En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Confinement : petits trucs et astuces pour préserver la rapidité de votre accès Internet par temps de surcharge

04.

Coronavirus : pourquoi votre groupe sanguin a une influence sur votre risque d'être infecté

05.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

06.

Attention chiffre choc : et le nombre réel de policiers pour assurer le confinement et l’ordre public dans Paris n’est plus que de...

07.

Les secrets du modèle coréen : des masques et des tests pour tout le monde, mais pas de confinement ni de vie privée

01.

Jamais contents

01.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

02.

Covid-19 : l'Aide sociale à l’enfance au bord de l'explosion

03.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

04.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

05.

Covid-19 et confinement strict : pourquoi une résurgence du virus est inévitable

06.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

01.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

02.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

05.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

06.

Covid-19 et confinement strict : pourquoi une résurgence du virus est inévitable

ça vient d'être publié
décryptage > Finance
Nerf de la guerre

Crise de trésorerie généralisée : tensions (évitables) sur le secteur bancaire

il y a 12 min 34 sec
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad
il y a 1 heure 15 min
light > Culture
Fin du confinement ?
Olivier Py reste optimiste pour la prochaine édition du Festival d’Avignon en juillet 2020
il y a 12 heures 26 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La fin de l'amour" d'Eva Illouz : quand Tinder, grand centre commercial de rencontres, détrône la cour amoureuse

il y a 13 heures 45 min
pépites > International
Lutter contre un retour du virus
Covid-19 : la Chine décide de fermer temporairement ses frontières aux étrangers
il y a 16 heures 56 min
light > France
Changement d’heure
Malgré le confinement, n’oubliez pas le passage à l’heure d’été ce week-end
il y a 18 heures 40 min
pépites > Politique
Face à la vague
Covid-19 : Edouard Philippe alerte contre "la vague extrêmement élevée" qui "déferle"
il y a 19 heures 41 min
décryptage > Politique
Ami entends-tu...

Et Didier Guillaume lança un appel à l'armée des ombres !

il y a 21 heures 4 min
pépites > Europe
Nouvelle personnalité
Royaume-Uni : le Premier ministre Boris Johnson a été testé positif au coronavirus
il y a 21 heures 44 min
décryptage > Politique
Conséquences politiques

Philippe Gosselin : "Nous avons refusé que l’équivalent des pleins pouvoirs soient votés pour le Premier ministre. Mais nous devons rester vigilants"

il y a 23 heures 48 min
décryptage > Science
Hécatombe

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

il y a 30 min 23 sec
décryptage > Santé
Nembro

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

il y a 1 heure 31 min
pépites > International
ONG
SOS Chrétiens d'Orient : libération de trois otages français en Irak
il y a 13 heures 11 min
pépite vidéo > France
Victimes françaises
Covid-19 : "les visages d’une tragédie"
il y a 15 heures 53 min
pépites > Politique
Deux semaines de plus
Coronavirus : Edouard Philippe officialise le prolongement du confinement jusqu’au 15 avril
il y a 17 heures 22 min
pépites > Religion
"Urbi et Orbi"
Vatican : le pape François va présider une prière planétaire et bénir le monde entier face au Covid-19
il y a 19 heures 6 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le bulldog baille et quand les clous d’or piquent le ciel : c’est l’actualité reconfinée des montres
il y a 20 heures 16 min
pépite vidéo > Santé
Immense tristesse
Julie, 16 ans, est la plus jeune victime du Covid-19 en France
il y a 21 heures 14 min
décryptage > Europe
Commission européenne

Union européenne : l’intérêt général otage des bien-pensants ?

il y a 22 heures 45 min
décryptage > Social
Impact de la crise sanitaire

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

il y a 1 jour 4 min
Editorial

Pourquoi l’exil fiscal tente un nombre croissant de Français

Publié le 07 août 2015
10% des redevables acquittent désormais 70% de l’impôt sur le revenu en France tandis que 45% des recettes proviennent seulement d’1% des contribuables. L'exode fiscal a ainsi bondi de 40% entre 2012 et 2013, concernant 3744 foyers, selon Les Echos.
Michel Garibal , journaliste, a fait une grande partie de sa carrière à la radio, sur France Inter, et dans la presse écrite, aux Échos et au Figaro Magazine.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Garibal
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Garibal , journaliste, a fait une grande partie de sa carrière à la radio, sur France Inter, et dans la presse écrite, aux Échos et au Figaro Magazine.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
10% des redevables acquittent désormais 70% de l’impôt sur le revenu en France tandis que 45% des recettes proviennent seulement d’1% des contribuables. L'exode fiscal a ainsi bondi de 40% entre 2012 et 2013, concernant 3744 foyers, selon Les Echos.

C’est une véritable bombe à retardement qui menace l’avenir du système fiscal en raison du déséquilibre croissant du mode d’imposition dont l’exemple le  plus inquiétant concerne l’impôt sur le revenu. Alors que dans un pays démocratique, il serait légitime de faire participer la quasi-totalité des citoyens avec une contribution minimale, au lieu d’en dispenser une partie croissante de la  population, les gouvernements successifs ont une politique inverse : celle de réduire régulièrement le nombre des assujettis de sorte qu’on arrive à ce paradoxe : dix pour cent des redevables acquittent 70% de l’impôt sur le revenu tandis que 45% des recettes proviennent seulement d’un pour cent des contribuables. Pas étonnant que cet impôt pèse de moins en moins dans la panoplie des outils de l’Etat. Mais il y a plus grave : son  rendement est toujours inférieur aux prévisions, non pas pour des raisons qui tiendraient  à la fraude mais tout simplement parce que la matière imposable tend à diminuer parce qu’elle repose sur une fraction de plus en  plus réduite de la population.

C’est là aussi qu’entre en jeu une donnée nouvelle : l’exil fiscal qui touche un nombre croissant de nos compatriotes. Selon des données que "Les Echos" ont réussi à obtenir (avec difficulté ajoutent-ils) auprès de l’administration, l’exode a bondi de quarante pour cent entre 2012 et 2013, concernant 3744 foyers, les chiffres de l’an dernier n’étant pas encore disponibles, mais tout porte à croire qu’ils évolueront dans le même sens.

En fait, le mouvement s’est accéléré dès 2011 lorsque la droite a supprimé le bouclier fiscal et ne peut que croître et embellir. La disparition du secret bancaire apporte à court terme une manne inespérée au gouvernement alors que quarante mille dossiers de rapatriement venant essentiellement de Suisse sont sur le bureau des inspecteurs du fisc et que quatre milliards d’euros supplémentaires pourraient ainsi rentrer dans les  caisses publiques cette année. Mais cette manne risque de se tarir assez rapidement, d’autant  que parmi les repentis certains pourraient décider de prendre officiellement cette fois le chemin de l’étranger.  Cela ne concerne pas seulement  les cadres qui s’installent à l’étranger pour des raisons professionnelles, mais aussi désormais les retraités qui veulent jouir d’une retraite à bon compte dans des pays qui les attirent, comme le Portugal qui dame aujourd’hui le pion au Maroc par les avantages fiscaux qu’il procure.

Mais il y a une raison  plus profonde : le durcissement  sans précédent et qui ne connaît pas de trêve vis-à-vis des hauts revenus. Citons notamment parmi les mesures les plus récentes, la réduction du plafond du quotient familial, la diminution des allocations familiales pour les familles les plus aisées (alors que François Hollande avait juré qu’on  n’y toucherait pas).

Par ailleurs, les taux d’imposition de l’ISF n’ont pas été revus à la baisse malgré l’effondrement du loyer de l’argent. Le taux maximum de 1,5% qui frappe les plus gros patrimoines apparaît ainsi véritablement confiscatoire, alors que la  rémunération des liquidités par les banques est tombée bien souvent  au-dessous d’un demi pour cent, quand elle ne devient pas négative.

Dans ce contexte, bon nombre de contribuables s’apercevront que les promesses du gouvernement de stabiliser l’impôt va rejoindre la foule des engagements non tenus : la pression fiscale demeure et s’accentue même pour les plus hauts revenus, avec pratiquement aucun espoir de changement. Ce qui ne peut que stimuler l’envie de départ de la minorité  agissante de ce pays, d’autant que la droite, si elle revenait au pouvoir, n’aurait sans doute pas le courage de supprimer l’impôt sur la fortune qui reste populaire dans l’opinion. Car il reste une grande tradition française : on n’organise pas le combat contre la pauvreté, on lutte contre la richesse.            

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Confinement : petits trucs et astuces pour préserver la rapidité de votre accès Internet par temps de surcharge

04.

Coronavirus : pourquoi votre groupe sanguin a une influence sur votre risque d'être infecté

05.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

06.

Attention chiffre choc : et le nombre réel de policiers pour assurer le confinement et l’ordre public dans Paris n’est plus que de...

07.

Les secrets du modèle coréen : des masques et des tests pour tout le monde, mais pas de confinement ni de vie privée

01.

Jamais contents

01.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

02.

Covid-19 : l'Aide sociale à l’enfance au bord de l'explosion

03.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

04.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

05.

Covid-19 et confinement strict : pourquoi une résurgence du virus est inévitable

06.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

01.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

02.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

05.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

06.

Covid-19 et confinement strict : pourquoi une résurgence du virus est inévitable

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ganesha
- 07/08/2015 - 23:45
Mafia
45 % des impôts payés par 1 % de la population ! On peut avoir des discussions techniques, mais cela montre surtout que 45 % des revenus aboutissent dans les mains des 1 % les plus riches ! Et encore, cela ne concerne que ce que ceux-ci n'ont pas réussi à défiscaliser à l'étranger ! Comment le simple bon sens peut-il ne pas vous faire comprendre que la France est désormais entre les mains de la Mafia ! Une oligarchie financière toute puissante !
vangog
- 07/08/2015 - 22:22
Trop loin, trop fort, trop grave?
A chaque élection, on a cru que c'était indépassable, mais les UMPS on su faire toujours mieux, à chaque élection...les politiques UMPSecolococo ont amené les prélèvements des Français au delà de 45% du PIB et la part des dépenses de l'état français à proximité de 58% de ce PIB...insupportable pour n'importe quel pays! Il est normal que la France se délite, s'exile, et se dénature...impossible de revenir en arrière si les Français choisissent les mêmes politiciens véreux qui asphyxient la France, petit à petit depuis quarante ans! Il faut du changement, du vrai et une vraie politique pour la France, une politique patriotique, enfin, car il y a urgence!
Lazydoc
- 07/08/2015 - 21:35
Copions ce qui marche ailleurs
Canada : Suppression de fonctionnaires+fortes diminution des aides sociales
GB : pas loin de 500 000 fonctionnaires en moins+ Aides sociales en moins
Allemagne : fortes diminutions des charges patronales + job à 400€
Portugal : 10 ans d'exoneration d'IR si on s'installe chez eux.
Retraite= 65 à 67 ans.
Le courage d'aller contre l'opinion pour améliorer la santé du pays; ce courage manque à nos politiques.