aux esclaves" aurait commencé en août 2014, lorsque l'Etat islamique s'est attaqué aux villages à flanc de montagnes du Mont Sinjar, une région aride du nord de l'Irak. Les experts pensaient que cette offensive était liée à leur récente prise de Mossoul, une simple conquête territoriale. Mais les objectifs se sont avérés finalement différents.

La région du Sinjar (Reuters)

Le véritable but aurait était de réduire en esclave les Yazidis, une minorité religieuse qui représente seulement 1,5% de la population irakienne, et persécutée par les djihadistes. Cette minorité serait encore plus méprisée par l'Etat islamique que les autres, du fait de leur polythéisme et de leurs traditions orales. Même les chrétiens et les juifs, eu égard à leur condition de monothéiste, ne sont pas aussi mal vu.

L'organisation sexuelle semble uniquement fondée sur les Yazidis. Une jeune captive a raconté son calvaire, comment, après avoir été capturée, elle a été envoyée à Mossoul. Dans la deuxième ville d'Irak tombée aux mains de Daech, les captives subissent alors la bureaucratie du sexe façon Etat islamique. Elles doivent donner leurs noms prénoms, âges, situation maritale, et si elles ont un enfant. Elles deviennent alors des "sabaya", des esclaves. 

L'esclavage serait minutieusement organisé. Les filles les plus jeunes et les plus jolies sont achetées dès les premiers jours. Les plus âgées restent parfois des mois en détention, avant qu'un acheteur potentiel se montre et qu'elles soient envoyées dans des camps en Irak ou en Syrie.

Ce marché de l'esclave est devenu un véritable outil marketing pour attirer de nouvelles recrues. En effet, l'EI espère leurrer des hommes venant de familles très radicales, où les relations sexuelles sont taboues, et où il est impossible de flirter.

Les dirigeants de l'Etat islamique citent certains versets du Coran pour justifier l'esclavage, alors que plusieurs experts de l'Islam estiment que leur interprétation de ces versets est complètement erronée. Pour le groupe djihadiste, il serait normal de mener ces pratiques, car Mahomet et ses compagnons les pratiquaient de leur temps

Dans un manuel de 34 pages sorti cet été, le groupe a également fait savoir qu'il était permis de violer des prisonnières chrétiennes ou juives. La seule limitation semblant être les femmes enceintes. Le manuel précise toutefois que le propriétaire d'une l'esclave doit attendre que la femme ait ses règles pour être sûr "qu'elle ne porte rien dans le ventre". Les relations avec des enfants sont en revanche approuvées de manière tacite. "Il est permis d'avoir une relation avec une esclave n'ayant pas atteint la puberté si son corps est adapté aux relations" selon une traduction d'un pamphlet sur Twitter. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Après les trottinettes électriques, la prochaine mode pourrait bien être le bâton sauteur
02.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
03.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
04.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
05.
Colis piégé à Lyon : pourquoi la menace terroriste ne parviendra pas à prendre cette élection en otage
06.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
07.
Ce qui explique la nouvelle vague d'eugénisme
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
05.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
Commentaires (23)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Clodo31
- 15/08/2015 - 18:22
Fatwa
Pour les autorités religieuses musulmanes, il était quand même plus facile et moins risqué de lancer une fatwa pour des versets soi-disant sataniques. Le silence des imams est assourdissant.....
MIMINE 95
- 15/08/2015 - 17:12
LIRE ROGER BOTTE
Ou, à défaut de pouvoir ses livres sur le sujet , on peut lire son article sur le site du magazine l'histoire de févreir 2015 : "Le retour de l'esclavage". Pour la femme enceinte, il s'agit de l'application des quatre premiers versets de la sourate 65 post-hégire dite de la répudiation . le but : être sûr de la filiation de l'enfant.
jurgio
- 15/08/2015 - 14:49
@ Fojema
Erreur ! ces individus n'ont rien d'encrassé ! Ils y voient un moyen inespéré d'asservir le pays en brisant ses valeurs.