En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

La réaction de la femme de Griveaux

05.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

06.

Elections législatives en Iran : une abstention record et un avenir inquiétant

07.

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

04.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

05.

L’hiver noir du macronisme : quels lendemains pour LREM ?

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'Agence spatiale européenne vous propose de passer des mois dans un lit en apesanteur ; Seti met en ligne deux pétaoctets de données pour la recherche extraterrestre
il y a 3 heures 2 min
décryptage > France
Kafkaïen

Ces fautes de l’administration française

il y a 4 heures 12 min
décryptage > International
Désaveu

Elections législatives en Iran : une abstention record et un avenir inquiétant

il y a 4 heures 35 min
décryptage > Europe
Bonnes feuilles

L’Europe face aux défis migratoires

il y a 4 heures 59 min
décryptage > Environnement
Bonnes feuilles

Agriculture : l’élevage, l’allié de la planète

il y a 4 heures 59 min
décryptage > Education
Mal adaptés

Pourquoi les plus introvertis sont injustement traités par le système scolaire

il y a 5 heures 1 min
décryptage > High-tech
Menace

Ransomware : radioscopie d'un méga risque économique sous estimé en France

il y a 5 heures 30 min
light > People
Reconversion
L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)
il y a 21 heures 33 min
pépites > International
Enquête
L’association L’Arche révèle des abus sexuels qu'aurait commis Jean Vanier, son fondateur
il y a 23 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une histoire d’amour" : Intensité discutable

il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Economie
Négociations

Brexit : vers une bataille de poissonniers

il y a 3 heures 55 min
décryptage > Media
En route vers les César de la connerie

"Mâles et blancs". Vous avez aimé la saison 1 ? Vous adorerez la saison 2 !

il y a 4 heures 26 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Pourquoi la pollution automobile aurait quand même baissé (et peut-être même plus) sans la politique anti-voitures d’Anne Hidalgo
il y a 4 heures 52 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

La colère du peuple algérien face au règne d'Abdelaziz Bouteflika

il y a 4 heures 59 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

La philosophie : ce sentiment premier de l’existence

il y a 5 heures 21 sec
décryptage > International
Un homme averti n’en vaut toujours pas deux

Nouvelles ingérences électorales (de Russie ou d'ailleurs) en vue : les démocraties occidentales toujours pas vaccinées

il y a 5 heures 18 min
décryptage > Société
M'as-tu vu

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

il y a 5 heures 44 min
pépites > Société
Profilage
Le PDG de Rynair fait polémique en expliquant que les terroristes sont souvent des hommes seuls musulmans, pas des familles
il y a 22 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Serpent et la Lance Acte 1" : Un thriller Aztèque comme vous n'en avez jamais vu !

il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Culture
Too much

Start-up nation oui, anglais à l’eurovision non : qui importe quel mot dans le français d’aujourd’hui ?

il y a 1 jour 3 heures
© Pixabay
Un tiers de la population mondiale n’a pas accès à des toilettes.
© Pixabay
Un tiers de la population mondiale n’a pas accès à des toilettes.
Petites et grosses commissions

Un tiers de Terriens n'ont pas accès à des toilettes... mais on un téléphone portable : pourquoi il ne sera plus jamais possible de penser à la très grande pauvreté de la même manière

Publié le 03 juillet 2015
Un tiers de la population mondiale, soit 2,5 milliards de personnes, n'aurait pas accès à des toilettes. Un problème sanitaire majeur qui est un marqueur de l'extrême pauvreté. Pourtant, il y a aujourd’hui plus de 3 milliards d’internautes, il s’est vendu 1,2 milliards de smartphones en 2014, et on compte environ 7 milliards d’abonnements mobiles à travers le monde.
Julien Damon est professeur associé à Sciences Po, enseignant à HEC et chroniqueur au Échos. Fondateur de la société de conseil Eclairs, il a publié, récemment, Les familles recomposées (PUF, 2012), Intérêt Général : que peut l’entreprise ? (Les Belles...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Julien Damon
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Julien Damon est professeur associé à Sciences Po, enseignant à HEC et chroniqueur au Échos. Fondateur de la société de conseil Eclairs, il a publié, récemment, Les familles recomposées (PUF, 2012), Intérêt Général : que peut l’entreprise ? (Les Belles...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un tiers de la population mondiale, soit 2,5 milliards de personnes, n'aurait pas accès à des toilettes. Un problème sanitaire majeur qui est un marqueur de l'extrême pauvreté. Pourtant, il y a aujourd’hui plus de 3 milliards d’internautes, il s’est vendu 1,2 milliards de smartphones en 2014, et on compte environ 7 milliards d’abonnements mobiles à travers le monde.

Atlantico : D’après un rapport de l’OMS, un tiers de la population mondiale n’a pas accès à des toilettes. Dans quelle mesure cet indicateur est-il corrélé à la situation de pauvreté ? Par quels autres indicateurs peut-il être contrebalancé ?

Julien Damon : Le manque d’accès aux sanitaires est un problème absolument majeur dont le monde prend progressivement conscience. Les initiatives de l’OMS comme de la Fondation Bill Gates ou bien encore cette création d’une journée mondiale des toilettes (avec un sigle facétieux pour World Toilet Organization, soit WTO, comme l’OMC donc) illustrent cette préoccupation grandissante pour ce phénomène qu’un chiffre résume bien. En effet, un tiers de l’humanité n’a pas accès à des toilettes propres et sécurisés. Le sujet fait sourire en France, pays de Clochermerle, où maintenant la quasi intégralité des logements sont équipés ! Mais dans les pays en développement c’est un problème absolument majeur. Un problème de salubrité, de dignité et de sécurité. De salubrité, car on meurt d’être au contact d’eaux usées. De dignité car être obligé de faire ses besoins les plus basiques et les plus naturels devant tout le monde devient de plus en plus inacceptable dans un monde où, télévision aidant, le mode de vie occidental opulent est la référence. Sécurité, car si l’on veut s’éloigner un peu, on risque des agressions. Pour les femmes notamment. C’est indicateur – le non accès aux toilettes – est bien évidemment un indicateur de privation, de pauvreté, de précarité. Il n’y a pas de riches ni de classe moyenne sans toilettes ! Bien entendu ce n’est pas un indicateur de pauvreté monétaire (avec un seuil de revenus), mais c’est un indicateur – comme disent les spécialistes – de pauvreté en conditions de vie. Ne pas disposer de ces équipements d’aisance est signe d’absence de toute aisance. Attention cependant, ce n’est pas forcément parce que des équipements publics d’un coup d’un seul apparaîtraient que tout serait résolu. Il en va aussi des comportements. De traditions et d’idées à l’égard de ce qui est pur et impur. Et nos idées et révulsions françaises ne sont pas exactement les mêmes dans un contexte hindou par exemple.

Parmi ces personnes n'ayant pas d'accès à des toilettes, combien ont un téléphone portable ? En quoi cette donnée redéfinit-elle la nature même de la pauvreté ?

Je répondrai : la plupart ! Alors il faut tout de même être un rien rigoureux. En zones rurales le problème est moins pressant (si j’ose dire) que dans les villes. Et les zones rurales sont encore prédominantes. On y trouve d’ailleurs la majorité des pauvres aujourd’hui dans le monde, même si nous sommes à moitié urbains désormais. Il ne faut pas oublier que la plupart des pays en développement sont encore majoritairement ruraux. Et, répétons-le, l’accès à des espaces tranquilles pour se soulager est plus aisé et moins nocif. C’est à raison de l’urbanisation galopante que le problème devient encore plus embarrassant. Mais pour répondre à la question, je dis bien que ceux qui n’ont pas accès à des toilettes et pour lesquels ce non-accès est extrêmement problématique sont pour la plupart équipés de téléphone portable. Pourquoi ? Parce qu’ils sont majoritairement urbains, et parce que le téléphone portable est la véritable révolution qu’a connu le monde dans son ensemble ces dernières années. 700 millions d’abonnements dans la seule Inde ! Le téléphone portable permet de communiquer, de s’assurer, se bancariser. Il permet aussi de s’informer sur l’état du monde et les modes de vie ailleurs… Ce qui crée bien des attentes et frustrations. Mais pour avoir une réponse simple à la question il faut simplement avoir à l’esprit que le téléphone portable dans le monde est considérablement plus répandu que l’accès à l’eau potable, l’accès à des réseaux d’assainissement, l’accès à des toilettes.

Quelle combinaison d'indicateurs définit aujourd'hui la pauvreté ?

Il existe, à mon sens, quatre familles d’approches. Une approche subjective (est-ce que je me définis comme pauvre ?). Une approche administrative (suis-je pris en charge par des dispositifs de lutte contre la pauvreté ?). Une approche monétaire (mes ressources sont-elles inférieures à un certain plafond ?). Une approche en conditions de vie (suis-je privé de certains équipements et services de base ?). C’est de cette dernière approche que relève l’absence de sanitaires. Mais, bien entendu, ces quatre approches ne sont pas étanches !

Où se situent aujourd'hui les vraies poches de pauvreté ? Sont-elles exclusivement dans les pays pauvres ?

Les pauvres des pays pauvres sont encore majoritairement dans les zones rurales. Les pauvres des pays riches sont dans les villes. Mais si on prend une définition internationale de la pauvreté (seuil de 1,25 $ par jour en pouvoir d’achat), il n’y a pas de pauvres (ou presque) dans les pays riches. Si on prend une définition française de la pauvreté (avec un seuil proche de 1 000 € par mois pour une personne seule) alors 90 % de la population mondiale est pauvre. Ce petit exercice est là pour provoquer. Les gros sujets de la pauvreté relèvent de l’intensité, du ressenti et de la dynamique du phénomène. Le monde, dans son ensemble, voit baisser la pauvreté extrême. Mais la pauvreté, dans une définition européenne, s’étend dans les pays de l’Union (un peu moins en France qu’ailleurs).  Pour finir, il faut tout de même noter que l’absence de toilettes est – partout – un signe d’absolue pauvreté. Il en va ainsi dans les campagnes des pays pauvres (là où se trouvent les plus grandes « poches » de pauvreté). Il en va de même dans les villes des pays riches (là où les sans-abri sont, au premier chef, concernés par l’absence de toilettes !!!).

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

La réaction de la femme de Griveaux

05.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

06.

Elections législatives en Iran : une abstention record et un avenir inquiétant

07.

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

04.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

05.

L’hiver noir du macronisme : quels lendemains pour LREM ?

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 03/07/2015 - 22:58
Portables vs toilettes
Voilà donc la preuve par l'expérience qu'un portable est plus utile que des toilettes, sinon les gens seraient plus motivés dans l'installation de toilettes que de téléphonie mobile (car ce qui rapporte est ce qui se vend).