En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoient une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

03.

Monsieur le grand rabbin vous avez encore quelques petites choses à apprendre sur le Coran…

04.

Le management vertical a tendance à fatiguer de plus en plus les salariés

05.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

06.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

07.

Vous avez la parole : quand Xavier Bertrand propose un retour à Raffarin

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

04.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

05.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

06.

L’étonnante persistance du soutien des Français aux Gilets jaunes

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

Marine Le Pen : retour aux fondamentaux (et au plafond de verre)

ça vient d'être publié
pépites > International
Idéologie
Chine : les journalistes des médias d'Etat vont être soumis à un test de fidélité envers le président Xi Jinping
il y a 31 min 10 sec
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
L'avenir de la Syrie au cœur de la réunion tripartite entre l'Iran, la Turquie et la Russie
il y a 2 heures 8 min
décryptage > Santé
Santé

Vers de nouveaux médicaments capables d’atténuer les douleurs liées au vieillissement

il y a 2 heures 43 min
pépites > Politique
"Macron's Moment"
Emmanuel Macron dresse le bilan de son mandat et de la crise des Gilets jaunes dans le magazine Time
il y a 4 heures 6 min
décryptage > Politique
Réformes

Cet obstacle qui bloquera toute véritable simplification administrative aussi longtemps qu’il ne sera pas levé

il y a 6 heures 9 min
décryptage > Environnement
Mobilisation

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

il y a 6 heures 52 min
décryptage > Politique
Grand oral

Vous avez la parole : quand Xavier Bertrand propose un retour à Raffarin

il y a 7 heures 27 min
décryptage > Environnement
Solutions

Pourquoi la taxe carbone ferait plus de mal que de bien

il y a 7 heures 46 min
décryptage > Politique
En même temps

Emmanuel Macron, l’homme qui voulait parler immigration à l’oreille des Français et réformes courageuses à celle des élites mondialisées

il y a 8 heures 19 min
pépites > International
Tunisie
Mort de l'ancien président tunisien Ben Ali
il y a 22 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"LECTURES D'ETE": Notre sélection des meilleurs livres des 10 derniers mois, "Les Dictateurs" de Jacques Bainville

il y a 1 heure 49 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les aiguilles se décentrent et quand les couleurs se concentrent : c’est l’actualité des montres quand vient l’automne
il y a 2 heures 24 min
pépites > Justice
LFI
Trois mois de prison avec sursis requis contre Jean-Luc Mélenchon
il y a 2 heures 53 min
pépite vidéo > Politique
Calendrier
Xavier Bertrand "pense" à la présidentielle de 2022
il y a 4 heures 46 min
décryptage > France
Un vrai café
Financement

SOS, le groupe associatif capable de rassembler 200 millions d’euros pour sauver les cafés de nos campagnes (oui, mais les sauver de quoi au juste...?)

il y a 6 heures 35 min
décryptage > Religion
Dieu reconnaîtra les siens

Monsieur le grand rabbin vous avez encore quelques petites choses à apprendre sur le Coran…

il y a 7 heures 13 min
décryptage > Politique
Droite sociale et régalienne

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

il y a 7 heures 42 min
décryptage > France
Prévisions

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoient une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

il y a 8 heures 1 min
pépite vidéo > Justice
Japon
Fukushima : trois anciens dirigeants de Tepco ont été acquittés
il y a 22 heures 31 min
pépites > Environnement
Emploi du temps
Ségolène Royal, ambassadrice des pôles, n'aurait pas assisté aux réunions du Conseil de l'Arctique
il y a 23 heures 21 min
Tourisme à haut risque

Quand les victimes de l’attentat du Bardo en Tunisie attendent toujours de savoir quand le fond d’indemnisation du terrorisme s’intéressera à elles plus de 3 mois après

Publié le 27 juin 2015
Les victimes de la fusillade du Bardo du 18 mars, contrairement à celles des attentats de Charlie Hebdo, sont toujours dans l'attente d'une prise en charge concrète. Une situation qui révèle les incohérences structurelles des organismes compétents.
Avocat au Barreau de Paris, Philippe de Veulle est diplômé du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques (CEDS) – filière Collège interarmées de défense –, titulaire d'un Master (DEA) en économie et développement de l'Université Paris...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe De Veulle
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Avocat au Barreau de Paris, Philippe de Veulle est diplômé du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques (CEDS) – filière Collège interarmées de défense –, titulaire d'un Master (DEA) en économie et développement de l'Université Paris...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les victimes de la fusillade du Bardo du 18 mars, contrairement à celles des attentats de Charlie Hebdo, sont toujours dans l'attente d'une prise en charge concrète. Une situation qui révèle les incohérences structurelles des organismes compétents.

Atlantico : Quel reproche concret souhaitez-vous faire ?

Philippe de Veulle : Je défends les intérêts de 4 victimes (dont une est décédée sur place) des attentats du Bardo à Tunis le 18 mars dernier. Ce que je reproche concrètement à l'Etat français, c'est de ne pas proposer de structure de prise en charge. Les hommes politiques réagissent toujours au moment des attentats. Mais une fois le choc passé, les victimes ne sont pas soutenues.

Concernant les victimes du mois de janvier (Charlie Hebdo), elles ont pu bénéficier d'un régime particulier tandis que celles du 18 mars sont déjà tombées dans l'oubli. De même, certaines victimes de Merah (Toulouse et Montauban en 2012) n'ont toujours pas été indemnisées par le fond de garantie : je pense particulièrement à cette mère de deux enfants en bas âge dont le mari était professeur à l'école d'Ozar-Atorah et a été assassiné. Cette situation est intolérable. Et les associations qui s'occupent des victimes des attentats terroristes n'ont rien pu faire.

Quels fonds doivent en principe prendre en charge ces victimes ? Qui est à l'origine de leur financement ?

Le fond qui s'occupe de l'indemnisation des victimes est le fond d'indemnisation des victimes du terrorisme, mis en place en 1990. Mais il existe aussi des associations comme la Fenvac qui propose de les assister. Mais je considère que cette dernière mélange un peu les genres puisqu'elle confond les victimes du terrorisme avec celle de la German Wings, qui n'est pourtant pas un attentat terroriste. Quant au fond d'indemnisation  des victimes, mis en place par un dispositif législatif, son financement trouve sa source dans un prélèvement de 2.5 euros sur toutes les polices d'assurance sur les voitures et les domiciles en France. Je me joins à l'inquiétude de Mme Françoise Rudetzki, ancienne présidente de SOS Attentats, qui a averti que le fond de garantie serait déficitaire à partir de 2016. La lumière doit être faite sur cette situation financière, et notamment sur l'utilisation de ces fonds.

Peut-on imaginer que les victimes de l'attentat d'hier matin en Tunisie subiront le même sort que celles du 18 mars ?

Concernant les victimes du 26 juin, elles devront affronter un parcours du combattant à l'image de mes clientes.

Depuis plus de deux mois, je mets tout en place pour évaluer le préjudice subi par mes clientes. Ce qui m'inquiète, c'est qu'elles ne puissent pas être indemnisées à la hauteur du préjudice qu'elles ont subi et en raison de la carence financière. J'insisterai sur un point : les victimes sont isolées et abandonnées. Dans mon dossier, j'ai deux lettres du Président de la République adressées à deux des victimes, ainsi qu'une lettre du Ministre de l'intérieur. Le Président de la République, étant le chef de l'Administration et de l'Armée, il lui est très facile de nommer par décret un médiateur qui pourrait prendre en charge le sort des victimes. Or rien n'est fait alors que les victimes devraient bénéficier des mêmes droits.

La provision de 7 000 euros allouées par le fond d'indemnisation à mes clientes est dérisoire, alors qu'elles doivent faire appel à des experts judiciaires, à des avocats… Ces provisions ne sont pas suffisantes, elles devraient atteindre au minimum 30 000 euros.

Comment la situation pourrait-elle être solutionnée selon vous ?

Selon les propos de Françoise Rudetzki, pour rééquilibrer les finances du fond d'indemnisation, il est nécessaire d'augmenter le prélèvement de 2.5 euros à 3.5 euros par police d'assurance. Il est à noter que ce fond d'indemnisation sert à indemniser les propriétaires de voitures incendiées. Il y a une dénaturation de l'objectif premier du fond. De même, je dénonce le laxisme de l'état tunisien sur la garantie de sécurité des ressortissants européens qui passent leurs vacances dans ce pays. L'Etat tunisien est responsable de cette situation et doit s'associer au fond d'aide pour réparer les préjudices subis dus à sa négligence sécuritaire.

Je déconseille aux ressortissants européens de se rendre en Tunisie tant que ce dernier ne proposera pas des mesures concrètes en matière sécuritaire.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoient une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

03.

Monsieur le grand rabbin vous avez encore quelques petites choses à apprendre sur le Coran…

04.

Le management vertical a tendance à fatiguer de plus en plus les salariés

05.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

06.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

07.

Vous avez la parole : quand Xavier Bertrand propose un retour à Raffarin

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

04.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

05.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

06.

L’étonnante persistance du soutien des Français aux Gilets jaunes

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

Marine Le Pen : retour aux fondamentaux (et au plafond de verre)

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
essentimo
- 28/06/2015 - 09:22
et l'imprimeur
du 11 janvier, a-t-il été indemnisé ?
Outre-Vosges
- 27/06/2015 - 13:29
Si Hollande osait dire tout haut ce qu’il pense en secret
Il répondrait aux victimes qu’elles devraient être trop contentes d’avoir servi l’islam conquérant auquel lui-même est sans doute secrètement converti.