En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

02.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

03.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

04.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

05.

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

06.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

07.

Le ministre des Finances du lander de Hesse retrouvé mort sur une voie ferré

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

03.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Coronavirus : La Chine tente d’échapper à ses responsabilités en trollant le monde

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

01.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

02.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Covid-19
Pour les aider à faire face à l'épidémie, le Portugal régularise tous ses sans-papiers
il y a 3 heures 20 min
pépites > Europe
Allemagne
Le ministre des Finances du lander de Hesse retrouvé mort sur une voie ferré
il y a 7 heures 39 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

il y a 9 heures 5 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Adrien Loir : une vie à l’ombre de Pasteur

il y a 10 heures 19 min
décryptage > Culture
Atalntico - Litterati

Le chercheur d’art

il y a 10 heures 32 min
décryptage > International
Moyen-Orient

Crise du coronavirus ou pas, la guerre par proxy entre l’Iran et les Etats-Unis continue en Iraq

il y a 10 heures 49 min
décryptage > Politique
Coronavirus

Julien Aubert : « En 1914, l’Union sacrée n’empêchait pas la classe politique de s’opposer sur la manière de mener la guerre »

il y a 11 heures 21 min
pépites > France
Covid-19
Coronavirus : décès de l'ancien ministre Patrick Devedjian
il y a 11 heures 42 min
Régal pour les papilles
Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement
il y a 17 heures 12 min
pépite vidéo > Science
"Star mondiale" de la microbiologie
Hydroxychloroquine : Didier Raoult dévoile une autre étude qui divise à nouveau la communauté scientifique
il y a 22 heures 52 min
pépites > France
Augmentation
L'amende pour non-respect du confinement passe à 200 euros
il y a 6 heures 13 min
pépite vidéo > Politique
Souvenirs
Quand Patrick Devedjian passait une soirée endiablée à l'université d'été des jeunes UMP
il y a 8 heures 34 min
décryptage > Santé
Tribune

Dramatique pénurie de matériel de protection, appel à tous les Français

il y a 10 heures 42 sec
décryptage > Politique
Colères jupitériennes

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

il y a 10 heures 25 min
décryptage > France
Société

L'administration française, si souvent indifférente à la protection des citoyens

il y a 10 heures 40 min
décryptage > Politique
Coronavirus

Alain Madelin : "Les citoyens ont raison d’exprimer leur défiance pour contraindre les autorités à l’action"

il y a 11 heures 5 min
décryptage > Santé
Mythe et réalité

Crise sanitaire : non le secteur public n’a pas été abandonné ces dernières années. La preuve par les chiffres

il y a 11 heures 37 min
décryptage > Politique
Politique

Covid-19 : Face au feu de la critique, Philippe ajuste le tir, Macron ne change rien

il y a 11 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le bon sens" de Michel Bernard : un récit imprégné de la vie de Jeanne d’Arc

il y a 17 heures 35 min
pépite vidéo > Santé
Pédagogie et mobilisation du gouvernement
Coronavirus : retrouvez l’intégralité de la conférence de presse d’Edouard Philippe et d’Olivier Véran
il y a 23 heures 59 min
© Reuters
A partir du 1er juillet prochain, les allocations familiales des classes moyennes supérieures vont sévèrement être diminuées.
© Reuters
A partir du 1er juillet prochain, les allocations familiales des classes moyennes supérieures vont sévèrement être diminuées.
Et bien chantez maintenant !

La baisse des allocations familiales, c’est maintenant : comment savoir si vous faites partie de ceux qui vont (encore) financer l’ère de redistribution du quinquennat Hollande

Publié le 03 juillet 2015
A partir du 1er juillet prochain, les allocations familiales seront divisées par deux pour les ménages avec deux enfants gagnant plus de 5,595 euros mensuels et par quatre pour ceux percevant plus de 7,457 euros. Une attaque en règle de la part de l'exécutif contre les classes moyennes supérieures, au détriment de la natalité française.
Jacques Bichot est Professeur émérite d’économie de l’Université Jean Moulin (Lyon 3), et membre honoraire du Conseil économique et social.Ses derniers ouvrages parus sont : Le Labyrinthe aux éditions des Belles Lettres en 2015, Retraites : le...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jacques Bichot
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jacques Bichot est Professeur émérite d’économie de l’Université Jean Moulin (Lyon 3), et membre honoraire du Conseil économique et social.Ses derniers ouvrages parus sont : Le Labyrinthe aux éditions des Belles Lettres en 2015, Retraites : le...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A partir du 1er juillet prochain, les allocations familiales seront divisées par deux pour les ménages avec deux enfants gagnant plus de 5,595 euros mensuels et par quatre pour ceux percevant plus de 7,457 euros. Une attaque en règle de la part de l'exécutif contre les classes moyennes supérieures, au détriment de la natalité française.

Atlantico : A travers cette baisse partielle du montant des allocations familiales, l'exécutif vise explicitement une certaine catégorie de Français qui en bénéficient. Qui sont-ils ? Comment vont-ils être pénalisés ?

Jacques Bichot : Les mesures restrictives touchent principalement les classes moyennes supérieures : c’est le cas de la division par 2 ou par 4 des allocations selon les revenus, c’était aussi le cas pour les deux abaissements successifs du plafond du quotient familial, pour la division par 2 de la prime de naissance et pour la diminution de 20 % de l’aide à l’emploi d’une garde d’enfant à domicile. Ces mesures correspondent à une conception erronée des prestations familiales et du quotient familial, assimilés à des "aides". S’il s’agissait d’aider les familles, les mesures prises seraient logiques, et on pourrait même aller jusqu’à la suppression complète des allocations pour les "riches". Mais en fait, les prestations familiales sont un moyen de faire participer l’ensemble de la population à l’investissement dans la jeunesse que réalisent les parents, et qui profite à tous puisque ce sont les enfants d’aujourd’hui qui payeront les retraites de demain à toutes les personnes âgées, y compris celles qui n’auront pas élevé d’enfants ou qui en auront élevé un seul.

A l'inverse, on imagine que ces économies pourraient bénéficier aux plus "défavorisés", aux familles les moins riches. Qu'en est-il réellement ?

Il y a un accroissement des aides aux personnes en difficulté, hélas parce qu’elles sont de plus en plus nombreuses, pas parce qu’on s’occuperait mieux de chacune d’elles. En caricaturant, on pourrait dire que la réduction des allocations pour les classes moyennes supérieures sert à verser le RSA à un nombre croissant de personnes sans emploi. Le pouvoir en place fait payer aux familles aisées l’échec de sa politique économique, qui se traduit par une diminution du nombre des emplois productifs alors que l’arrivée sur le marché du travail des jeunes et des immigrés devrait se traduire par 200.000 créations d’emploi chaque année dans le secteur privé.

Avec une telle baisse pour les tranches les plus "aisées", entre-t-on dans l'ère de la "redistribution" du quinquennat de François Hollande ? Les sympathisants socialistes doivent-ils se réjouir de voir enfin la mise en place d'une "mesure de gauche" ?

Alfred Sauvy, créateur de l’INED (Institut national d’études démographiques), avait le cœur à gauche, et il a toujours milité pour des prestations familiales indépendantes des revenus. En fait, il y a une gauche qui comprend l’utilité de la natalité, et une gauche malthusienne. Les dirigeants actuels de la France sont malthusiens. Ils vont d’ailleurs être récompensés de leurs "efforts" : les naissances en France métropolitaine, dont l’INSEE tient soigneusement le compte mois par mois, sont pour les 5 premiers mois de cette année en baisse de 3,6 % sur la moyenne des années 2000 à 2014.  

A l'approche de la campagne de 2017, peut-on dire que cette mesure est, électoralement parlant, bonne pour François Hollande et le PS ? Quelles sont les raisons, explicites comme implicites, qui justifient une telle mesure ?

Je ne suis pas certain que les Français soient majoritairement favorables à l’assistance. Le sens de la dignité (vivre de son travail et de ce que l’on fait d’utile) est encore important dans ce pays. Et les Français aiment les enfants, la natalité plus élevé chez nous que chez nos voisins européen le montre. Si l’UNAF (Union nationale des associations familiales), qui a chiffré à 4 milliards la perte subie globalement par les familles avec enfants au foyer du fait des mesures prises depuis 2012, lançait une campagne "touche pas à mes gamins" comme fut lancée jadis la campagne "touche pas à mon pote", je crois qu’elle aurait un certain succès. Quant aux calculs électoraux de François Hollande, j’espère pour lui qu’ils seront moins erronés que ses calculs économiques, mais je ne l’espère pas pour la France, qui a davantage besoin d’enfants, et d’enfants bien formés (le déclin scolaire est aussi une atteinte à la politique familiale, plus grave encore que les questions de gros sous), que d’un président "normal".  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

02.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

03.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

04.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

05.

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

06.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

07.

Le ministre des Finances du lander de Hesse retrouvé mort sur une voie ferré

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

03.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Coronavirus : La Chine tente d’échapper à ses responsabilités en trollant le monde

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

01.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

02.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Bulldozer
- 01/07/2015 - 09:20
Mesure antirépublicaine
Pour la juste répartition de l'effort financier à apporter à la nation selon les moyens de chacun on a la progressivité de l'impôts, mais l'inégalité entre citoyens dans l'offre des prestations fournies par l'État (hors transferts sociaux) est juste une façon de recréer une aristocratie et un tiers-état, avec une forme de charité (imposée) d'une classe vers l'autre. Au passage j'ai plus confiance dans les enfants Le Quesnoy que Groseille pour payer ma retraire.
essentimo
- 01/07/2015 - 08:15
Redistribution ?
Hollande a oublié qu'il (re) distriburait en continuant à prélever !
alainb
- 01/07/2015 - 08:12
Hollande dehors
La dette du pays a augmenté de 50 milliards en trois mois ....
Merci aux socialistes .